Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 05:00

Pour information :

Des Amis-Lecteurs m’ont demandé un commentaire sur le récent "attentat" de Paris. C’est volontiers que je le formulerai.

Car, au-delà de l’émotion ressentie devant pareil carnage, de la compassion éprouvée à l’égard des victimes et de leurs familles, se pose un "fait politique" majeur. Et, même "géopolitique", aux profondes ramifications internationales. Qu’il convient d’analyser ou, du moins, de mettre en perspective.

Pour "raison garder"…

Actuellement en déplacement, et donc soumis à des contraintes techniques, je ne pourrai le mettre en ligne que d'ici une semaine environ.

Dans l'intervalle, je poste ce texte publié dernièrement sur le Blog où je traite plus spécifiquement de l'Iran.

A bientôt.

 

 

N.B. : Texte publié le 16 décembre 2014, sur le Blog : Iran : Analyses et Perspectives

 

 

 

En 2013, exprimée en millions de tonnes, la production d’acier de l’Iran (15,42) a rejoint celle de la France (15,68), dépassant celle de l’Espagne (14,25) et du Royaume Uni (11,85). Intégrant le peloton des 15 premiers producteurs mondiaux. (1)

 

A Dubaï, pendant trois jours (8 – 10 décembre 2014) s’est déroulée la 18° Conférence Internationale des Producteurs de Fer et d’Acier (18th Middle East Iron and Steel Conference), réunissant 750 délégations venues de 50 pays.

 

L’Iran y tenait, donc, une place de choix, et ses délégués y étaient attentivement écoutés.

 

L’Iran représente au Moyen-Orient le deuxième plus grand producteur, après la Turquie (qui figure sous la rubrique "Other Europe" - et non pas "Middle East" - dans les statistiques de la World Steel Association). Avec pour objectif de rejoindre et dépasser le niveau de production de ce pays, qui est le double de celui de l’Iran.

 

Ce dont personne ne doute…

 

Les statistiques définitives de l’exercice 2014 ne seront disponibles que l’année prochaine. Mais, on sait que la production iranienne d’acier ne cesse de progresser à des taux annuels exceptionnels pour le secteur avec une moyenne de 6 % (6,6 % en 2013) à 12 %. Au premier trimestre 2014, comparé à l’exercice antérieur, le taux de progression était de 8,4 % ; 13 % au mois d’avril et 10 % au mois de mai.

 

En cumul, comme l’a rappelé le représentant de l’Association Iranienne des Producteurs d’Acier, Rasoul Khalifeh Soltani, au cours des six premiers mois du calendrer Iranien 2014 (21 mars – 22 septembre), la production d’acier du pays a augmenté de 40 % par rapport à la même période de l’année précédente...

Acier Iranien : Emergence d’un Grand Producteur

Le premier des trois plus importants fabricants d’acier Iraniens, IMIDRO, figure déjà à la 23° place mondiale (13,6 Mt), en voie de doubler le célèbre sidérurgiste allemand Thyssen Krupp (15,1 Mt)… (2)

 

La production d’acier de l’Iran ne se limite pas aux lingots d'acier, affichant une remarquable diversification : faisceau, fer, feuilles larges, feuille chaude, tôle galvanisée, raccords et tuyaux, etc. Destinée au marché local, tout autant qu'à l’exportation ; où ses produits sont réputés pour leur excellent rapport qualité/prix. Contribuant à l’exponentiel développement des ventes à l’exportation des produits "non pétroliers" Iraniens.

 

Sa production est située aux portes des colossaux travaux d’infrastructure, en cours et en projet, générés par la réactivation de la Route de la Soie reliant la Chine à l’Europe via l’Asie centrale. Route terrestre, à l’abri des "risques maritimes"  de tous ordres, offrant d’inépuisables perspectives pour ses produits et services : oléoducs-gazoducs, centrales électriques, pylônes et raccordements d’électrification, chemins de fer, routes, ponts et barrages, canaux d’irrigation, construction de bâtiments de toutes catégories, etc.

 

De plus, à la différence de la majorité de ses concurrents, l’Iran est autonome en production de minerai de fer, du fait de ses immenses ressources minières. Les principaux gisements de minerai de fer se situent au centre de l’Iran, aux environs de Bafq, Yazd, et Kerman.

 

Ajoutons que l’émergence de ce grand producteur d’acier n’a pu s’accomplir sans l’apport de son remarquable système universitaire fournissant au pays, chaque année, des promotions (aux nombreuses femmes, majoritaires dans plusieurs disciplines) d’ingénieurs, de cadres et techniciens, dont le niveau de qualification est comparable à celui des meilleures écoles d’ingénieur ou de "management" internationales.

 

Au passage, on ne peut qu'être atterré par l'insondable médiocrité, pour ne pas dire "nullité", des "fiches" ou "analyses" sur cette puissance régionale (80 millions d’habitants – 3 fois la France en superficie), rédigées par des organismes occidentaux prétendument spécialisés dans le suivi international du commerce et de l’investissement. La France n’étant aucunement épargnée par ces ravages d’imbécillité.

 

Sans citer de noms par charité, à titre d’exemple, il suffit de se rendre sur les sites d’entités  s’arrogeant une "expertise" dans la surveillance des risques du commerce extérieur, etc.

 

Affligeant …

 

Quand l’idéologie prime "le fait", l’approche "impartiale", "clinique", on obtient la formule en usage, et redoutée, chez les informaticiens anglo-saxons travaillant sur la fiabilité des systèmes d'information :

 

 " Garbage in,  Garbage out "...

 

 

 

1.  Ces statistiques sont téléchargeables sur le site de la puissante association mondiale des producteurs d’acier World Steel Association (http://www.worldsteel.org ).
Notamment, dans son rapport Steel Statistical Year Book 2014, Table 1 – Total Production of Crude Steel, au lien :
http://www.worldsteel.org/dms/internetDocumentList/bookshop/2014/SSY14_Web/document/Steel%20Statistical%20Yearbook%202014.pdf
2.  http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_producteurs_d%27acier

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires