Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 12:17


Denise Masson :  La Dame de Marrakech comme on la surnommait, avec respect et tendresse.


Elle y a vécu 60 ans, s’occupant d’œuvres sociales, dans la discrétion, tout en se consacrant à ses travaux de recherche et d’écriture.  Elle a fait don de sa maison, de son riad. C’est devenu le Riad Denise Masson. Un foyer culturel pour les artistes et l’initiation à l’art pour les enfants et les adolescents.  

 
Denise-Masson-1985.jpg
 
 
Pourquoi parler d’elle, alors qu’elle est décédée en novembre 1994 ?...  Je ne sais pas. Peut-être ai-je besoin d’un bol d’air frais… 

En ces temps où on nous présente le cynisme, le mépris, le racisme, l’affairisme comme des « valeurs » qu’on se doit d’assumer, avec fierté…

En ces temps où avec arrogance, les tortures et les massacres sont considérés comme les moyens naturels de « dialogue » ou de « résolution de problèmes », avec plus faible que soi…

En ces temps où la dignité humaine n’a plus de valeur en Occident. Tout juste un artifice de manipulation, fondé sur l’émotion télévisuelle… Pour justifier des guerres coloniales ou se faire élire…

Denise Masson reste, pour moi, un exemple de ce que nous devrions être, chacun de nous... Le respect de l’autre. Ce que nous ne savons pas faire dans notre civilisation déboussolée, hyper violente : le respect de « l’altérité ».

Elle allait plus loin : L’amour du prochain. Car c’était une fervente chrétienne. Une vraie. 

Elle est célèbre, entre autres, pour sa traduction du Coran. C’est la première traduction que j’ai lue. J’en ai lu d’autres. La sienne reste ma favorite. C’est la seule qui ait su restituer la spiritualité et la beauté de ce texte sacré.

Il ne suffit pas d’être chercheur, cultivé, arabisant, historien ou théologien. Il faut croire et avoir atteint un niveau élevé de spiritualité. Ce n’est pas à la portée de tout un chacun.

Une honnêteté intellectuelle, une immense culture, doublées d’une vibrante spiritualité. Elle avait ce don.

Ce don lui a permis de comprendre toutes les filiations, ramifications et fusions entre les trois religions révélées : Judaïsme, Christianisme et Islam.

Islam, religion pour laquelle elle nourrissait, tout en conservant sa foi, un immense respect et une profonde admiration.
 
Plusieurs livres portent sur ces recherches. Lisez-les, vous en sortirez grandis :

·    L’Eau, le Feu et la Lumière d’après la Bible, le Coran et les Traditions
·    Les Trois Voies de l’Unique
·    Monothéisme Coranique et Monothéisme Biblique
·    Porte ouverte sur un jardin fermé : valeurs fondamentales et traditionnelles d’une société en pleine évolution – Marrakech, 1930 – 1989.
 
 
Un exemple de générosité, de don de soi…
 

 

 

 

Crédit Photo : Abdallah Alaoui

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Artistes et Ecrivains
commenter cet article

commentaires

Nadine 22/07/2008 13:58

PS: De nouvelles expositions démarrent à partir du 27 juillet donc pas de fermeture annuelle apriori. Vous ne m'avez pas répondu vous le connaissez ce ryad Denise Masson?

Nadine 22/07/2008 11:40

Salam GeorgesBien sûr! J'ai savouré l'une des meilleure cuisine au monde et pour vous j'ai choisi çaBon Appétit!

Georges Stanechy 21/07/2008 15:48

Bonjour NadineLe ryad de Denise Masson était-il fermé pour cause de congés annuels ?...Ceci dit, j'espère que vous avez goûté à autre chose, dans Marrakech, qu'aux ânes et aux charettes ! Patisserie et gastronomie parmi les meilleures de la planète... Et le quartier des artisans. Tous ces splendides métiers, notamment dans la décoration des maisons. Profitez en ! Bon séjour et Bien à vous

Nadine 21/07/2008 12:54

Salam Georges,Je me suis rendue au Ryad de Denise Masson au fait vous connaissez c'est dans la Médina?! Ce jour là je me suis cassé le nez fermé! Mais comme je ne crois pas au hazard le destin m'a fait savourer le charme et la simplicité de la Médina, où vélos, mobylettes et ânes et charettes essaient de se frayer un chemin. Et Ouf! pas de touristes défroqués.

Nadine 10/07/2008 12:39

Bonjour Georges,Je ne sais pas par quel miracle, j'ai attéris sur votre blog mais quelle trouvaille! A si j'oubliais, c'est grâce à Eva petit clin d'oeil pour ces 1 an.Je pars à Marrakech et Tanger la semaine du 14  je tiens bien sûr à visiter la maison de Denise Masson, en dehors des manisfestations artistiques programmées, j'espère que l'Institut reste ouvert au grand public?! dans tout les cas merci pour le tuyau.

Nadine 09/06/2008 09:49

Salam Georges,Je prends note des références ci-dessus.Pour ce qui est de la nature humaine parfois il y a tout à dire et parfois rien.Nadine

l'homme dans la lune 19/05/2007 19:03

Excellente traduction, qui montre bien à quel point le Coran est une composition humaine réalisée en mélangeant l'ensemble des hérésies de l'orient du VIIe siècle

Georges Stanechy 20/05/2007 18:03

   @L'homme dans la lune Votre commentaire est une excellente illustration des différentes modalités d’appréciation à l’égard des religions : 1) Ceux qui considèrent, par exemple, l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Coran comme des recueils de légendes ou de mythologies. Un peu comme Wagner le fit pour les légendes Viking. C’est le choix des athées. C’est une croyance comme une autre, qu’il convient de respecter. 2) Ceux qui ne savent pas, ne se prononcent pas, dans l’humilité. C’est le choix des agnostiques. Ils respectent les religions, mais ne tranchent pas. Cela ne les empêche pas de combattre l’utilisation «politique» des religions.  3) Ceux qui croient en une religion, mais qui respectent les autres, reconnaissant leur apport spirituel pour le bien de l’humanité. C’est le choix d’une Denise Masson. Restée chrétienne, elle éprouve respect et affection  pour l’Islam. C’est ce que le Coran demande à tout musulman : celui de respecter les « Gens du Livre », des religions révélées : Judaïsme et Christianisme. Puisque l’Islam en est la filiation et reconnaît les mêmes prophètes : de Moïse à Jésus. C’est ce que firent les penseurs français convertis à l’Islam : René Guénon ou Vincent Monteil. Pour ne citer que les contemporains. 4) Ceux qui, n’étant adeptes d’aucune religion, sont en recherche constante de la spiritualité qui émane de toutes les religions : du Judaïsme à l’Islam en passant par l’Hindouisme ou l’Animisme des peuples nomades d’Amérique du nord ou d’Asie. Comme le fit cet esprit hors du commun que fut Frithjof Schuon, d’origine alsacienne. Ce mélange de métaphysique, de spiritualité, de philosophie et de contemplation spirituelle d’une force extraordinaire. Des esprits en avance de plusieurs siècles sur leur époque… 5) Et puis, il y a le reste. Ceux qui se croient d’une race supérieure, membre d’un peuple élu ou autre, uniquement capable du mépris à l’égard de l’autre. Imbus de leur supériorité, prêt à massacrer, torturer, détruire pour se prouver qu’ils ont raison. Provenant de toutes les croyances, y compris de l’athéisme. C’est une pathologie « ontologique » indissociable de l’Humain : le fanatisme…  

Chahid 12/05/2007 03:43

Ces personnes ou ces noms comme « Denise Masson » sont comme une citation, à elle seule, elle vous résume une pensée !