Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 20:00

 

 

« Les peuples ont le droit de choisir et de régler eux-mêmes le régime politique sous lequel ils veulent vivre. »

Talleyrand  (1)

 

 

 

 

Quel délice de voir les nomenklaturas des membres de l’OTAN s’étrangler de dépit devant les référendums des provinces de l’Ukraine de l’Est !...

Référendum !

 

Rien n’étant plus insupportable à ces vertueux « démocratologues », infatigables donneurs de leçons à la planète entière, que de voir s’exercer un droit qui représente l’expression la plus authentique d’une volonté collective.

 

A commencer chez eux.

 

Où plusieurs pays, France et Irlande donnant les plus pathétiques exemples, ayant signifié dans un référendum leur rejet du "Traité Européen" dans sa configuration actuelle, les castes au pouvoir se sont précipitées pour le contourner. Le faisant entériner par voie parlementaire. Parlements composés de "politiciens-marionnettes" de profession, zélés serviteurs de leurs sponsors ou maîtres…

 

A plus forte raison dans les autres pays.

 

Les volontés nationales qui ne se soumettent pas à leurs projets de prédation sont niées dans des coups d’Etat, éradiquées dans le chaos des guerres civiles, réduites en cendres dans d’apocalyptiques invasions. Opérations longuement, implacablement planifiées, organisées, avec leurs armes, leurs financements, leurs encadrements, leurs logistiques, leurs complicités.

 

Sauvages entreprises meurtrières, glorifiées par leurs appareils de désinformation, vendues à leurs opinons publiques dans des campagnes de propagande ou de "marketing-publicité" sous le label : « Défense de  la Liberté et Promotion de la Démocratie ».

 

Quitte à protéger les pires dictatures et individus.
 

Ainsi à Kiev, soutenant des putschistes, ramassis d’affairistes corrompus, coupeurs de gorges et néonazis. Saluons le courage des provinces de l’Ukraine de l’Est qui se refusent à subir la loi de la rue et les spoliations des oligarchies occidentales. (2)

 

Le 9 mai dernier, la Crimée a célébré l’anniversaire de la chute du nazisme. Ainsi que le succès de son autodétermination et son retour à la Russie. Province que Khrouchtchev en 1954, principal dirigeant soviétique à l’époque, dans une décision arbitraire, avait rattachée à l’Ukraine.

 

A Sébastopol, où s’était déroulée une des batailles les plus acharnées, dans un siège héroïque, contre les troupes allemandes du maréchal Manstein, sous un soleil magnifique, le président Poutine venu de Moscou, s’associa à la joie des habitants.

 

Partageant commémorations et défilés. Dont une superbe démonstration aérienne des pilotes d’élite de l’armée Russe… (3)

 

 

 

Alors l’UE, courbant l’échine sous la trique de son suzerain, s’indigne, gesticule, menace, "sanctionne" la Russie…

La veille du prochain voyage officiel du président Russe en Chine. Au cours duquel vont être signés, pour une trentaine d'années, parmi les plus gigantesques contrats d'investissements et d'échanges de l'histoire du commerce international. Depuis l'énergie jusqu'à la mise en valeur de la Sibérie, aux ressources infinies... (4)

 

 

Russie : Imbécile Aveuglement de l’UE…

 

Imbécile aveuglement d'une pitoyable Europe …

 

 

 

Russie : Imbécile Aveuglement de l’UE…

 

 

Qui fait rire le reste du monde…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.  Jean Orieux, Talleyrand, Flammarion, 1970, p. 696.

2.  Georges Stanechy, Ukraine : Le Passing-Shot, 5 mars 2014,
http://stanechy.over-blog.com/2014/03/ukraine-le-passing-shot.html
3.  Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=j7QrFgcrQOM
4.  Russia : Historic 30-yr gas deal with China set to be signed next week, 12 mai 2014,
http://rt.com/business/158396-gasprom-russia-china-cnpc/

 

Caricatures : Luo Jie et Li Min, du China Daily

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Georges Stanechy 19/05/2014 10:30

.
Bonjour Truth !

Merci pour cette belle citation de Sénèque !

Quant au personnage en question, vient de sortir un excellent livre d’Emmanuel Ratier à lire et faire circuler, d’autant qu’il est complètement occulté par notre appareil de désinformation :
« Le vrai visage de Manuel Valls ».

Voir l’article du 27 avril 2014 : http://www.polemia.com/le-vrai-visage-de-manuel-valls-de-emmanuel-ratier/

Décapant !

Le plus amusant est d’y découvrir son passé vigoureusement « pro-Palestinien » et farouchement antisioniste !... On peut y voir l’extrait d’un de ses discours en faveur de la résistance Palestinienne sur la vidéo de Dieudonné : http://www.youtube.com/watch?v=kp59t0fcjCY

Ainsi qu’un témoignage de Maria Poumier qui a voyagé avec lui en Palestine et visité des camps de réfugiés, victimes du nettoyage ethnique par les fanatiques sionistes, pour y manifester leur solidarité (minute 14,27de la vidéo).

Quelles marionnettes, ces politiciens !…

Amicalement

.

Truth 18/05/2014 22:03

Cher Georges,

On a tort d'ignorer nos classiques !
Je tombe par hasard sur un texte de Senèque "Sur la colère" et tout ce qu'écrit notre auteur antique me rappelle tellement notre nouveau premier ministre et ses exhibitions tonitruantes contre Dieudonné que je ne résiste pas à vous donner le référence du texte :

Itinera Electronica Du texte à l'hypertexte (Seneque chapitre 20 -21)

http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/sen_colereI/lecture/20.htm


2 -3 extraits :

*[1,20] Gardons-nous aussi de penser que la colère contribue en rien à la grandeur d'âme. Cette passion n'a point de grandeur; elle n'est que boursouflée: l'humeur viciée, qui gonfle l'hydropique, n'est pas de l'embonpoint, c'est une maladie, une enflure funeste. Tout esprit dépravé, qui foule aux pieds les maximes universelles, croit s'élever à je ne sais quoi de noble et de sublime; mais il n'a au fond rien de solide: l'édifice sans base est prompt à crouler. De même la colère est dénuée d'appuis: rien de ferme et de stable ne soutient son audace, qui n'est que vent et fumée, qui diffère autant de la grandeur d'âme que la témérité du courage, la présomption de la confiance, l'humeur farouche de l'austérité, la cruauté de la sévérité.
Qu'il y a loin du sublime des sentiments aux folies de l'orgueil! La colère n'eut jamais de grandes, de généreuses inspirations. Je vois, au contraire, dans ses habitudes de plainte et d'aigreur, les symptômes d'une âme abattue, malheureusement née, et qui sent sa faiblesse

* N'ayez pas foi au langage de la colère: elle menace, elle tempête, mais au fond elle tremble.

Amitiés

Georges Stanechy 13/05/2014 10:05

.

Cher Abdelkader,

Tout à fait !

Je choisirais le rire. Tellement, le niveau de ridicule est sidérant.

Depuis de Gaulle, dernier Homme d’Etat que la France ait eu en tant que président de la république, avec ses qualités et ses défauts, les individus qui se succèdent à cette fonction ne sont tout au plus, escortés de leurs courtisans et courtisanes, que des canailles ou des agités. Quand ce n’est pas les deux à la fois…

Avec Hollande, la présidence de la France touche le fond des abysses de l’incompétence, de l’ignorance, de la stupidité et de la servilité. L’ectoplasme dans sa splendeur !...

Peut-être, en fin de compte, n’est-ce que la représentation, ou la personnification, de la situation réelle de notre pays ?... Sans aucune souveraineté, réduite au statut de colonie, ou de province, de l’Empire et de son oligarchie affairiste.

Révélateur, confirmant le niveau de "déchéance de notre diplomatie" et de notre approche géopolitique de la réalité du monde actuel, on peut lire dans la presse de ce jour :
« Un ambassadeur claque la porte, contre le "racisme abject" du Quai d’Orsay »
(https://fr.news.yahoo.com/ambassadeur-claque-porte-contre-racisme-abject-quai-dorsay-043010808.html)

Du fait de son nom à consonance arabe, "Zaïr Kédadouche", cet ambassadeur français se voyait refuser toutes les affectations auxquelles sa formation et son expérience lui donnaient accès. Dont la dernière en Belgique :
« … pour ne pas froisser l'extrême droite flamande et la communauté juive locale. »
Se retrouvant ambassadeur de France en Andorre !

Mieux vaut en rire, qu’en mourir de honte…

Amitiés
.

Abdelkader Dehbi 12/05/2014 21:38

On peut presque pardonner au couple improbable, Merkel-Obama de titiller le gros nounours ; Merkel le fait en qualité de quasi voisine, Obama le fait, en qualité d'alter-ego. Mais Hollande, je vous le demande ! Vous avez vu la tête qu'il ,faisait hier soir à la Télé, en se rengorgeant pour déclarer que les référendums de Donetsk et de Lougansk étaient "nuls et non avenus" ? A mourir de rire ou à s'étouffer d'indignation. Au choix...