Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 10:52


Les Droits de l’Enfant …


                    … appliqués par l’armée d’occupation

 

 

Palestinians-mourning-inJenin1007.jpg


Terreur et famine à Jenin

 

 

 

Palestine  -  Octobre 2007







Crédit photo :  AA News service

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans La "Communauté Internationale"
commenter cet article

commentaires

Chahid 23/10/2007 18:44

J’ai trouvé cet article sur le blog d’Eva. Roi Peled : « Les enfants font partie de la "machine de guerre palestinienne » http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2007-10-08%2007:03:24&log=invites

Chahid 21/10/2007 01:40

Bonsoir Mme AlineBonsoir GeorgesL’entité sioniste maintient dans ses geôles plus de mille enfants palestiniens (moins de 18 ans) et plus de 500 enfants de moins de 14 ans, une violation flagrante de la convention des droits de l’enfant de 1989. Le traitement qu’infligent les sionistes quotidiennement à l’enfance palestinienne (santé, alimentation, éducation, sécurité, environnement…) viole tous les 42 articles de la convention pendant que ladite communauté internationale continue de régurgiter de palace en palace (congrès et conférences)  ledit principe de l’«intérêt suprême de l’enfant » comme critère essentiel pour chaque politique législative. Oui, mais de quel enfant s’agit-il ? L’enfant des nantis internationaux et des nantis nationaux ?!

Georges Stanechy 20/10/2007 21:32

  Bonsoir AlineOui. La conspiration du silence, devant ces crimes contre l’humanité, qui se déroulent au quotidien en Palestine, est inacceptable. Nous ne pourrons pas dire que « nous ne savions pas »…Comme vous, j’éprouve la nausée devant ces documentaires animaliers, sur l’extinction du guépard et autres gorilles, alors que la plus totale indifférence prévaut devant ces massacres, tortures et génocides à l’encontre des peuples et nations soumis, de nos jours, à un esclavage inhumain… Les enfants sont les premiers visés. Il ne faut pas l’oublier. Tués, blessés, affamés, terrorisés, traumatisés. Tous les jours. Bien sûr, non scolarisés, avec toutes les conséquences que cela représente pour l’avenir de ces générations. Avec des écoles détruites. Les écoles étant des objectifs militaires prioritaires. Et, des fusillades sur le chemin des écoles, lorsqu’on essaie d’en maintenir l’existence…L’Irak a, aussi, été un des sommets de cette action criminelle. Quand on sait, et tous les responsables politiques savent, que, déjà, pendant les 12 ans d’embargo, avant l’écrasement définitif, les produits les plus visés dans cette action étaient ceux s’appliquant aux enfants Irakiens et, même, aux nouveau nés. J’ai évoqué l’interdiction d’importation des cahiers et des crayons…  Mais, il y eut,  aussi, l’interdiction d’importation des médicaments et du matériel médical, dans un pays qui fut un des pionniers dans la région, quant à son infrastructure de Santé Publique. Etaient interdits, plus particulièrement, tous les médicaments et matériel médical relevant de la pédiatrie et, même, de l’obstétrique. L’enfant était visé dès sa naissance…Oui : pendant 12 ans… Et, pour la Palestine, nous en sommes à plusieurs décennies…Naomi Klein procède, dans son dernier livre, à une analyse implacable de cet « état de Choc », dans lequel on enferme des populations entières. « Choc » inspiré de la technique des électrochocs. Les traumatismes infligés sont si violents, qu’ils ont pour but de faire régresser les populations concernées, afin qu’elles en oublient jusqu’à leur identité. Prostrées. En état de dépendance complet…Le terme employé, dans ces techniques criminelles, est « to erase » : « gommer ». L’objectif est de « gommer » l’identité de ces peuples, en particulier chez les enfants survivants pour pouvoir, ensuite, leur imprimer une « identité nouvelle »…Dans une minutieuse et terrifiante analyse, Naomi Klein démontre, en interrelation, que les extrémistes sionistes, maîtres de la région, ne veulent absolument pas de la paix. Pour eux, le conflit en Palestine n’est ni un problème historique, avec ses paramètres territoriaux, ni un problème de négociations, c’est tout simplement un problème « d’écrasement de terroristes »…Et, corrélativement, une formidable « vitrine », le « show room » idéal, pour une des toutes premières industries d’armement du monde. La quasi-totalité des exportations de l’entité sioniste, matériels et services, étant liées à l’armement de haute technologie et aux techniques de « sécurité intérieure »…Les enjeux, et les fabuleux enrichissements personnels des responsables de « La Communauté Internationale » dans les paradis fiscaux, expliquent pourquoi, comme vous l’illustrez si tragiquement, les enfants Palestiniens ne peuvent : «…  jouir de la même protection internationale que les scarabées dorés ou les crapauds-buffles »…  

aline-mariali 19/10/2007 20:38

Nous vivons sous la férule de  l’obscénité morale appelée « démocratie occidentale » . L’Etat qui se qualifie lui-même de « la seule démocratie du Moyen Orient » en est l’un des plus beaux fleurons . Y aura-t-il un seul Juste dans les organismes officiels pour enfin crier STOP ? N'est-il pas temps d'arrêter de parler avec un boeuf sur la langue et de se décider à appeler un chat un chat . Puisque la foultitude d'organisations prétendument spécialisées dans la protection des droits de l'homme, des droits de l'enfant et tutti quanti , reste les bras croisés et au mieux parle de "violences de chaque côté" , que les Palestiniens sont traités comme on n'ose plus traiter les animaux, que Gaza est un camp de concentration à ciel ouvert, un enfer et que ses habitants sont en droit d’envier le bien-être dans lequel vivent les animaux dans les zoos, je conseille aux Palestiniens de se baptiser officiellement animaux et d'invoquer la protection de la Société protectrice des Animaux .   De toutes manières, il est impossible que la SPA  soit plus nulle et plus inefficace que l’ONU.              Les enfants palestiniens jouiront-ils un jour  de la  même protection internationale que les scarabées dorés ou les crapauds-buffles?