Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 20:00

 

 

 

« Les ministres par lesquels la France a le déplaisir d’être gouvernée ressemblent à des collégiens qui jouent à saute-mouton ; ils passent les uns par-dessus les autres avec tant de rapidité et si fréquemment que je n’ai le temps ni de regarder leur visage ni de demander comment ils s’appellent. »
Maxime du Camp  (1)

 

 

 

Paul Gauguin et le Cocokini ...

Hurlements continus

...

En écho les uns des autres

...

Tels des loups prenant à témoin la lune

...

Nos politiciens, tous partis confondus, et leurs seconds couteaux

...

Se bousculant sur les estrades des médias : journalistes, philosophes, sociologues et autres charlatans de la désinformation

...

Tous hurlant : "Burkini" !...

Clameur assourdissante : la France, notre République, nos Valeurs sont en danger !...

 

Par une tenue de bain portée par une poignée de mères de famille accompagnant leurs enfants sur quelques plages. Considérée comme un signe de ralliement d'une secte, d'une idéologie, mortelles pour nos sociétés. A l'exemple de la croix gammée portée en brassard par les sinistres nazis...

 

Dans la stupeur et, dans le meilleur des cas, l'hilarité des autres pays ; y compris européens dont certains n'ont pourtant, en ce domaine, rien à envier à notre pays en termes d'hystérie médiatique.

 

Effarés du niveau de paranoïa islamophobe généré par notre appareil de propagande. Au service d'un Racisme d'Etat, imposé par l'oligarchie prédatrice imposant la colonisation et le pillage du Moyen-Orient. Sur fond de délires "Bibliques", "Démocratisateurs" ou "Droits de l'Hommiste"...

Paul Gauguin et le Cocokini ...

Allant jusqu'à envoyer quatre (oui : 4 !...) policiers harceler une femme seule qui dormait sur une plage. Même pas en "burkini"

...

Elle portait un foulard !

...

L'obligeant, devant la foule des vacanciers, à se dénuder la tête et les bras sous la menace d'un interpellation avec conduite forcée dans un commissariat

...

Cette scène photographiée a fait le tour du WEB couvrant de ridicule notre pays ; d'autant que l'arrogante logorrhée de ses "élites" ne cessant, à longueur d'année, de s'autoproclamer porteuses des "Lumières" exaspère nos voisins et partenaires... (2)

Bien sûr. Chacun de nous le sait. Notre nomenklatura, cette caste qui prétend nous gouverner, n'a rien à proposer pour l'amélioration du bien-être de ses concitoyens, de son niveau de vie, de son "art de vivre", de son mieux "vivre ensemble"...

 

Une juste redistribution de la richesse nationale dans un pays qui figure parmi les plus riches du monde pour ce qui est du PNB ?...

Par un système de santé et de soins de qualité, accessible à tous ?...

Par un système d'éducation assurant les meilleures chances à chacun ?...

Par un effort permanent de réforme de nos mécanismes économiques et fiscaux pour tendre vers la création d'un emploi, et d'un revenu décent, pour tous ?...

Par une lutte contre la corruption et la gabegie qui minent nos institutions "démocratiques", aux milliards qui partent en fumée : via les marchés publics aux marges et finalités incontrôlées, les ventes d'armes, les "rentes de situation" des privatisations imposées dans notre pays comme dans les pays dont nous maîtrisons les polichinelles au pouvoir, la protection des paradis fiscaux et de l'hyper mafieux "marché de l'Art" ?... (3)

 

Non ! Surtout pas ! 

 

Le "vivre ensemble", chez ces gens-là, c'est instaurer le culte de "La Peur" !

Paul Gauguin et le Cocokini ...

La peur de "l'Autre", de celui qui est différent par rapport à une "identité" fantasmée ou, plutôt, "formatée". Incitant à la haine, religieuse, raciale ; l'important étant de diviser la société pour mieux la régenter. Quitte à la plonger dans la guerre civile.

 

Pour tétaniser le citoyen, paralyser son esprit critique, l'empêcher de remettre en cause l'injustice économique et sociale qui lui est infligée ; l'immergeant progressivement, mais implacablement, dans la précarité et la paupérisation au bénéfice du 1% de la ploutocratie régnante.

 

Au point de ne jamais protester contre ces multiples guerres coloniales auxquelles participent, sans états d'âme, nos forces armées ; sur injonction des représentants locaux d'un lointain suzerain... Alors que leur vocation est d'assurer notre "défense nationale". Guerres engagées, menées, sans restrictions budgétaires (les caisses de l'Etat n'étant jamais "vides" pour financer ces aventures sanguinaires), sans son consentement, son approbation, dans un référendum. Répandant la mort et la désolation dans des pays qui ne menacent pas le nôtre.

 

Citoyen tellement anesthésié de propagande, qu'il en vient à voter systématiquement pour les mêmes, aussi menteurs qu'incompétents dans le cynisme imbécile d'une caste qui se croit irremplaçable... (4)

 

Voir tous ces arnaqueurs politiciens réduire les "Valeurs de la République" à une tenue de bain me rappelait l'incessante lutte de Paul Gauguin contre le curé et le gendarme ; sur son île de Hiva Oa, dans l'archipel des Marquises au milieu de l'Océan Pacifique... Où a vécu et est enterrré, aussi, Jacques Brel.

Paul Gauguin et le Cocokini ...

Ces deux autorités, religieuse et militaire, ne cessaient de le harceler, le persécuter, parce qu'il adorait se baigner nu, suivant la tradition ancestrale polynésienne (son tableau ci-contre est intitulé "Près de la mer") ; notamment avec sa compagne Vaheo.

Qui, aux yeux de ces éminences civilisatrices, représentait l'horreur si ce n'était le "diable" : un "blanc" qui vivait avec une "indigène", autrement dit une "sauvage" !...

Procès à n'en plus finir, diffamations, intimidations...

 

Jusqu'à le faire passer pour fou !...

 

Les "Valeurs de la République" et de la "Civilisation" exigeaient, alors, d'être "entièrement vêtus" pour toute baignade en public...

 

Ce fut, pendant des siècles, au milieu de génocides indescriptibles d'horreurs (y compris dans le Pacifique), une lutte permanente pratiquée par toutes les puissances coloniales, sur tous les continents : Amérique, Asie, Afrique, Pacifique... Les corps, notamment des femmes dites "indigènes", devaient être "cachés"...

 

Car, l'Histoire le rappelle en permanence : l'assujettisement de "l'Autre" passe par celui de "Sa Femme"...

Mon tableau préféré de Paul Gauguin, au Musée Pouchkine de Moscou : "Aha Oe Feii"

Mon tableau préféré de Paul Gauguin, au Musée Pouchkine de Moscou : "Aha Oe Feii"

Paul Gauguin résista tant qu'il put à cette terrible pression, répression. Il parvint à peindre quelques unes de ses plus belles oeuvres dans ce qui était à la fois un paradis naturel, et un enfer carcéral...

 

Se baigner nu dans ce "cocokini", suivant une amusante appellation du fait qu'il suffit d'avoir une noix de coco sous le bras pour se sentir vêtu, risque, dans l'inversion actuelle de nos "Valeurs Républicaines", de poser un grave problème de conscience à notre vigilante oligarchie ; soucieuse de la pureté de nos actes et de nos pensées...

 

Afin de ne pas être assimilé à une dangereuse secte portant atteinte aux fondements de notre "Civilisation", va--t-on être obligé de veiller à ce qu'aucun grain de sable ne dissimule une partie de nos corps, et de celui de nos femmes ?...

Paul Gauguin et le Cocokini ...

 

 

 

1.   Maxime du Camp, Souvenirs d’un demi-siècle, Hachette, tome II, p. 348.

2.   http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/nice-l-interpellation-d-une-femme-voilee-suscite-une-vague-d-indignation-7784570127

3.  Une des dimensions essentielles, bien que soigneusement occultée, du pillage des patrimoines historiques de l'Afghanistan, de l'Irak et de la Syrie...

4.  Cf. l'emblématique prestation politicienne d'une représentante éminente de cette caste : http://reseauinternational.net/quand-nkm-polytechnicienne-ex-ministre-se-retrouve-au-fond-de-la-classe-avec-un-bonnet-dane/

Partager cet article