Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 20:57


New Delhi. Le 15 avril dernier, la Fondation de l’Association des Camionneurs Indiens
(1) organisait une soirée de bienfaisance pour le lancement d’une campagne de sensibilisation de la profession dans la lutte contre le sida. Elle avait invité des "stars" locales et internationales dont Richard Gere.

 

R-Gere-2.jpgAu cours de cette soirée, celui-ci s’est précipité sur l’actrice indienne, Shilpa Shetty, la saisissant à bras le corps, la courbant en deux, dans une fougueuse et longue embrassade sur la joue. Scandale médiatique en Inde, provoquant des réactions de rue allant jusqu’à brûler les portraits de l’acteur américain. Certains Indiens ont vécu cette scène comme une humiliation de la femme indienne et de l’Inde par un occidental.

 

Libre aux Indiens d’interpréter cet incident à leur convenance. Ce qui est intéressant à analyser c’est la "contre réaction" des médias occidentaux. Ce fut, sans nuance, une condamnation de "l’archaïsme" de l’Inde avec une condescendance et un mépris affichés en toute bonne conscience. Le mot « archaïsme » revenant sans cesse…

 

En fait, où était  "l’archaïsme" ?   Chez les Indiens ?   Ou chez les présentateurs TV, dont l’inculture est "no limit" ?…


Richard Gere ne se serait jamais comporté de la sorte aux USA, publiquement, quel que soit l’objet de la soirée. Il sait très bien qu’il aurait plusieurs procès des associations féminines ou même des associations bien-pensantes (elles sont particulièrement nombreuses et puissantes aux USA) pour offense à la femme ou à la morale. Pour obscénité, même. Actuellement, le moindre regard considéré comme insistant, le moindre attouchement fortuit ou délibéré, le moindre propos, estimés comme du harcèlement ou de la discrimination à l’égard d’une femme, vous mènent tout droit devant les tribunaux américains.


Là, curieusement, personne n’emploie le terme "archaïsme". Ce comportement, où l’inconscient parle de lui-même, illustre la tendance pour un occidental à se comporter dès qu’il sort de son pays, ou dès qu’il considère un autre pays non occidental : en "pays conquis"… Ayant tous les droits.


Pascal n’avait-il pas déjà écrit : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà"  ?


Cela me rappelle un échange, que j’ai eu avec un couple de parisiens lors d’une visite amicale du  chantier d’une de leurs résidences secondaires. C’était à Marrakech. Ce couple, passant pour raffiné, cultivé, était contrarié par "l’archaïsme" des artisans qui refusaient de réaliser la frise de calligraphies qu’il avait choisie, en "zellige gratté" (2), pour leur gigantesque salle de bains et toilettes. Il tenait à cette frise pour l’encadrement des portes, fenêtres et le haut des murs. C’est dans un livre sur l’art arabo-musulman qu’il l’avait trouvée.


Les artisans avaient fait valoir que les calligraphies demandées représentaient des extraits du Coran. Inacceptable de les installer dans une salle de bains et des toilettes. Pour ce couple, il s’agissait d’une réaction témoignant du dernier des "archaïsmes". Tout juste, s’il n’ont pas employé le mot de "fanatisme" ou "d’islamo-fascisme"…


J’ai essayé de faire comprendre, le plus délicatement possible, qu’en Europe, il ne nous viendrait pas en tête, à qui que ce soit, de décorer des toilettes et des salles de bains, avec des statues ou des inscriptions religieuses chrétiennes, par exemple. Ne voulant probablement pas reconnaître son erreur d’appréciation, en toute bonne conscience, nullement gêné, ce gentil couple m’a asséné l’argument suprême : "Pour nous le problème ne se pose pas : nous sommes athées"…


Soudain, je me trouvais face au plus pur des "archaïsmes"  :  la "pensée fossile"…

 
 
 
 
 
 
 
 
 

(1) Truckers Corporation of India Foundation.
(2)  Le « zellige gratté » est  un carreau de faïence de couleur vernissée (vert, bleu ou marron, généralement) sur lequel les “arabesques” sont dessinées en faisant sauter le vernis, pour laisser apparaître la terre cuite. Reste, alors, la forme choisie, en relief, avec sa couleur et son vernis. Les « maîtres zélligeurs », sous des abords souvent modestes, sont de très grands artistes qui perpétuent un des arts les plus raffinés, vieux de plusieurs siècles. Le prix du mètre carré de ce type de zellige est particulièrement élevé. Il dépend de la qualité du carreau et de sa couleur et, bien sûr, de la « cote » du « maître zélligeur ».


 Photo : CP images






Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans La Dignité Humaine
commenter cet article

commentaires

arno 19/05/2007 13:56

Depuis 3 mois j'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ Ce blog est consacré à Ségolène Royal qui va sans doute devenir prochainement la chef de l'opposition et elle sera sans doute notre candidate pour les élections présidentielle de 2012. Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde. Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!! Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle et nous remercions Mme Ségolène Royal qui a fait une très bonne campagne et qui a su nous redonner le goût de la politique. Vous pouvez dès maintenant vous abonnez à la Newsletter.

Georges Stanechy 19/05/2007 14:12

???!!!

Chahid 17/05/2007 03:12

Je me rappelle qu’il y’a des années, lors d’un Téléthon au Maroc, Jean-Claude Brialy a frôlé la même gaffe avec une présentatrice de la deuxième chaîne marocaine. Il a cru bon de l’embrasser sur ses joues, (chose tout à fait interdite en islam), son mari était présent et l’incident a été maquillé par des sourires ! Durant toute la soirée  Jean-Claude Brialy n’a cessé de prononcer le mot « bordel » et il devait dire chaque fois je m’excuse pour les téléspectateurs !Enfin j’aimerais citer les Cahiers de prison de Gramsci: « Le point de départ de l’élaboration critique est la conscience de ce qui est réellement, c’est-à-dire un "connais-toi toi-même" en tant que produit du processus historique qui s’est déroulé jusqu’ici et qui a laissé en toi-même une infinité de traces, reçues sans bénéfice d’inventaire. C’est un tel inventaire qu’il faut faire pour commencer. ». 

Chahid 16/05/2007 05:55

Les penchants d’«exotisme » et les fantasmes qu’ont certaines personnes sur l’orient et ses populations tournent souvent au ridicule et au mépris. Pourquoi choisir de s’installer à Marrakech par exemple si j’ignore tout sur la culture, les pratiques et les coutumes locales ? Étant marocain, je ne comprends pas comment certains français par exemple se déclarent surpris sur telle ou telle pratique ou habitude alors que nous avons une histoire commune qui ne date pas d’hier. Les français ont longtemps côtoyé les arabes ou les marocains, pourquoi tout le temps devons nous justifier ceci et cela ? La citation de Pascal avance une première réponse en quelque sorte !

Georges Stanechy 16/05/2007 11:32

  Oui. Tout le monde n’a pas la stature d’une Denise Masson, d’un Vincent Monteil ou d’autres, dont nous avons déjà évoqué les noms. A Marrakech, il y a des français comme Denise Masson, mais d’autres (comme BHL, DSK-Sinclair, etc.) dont l’empathie à l’égard du monde arabe et de la civilisation musulmane laisse rêveur… Beaucoup d’européens ont encore une mentalité coloniale. Je dis « européens », car il n’y a pas que les français : britanniques, hollandais, danois, etc.  L’inconscient collectif des peuples européens est formaté depuis, au moins, le XII° siècle, le temps des croisades. Ce formatage n’a cessé de se développer et de s’incruster depuis les conquêtes coloniales du XV° siècle. Cela a créé un sentiment de supériorité (« l’européocentrisme » des sociologues…) pouvant aller jusqu’à l’aveuglement. Difficile d’y résister. Nos politiciens, et leurs sponsors du Big Business, en sont un exemple. Quand des manuels scolaires jusqu’au traitement de l’information, ce n’est que le culte de l’autosatisfaction et de l’arrogance vis-à-vis des autres peuples… L’enseignement dans les institutions où sont formées les « élites » européennes est fondé sur cette approche intellectuelle (Sciences-Po, ENA, Business Schools, etc.). Ignorance et arrogance allant de pair. Le problème, c’est la non prise en compte des réalités géopolitiques conduisant à des erreurs majeures.  Regardez la dernière Pub de « Reporters sans frontières » fondée sur la représentation caricaturale d’une famille Indienne, avec pour argument le « mariage forcé ». Comme si les Indiens représentaient l’Europe uniquement sous l’angle des SDF. Le racisme dans sa plus brutale expression… Mes séjours dans des pays étrangers m’ont convaincu de l’enfermement intellectuel européen quant à l’évolution du monde et des rapports de force (économique, politique, etc.). Prenons un exemple : les manifestations antifrançaises en Côte d’Ivoire (j’y ai effectué plusieurs mois de séjour) sont, pour un observateur indépendant, le résultat évident d’une emprise coloniale sur le pays devenu inacceptable pour le peuple ivoirien, exclu de l’activité économique de son propre pays.  Mais, nos politiciens et les milieux affairistes (une grande part du commerce extérieur de la Côte d’Ivoire est aux mains du groupe Bolloré : transport maritime, import-export, etc…) ne veulent rien voir, ni rien anticiper. Seule la solution militaire, et la manipulation de politiciens locaux, est encouragée dans un rapport de forces. Cette sclérose intellectuelle, j’ai essayé de la pointer du doigt dans ce post, sous forme d’une métaphore. Il convient donc de préserver ses valeurs et de ne pas se justifier. Les artisans marocains que je cite, dans la dignité et la sérénité, donnent un bel exemple. Ceci étant, les choses évoluent inexorablement. De plus en plus de gens se rendent compte, malgré le barrage de la propagande, que les autres peuples sont aussi valables et honorables que ceux d’Europe ou d’Amérique du nord.  Je pense que la crispation actuelle sur « l’identité nationale » qui ravage l’Europe est un déni, par la caste politique au pouvoir (droite et gauche confondues), complètement sclérosée, face à cette évolution qu’elle pressent mais qu’elle refuse. C’est le combat d’arrière garde d’une caste privilégiée, issue d’une longue tradition coloniale, qui ne peut accepter sa disparition annoncée…