Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 21:25


Enclume2.jpgJe suis de mauvaise humeur. Pas moyen d’être Zen. Ma "zénitude" a disjoncté. Comme si mes neurones, mon PC interne, ma calculette cérébrale, avaient implosé sous l’effet d’une intégrale, d'un algorithme, d’une équation impossible à résoudre. Poff !... Plus rien. J’essaye de réparer, mais cela prendra quelques jours…

En fait, j’en connais la cause : choisir entre la peste et le choléra. Entre Sarkozy et Royal… Insoluble.

Quand je vois CNN soutenir à fond la candidature de Sarkozy, je comprends. Nous allons subir le "copier-coller" de la politique à la "mode Bush". Politique sociale et politique étrangère. Politique mensonge. Politique mépris. Politique violence. Je l’admets, c’était déjà plus ou moins cela. En filigrane, toutefois. A présent, c’est clairement assumé et va être amplifié.

Je le pressentais. La FOX, du groupe Murdoch, soutenait à fond la candidature Sarkozy. Comme pour Bush ou pour Blair. Les soutiens médiatiques des "néocons". FOX, c’est la TV poubelle américaine, confite dans le racisme et la paranoïa. Je n’attachais pas grande importance. Il faut de tout pour faire un monde. Mais, CNN…

Je m’attendais à un peu plus de retenue. Même pas. Dès les résultats du premier tour, CNN sortait un long reportage avec l’interview du frère, des proches, des collaborateurs, de la mairie de Neuilly, d'autres lieux et courtisans enrubannés. La flagornerie dans sa splendeur. On se croyait à la cour de Louis XIV. Un moment, j’ai cru qu’ils allaient interviewer son stylo, prêt à nous dire combien il était honoré d’être la plume agitée d’un aussi grand travailleur, de noircir en sa compagnie des pages d’une aussi haute pensée politique…

CNN c’est pareil, me direz-vous. CNN c’est la promotion de la politique spectacle, comme nos TV locales. Seul le langage change. L’habillage, l’emballage ne sont pas les mêmes que ceux de la FOX. C’est vrai. Le travestissement est plus adroit. Sous prétexte de mondialisation, de promotion de la démocratie, de la civilisation, du progrès… C’est plus BCBG. C’est la touche Big Business.

Mais, la réalité de ce pouvoir dans sa promotion est la même : le culte de la peur et la violence des forts sur les faibles. Le culte de la "fracture sociale". Et, hors de sa propre société, réalité de toutes les guerres coloniales et occupations des pays dont on pille l’économie. D’un côté le culte de la peur et, de l’autre, le culte de "l’excellence" permettant de tout justifier. Les vieux mythes de la race supérieure et de l’eugénisme...

Sarkozy, pendant son discours, au soir du premier tour, nous a servi sa logorrhée habituelle. Jouant l’homme neuf. Lui, usé jusqu’à la corde dans les combines du pouvoir, que ses amis et lui-même ont exercé pendant des décennies... "Changer" la France et la "redresser", dans "l’union" : "tous ensemble". Eux qui n’ont eu de cesse de promouvoir l’exclusion, l’injustice économique et sociale…

Je me souviens de lui, ministre du Budget, sous Balladur, contre Chirac qu’il trahissait sans vergogne. Il fêtait ses quarante ans, en grande pompe, entouré de ses "amis milliardaires", comblés par la République : Lagardère, Bouygues, Pinault. Même Bernard Arnault était là. Il n’était pas encore fâché avec Pinault. Leur lutte de rapaces pour la reprise du groupe Gucci, n’avait pas encore commencé… Sautillant, rayonnant de s'afficher avec les plus grandes fortunes de France. Bien sûr, ce sont eux qui détiennent l’essentiel de la presse, de l’édition, des TV, des radios. Des médias, pour reprendre le raccourci…

Sarkozy candidat du Big Business. Beaucoup de ceux qui l’ont approché disent qu’il a le mépris chevillé au corps, pour ceux qui n’ont pas de pouvoir. N’hésitant pas à les briser sur son chemin, pour peu qu’ils lui fassent de l’ombre. Pour politique : la gestion de son ego surdimensionné. Comme tout ego boursouflé, prêt à l’injure, l’exclusion. Parfait représentant de cette idéologie triomphante : la loi du plus fort. Ne pas se fier aux rumeurs, toutefois. Bien sûr. S’en tenir aux mots prononcés, aux actes. Oui. Mais, ils sont là. On a vu. On a entendu. Le kärcher polygame dans la baignoire. Avec le mouton excisé...

Sarkozy, candidat CNN…

Reste Royal… Qui, le soir du premier tour n’a même pas la politesse d’arriver à l'heure devant ses militants. Pas un mot de remerciement pour eux. Ceux qui se sont défoncés pendant le premier tour de la campagne électorale. Le regard vide, raide comme si elle avait avalé son parapluie. La voix aussi ampoulée que son texte. La "gravité", nous disaient ses communicants sur les plateaux de télévision. Aucune chaleur humaine. Un bloc de marbre...

Chaleur humaine ?  Je l’avais compris quand, pendant son voyage au Moyen Orient, elle avait refusé de rencontrer, sous la pression de son entourage noyauté par les "néocons", les élus du peuple Palestinien. Peuple martyrisé depuis des décennies, écrasé sous les bombes, les humiliations permanentes,
réduit en esclavage. Pas un mot de compassion. Refusant de voir les ravages des bombardements subis par les populations du Liban, peu de temps avant. Pas un mot de compassion. Un bloc de marbre…

Allant jusqu’à rendre hommage aux Gemayel, ce clan libanais de phalangistes, méprisés dans tout le Moyen Orient et ailleurs, comme les pires criminels de guerre contemporains. Les plus fervents relais de l’extrême-droite américaine et israélienne. Auteurs, entre autres, des massacres, d’une horreur insoutenable, des camps palestiniens de Sabra et Chattilah. Le cœur ? Non. De la goujaterie, de la muflerie, du cynisme. A l’état pur.

Et puis, dans l’angle des caméras, entrevoir tous ces éléphants ou requins du PS et d’ailleurs, anciens premiers ministres, ministres des finances et autres… Au pouvoir pendant des années. Qui n’ont rien fait, eux non plus, et qui ne feront rien. Sinon arrondir leurs patrimoines personnels. Dans les couloirs, comme une mare aux crapauds, en train de supputer leurs chances de retrouver un bout de fromage…

Alors ?

Choisir CNN : impossible !

Finalement, contraint et forcé, opter pour le bloc de marbre ?...




Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Présidentielles Françaises
commenter cet article

commentaires