Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 décembre 2018 2 11 /12 /décembre /2018 11:00

 

 

« L’histoire de l’humanité est pleine de récits où la folie le dispute au pouvoir et où les tenants de l’autorité, au cours de l’exercice de leur tyrannie impitoyable ou de leur despotisme insidieux, dans certaines occasions, montrent leur vrai visage : celui de la démence. »

Saverio Tomasella  (1)

 

 


 

 

 

 

Noël. Célébration de la Naissance de Jésus, lumineux modèle de Paix et de Compassion.

 

Le Christ, pour les Chrétiens de toutes obédiences. Aïssa, considéré par les musulmans comme un des plus grands Prophètes de la Révélation ou du Monothéisme ; sa mère Myriam (Marie), dont la sourate 19 porte le nom dans le Coran, vénérée comme une sainte…

 

Jésus, que beaucoup, croyants ou pas, redécouvrent de nos jours. Notamment les Hommes dans nos sociétés occidentales, "LGBDTisées" à outrance, jusqu’au délire…

 

Signe des Temps, un article tout récent, du 8 décembre 2018, dans un "site Masculin" loin de tout prosélytisme religieux, le qualifiant de « parangon de vertus viriles » (2) :
 « … Jésus incarne la force et la volonté, la méfiance vis-à-vis des autorités et la recherche de la vérité, le mépris pour les puissances d’argent et le goût de la frugalité, le sens du sacrifice et celui de la justice.
A ces titres, il peut légitimement être considéré, quelles que soient nos croyances par ailleurs, comme une figure inspirante, un véritable modèle masculin, au même titre
qu’Achille, Samson ou Joseph »…

 

Noël. Commémoration d’une Naissance. Fête des Enfants. Moments de joie…

Partager ces moments de félicité avec ses proches ne peut faire oublier ces enfants qui n’y ont pas accès ; immergés dans la peur, la souffrance, la détresse et, même, la famine. La mort d'un enfant par la main de l'Homme, la plus injuste car niant l’Espoir et l’Innocence.

 

Ce n’est pas jouer le rabat-joie ou le trouble-fête mais, au-delà des crèches, sapins et guirlandes, assumer nos responsabilités "d’Etre Humain". Sinon, nous en serions réduits au destin de veaux, gavés d'injonctions à consommer avant de nous retrouver à l’abattoir…

 

Occasion de se souvenir, contemporain de l’arrivée sur Terre de Jésus, du Massacre des Innocents par Hérode, « collabo » des occupants Romains qui en firent le roi de Judée. Ordonnant la mise à mort de tous les enfants mâles de moins de deux ans de Bethléem ; des grands prêtres et devins ayant annoncé la naissance d’un "roi des Juifs" dans cette bourgade. Concurrence potentielle inacceptable pour un tyran…

 

Tragique symbole, lueur noire de l’extrême de la sauvagerie de l’Homme.

Le Massacre des Innocents de Rubens (1611 - 1612) - Tableau acheté en 2002 pour 62,5 millions d'euros par un collectionneur canadien...

Le Massacre des Innocents de Rubens (1611 - 1612) - Tableau acheté en 2002 pour 62,5 millions d'euros par un collectionneur canadien...

Occasion de ne pas oublier : les massacres d’enfants en ce XXI° siècle, comme sous Hérode, continuent à être organisés, planifiés, méthodiquement exécutés.

 

Au Moyen-Orient et dans la partie du continent africain bordant la péninsule Arabique, tout particulièrement, les enfants représentent un objectif de destruction prioritaire ; le but stratégique des puissances coloniales, ou prédatrices des immenses richesses de la région, étant de "casser" la croissance démographique, la faire régresser ; afin de mieux contrôler le destin des populations. (3) Les enfants de Falloujah, en Irak, ont même servi de tests dans les laboratoires de l’horreur "à ciel ouvert" des armements de nos pays "civilisés"… (4)

La liste est longue, de tous ces pays devenus des mouroirs pour enfants : Afghanistan, Irak, Liban, Libye, Palestine avec son immense camp de concentration de Gaza, Somalie, Soudan, Syrie

 

En ce moment même, dans le silence de nos médias et la complicité de notre caste politique, c’est au Yémen que se déroule une des plus insoutenables orgies sanguinaires organisées par les pays occidentaux, avec les enfants pour cœur de cible.

Noël 2018 : Les Enfants du Yémen…

Depuis mars 2015, refusant d’accepter les résultats d’une élection présidentielle - ou un « régime »  pour reprendre leur expression favorite - qui ne leur convenait pas, ils y répandent le chaos ; à l’exemple de leurs "missions accomplies" en Afghanistan, Irak, Syrie, et ailleurs : guerre civile entretenue par des mercenaires, interventions sauvages d’une « coalition ».

 

Officiellement, sous drapeau de l’Arabie Saoudite. Hypocritement devrait-on dire, les forces armées de ce pays n’étant qu’une fiction, malgré les constants achats vertigineux d’armement. Ce régime moyenâgeux, immergé dans le crime et la corruption, prenant soin de ne pas armer, ni former, une armée authentiquement "nationale" par peur d’un légitime coup d’Etat.

 

Un des gourous de la pensée impériale US vient d’ironiser, ces jours-ci, sur ce que tout le monde sait : « leur armée serait incapable de se battre pour sortir d’un sac en papier » ("Their military can't fight out of a paper bag"). (5) Au point de faire protéger leur capitale, Riyad, par une brigade de l’armée pakistanaise sous uniforme saoudien… Leurs forces armées, sont uniquement des forces mercenaires venant d’une multitude de pays ; tout particulièrement, pour ce qui est des armements sophistiqués, des pays de l’OTAN.

 

Alors le Yémen se retrouve accablé par toutes les monstruosités rodées, par la vertueuse « coalition » dans les pays voisins. Bombardements acharnés de tous les objectifs civils essentiels à une population civile, notamment de ses enfants : centrales électriques, stations d’épuration d’eau, hôpitaux, écoles, puits et points d'eau dans les zones semi-désertiques, etc. Et, bien sûr, cibles dont raffolent nos glorieux pilotes : mariages et enterrements qui sont l’occasion dans ces régions, de rassemblements de femmes et d’enfants…


A ces abjections s’ajoute un blocus, non seulement terrestre et aérien, mais aussi de tous les ports du pays ; devenu ainsi hermétiquement clos. Dans l’incapacité d’assurer son approvisionnement alimentaire et sanitaire ; les médicaments constituant l’élément « vital » de ce conflit.

L’ONU, pourtant adepte forcené de la passivité dans la remise en cause des atrocités commises dans la région, devant l’abyssale férocité infligée à la population du Yémen se permet timidement de réclamer la levée du blocus :

« … 21 millions de personnes ont un besoin d'aide humanitaire urgente, sept millions sont au bord de la famine et un enfant meurt toutes les dix minutes de maladie, presque un million de malades du choléra. » (6) 

 

Oui. Un enfant y meurt toutes les dix minutes…

Noël 2018 : Les Enfants du Yémen…

Deux armes de guerres sont ainsi sciemment utilisées, interdites par toutes les conventions internationales, dans l’impunité : la famine et la guerre bactériologique.

 

Le fait d’empêcher l’épuration d’eau ou l’accès à l’eau potable - des commandos héliportés de mercenaires vont jusqu’à empoisonner les puits - et la distribution de médicaments pour en soigner les effets ravageurs (diarrhées mortelles et choléra) représente effectivement une arme bactériologique. (7)

 

Et, le rôle de la France dans ce chaos organisé ?... La Honte.

 

Ecoutons Jean-Francois Corty, directeur des opérations internationales de Médecins du monde (8) :

 « Les démocraties occidentales, dont la France et les États-Unis, ne sont pas neutres, puisque le conflit les implique et les concerne. Or contester une alliance avec des pays qui ne respectent pas le droit humanitaire international reste très difficile chez nous, en France …
Ce blocus relève plutôt d’une forme de punition collective qu’autre chose.
Il faut dénoncer cela et être proactif car, potentiellement, avec ce blocus quasi-total, on peut parler de famine planifiée et si rien n’est fait il s’agira d’un crime de guerre
. »

Noël 2018 : Les Enfants du Yémen…

Au XXI° siècle…

 

En tant que Citoyen de ce pays et de cette Planète, nous ne pouvons pas, nous ne pourrons pas, dire : "nous ne savions pas"…

 

Jésus, tout prêcheur de la non-violence qu’il était, avait le courage de s’emporter, de s’opposer, de fustiger, contre la corruption et l’injustice, comme il le fit à l’encontre des marchands du Temple ; les chassant à coups de corde de chanvre sur le dos.

 

Contenant encore moins  sa colère face aux souffrances infligées aux enfants, en proie à une furieuse indignation qui en fait trembler les pages des Evangiles (6) :

« Celui qui tourmente un enfant mérite d’être jeté à la mer, une meule au cou. »

 

Quelle serait sa réaction devant notre oligarchie, notre nomenklatura, « complices » et « acteurs » de ces crimes abominables ; contre des milliers d’enfants, à longueur d’années, de décennies ?...

 

« Les jeter à la mer une meule au cou » ?...

 

Devant l’ampleur colossale de ces horreurs, ne serait-ce pas trop magnanime, trop miséricordieux de sa part, à l’égard de cette engeance pourrie jusqu’à la moelle…

 

… Qui ne vaut pas le prix d’une meule pour la noyer ?...
 

 

 


 

1.  Saverio Tomasella, La folie cachée, Albin Michel – 2015, p. 215.

2.  Martial, Jésus : Un Parangon Viril, site : Neo-Masculin / Etre Un Homme en Milieu Hostile, 8 décembre 2018, https://neo-masculin.com/jesus-un-parangon-viril/
3.  Georges Stanechy, La Pédophobie : une Perversion Occultée, 14 février 2007, http://stanechy.over-blog.com/article-5643696.html

4.  Georges Stanechy, Noël : Les Enfants de Falloujah, 14 décembre 2012, http://stanechy.over-blog.com/article-noel-les-enfants-de-falloujah-113449774.html
5.  Gregg Re, Graham : Saudis would ‘be ‘speaking Farsi in about a week’ without US support against Iran - "Their military can't fight out of a paper bag", Fox News, 10 décembre 2018,
https://www.foxnews.com/politics/graham-saudi-arabia-would-be-speaking-farsi-in-about-a-week-without-us
6.  Alicia Paulet, L’ONU réclame à l’Arabie Saoudite la levée du blocus au Yémen menacé de famine, Le Figaro, 9 novembre 2017,

http://www.lefigaro.fr/international/2017/11/09/01003-20171109ARTFIG00177-l-onu-reclame-a-l-arabie-saoudite-la-levee-du-blocus-au-yemen-menace-de-famine.php
7.  Shaker: Saudi Using Cholera, Starvation as Weapon against Yemenis, FNA, 8 décembre 2018,
http://en.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13970910001001

8.  https://www.france24.com/fr/20180203-blocus-yemen-coalition-arabie-crime-guerre-medecins-monde-arabie-france-armes
9.  Evangile selon Saint Marc, chapitre 9 - verset 42.


 

 

 

Partager cet article

Repost0