Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 21:27


Mes Amis Chinois


J'ai honte.


Depuis des semaines, dans mon pays, en France, votre peuple, votre pays, vos institutions, votre gouvernement, votre Histoire sont traînés dans la boue, dans une hystérie collective entretenue par nos médias. Médias qui se prétendent "libres"... Les manifestations antichinoises qui ont eu lieu à Paris, lors du passage de la flamme olympique, sont indignes de mon pays, des valeurs qu'il prétend défendre, et des lois élémentaires de l'hospitalité.


Dans l'arrogance et l'ignorance, l'imbécillité en résumé, des journalistes, présentateurs de radio et de télévision, politiciens, et autres ballots en quête de publicité gratuite, se disputent l'opportunité de se mettre en valeur, en vous donnant des leçons de morale, de liberté et de "droits de l'homme".


Mais, vous le savez. En Occident, et chez ses vassaux, des manifestations, soigneusement organisées depuis longtemps, ont la volonté de perturber vos Jeux Olympiques, fanatisant les populations et les opinions publiques contre vous. Nos castes au pouvoir ne supportent pas votre succès. Vous sortez d'une longue histoire, douloureuse, héroïque, magnifique. Elles ne supportent pas votre indépendance.


Vous parlez d'égal à égal, avec ceux qui se sont comportés en maîtres du monde, pendant des siècles. Aveugles, ils ne se rendent même pas compte, qu'ils ne le sont plus. Dans votre réussite, ils y voient le basculement prochain du rapport de forces. Ils le redoutent, car cela remet en cause leur règne sans partage dans la domination, et le sentiment de supériorité, à l'égard du reste de la planète.


Ils ne souhaitent, en conséquence, qu'une chose : entraver votre développement, en vous isolant, vous divisant. Comme ils le font dans d'autres pays, ou sur d'autres continents. Comme ils l'ont fait dans votre pays. Mais tout cela, vous le savez...


Au nom de beaucoup de français, à qui nos médias soi-disant "libres" ne donnent pas la parole, je voudrais vous présenter nos excuses, et mes excuses personnelles.


Oui, "Excuses". Mais, auparavant, je voudrais vous demander "Pardon"...



Pardon, au nom du Passé, pour avoir envahi votre pays, nous être livrés à des atrocités et participé à son pillage, pendant un siècle


Vous, vous n'avez jamais envahi l'Europe. Ni aucun autre continent, d'ailleurs. Votre Grande Muraille, est là pour en témoigner. Vous avez toujours voulu vous défendre des agressions extérieures, et vous concentrer sur votre unité. Ce qui ne fut pas une entreprise facile, dans votre immense pays, au cours des siècles de votre histoire. Une des plus longues de l'humanité.


Nous, nous avons envahi votre pays. Nous avons contribué à son pillage, pendant un siècle. Il est si grand, que nous nous sommes réunis à plusieurs pour le faire.

 



Quand vos autorités ont interdit l'usage et l'importation de l'opium en 1839, nous n'avons pas apprécié. Ce trafic était géré par nos amis britanniques, à partir de leurs possessions en Inde, de la province du Bengale plus précisément. Faire rentrer la drogue à partir du port de Canton (Guangzhou), était une véritable mine d'or pour beaucoup en Occident. Civils, militaires, politiciens...


Les promoteurs de ce trafic, à l'origine d'immenses fortunes personnelles, ainsi que de celle des politiciens européens qu'ils soudoyaient, méritaient d'être pendus. Ils ont été anoblis par la Couronne britannique... Une bonne partie de la Chambre des Lords actuelle est constituée, ainsi, des héritiers de ces trafiquants, de ces dealers. Nous, dans notre République, il n'y a plus de titres de noblesse, on donne des promotions, des décorations ou, mieux, des rentes de situation.


Les puissances occidentales ont considéré votre refus d'importer la drogue, produite et transportée par les occidentaux, comme une atteinte grave au "Libéralisme Economique". On n'a pas le droit d'interdire, dans le commerce international. C'est un blasphème. Du moins, quand l'Occident le décide...


Alors, on vous a fait la guerre, sachant que vous n'aviez pas les moyens de la soutenir. On vous savait en difficulté, à l'époque. C'était l'occasion idéale. Ce fut officiellement la "Première Guerre de l'Opium", de 1839 à 1842. L'essentiel, de l'effort militaire était assuré, initialement, par les britanniques. Etaient réunis dans cette coalition (l'OTAN n'existait pas encore), la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, les Etats-Unis et le Japon.


Les britanniques, par le traité de Nankin de 1842, vous ont donc obligé à importer la drogue, vous arrachant Hong-Kong par la même occasion. Tout le monde s'y est mis. Les Etats-Unis vous ont imposé le traité de Wanghia (ou Wangxia), en 1844. Nous, français, en avons profité pour vous imposer le traité de Whampoa (ou Huangpu), la même année.


Elle fut complétée par une "Deuxième Guerre de l'Opium", de 1856 à 1860. Pour confirmer la légalisation du commerce de l'opium sur le territoire chinois, arracher d'autres ports, concessions et sommes d'argent, par des traités spécifiques Tianjin et Aigun (1858) et, surtout, Convention de Pékin, du 8 octobre 1860. Finalité : déchiqueter votre pays, le rendre exsangue.


Nous vous avons même livré une guerre particulière, dite franco-chinoise, de 1883 à 1885. Pour vous arracher la province de l'Annam et du Tonkin, et les incorporer à notre colonie de l'Indochine (1). Pour cela, nous sommes allés jusqu'à débarquer à Taiwan ! Nous nous sommes calmés, les autres puissances commençaient à ne pas apprécier notre expansion. Le "gâteau chinois" devait être partagé en parts égales...


Les japonais ont pris le relais, de 1894 à 1895. Cela n'en finissait plus, vous sortiez d'une guerre pour rentrer dans une autre. D'un traité à l'autre. De concession en concession. De "réparation" en "réparation". De dédommagement en dédommagement. L'épuisement... Tous ces traités vous dépossédaient de votre commerce extérieur et intérieur, arrachant des concessions territoriales, dépeçant progressivement votre pays, épuisant votre Trésor Public.


Sans armes, sans ressources financières, uniquement entouré de nations hostiles. Pratiquement désarmé, votre pays a résisté. Les révoltes n'ont jamais cessé. Votre résistance a été courageuse, héroïque. Schéma classique : vos résistants ont été considérés, par les puissances occupantes, comme des terroristes, des sauvages, des barbares, des fanatiques. Dans la propagande et dans les répressions horribles qui s'ensuivaient. Et, même dans nos livres d'histoire actuels, lorsqu'ils en parlent ...


Une des révoltes les plus connues est celle dite des "Boxers". Caricaturée, par la propagande en Occident. Même soixante ans plus tard, dans un film sous le titre : "Les 55 jours de Pékin" (2). Elle a duré de novembre 1899 à septembre 1901. Suivie d'une répression par les puissances occidentales, auxquelles s'étaient ajoutées l'Italie et l'Autriche-Hongrie, dont les atrocités résonnent encore dans vos mémoires : pillages, massacres, tortures, viols, de masse.


Suivie d'un traité aux conditions encore plus dures, le "Boxer Protocol", signé le 7 septembre 1901, avec d'énormes compensations financières pompant la majorité des droits de douane et des taxes au profit des nations occidentales. Appauvrissant davantage le Trésor du pays. La Chine a dû s'acquitter de ce véritable racket jusqu'en 1939.


En fait, jusqu'à ce que les japonais chassent les européens de Chine, pour prendre leur place. Avant qu'ils ne soient, à leur tour, chassés de votre pays, en 1945. Mais, les occidentaux n'ont pas lâché prise et ont tout fait pour maintenir la guerre civile sur votre territoire, en créant, finançant le maximum de dissensions. Il a fallu attendre 1949, pour que vous soyez enfin libérés et réalisiez votre unité. Retrouvant votre identité. Malgré un embargo international, et les menaces permanentes de l'Occident.


Oui. Vous, Chinois, n'êtes jamais venus sur notre continent, dans notre pays, bardés d'armes supérieures aux nôtres, pour nous imposer la consommation d'opium ou d'héroïne. Saisir notre commerce extérieur et intérieur. Prendre nos ports et nos provinces. Infliger des dommages et réparations colossales, à payer sur plusieurs générations. Semant désolations, pillages, divisions, guerres civiles.


Nous, si. Durant un siècle...


Alors, Pardon, encore.



Mille excuses pour les imbéciles qui prétendent que le Tibet n'est pas la Chine


Certains prétendent que le Tibet ne fait pas partie intégrante de la Chine. Ne leur en voulez pas. Ils sont ignares. Leurs livres d'histoire sont vides, et les programmes d'information à la radio ou à la télévision sont composés, majoritairement, de gens payés pour assurer la propagande antichinoise.


Je sais : un ignare qui n'effectue aucun effort pour sortir de son ignorance, et exercer son esprit critique, devient un fanatique. Il faut se rendre à l'évidence : nous ne sommes plus un Pays des Lumières, mais un pays de fanatiques. Du moins, dans l'oligarchie qui le dirige.


Le Tibet est une des provinces de votre pays depuis des siècles. Officiellement, au moins, depuis le 13° siècle (3). Alors, ils formulent des arguties : ce serait "trop récent", pas "probant". Oubliant, ou dissimulant, que nous, pays occidentaux, la France en particulier, avons annexé de nouveaux territoires, tout récemment. Que voulez-vous, imbu de sa force, l'Occident s'estime tout permis...


Je ne vais pas vous parler de nos voisins européens qui prétendent la même chose. Exemples ?... Le Danemark, assure que le Groenland est danois après avoir tué la culture des peuples eskimos et leur identité. Ou encore, la Grande-Bretagne qui estime que les îles Malouines dans l'Atlantique sud, qui appartiennent en fait à l'Argentine, sont aussi britanniques que la Tour de Londres.


D'autres encore... Les exemples seraient trop nombreux de toutes ces possessions, considérées comme naturellement intégrées dans une nation occidentale, alors qu'elles ont été envahies militairement. En un mot, volées à leurs peuples véritables.


Que dire, aussi, de ces pays formés aux 19° et 20° siècle, les Etats-Unis d'Amérique, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, à partir de l'extermination de leurs populations d'origine : Amérindiens ou Peaux Rouges, Aborigènes, Maoris, Polynésiens ?...


Non, je veux vous dire un mot sur mon pays, la France. En donnant quelques exemples récents de notre histoire.


La Corse, qui était un pays indépendant, a été envahie militairement et rattachée à la France en 1769, à la fin du 18° siècle (4). Le premier geste de la France a été de supprimer l'Université corse, dans la ville de Corte. C'est toujours le premier acte d'un "génocide culturel" : supprimer la langue d'un peuple. Depuis, la résistance, à ce rattachement, ne semble pas faiblir...


Nous avons acquis d'autres département français, encore plus tard : la Savoie et le Comté de Nice. Annexés à la France par le Traité de Turin, à la fin du 19° siècle, en 1860 (5). Qui forment actuellement trois départements : Savoie, Haute-Savoie et Alpes Maritimes. Il semble qu'en Savoie, ou à
Nice, de nos jours, certains n'apprécient toujours pas cette annexion...


Pourtant, la France ne mettrait jamais en doute la francité de ces départements, liés à ses frontières immédiates. Mais, c'est d'autres territoires dont je voudrais vous parler, qui sont à des milliers de kilomètres de mon pays. Les plus importants, dans l'hémisphère sud. Et, qu'on prétend français.


Tahiti, capitale de la Polynésie "française", dans l'Océan Pacifique, que nous occupons depuis que nous nous en sommes emparés en 1842, et officiellement considéré comme une colonie en 1880. C'est dans l'hémisphère sud, à 17.100 km de la France. Douze heures de décalage horaire. Plus d'une centaine d'îles, sur une superficie comparable à celle de l'Europe : 2.500.000 km2.  Cela n'a rien à voir avec la France, ni par son histoire millénaire, ni par sa culture, mais nos milieux coloniaux prétendent que si. Nous opprimons son peuple qui souhaite vivre libre. Les Polynésiens ont, d'ailleurs, un mouvement qui réclame l'indépendance. Mais nous nous arrangeons pour étouffer cette aspiration et sa formulation politique.


La Nouvelle-Calédonie, avec pour capitale Nouméa, dont la France s'est emparée, comme colonie, officiellement en 1853. A 18.000 km de la France. Neuf heures de décalage horaire, en été. C'est un archipel avec une grande île et d'autres plus petites. Le peuple d'origine est Mélanésien, les Kanaks. Ils appellent leur pays Kanaky, et non pas Nouvelle-Calédonie. Ils ont toujours résisté, héroïquement. Ils veulent un pays libre, indépendant.


Mais leur pays contient du nickel. Beaucoup de nickel. C'est un des trois premiers producteurs mondiaux.  La France ne veut pas entendre parler de leur indépendance. La colonisation a été très dure : génocide culturel, massacres, humiliations. En 1931, lors de l'exposition coloniale, la France a amené de force des Kanaks pour les exposer, comme des animaux, dans un enclos avec des cases (au lieu de cages)...


Il y a aussi d'autres îles, avec de forts mouvements d'indépendance. Comme l'île de la Réunion, dans l'océan Indien, à l'est de l'Afrique, à 9.000 km de la France. Dans la mer des Caraïbes, du côté de Cuba,  la Martinique à 6.800 km, la Guadeloupe à 6.700 km. Sur le continent sud-américain, frontalier du Brésil, la Guyane, à 7.000 km. D'autres encore, Mayotte, à 8.000 km, dans l'archipel des Comores, au nord-ouest de Madagascar. D'autres encore... Je m'arrête...


Les imbéciles qui disent que le Tibet n'est pas la Chine, vous jureront la main sur le coeur que toutes ces lointaines possessions, issues d'autres civilisations, sur d'autres continents, dans d'autres hémisphères, envahies militairement et arbitrairement annexées : c'est la France !...


Preuve que la bêtise ne connaît ni frontières, ni hémisphères, ni kilométrages. Quant à connaître l'Histoire, ce serait trop lui demander ...



Mille excuses pour les cyniques qui prétendent vous donner des leçons de "Droits de l'Homme"


Je n'insisterai pas sur ce point. Tellement il est ridicule. Les cyniques ont pour particularité de n'avoir ni valeurs, ni conscience. Comment prendre au sérieux leurs déclarations de "belles âmes" sur les droits de l'homme, la dignité humaine et tutti quanti ?...


Eux, qui ne disent rien pour les détenus dans les prisons françaises. Des hommes que l'ont fait vivre dans des cloaques, dans des locaux parmi les plus insalubres du monde. Où folie et suicide sont, souvent, les seules portes de sortie...


Eux, qui ne disent rien sur l'indignité avec laquelle sont traités
les immigrés, qu'on expulse parce qu'ils sont "sans papiers". Immigrés, issus de pays que nous avons colonisés et pillés pendant des siècles. Nous n'avons même pas la reconnaissance du ventre...


Eux, qui ne disent rien devant le soutien indéfectible de notre pays aux pires dictatures africaines, se succédant de décennie en décennie, dans des élections truquées, le pillage et l'oppression de leurs peuples...


Eux, qui ne disent rien quand le gouvernement des USA légalise la torture, dite du waterboarding. Supplice popularisé par l'Inquisition et plus tard par la Gestapo, pendant l'occupation allemande lors de la deuxième guerre mondiale, sous le nom de "supplice de la baignoire"...


Eux, qui ne disent rien sur Abu Ghaïb et Guantanamo, les plus grands centres de tortures du monde. Rien sur les milliers d'Irakiens internés, sans procès, sans que leurs familles sachent s'ils sont vivants ou morts...


Eux, qui ne disent rien devant la destruction de l'
Irak, fondée sur des mensonges, avec un million de morts et des souffrances innommables...


Eux qui ne disent rien contre l'envoi de troupes en Afghanistan, fondé, comme pour l'invasion de l'Irak, sur des mensonges. Avec des morts civils, dont de nombreux enfants, tous les mois...


Eux, qui ne disent rien sur les
crimes contre l'humanité commis au quotidien en Palestine, dans la bande de Gaza, avec des massacres de civils et d'enfants. Rien sur les 11.000 prisonniers Palestiniens, sans procès, dont un tiers sont des enfants et des adolescents...


Eux, qui s'étouffent sur notre passé colonial, imbibé d'horreurs sans nom.


Le cynisme de l'Occident, de ses castes au pouvoir, est permanent. C'est le socle de sa philosophie politique...


Respecter les droits de l'homme ?... Si vous, Chinois, avez des progrès à accomplir, nous, occidentaux et français, en avons tout autant. C'est la main dans la main, dans l'humilité et l'estime réciproque, que nous devons y travailler.


Et, non pas en vous crachant dessus, pour nous donner bonne conscience. Comme on a craché sur les sportifs tenant la flamme olympique, dans les rues de Paris...



Mille excuses pour nos médias dont l'arrogance n'a d'égale que la malhonnêteté


Médias "libres" ?... N'y prêtez pas attention. J'ai vu un présentateur de TV apostropher une de vos compatriotes, travaillant dans une de vos agences de presse à Paris : "Comprenez-vous la colère des français ?...". Le culot : parler au nom de tous les français !


Nous avons l'habitude de leurs campagnes de dénigrement, de diffamation : quand ce n'est pas contre les Arabes, c'est contre Poutine et les Russes, quand ce n'est pas contre Chavez et Cuba, c'est contre l'Islam et les Musulmans ... Tout est bon pour exciter la colère et le mépris contre des "boucs émissaires". C'est la seule politique de développement et de croissance, ici. Entretenir la peur et le mépris, à l'égard de "l'Autre"...


A quelques rares exceptions près, ils ne sont pas "libres". Ils appartiennent à des groupes financiers et industriels, et ne produisent, dès qu'il s'agit de politique étrangère, que de la propagande. Alors, ces médias ne font que véhiculer, vous l'avez compris, une campagne de propagande antichinoise.


Propagande dictée par des lobbies, en coulisse. Assenée dans l'arrogance. Arrogance, qui n'est que l'insolence du "vendu". Ils n'informent pas, ils désinforment. C'est tout ce qu'ils savent faire. Nous sommes de nombreux français à le dire, le déplorer. Ici, c'est ce que nous appelons le régime de "la pensée unique"...


S'ils étaient honnêtes, avant n'importe quel débat, tout ce que j'ai cité sur le plan historique, il l'aurait rappelé dans leurs émissions, leurs "documentaires", ou leurs articles. Ils auraient alors traité le sujet avec sérieux, sachant qu'avant de regarder la paille dans l'œil du voisin, il convient de regarder la poutre dans le sien.


Et, puis s'ils étaient honnêtes, ils auraient traité votre pays, votre peuple et votre gouvernement avec respect. Mais, savent-ils que le respect de l'Autre est le fondement du dialogue ?


En fait, "le dialogue" : ils n'en ont rien à faire. Ne sont-ils pas payés, avant tout, pour désinformer et endoctriner ?...

 

 

 

 

Tous mes vœux de succès pour les jeux Olympiques de Pékin


Notre Président de la République veut discuter avec vos dirigeants de la "situation" au Tibet, et du "comportement" de votre gouvernement. Ce seront, probablement, des échanges fructueux.


Il vous parlera, certainement, de la séparation du religieux et du politique en France : la laïcité. La France est un pays rigoureux sur le plan de la laïcité. Il présentera le modèle français, dont nous sommes fiers. Ce modèle pourrait vous aider, pour ramener à la raison certains membres du clergé bouddhiste.


Nous avons une loi, qui date de 1905, qui nous a permis de signifier à nos clergés et instances religieuses, qu'un religieux n'avait pas à interférer dans la conduite politique de notre nation, encore moins à dicter de ligne politique. Le clergé féodal bouddhiste devrait signer un accord de ce genre, se consacrant au salut des âmes et aux prières, au lieu de se préoccuper de son patrimoine et de son rôle politique. Et, agir pour le compte de puissances étrangères...


Cette laïcité a été récemment renforcée par une loi complémentaire sur "l'interdiction des signes religieux à l'école". Si vous vous en inspirez, les jeunes moines voulant étudier, aussi, dans les écoles publiques du pays, devront abandonner leurs toges et venir en jeans avec un blouson. 


Nous sommes, aussi, très stricts quant à la coiffe sur la tête : pas de turban, de kippa ou de voile. Chez vous, le signe ostentatoire religieux est "le crâne rasé". Pour éviter cela, il conviendra d'exiger le port d'un chapeau ou d'une casquette dans les locaux des écoles, y compris en classe...
Mais, notre Président vous en expliquera les détails : il en est un des concepteurs, avec ses partenaires politiques.


En contrepartie, nous espérons, que votre gouvernement profitera de cet échange de vue pour poser, en priorité, les problèmes de tous ces territoires qui sont à des milliers de kilomètres de la France et qui souhaitent leur indépendance. Territoires, pays et nations, qui sont, actuellement,
d'authentiques colonies, malgré les appellations, souhaitant le respect de leur culture et de l'identité de leurs peuples authentiques. Maoris, Polynésiens, Mélanésiens, Kanaks, en particulier...


Oui, il conviendrait de mettre un terme au génocide culturel et à
l'exploitation économique de ces peuples.



Merci.


C'est avec joie que je vous retrouverai à Pékin, pour les Jeux Olympiques.


Avec tous mes vœux de succès et...


... mes Amitiés.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1)  Par le Traité de Hué, du 9 juin 1885.
(2)  " 55 Days at Peking ". Film, de Nicolas Ray, sorti en 1963, avec Charlton Heston, Ava Gardner et David Niven, notamment.
(3)  Sous la dynastie Yuan, par Khubilai Khan, le petit-fils de Gengis Khan, en 1279.
(4)  La Corse a été indépendante en 1755, sous le gouvernement de Pascal Paoli, avec son drapeau, sa monnaie (1762), et son Université à Corte (1765). Son annexion a suivi la défaite de l'armée corse devant les troupes françaises à Ponte Nuovo, en 1769, et l'exil de Pascal Paoli.
(5)  Sous Napoléon III. En fait, cette annexion avait fait l'objet d'un accord secret, le 26 janvier 1859, entre le gouvernement français et les représentants du gouvernement italien. Ceux-ci souhaitant obtenir le soutien militaire de la France contre l'Empire Austro-Hongrois, qui occupait une partie de l'Italie.




Illustrations :

>  Caricature française de 1890, représentant les grandes puissances de l'époque se partageant le "gâteau chinois". On y reconnaît : la reine Victoria (UK), l'empereur Guillaume II (Allemagne), l'empereur Nicolas II (Russie), le Japon représenté par un samouraï. La France est pudiquement représentée, sans couteau entre les mains, par Marianne, derrière l'empereur de Russie... Le caricaturiste devait avoir peur de la censure !...  Manque une représentation des USA, qui participaient, eux aussi, à la curée.

>  Le splendide stade olympique, en "nid d'oiseau".

 






Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Paxx 16/04/2017 05:15

Bonjour Mr Stanechy

Chapeau bas pour votre courage de tout ce que vous avez dit . Merci !
Avec un peu de retard je lis vos articles, il faut dire qu'avec l'effervescence suscité par l'anti-chine suite au passage de la flamme olympique à Paris (depuis 2008) je fus très contrarié voir même véxé par les prises à parti partout dans les médias, presses, net et même vie réelle! Pour être sincère même, j'avoue même que sur le coup de ces années là, on m'a rendu honte d'être d'origine chinoise suite aux pugilats que nous avons subit (notamment ces deux dernières décennies pour ma part). Votre article me redonne espoir envers l'être humain et l'hexagone qui est un très grand et beau pays et qu'il reste des gens bien comme vous! Merci encore et continuez encore d'apporter vos articles que je ne manque pas de lire. Un salut amical aussi à tout les autres peuples de la Terre des Kanaky aux Palestiniens et aux autres ! Continuons à nous aimer, échanger, partager à l'abris des écueils qui voudraient nous diviser

Georges Stanechy 16/04/2017 11:58

Merci pour votre amical commentaire !
Surtout soyez fier de vos origines chinoises ! L'Histoire de votre pays, malgré ses tragédies, est magnifique de courage et d'héroïsme. Je suis un admirateur de votre grand pays et je me délecte de son cinéma (via Youtube) : Les Trois Royaumes, The Warlords, etc.
Avec mes amitiés

unpassant 08/07/2016 08:08

Un article intéressant mais qui tombe encore une fois dans les travers habituels. Je ne comprends pas ce besoin absolu de dichotomie perpétuelle. Si le gouvernement chinois actuel est bien moins terrible que dans sa représentation dans les médias occidentaux, il reste malgré tout indigne du peuple chinois. Prisons secrètes, oligarchie politique des princes rouges et de leurs descendants, restriction de la liberté d'information, massacres et dénis de ceux-ci, la liste est longue. Il suffit pourtant d'être suffisamment curieux et de consacrer une seule après midi de recherche d'informations (avec Google qui plus est) pour se rendre compte que la situation est plus complexe et qu'elle se situe à mi-chemin entre les descriptions faites dans les médias occidentaux et chinois.
Si ce genre d'article est nécessaire pour sortir de sa stupeur et naïveté d'occidental, le ton est trop partisan et ne permet aucune de s'informer davantage.

Georges Stanechy 08/07/2016 14:00

Votre bla-bla de "l'anti-chinoiserie" primaire est tellement usé qu'il en devient dérisoire.
La Chine, en dix ans a sorti de la misère, 450 millions de ses concitoyens... Constituant une des plus dynamiques "classe moyenne" sur cette planète...
Alors que dans le "Paradis Ultralibéral" de nos pays en "OTANie", ce sont des millions de gens plongés dans la précarité et la paupérisation au profit des "1%" de l'oligarchie.
Sans parler des millions de morts et des pays entièrement dévastés par nos armées "démocratiques" au Moyen-Orient, ou ailleurs dans nos néo-colonies...
Et que dire de nos centres de torture et de nos oubliettes moyenâgeuses ?... Guantanamo ... Abu Ghaib... La liste est interminable...
Grand Bien vous fasse ainsi qu'à votre "Bonne Conscience" !...
Amen

microneedle therapy system 17/09/2014 14:19

I hope all the Chinese people will have an opportunity to read this and I too read. I felt as if I read an excuse tale as this is a mass hysteria fueled by our media.

Georges Stanechy 23/09/2012 21:46


 


Bonsoir Samoto


 


Merci de votre commentaire.


 


Vous dites arriver « dans le très tard ». Je pense, au contraire, qu’il n’est jamais trop tard pour partager de l’information et
surtout réfléchir, travailler ensemble pour un monde meilleur. Quels qu’en soient oppositions ou obstacles actuels. Un monde fondé sur le respect mutuel, la solidarité et la compassion à l’égard
de  « l’Autre » que nous considérons comme notre égal.


 


Bien à vous


 



Samoto 23/09/2012 18:18


J'arrive dans le très tard, mais cela ne m'enleve pas le plaisir de lire votre intéressant texte:


"Le Tibet: excuses d'un français au peuple chinois."


Toutes mes félicitations pour la finesse et la délicatesse de votre écrit, avec un très bon historique; sans oublier les apports positifs des intervenants dans ce sens.


Juste pour apporter quelques références à mieux comprendre les troubles géopolitques des penseurs NÉOCONS. Recherchez dans google ou autres moteurs: LE LIVRE JAUNE No5  et 
LE TUEUR ECONOMIQUE ou ECONOMIC HITMAN de John Perkins. Pourquoi les assassinats ciblés sont-ils permis? parce que les assassins ne sont pas assassinables? au-dessus des lois?


http://www.voltairenet.org/Obama-augmente-les-assassinats


 

Georges Stanechy 05/09/2012 23:24


 


Bonsoir Geof


 


Merci de votre amical commentaire et de votre visite !


 


Et, au plaisir de vous lire !


 


Bien à vous


 


 

geof 05/09/2012 22:45


J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir ce texte et les commentaires, attiré par le titre. Merci.


Et je pense que je vais prendre encore autant de plaisir à continuer sur d'autres articles après le petit aperçu que je viens d'avoir de votre blog.

Georges Stanechy 30/06/2012 11:50


 


 


Bonsoir Longzi


 


Il ne faut pas confondre une religion, avec le respect qu’on lui doit même si on n’en est pas adepte, et sa manipulation par des intérêts
politiques ou économiques plus ou moins bien dissimulés.


 


Nul ne niera l’apport du Bouddhisme à la spiritualité et la civilisation humaines. C’est un acquis, un patrimoine commun. Par contre,
l’instrumentalisation du Dalaï Lama par la propagande occidentale est inadmissible. Elle n’a pour finalité que la diffamation de la Chine.


 


Car, Le Dalaï Lama est le dangereux vecteur d’une imposture. A part sur le plan historique, dont ceux qui veulent bien s’informer connaissent
l’amplitude, essentiellement à deux niveaux :


 


i) Théologique


Contrairement à l’enseignement du Bouddha, qui prône le complet détachement par rapport aux illusions terrestres, le Dalaï Lama revendique le
pouvoir spirituel et le pouvoir temporel.


Cette revendication « théocratique », sur un pays ou une zone géographique, se situe à l’opposé de l’enseignement initial du
fondateur du Bouddhisme : Siddhārtha Gautama. Nous sommes dans l’hypocrisie la plus grotesque.


 


ii) Représentation et organisation de la
communauté bouddhiste


Le Dalaï Lama est présenté en Occident comme le « Pape du Bouddhisme », alors qu’il n’est que le "représentant d’une partie" du
Bouddhisme Tibétain. Pure escroquerie intellectuelle des services de désinformation occidentaux.


C’est mentir sur le fait qu’il n’est pas considéré comme une autorité à l’intérieur même du Tibet, où existent et cohabitent d’autres Lamas et
d’autres responsables spirituels.


Sa prétendue autorité n’est pas davantage reconnue dans les plus grands pays bouddhistes, ou à fortes communautés bouddhistes. Je pense, outre
l’Inde, à la Birmanie (Myanmar), au Sri Lanka, ou à la Thaïlande. Sans parler des communautés bouddhistes en Corée ou au Japon (Bouddhisme Zen), etc.


 


Le Dalaï Lama, même s’il est à la mode chez les « bobos people » de nos contrées, n’est ni un martyr, ni un maître spirituel
authentiquement bouddhiste.


Mais, à l’exemple des papes catholiques du XV° et XVI° siècle, un vulgaire traineur de sabre, aussi fumiste que mystificateur, propagateur de
discordes et de mensonges.


 


Bien à vous


 



Longzi 29/06/2012 14:50


Je suis, il est vrai, en accord avec l'auteur, pour dire que le comportement des médias français et occidentaux en général est un déshonneur. Néanmoins, je tiens également à mettre en lumière son
propre manque de recul et de discernement.


 


En matière de démocratie, la propagande est une chose naturelle, car inséparable. On ne peut pas gouverner sans unité, et on ne peut pas avoir d'unité au sein du peuple sans une certaine
uniformisation de pensée. Le fait est que les masses sont par essence sans sagesse (la sagesse populaire est une vaste supercherie) oblige la naissance d'élites sociales et de dirigeants.


 


"Nous avons une loi, qui date de 1905, qui nous a permis de signifier à nos clergés et instances religieuses, qu'un religieux n'avait pas à
interférer dans la conduite politique de notre nation, encore moins à dicter de ligne politique. Le clergé féodal bouddhiste devrait signer un accord de ce genre, se consacrant au salut des âmes
et aux prières, au lieu de se préoccuper de son patrimoine et de son rôle politique. Et, agir pour le compte de puissances étrangères..."


 


Remarquez, cher compatriote, que l'essence de la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple, et de façon pratique, le choix des dirigeants par le peuple. Or, si le peuple veut choisir
un dirigeant faisant parti d'un clergé quelconque, ce droit devrait lui être accordé.


Quel est l'unique argument pour retirer à un religieux un de ces droits soit-disant inaliénable ? Le voici : peut-il faire abstraction de son état de religieux pour gouverner avec objectivité ?
Deux réponses à cela : il y a ceux qui deviennent moines bouddhistes pour gouverner et se gouverner avec davantage d'objectivité et de raison (ex : Takeda Shingen, l'un des seigneurs les plus
éclairés et les plus vertueux de son temps, avec lequel on ne peut d'ailleurs même pas comparé un politicien moderne tant ceux-là sont dénués d'éclar et si souvent des laissés-pour-compte de la
Vertu) ; et ceux qui, moines ou non, souffrent de penchants bien plus néfastes pour l'objectivité.


Est-ce qu'un juif pourrait gouverner la France en faisant abstraction de son esprit de clan et sans favoriser les intérêts d'Israel de quelque façon que se soit ? Est-ce qu'un avocat pourrait
gouverner la France sans régler ses comptes en Justice (terrain connu et familier donc, sur lequel il acquiert par son statut de "Primus inter Pares" un ascendant indéniable) ? Ces préjugés sont
dignes d'un sauvageon, pas d'un homme civilisé.


 


 


"Cette laïcité a été récemment renforcée par une loi complémentaire sur "l'interdiction des signes religieux à l'école". Si vous vous en
inspirez, les jeunes moines voulant étudier, aussi, dans les écoles publiques du pays, devront abandonner leurs toges et venir en jeans avec un blouson."


 


Voici, l'uniformisation sous un autre avatar. Nous autres bouddhistes croyons que la seule vue du Kesa, le vêtement d'un bouddha, peut
appaiser le coeur et donc soulager le kârma. En Occident, il y a des cours de philosophie dans les écoles, mais seulement vers la fin. Qu'y a-t-il à la place ? Ah oui "de l'instruction civique"
qui démontre à quel point la démocratie c trotro bien et Hitler et les dictatures c'est le Mal ! Résultat, les rares à peu près philosophes qui émergent de ce lot de médiocrité sans nom ne vivent
même pas leurs convictions philosophiques.





Bien ventard celui qui professe la tolérance en appliquant la discrimination (et comme le démontre l'auteur de ce texte, c'est le cas des
grandes nations occidentales, pas vraie ?). Qui en Occident pourrait en remontrer à un moine bouddhiste convaincu, une personne ayant "renoncé au monde pour le bien d'autrui" ? Ce qui est le plus
critiquable chez l'auteur de ce texte, c'est je pense ce qu'il sacrifie volontiers au crime de lèse-majesté réincarné aux temps modernes.


 





A ce sujet d'ailleurs, aux excuses aux Chinois, je suggère d'ajouter de leur proposer de faire des excuses à leur propre Civilisation. Le
Monde Civilisé dans un océan de barbarie, l'Entre Quatre Mer, Tian Xiao ! Un pays entier où le dirigeant est sensé être le pilier et père de la Nation, mais aussi l'Homme le plus
vertueux et digne de ce nom entre tous : Huang-di, l'Empereur de Chine, le Fils du Ciel. Le Tibet ne faisait pas parti de la Chine, il faisait parti de l'Empire de Chine. Le titre de Dalaï-Lama a
été conféré par un Fils du Ciel, pas par Mao Zedong qui tout en étant férue d'Histoire proclamait haut et fort qu'il n'y avait RIEN avant lui et que la Chine n'existait pas vraiment. 


 


Personnellement, mes propres tendances politiques m'enclinent à pardonner l'existence du Crime de lèse-majesté dès lors qu'il punit la
méchanceté sur un être objectivement Majestueux tel que le Fils du Ciel, pleinement investi de son Mandat Divin et rayonnant par ses compétences, mais aussi et surtout par sa Vertu. Remarquez
qu'il n'y a aucune élégance mais beaucoup de conformité dans le port du jean et du blouson fabriquer à partir de la carcasse d'un animal mort (ou à partir de l'immitation
de la carcasse d'un animal mort).


 


Si, effectivement, des actes d'une louable Vertu ont été commises par le gouvernement Chinois communiste au Tibet (par exemple : la
restauration et l'entretien à grands frais (100 millions de dollars) de temples et monastères tibétains), le nombre d'Infamies les surclassent largement (séances "d'auto-critiques obligatoires"
sur un saint homme ! Passage à tabac d'un homme si doux qu'il n'arrive même pas à en vouloir à ses tort

georges stanechy 06/02/2010 19:53



Bonsoir H

Dans votre élan "constructiviste", vous prenez la lorgnette à l'envers...

Personnellement, je suis d'un calme olympien. J'en arrive même à tenir ma tasse de thé, en pointant mon petit doigt vers le plafond... Si, si, je vous assure...

Ce billet était une réaction aux "crachats" des voyous qui se sont défoulés sur la délégation sportive chinoise dans les rues de Paris, lors de la préparation des JO de Pékin. Démonstration du
"Génie français" que vous célébrez...

Suite à une campagne hystérique, nous infligeant les postillons antichinois d'une brochette de bateleurs d'estrade, allant de Reporters Sans Frontières, avec Ménard en cantatrice chauve,
jusqu'aux politiciens en mal de pub, menés par Cohen Bendit avec son Tshirt RSF devant les caméras...

Désolé, mais le monde entier en a été témoin...

Quant à la "race supérieure", ce n'est pas moi qui le tambourine, à longueur de semaines, sur les tonneaux de la logorrhée médiatique... Se voilant la face devant les odeurs et cloaques de notre
société.

L'argument "constructiviste", que vous affichez, est la tactique habituelle de la tartuferie : "ne parlons surtout pas de ce qu'il est nécessaire d'améliorer"... Ne cessant de voir la paille dans
l'oeil du voisin, pour détourner l'attention et faire oublier les priorités qui s'imposent à notre "caste politique".

Améliorer ?... Proposer ?... Les solutions sont connues. A commencer par diffuser Justice, Paix, Solidarité, dans la répartition équitable des richesses et ressources de chaque collectivité.

Mais, je vous renvoie à John Rawls, il vous l'expliquera mieux que moi : Justice et Démocratie.

Vous en avez sûrement entendu parler, à défaut de l'avoir lu et médité...







H. 06/02/2010 15:33


Après reste à savoir si, dans cette entreprise, de tels propos ne sont pas contre-productifs. En quelques lignes, on relève par exemple "race supérieure", "cloaque", "cracher sur les autres", etc.
Comme toujours, loin de construire on détruit, on "crache", on s'emporte.

Je parlais justement d'esprit critique dans mon propos (concernant les médias), donc la question n'est pas seulement là : c'est une chose de démontrer à grand renfort de sites Internet (je pourrais
sans doute faire de même, on trouve de tout sur le net, vous n'êtes pas sans le savoir...) ce que vous décrivez comme une sorte de déchéance de l'occident et c'en est une autre de proposer des
solutions, même si ce n'est apparemment pas votre but (le mien serait de défendre les critiques constructives, que ce soit vers ou en provenance d'une ou l'autre partie). La langage que vous
employez manifeste un mécontentement justifié sans doute, mais ne jouons pas trop sur les mots : je parlais de la France, vous me répondez par Israël ou Guantanamo. Peu m'importe au fond, je suis
européen, mais je suis attristé de constater que souvent les désaccords s'expriment sous le forme de grande tirades romantiques passionnées et pas tellement sous la forme de "stimulation de son
esprit critique" que vous décrivez.
C'est une chose d'en parler, à présent pourquoi ne pas construire ? 


Georges Stanechy 05/02/2010 14:54



 


Bonsoir H (Adèle H ?...)





Béatifier la Chine pour diaboliser l’Occident, serait stupide.





J’ai, maintes fois, précisé mon propos.





Tout simplement : nous n’avons aucune légitimité pour donner, nous occidentaux, des leçons de démocratie et de droits de
l’homme au reste du monde.





Tout autant que les autres, nous devons balayer devant notre porte et dans nos écuries… C’est donc solidairement, sur un pied
d’égalité, dans le respect mutuel, que nous devons nous y efforcer. Dans l’émulation, et non pas dans l’arrogance de "la race supérieure", dite "civilisée"…





Peine de mort en Chine ?... Tout comme chez nos meilleurs amis, alliés et partenaires commerciaux : USA, Arabie
saoudite, Israël (via la pratique des assassinats politiques). Que dire des centres de torture de Guantanamo ou d’ailleurs ?...





Alors, à condamner l’un, il convient de ne pas oublier les autres…





Au Tibet, la Chine construit des hôpitaux, des écoles, des infrastructures parmi les plus modernes du monde, pour désenclaver
cette province.





Qu’avons-nous fait en Irak, sinon détruire un pays, avec plus de 1,5 millions de morts ?... Toutes les infrastructures
civiles au mépris des Conventions de Genève : stations électriques, stations d’épuration d’eau, écoles et universités, stations d’élevage, ports et aéroports civils, etc.





Sur le fondement d’un mensonge, connu de tous dès le commencement de la campagne de propagande, ainsi que le prouve actuellement
la commission d’enquête Chilcot, du parlement britannique…


 

Remember Gaza, ou le Liban...

 
Quant à la France, drapée dans la gloire de ses conquêtes coloniales, qui soutient les dictatures africaines les plus sanguinaires pour piller les ressources minières de ces
pays (cf. http://survie.org/)…

 

Que dire, dans un pays parmi les 5 plus riches du monde, de ces gens qui crèvent de faim et de froid, mal nourris et mal logés ?... Ou, de notre système carcéral : un immonde cloaque du sadisme ?…

Les droits de l'homme et de la dignité humaine commencent, en priorité, chez nous.

Quant à la diversité politique, si elle se résume pour vous au cirque de la « politique-spectacle »… Je n’ai rien à ajouter.

Certes, cracher sur les autres (Chine, Russie, Iran et autres épouvantails...) permet de narcissiser notre ego…

 
Mais avant de modérer ses propos, ne doit-on pas d’abord "stimuler" son esprit critique ?...

.


H. 01/02/2010 09:16


Le culot ? Quelle démagogie, bravo.
Ce n'est pas parce que des atrocités ont eu lieu dans le passé que tout peut être justifié par des sites Internet de séparatistes (vous pensez vraiment que si un journaliste ne peut parler pour
tous les français des mouvement d'indépendantistes parlent au nom de tout un peuple dans l'exemple de la Nvelle Calédonie mais aussi celui de la Corse ?).
Enfin bon, il n'y a qu'à regarder les commentaires que cet article a suscité, pas très paritaire!

Le pire c'est que de dire à l'inverse que le peuple français est grand aurait une odeur de patriotisme bien désagréable, curieux non ?

Cela dit la Chine est bien un grand peuple, dont l'économie se transforme de manière fulgurante, mais l'exemple du Tibet n'est pas nécessairement le plus grand motif de fierté que l'on puisse
trouver dans un pays où la peine de mort, si je ne m'abuse, est encore fortement pratiquée... Et la pluralité politique, qu'en est-il ? Oui, le peuple chinois est grand, plein de peuples sont
grands, mais cela ne justifie pas tout, ni dans le cas de le France, ni dans le cas de la Chine.

C'est comme ça qu'on en arrive à justifier les populismes le plus dangereux. Alors je vous recommanderais davantage de modération dans vos propos, chacun sait que les médias ne parlent pas au nom
de tous, les chinois sont plus perspicaces que ce que vous semplez croire : vous pensez vraiment qu'on gobe tout ce qu'on entend dans les médias ? (je ne parle pas d'une théorie du complot où les
médias manipuleraient les peuples -les médias chinois a ce niveau ne sont guère mieux que les notres- mais du sens critique de chacun).


Georges Stanechy 09/06/2009 12:28

Bonjour NicolasJe vous remercie d'avoir apporté tous ces compléments historiques, et leur ananlyse, que la propagande occidentale se garde bien de diffuser et de mettre en perspective.Bien à vous

Nicolas 09/06/2009 04:34

Il me semble qu'il y a confusion sur le mot "chinois". Pour un Français, chinois est synonyme de "Han". D'où cette éternelle polémique sur la question : "le Tibet est-il chinois ?". Si l’on souhaite être objectif, je pense qu’il convient de se référer à l’usage qui prévaut en Chine où être Chinois ne veut jamais dire être Han. la dénomination de la Chine, comme pays, n’utilise pas le terme “han”; on dit généralement “Zhongguo” (中国), la République populaire de Chine se dit en Chinois “Zhonghua Renmin Gongheguo”. Nulle part ne figure la caractère “Han” dans les dénominations du pays, quelles qu’elles soient. La Chine est un pays multiethnique depuis toujours… et que les tibétains et les Oughours font partie de la culture chinoise. En Chine, qu’on soit tibétain, mongol, coréen, manzu ou autre ethnie, on est avant tout chinois. Sur les monuments et les billets chinois, plusieurs langues sont mentionnées, y compris le tibétain. Sur les cartes d'identités chinoises, la nationalité est mentionée. Et la nationalité correspond à votre ethnie. Je dois faire remarquer que pendant des siècles, les Chinois Han ont été dominés plus ou moins par des ethnies non Han (Tibétains, Mongols, Mandchou). En gouvernant la Chine, ces différentes ethnies ont adoptés les idéogrammes et les coutumes des Hans. Elles se sont intégrées à l'Empire du Milieu, et n'ont pas changé le nom du pays. Pour revenir à l'histoire, si vous voulez parler d’une nation historiquement distincte de la Chine, il faut remonter à la dynastie des Tubo qui régnait sur le Tibet du 7ème au 9ème siècle. Effectivement dans le passé, les Tibétains n’étaient pas des tendres. Ils ont envahi dès l’an 670 et chassés les Chinois de l’actuel Xin Jiang, envahit le Yunnan, le Sichuan, ces raids continuent jusqu’en 730 date d’un accord que Tibétains ne respecteront pas et continueront une guerre incessante de pillage et de massacres contre la Chine, s’emparant même de la capitale des Tang, Chang’An mettant en fuite l’Empereur. En 787, les Tibétains massacrent une mission de paix chinoise. En 816, arrive sur le trône le denier des « rois guerriers » Ralpa-chan qui traite la paix avec la Chine et commence la décadence guerrière du Tibet qui se consacre au Bouddhisme essayant de tirer parti de son influence spirituelle pour contrôler la Chine. Un des moines leader du monastère Sakya, Kunga Gyaltsen (1182-1251), fut connu sous le nom de Sakya Pandita ou l'Érudit de Sakya. Il écrivit des textes très importants sur la perception et la logique et son enseignement l'a élevé au statut de manifestation de Manjushri, Bodhisattva de la perspicacité. Son charisme et son influence l'ont conduit à représenter le peuple tibétain face aux mongols lorsque ceux-ci envisageaient l'invasion du Tibet. Il parvint à éviter l'invasion du Tibet au cours d'un voyage de trois jours en Mongolie en 1247 et après avoir rencontré le prince mongol Godan lui offrait le contrôle politique du Tibet en échange d’un contrôle spirituel du Bouddhisme en Chine . Il défendait sa position en précisant que toute résistance aux mongols aurait entraîné la défaite certaine des tibétains. Les Mongols ont ainsi attaché le Tibet à l'Empire du Milieu. Sous les Mandchous, les Tibet est devenu une province chinoise. Revendiquer l'indépendance du Tibet, c’est comme si maintenant on revendiquait l’empire de Charlemagne !Si vous voulez parler d’une culture spécifique, cela semble évident que le Tibet n’a pas la même culture que la Chine, ne fut-ce que par sa langue et son écriture, mais aussi par ses traditions, ses religions, ses habitants, etc. Ce qui n’a d’ailleurs pas empêché de multiples croisements, au point que je me demande ce que cela pourrait engendrer comme déchirures et drames familiaux si un jour le Tibet devenait réellement indépendant et mettait tous les Chinois Han à la porte, ainsi que tous les musulmans (ce sont les deux ethnies visées par le gouvernement en exil) : ils auraient un sacré problème pour distinguer qui est qui, et qui appartient à quelle ethnie. En fait, les discours ethniques ne sont là que pour expliquer au grand public des guerres que se font entre elles les grandes puissances : cela s’est vu dans les Balkans, en Irak, en URSS, cela se reproduit au Tibet. Ce qui m’ahurit, c’est que l’opinion publique n’a pas encore « fait tilt ». Et ce qui m’inquiète, c’est que les enjeux dans ce conflit-ci dépassent de loin tous ceux qu’on a vu dans les autres conflits : d’une part la Chine ne se laissera pas faire, d’autre part, c’est l’économie mondiale qui risque de basculer.

Georges Stanechy 07/06/2009 18:26


 
Bonsoir Meilland
 
Merci d’apporter ton argumentation à ce débat.
 
S’il y a un point où je te rejoins, c’est bien celui du refus de l’arrogance des gouvernements occidentaux, notamment celui de la France, à l’égard de la Chine.
 
D’abord, par la conviction que “le bien des peuples sur cette toute petite terre”, pour reprendre ton expression pleine de vérités, passe par la nécessité de travailler ensemble, la main dans la main, dans l’échange, l’émulation, et le respect mutuel. Non pas dans la confrontation, la menace et le mépris.
 
Ensuite, par la croyance dans la nécessité de balayer devant notre porte avant de donner des leçons aux autres.
 
Nous qui avons commis les pires horreurs, en tant que puissance coloniale, dans la défense de l’Algérie “française”, de l’Indochine “française”, refusant de donner l’indépendance à des peuples qui la revendiquaient. Il a fallu employer la force pour nous faire abandonner nos prétentions impériales.
 
Nous qui sommes incapables, à l’heure actuelle, de la donner à des peuples, avec lesquels nous n’avons aucune frontière, situés à des milliers de kilomètres de notre territoire national, et pour certains dans un autre hémisphère : Guadeloupe, Martinique, Guyane, Kanaky, Polynésie.
 
Bien à toi

meilland 07/06/2009 01:22











Salutj'aime et je trouve intéressant plusieurs points dans ce texte qui dénonce la vanité hypocrite et trompeuse de ce que l'on nomme : les occidentaux. mais je trouve gauche de ta part, de croire par exemple que le Tibet dépend depuis le 13ème siècle de la chine. Dabord, ni la Chine, ni le Tibet tel que nous les connaissons n'existaient sous leur forme actuel, ensuite pour avoir étudié un peu le monde Tibétain, d'une part parce que j'étais étudiant du Bouddhisme Tantrique dans la ligné des Karma Kagyu, ensuite par intérêt de son histoire que je connais légèrement je peux affirmer ceci. En faite c'est plutôt l'inverse. Car à l'époque du moyen-age dirons nous, hé bien c'était la Chine qui payait un tribu au Tibet, qui était à l'époque un pays redoutable, et cela pendant des siècles. Ensuite les limites territoriales de la Chine, l'empire du milieu , qui portait bien son nom, n'était pas les mêmes qu'aujourd'hui, en effet , c'est avec l'annexion des provinces de Mongolie, du Tibet et d'autres régions que la Chine a marqué ses frontières actuels que l'on commence à connaître et sa taille aussi , ainsi que son nombre d'habitant. Ne pas oublier par exemple cette exemple sur le site même de http://www.chine-informations.com/actualite/chine-achevement-de-la-demarcation-de-la-frontiere_12014.html
La délimitation frontalière entre la province chinoise du Yunnan et le Vietnam a été achevée le 20 décembre, a déclaré samedi à Kunming un fonctionnaire du bureau des Affaires étrangères de la province du Yunnan (sud-ouest).
Et ceci n'est qu'un exemple, songeont aux guerres sino-indiennes....
Tout ça pour dire que les Chinois aussi créent leur histoire payé par le tribu des armes et du sang d'autres "civilisations". Et non , ça ne les rends ni meilleur ni pire. Il y a rien effectivement du plus hypocrite et manipulateur que de la part des pays occidentaux de dire ce qui est bon et qui est mauvais, qui à le droit d'avoir du nucléaire et qui n'en a pas le droit. Qui est un mauvais croyant et qui est un bon soldat. Mais il est tout aussi naïf et dangereux de cautionner les délires antidémocratiques et mafieux de nos dirigeants ou des asiatiques.
Ton pardon est un pardon de la vanité suranné et surfaite des excès de nos dirigeants et de notre société et des limittes étroites de sa pensée et je te l'accorde on peut en avoir assez et même avoir honte . Attention tout de même à l'excès de culpabilité pouvant en résulter car il s'agit bien là de problèmes fondamentaux que tu touches et qui dépassent de loin nos propos incomplets mais qui ont néanmoins le mérite d'exister.
En espérant ne pas t'avoir énervé mais de nourrir un débat que je trouve intéressant, je te souhaite une bonne continuation. Surtout si tes vues sont  pour le bien des peuples et uniquement des peuples sur cette toute petite terre.

Nadine/Noor 20/05/2009 14:45

Elisabeth+L tu sais je te tutoie hein! et bien moi en tant que française je souhaiterai présenter mes excuses aux Chinois aux Palestiniens, aux Afgans, aux Irakiens, aux Iraniens, aux Africains à tous ces Grands Peuples qu'ont laissent mourir par mépris. J'aurai honte à ta place d'être française.Et d'abord Georges Stanechy n'est pas un curieux sujet, mais un merveilleux sujet! Tu devrais visiter un peu plus son blog au lieu de dire des conneries déjà entendues des milliers de fois, toi t'aime Claire Chazal et Jane Birkiiiin hein ça se voit!!

Elisabeth+L. 19/05/2009 14:00

On peut aimer les Chinois, à chacun ses goûts, mais ce peuple est connu depuis des siècles pour sa barbarie et son incurie, et nous savons comment les Français sont considérés par les dirigeants Chinois ; quant au peuple, il est tout simplement tenu dans la fausse information, intoxiqué. Savait-on, par exemple, qu'on lui avait fourré dans le crâne qu'en Chine, le sida n'existait pas ? Et c'est ainsi que des millions d'individus ont été contaminés... Et vous, Monsieur, vous allez présenter des excuses à des dirigeants qui nous méprisent, et pire, qui méprisent leur propre peuple, qui le gardent en esclavage et le gavent d'informations erronées. Et je ne parle pas des scandales des chiens et des chats torturés, dépecés vivants pour leur fourure. Allez, vous êtes décidément un bien curieux sujet, et vous avez choisi de critiquer tout ce qui, d'une manière générale, ne mérite que des éloges. En revanche, ce qui est louable, vous le blâmez. Nous sommes donc fondamentalement opposés, vous et moi. Heureusement pour moi.

BELLISSIMA CHINA 13/08/2008 15:21

Bonjour,

merci de cet article salvateur, sinon je crois que j'allais devenir fou. Je suis Français. je connais plusieurs Chinois à Paris. Je les adore, ils m'apprennent énormément, et à la différence de mon fichu caractère, je suis fasciné par leur naturel patient!!

J'ai trouvé ton article sur ce blog (http://spe.over-blog.com), où tu pourras trouver les vidéos de ce qui s'est réellement passé à Lhassa, et des vidéos de la situation au Tibet, avant la reprise en main chinoise.

Les témoignages de tous ces touristes ayant ramené des supports visuels de ce qui s'est réellement passé ont coupablement été passés sous silence. C'est très difficile à admettre, mais la désinformation règne dans les media occidentaux. Aussi je me méfie de l'actuel traitement de l'information sur le conflit Géorgie/Russie.

Combien j'ai été consternée par les âneries que j'ai entendue de la part d'amis pro-tibétains..!
Tu verras sur le même site, que Peter French de la "Free Tibet Campain", universitaire, a fini par démissionner de son poste de Président, car les chiffres systématiquement annoncés par le DL, et systématiquement repris par les organes de presse occidentaux sont faux. La mauvaise foi caractérisé fait loi dans les milieux pro-tibétains, et l'agressivité avance masquée du visage de la compassion.

Quels sont leurs intérêts, quels sont leurs soutiens ? Il existe, en effet de nombreuses pistes.

Nous sommes invités à réfléchir et à nous documenter comme nous pouvons. Sur ce site par exemple :

http://spe.over-blog.com/articles-blog.html

Grand merci pour ton témoignage, qui a touché beaucoup de personnes. Qu'il se répande partout.


...

Odile KHIARI 09/08/2008 08:05

Rien à ajouter : tout est dit et bien dit ! Bravo !

Anne Antomarchi 09/08/2008 00:31


Aujourd'hui  si on ne critique pas,, si on ne s'oppose pas , si on ne
blâme pas..si on ne condamne pas, on aura pas de couverture médiatique.. on le
fait machinalement sans regarder devant sa propre porte….ce qui fait vendre la nouvelle ?
c’est dénoncer,  c’est la tragédie,
le malheur des autres. Nous sommes pitoyables. Nous devrions boycotter ces
journaux à sensations et exiger quelques bonnes nouvelles par jour. Chaque
peuple à quelque chose d’unique à nous apprendre. Humilier : hier sur un
forum, on pouvait lire:il faut les humilier, les chinois- profiter  de la
visibilité que nous offrent les jeux de Pékin. ..l'humiliation ne mène nulle
part, l’acceptation de la différence force le respect et fait grandir la personne-
rapproche les peuples plus sûrement que la force et l’humiliation. Je reviens de Chine bientôt un reportage sur ce magnifique pays sur http://anne-antomarchi-autour-du-monde.over-blog.net 

noel Renson 06/08/2008 12:28

Permet moi de m'associer à toi , et trouve ici une fois de plus mes remerciement pour , non pas aller à contre-courant , si l'on se place dans les "sens " de la justice et des lecons que donnent la vie , mais dans la direstion de l'honnêteté et de la prise en compte des valeurs d'autrui . La découverte de ton blog est un rayon de "soleil" et d'espoir, non pas dans ma journée, mais dans ma vie .  Merci donc de bien vouloir "m'accepter" dans ton envie de réparer cette injustice prétentieuse et arrogante vis-à-vis de la communauté Chinoise et de leur pays riche de valeurs extraordinaires . Qu'il est facile et petit de pointer du doigts des problèmes inhérents à l'espèce humaine dans son entièreté, pour masquer la peur de ce que l'on ne comprends pas , ou surtout que l'on ne cherche pas sincèrement à comprendre. Dès qu'il y a un pas en avant , nous nous devons de l'encourager, et arrêter de jouer au donneurs de lecon, car comme tu l'as souligné, nous sommes tellement mal placé dans ce rôle . Merci à toi d'avoir fait un pas contre l'incompréhension et l'injustice, et je m'associe à toi , en tant que Belge , à de réelles et sincères excuses pour des compostements imbéciles de la part de nos pays vis-à-vis de la communauté Chinoise .. comme bien d'autres communauté qui nous dérangent dès que l'on ne peut plus les asservir. Noel Renson. 

Sailliard Christian 31/07/2008 23:55

bonjour a tous, je suis de tout coeur avec votre analyse de la situation, je vous avoue que je suis enchanté de la démission forcée de PPDA, j'ai honte d'avoir vu RSF au journal télévisé et de la place que nos responsables journalistiques lui ont fait, avez vous noté que pour le 14 juillet il voulait récidiver, mais la police parisienne l'a arrété quelques heures, le pauvre il a été opprimé par le pouvoir dans notre pays si libre !Pour ma part à58ans j'ai épousé une chinoise, et depuis que je connais sont pays immence je me sens plus Chinois que Français. d'autre par je suis au regret de constater que le bateau France coule au niveau économique avec le même Euro que nos amis Allemands qui eux sont amis de la Chine depuis longue date et ne font pas de vague médiatiques au sujet de la façon dont les autres pays gère leur pays.il faut aussi se rappeller que la France n'est pas classée 1ere au niveau probité en Europe, si je me rappelle bien nous somme 13 ieme au classement ! et au niveau économie nous sommes a croissance ZERO. nous sommes un exemple typique de ce qu'il ne faut surtout pas faire dans le monde. il n'y a qu'a voir la pagaille politique dans notre pays.balayons déjà devant notre porte et nosu verons le monde sous un autre angle.** dans vos commentaire vous avez oublié de parler du commerce négrier dont la France faisait partie jusqu'en 1890, c'etait il y a seulement 118 ans. heuresement que nous savons reconnaitre nos Horreurs !

eva journaliste-resistante a l'intolerable 09/06/2008 07:02

Bonjour Georges,J'ai mis ton article sur l'Aviseur International, http://marcfievet.com A + Eva

Georges Stanechy 08/05/2008 13:37


 
Hi Kevin
 I guessed “Stochastic” was a pseudonysm. And I liked
it !
 A “theory of probability & statistics analysis”
specialist one’s, I assumed…
 Thanks of lot for the pics !
 Best regards
 

Stochastic 08/05/2008 09:28

BTW: Here you can see more pics of the torch relay in Guangzhou.

Stochastic 08/05/2008 09:25

Hi Georges,Wow, it's kinda weird that you call me "stochastic"(it's actually a geeky joke)...I forgot to leave my name in the last post. Anyway, I came again to show you a great picture in the torch relay in Guangzhou yesterday.A little French/Chinese Fraternité in Guangzhou:http://blog.speak4china.com/wp-content/uploads/2008/05/guangzhou7.jpgBest regards,Kevin L.

Georges Stanechy 07/05/2008 19:21


 
Hi Stochastic
 Thank you and welcome !
 As a “world citizen”, I think China and France have to share friendship.
And, not a “communication war”, monitored and managed, in France, by
hostile and foreign lobbies… Hostile to China and foreign to French
interests.
 China is privileged to be fortunate on two sides : a great civilization and a bright
future …
 I hope a lot of happiness to your People.
 Best regards
 
 

Stochastic 07/05/2008 14:00

Hello Georges, (sorry, I cannot speak French)Thank you for the article! I read this article in a Chinese forum, where it has been translated into English and Chinese. I am deeply moved by your words. I just want to sayMerci,J'aime la France,Vive la France!I believe the world is getting better because of people like you:-)

liliboulay 06/05/2008 00:33

Je suis origine chinoise , j'habite  en France depuis 6ans , quand je retourner en chine les chois me poser des question sur la France et sur les français , je toujours leur dis que la France est un pays dévelopé et les français sont esprits ouvert et très aimables , mais après le 7avril , même si je continuer de leur dire la même chose , je crois qu'ils ne me croyer plus ,car ils doivent croyer leurs yeux .Merci, Georges, de nous enrichir de ta réflexion. Tu as vraiment beaucoup de connaissance sur les histoires , et tu es très éloquent , ainsi très courageux .Il y a des gens critiquent le droit de l'homme au Tibet en chine  , mais , il ne connaissent pas du tôt la situation actuelle .en fait maintenant au Tibet ,les Tibetaine ont  beaucoup d'avantages, car la politique chinois protege les minorités .leur enfant aller à l'écoles tous sont gratuites et tous les tibétaine ont des assurance maladie gratuites ect .

Georges Stanechy 05/05/2008 20:48

@ Stanislas C.Vous seriez crédible, si votre "indignation" et votre "bonne conscience" n'étaient pas sélectives.Les derniers posts portent sur les atteintes aux droits de l'Homme et à la Dignité Humaine, commis en permanence par les pays occidentaux. Notament en Palestine, en Irak et en Afghanistan. Cela se passe "maintenant". Mais, comme beaucoup, vous cultivez l'aveuglement. Vous n'y faites même pas référence...Je ne vous demanderais pas de jeter un regard sur la répression actuelle que subissent les Kanaks ou les Polynésiens, dans nos colonies du Pacifique. Que dire du soutien permanent de notre pays aux pires dictatures africaines ?... Telles celle de Bongo, au Gabon, dont on "fête", ces jours-ci, les 40 ans de "pouvoir" !...Vous préférez vous accomoder de la censure qui accable l'opinion publique de notre pays. L'entretenir et en faire la promotion...Oui. Adieu, comme vous dites. Et bon vent, avec les tartufes des "droits de l'hommisme" , et les grotesques "plus-démocrate-que-moi-tu-meurs !...

Chahid 05/05/2008 19:49

@Flo
La politique criminelle en France (les trois niveaux : législatif, exécutif et judiciaire) pèche par ses choix, objectifs et moyens répressifs à court terme et en flagrante contradiction avec les valeurs sociales d’une société dite « plurielle ».
 Avec votre « et puis ce sont loin d'être des anges. » vous êtes le parfait reflet de cette mentalité ou raisonnement moyenâgeux et stigmatisant qui empêche le législateur pénal français de se débarrasser de ses obsessions répressives face à cette fameuse « classe dangereuse » qui traverse le temps et l’espace, hier la classe  prolétaire, aujourd’hui la minorité musulmane…
La France comme beaucoup d’autres pays (le mien aussi), reflètent comme le notent certains criminologues, les symptômes d’une sorte de « schizophrénie  législative » (voir N. Della Faille et Ch. Mincke : « les mutations du rapport à la loi en droit pénal ». Déviance et Société 2002, Vol 26, n°2 p. 153), il y a la théorie et le blabla médiatique patriotique (le vôtre d’ailleurs) et puis il y a la pratique, désastreuse, raciste et moyenâgeuse…
Quel rapport avec la Chine ?
C’est simple, au lieu de passer son temps à lyncher la Chine et tout autre pays en voie de développement, allez plutôt donner des leçons à votre propre législateur qui tarde encore à s’humaniser, mes semblables s’occuperont du nôtre, et laissons la Chine avancer car elle le mérite.

Stanislas C. 05/05/2008 18:22

Bonjour.
Ayant pris connaissance de votre article, je ne peux rester sans réagir. En effet, si il ne faut pas généraliser en disant que la Chine a tous les torts, on ne peux passer sous silence des choses comme la répression armée pour des manifestations pacifiques, la censure de l'information (pour l'événement ayant eu lieu lors de la cérémonie d'ouverture des J.O, les chinois n'ont vu que des (magnifiques) images de la ville d'Olympie, afin de cacher cela aux yeux de la population (ce qui implique, vous le noterez, de diffuser les émissions non pas en direct, mais avec un léger différé pour laisser le temps à la régie de "couper" ou remplacer certaines scènes, procédé peu honnête et prémédité s'il en est)).
Je ne suis certainement pas pro-tibétain, et je ne pense absolument pas que la France ait de leçons à donner à la Chine, mais cela doit être fait, si l'on veut endiguer une escalade possible entre la Chine et le Tibet (et tout le monde sait qu'il est plus facile de s'occuper des affaires des autres que des siennes, aussi pourquoi se presser sur les affaires difficiles?)
Quoi qu'il en soit la conduite même du gouvernement chinois est intolérable. L'oppression sur les moines tibétains et la répression militaire ne sont en aucun cas des solutions, du moins à mon goût.
Aussi je m'insurge lorsque l'on se permet de présenter, sur un ton mielleux, les excuses de la France ("nos" excuses, comme je le relève), au peuple chinois, qui certes n'est en aucun cas responsable des actions perpétrées par son propre gouvernement, ou même par les différents gouvernements européens par le passé (événements tragiques mais dont j'ai du mal à voir le rapport dans la question qui nous intéresse) mais qui ne justifie pas l'emploi d'excuses massives (surtout lorsque l'on affirme quelques paragraphes plus bas que rien n'est plus irritant qu'un journaliste qui s'exprime au nom de tous les français).De plus, selon vous, tout le peuple chinois, par manque d'information dû à la censure, donc, peut et doit être qualifié de "fanatique", puisqu' aucun effort ne peut être fait à la recherche de la vérité (et même si c'est par absence de conscience même d'être sous-informés?)
Voilà, c'est dit, bonne continuation, et adieu.

Flo 05/05/2008 11:31

Pouvez-vous m'expliquer le rapport entre vos chiffres concernant le nombre de détenus musulmans en France et la situation des Tibétains en Chine ? Est-ce que les proportions de personnes de confession musulmane incarcérée en France ont un lien avec le souhait d'autonomie religieuse du tibet par rapport à la Chine ? Continuez vos recherches, à défaut d'avoir un rapport avec le sujet, je suis sûr qu'elle m'apporteront beaucoup d'informations. Merci d'avance.
 
PS: Je ne pense pas que la situation du système pénitenciaire Français soit identique aujourd'hui à celle qu'a connu Foucault (qui a vécu du temps où la peine de mort était encore en vigueur en France) donc si vous avez des sources plus récentes je suis preneur.
 
PPS: Pour ceux qui se donne la peine de me répondre, allez jusqu'au bout de votre démarche en lisant préalablement avec attention ce que j'ai écrit.
Je ne suis pas adepte des positions très arretées qui sont exprimées dans ce forums et mes posts ont juste pour but de nous faire réfléchir ensemble aux sujets d'actualités: il ne sont pas un message de propagande ou un réquisitoire contre qui que ce soit.
 
 
Bonne journée.

Chahid 30/04/2008 07:50

@Flo ou Flou !
 Vous dites « Or même si je ne suis pas un spécialiste, je pense que la comparaison entre les conditions d'incarcérations en France et en Chine mérite le détour: nos prisonniers sont peut être enfermé mais ils sont bien traités et on un procès équitable (enfin on espère…) et puis ce sont loin d'être des anges. »…
En tout cas à en croire le Washington Post d’hier ( http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/04/28/AR2008042802560.html?hpid=topnews )  60 % à 70 % des détenus dans les prisons françaises sont musulmans. Le chiffre le plus élevé en Europe et même en Occident ! Je me demande alors quel est le chiffre des détenus tibétains en Chine ?! 0,01% !!!
Le système carcéral français est l’un des pires au monde, relisez Foucault, c’est un classique !

TingTing 29/04/2008 19:34

A karen et George
La véritable amitié se voit dans le malheur. Merci
encore pour nous soutenir!
Je reprends mes études. Et le vrai printemps
est venu. Il fait beau.
Je garde mon amitié pour vous. Bienvenu à Pékin,
bienvenu chez moi !
Vous viendrez discuter avec les chers
habitants, même ils ne parlent pas français, mais ils connaissent la langue d’amour.
Oui, seul l’amour universel convaincra tout.
TingTing.
Le 29.Avril.

Georges Stanechy 29/04/2008 19:19

Bonsoir KarenMerci pour ce témoignage. Merci pour ces paroles amicales, sensibles, fondées sur le respect de l'Autre.Nous devons le respect à nos amis Chinois et nous n'avons aucune légitimité pour se permettre de les diffamer. S'il y a des problèmes à résoudre dans nos sociétés, la leur comme la nôtre, c'est ensemble que nous devons trouver les solutions. Et, non pas en les "diabolisant" pour nous donner bonne conscience.Bien à vous

karen 29/04/2008 18:58

pour Ting Ting (50)Ting Ting,il n'y a pas que des Chinois qui ont pleuré!Moi aussi j'ai pleuré, c'était trop injuste et insultant envers des gens confiants.Maintenant il faut rire ensemble, puisque beaucoup de gens réagissent, et que si ça continue, on saura que ces gens ne représentaient que leur folie de pouvoir, mais pas la France.Bon courage, et amitiés Ting Ting. 

karen 29/04/2008 16:36

merci de dire si bien ce que je ressentais si fort.J'espère que nos amis Chinois auront connaissance de ce blog aussi.A eux,ce que je veux dire, c'est que j'ai trouvé certaines images tellement intolérables d'arrogance cruelle, vis à vis d'un peuple d'êtres humains qui se sonr donné tant de mal pour accueillir avec joie le monde dt ils ont été si longtemps coupés, que j'ai pleuré,sans pouvoir m'arrêter, pour eux.Quant à l'attitude de CERTAINS dans mon pays, je ne pleure pas, mais j'ai été folle de rage. Comment osent-ils nous prendre ainsi, un petit groupe, en otage_ tout un pays?je trouve que c'est une forme de terrorisme, mêlé de relents colonialistes, et de qui se moque-t-on qd on prétend que c'est au nom des droits de l'homme??? et la démocratie? ils ne parlent qu'en leur nom, et abusent du notre, français.Oui, nous avons pratiqué la peine de mort, jusqu'au début des années 80. Et la torture, en Algérie.Tant mieux si tout cela n'a plus cours.Mais ns ne sommes au-dessus de personne.Cette diabolisation de l'autre est la marque d'un déséquilibre personnel, rien d'autre. L'Histoire est peine de sinistres exemples.Ces gens ne tournent pas rond, et sont dangereux.Moi aussi je présente mes excuses au peuple chinois, avec les larmes que j'ai versées.Et merci à vous pour ce blog. On fera passer.

Georges Stanechy 29/04/2008 15:42

@ NatDepuis 60 ans, Israël et l'Occident n'appliquent pas les résolutions de l'ONU. Plus d'une quarantaine sont en instance...Questions :i) L'ONU est-il une organisation internationale sérieuse ?ii) La Communauté Internationale (du moins, ses castes au pouvoir) est-elle une entité autre qu'hypocrite ou intellectuellemnt malhonnête ?iii) Les crimes contre l'humanité commis quotidiennement en Palestine, notamment contre des femmes et des enfants, sont-ils des actes relevant du Tribunal International de La Haye ?iv) L'Irak, pays "rayé de la carte" par les occidentaux sur la base de mensonges avec un million de morts, est-il un "crime contre l'humanité" ou pas ?A partir de ces réponses, on peut commencer à croire à une véritable honnêteté dans l'approche des problèmes géopolitiques, sortir d'un climat de propagande, arrêter de diaboliser "trucmuche"...Et, dans ces conditions, les discussions peuvent commencer...

Nat 29/04/2008 15:03

L'Assemblée Générale de l'ONU adopta en 1961 la résolution 1723 ( http://www.un.org/documents/ga/res/16/ares16.htm )En voici un extrait (je graisse):((L'Assemblé Générale...)) Solemnly renews its calls for the cessation of practices which deprive the Tibetan people of their fundamental human rights and freedoms, including their right to self-determination ; Voici quelques questions simples:Est-ce
un doc publié par l'ONU (autrement dit: UN.org est-il une source
sérieuse quant aux documents ONU?) ou est-ce une référence Zorglub?Cette résolution rappelle-t-elle le droit à l'autodétermination du peuple tibétain? L'ONU est-elle habilitée à juger de cela?La formule their right to self-determination est-elle incompatible avec une suzeraineté tierce (mainmise chinoise comprise) décidée sans consulter les Tibétains?La Chine néglige-t-elle ce droit depuis 1950?Peut-elle
rejeter les résolutions de l'ONU, par exemple en prétendant ne pas
adhérer au droit sous-jacent, sachant qu'elle en est membre?Le fait que la Chine, qui se pose en libératrice du peuple tibétain, bafoue ce droit, exploite les ressources du Tibet
et y tire sur des civils, sans procès, montre-t-il son hypocrisie et sa
mauvaise foi?Si vous répondez "OUI" à toutes ces questions... fermons le ban. Rien, dans le passé ni dans les intentions prêtées à des tiers, ne justifie cela.http://fr.discu.org/wiki/ONU_et_Tibet

Georges Stanechy 28/04/2008 18:52

@  Flo-Philco-Phiconvers-"Monsieur Wang"Relisez Les Provinciales de Pascal. Vous trouverez toutes les réponses à vos exercices de casuistique...Bonne lecture !

Georges Stanechy 28/04/2008 18:48

Chère AlineMerci de votre implacable témoignage, face à cette jonglerie de la malhonnêteté intellectuelle.Amitiés

Flo 28/04/2008 18:33


Bonjour,Au premièrs abords, j'ai été un peu choqué par la virulence de votre réponse. Mais considérant que l'avancée réside dans le dialogue, je demande quelques éclaircissements sur vos propos.


 


Tout d'abord, j'aimerai savoir en quoi l'affirmation que soutient PHILCO-PHICONVERS-FRUITSCONFITS :"le monde de demain doit se gérer, non pas en donnant des leçons aux uns et aux autres, mais la main dans la main, dans le respect mutuel." est une "propagande  raciste" (pour reprendre vos termes).







Mais bon, je suis sur que vous saurez trouver les mots justes (si possible un "chouillat" moins soutenu pour que mon esprit d'intellectuel occidental raciste arriéré tels que vous semblez le décrire puisse l'apprécier à sa guise) pour me l'expliquer.


 


De plus vous mettez entre guillemet une citation " “je ne connais pas le dossier donc je ne m’en mêle pas”, que vous jugez comme "l’archétype de la malhonnêteté intellectuelle." J'aimerai sur ce point me permettre un petit reproche sur la façon d'employer les guillemets. Vous savez comme moi, puisque nous pouvons en profiter chaque jours dans nos "chers médias", que l'utilisation des guillemets signifie pour le commun des mortels une citation faites par l'intéressé. Or, vous avez peut-être mal interprété mes propos par inadvertance mais je vous signale que je n'ai jamais exprimé la volonté de "ne pas m'en méler" mais que j'ai dit: "je ne suis pas assez informé pour me prononcer" et plus loin "Là encore j'aimerai en savoir d'avantages pour pouvoir en parler mais ce n'est pas le cas". Je ne vois en aucun cas de la malhonneté intelectuelle dans mes propos.  Je constate seulement mon ignorance et / ou mon manque d'informations valables concernant certains sujet et je suis partisan du "tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler." Vous allez peut-être qualifié cette attitude d'hypocrisie occidentale ou de négationnisme raciste mais il s'agit simplement de se remettre en question: je n'affirme pas tout savoir et je suis bien loin de votre attitude aggressive et supérieure.




Dites moi, vous qui me paraissez si bien informé: "Affirmez- vous que la majorité des citoyens des DOM et des TOM (Martiniquais, Guadeloupéen...) souhaitent devenir indépendant et que la France les empêche à tout prix? Pouvez-vous me prouvez que les femmes Afghanes étaient mieux traitées sous le régime Talibans qu'aujourd'hui? Pouvez vous me fournir des informations qui me montre que le respect des droits de l'Homme qui vous est cher (tout comme moi) est supérieur en Chine qu'en République Française ? Je ne demande qu'a être convaincu... Donnez moi des chiffres et la validité de vos sources. je suis certes un peu cartésien mais je suis sûr que vous pouvez trouver mieux que des traités datant de plus de 120 ans (Traité de Hué, du 9 juin 1885 par exemple) pour appuyer vos arguments.


 


Je ne me considère en aucun cas comme un abjecte raciste ou fanatique ignorant (pour reprendre votre formule de fin de mail) mais je demande à me faire mon propre avis: je ne vais pas prendre vos affirmations (qui me semble bien trop extrème) pour du pain béni et j'attend de votre part des preuves du bien-fondé de votre raisonnement. Non pas par l'utilisation d'un vocabulaire aggressif (même s'il est très soutenu) mais par une argumentation posée.


Enfin, d'après vous "On viole en permanence le principe de la libre "autodétermination" des peuples. En occupant des pays qui ne le souhaitent pas et en refusant d’accorder l’indépendance à nos colonies, en Polynésie "française" et en Kanaky (Nouvelle Calédonie), en particulier."

J'aimerai comprendre, en quoi la situation en Chine est différente ? Le gouvernement Chinois a-t-il respecté le principe de l'"autodétermination" des peuples ? Le gouvernement Chinois est-il LE modèle de tolérance qui m'aurait échappé ? La politique de ce pays serait-elle la meilleure jamais connue ?


Eclairez-moi ! Mais s'il vous plait: vous qui employez le terme fanatique à maintes reprises, soyez plus modéré. Je ne suis pas là pour me faire qualifier de raciste fanatique ignare et intolérant et je ne suis pas près de me rallier à vos revendications si vous mettez si rapidement tous les gens dans le même panier.


Cordialement.

Aline-Mariali 28/04/2008 17:29

"Pareil pour la situation Israël Palestine qui me semble l'une des plus compliquée de l'histoire actuelles avec énormément de paramètres à prendre en compte." Au milieu des innombrables approximations du texte de Flo, cette phrase m’a d’autant plus choquée qu’elle se télescope avec les nouvelle du jour du martyrologue du peuple palestinien: une mère de famille, ses quatre enfants âgés de un à cinq ans ont été tués lundi 28 avril par des tirs des forces d'occupation à Gaza .
Les quatre frères et soeurs - Moussab Abou Maateq (1 an), Hana Abou Maateq (3 ans), Roudeina Abou Maateq (4 ans) et Saleh Abou Maateq (5 ans) - ont été tués par un tir d'obus de char qui a touché leur maison, a indiqué un médecin des services d'urgence de l'hôpital Kamal Adwane de Beit Lahya. Leur mère, Miassar Abou Maateq, 40 ans, grièvement blessée dans l'explosion, est décédée à l'hôpital. On a bien lu : un obus de char contre une maison habitée. Hana, Moussab, Roudeina , Salah et leur mère sont-ils des fourmis ou des cloportes qu’on peut écraser à coups d’obus sans que les Flo , les Robert Ménard et autres Kouchner lèvent le petit doigt ou éprouvent même un petit pincement au cœur ? Est-ce qu’il ne feraient pas partie de l’espèce humaine, au même titre que les Léa, les Flo, les Pierre ou les Jean ? Mais voilà, il y a les « droits de l’homme » pour les Sarah , les David et les Flo et les yeux détournés parce que « c’est trop compliqué » quand il est question d’Hana, de Moussab, de Roudeina et de Salah . Les professionnels des « droits de l’homme » formatés par la publicité occidentale vivent dans un bulle de bonne conscience dans laquelle les petits corps explosés des bébés palestiniens sont des abstractions qui ne sont pas dignes de leur attention. C’est trop compliqué . Les droits de l’homme sont tellement beaux au sommet de l’Himalaya, à bavardouiller sur les  droits de conscience des Tibétains que personne ne leur refuse. Il suffit  de s'informer honnêtement. Le premier des droits de l’homme est , c’est tout simple, le droit de rester en vie et d’avoir la chance d’éviter un missile tiré d’un avion, d’un drone, d’un bateau,d'un char par un sniper, par un colon, la nuit, le jour, au hasard, et le second , non moins simple , c’est de ne pas mourir de faim. Or , à Gaza, aucun de ces deux droits si évidents n’est assuré . Il n’y a là rien de «compliqué » , un peu de cœur et de courage intellectuel pour faire un travail d’information sérieux suffisent.
Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et de pire aveugle que celui qui détourne la tête, regarde ailleurs et refuse de voir l’évidence .Les massacres en Irak, en Afghanistan et en Palestine voilà les lieux où les droits des hommes sont si bien bafoués que les  hommes  sont transformés en cadavres et  ce sont ces régions  malheureuses entre toutes que les droits-de-l'hommistes professionnels évitent comme la peste.

Georges Stanechy 28/04/2008 15:29

 
@ Flo
 Votre rhétorique est classique. C’est celle véhiculée par
les médias de la propagande. C’est ce que j’appelle la rhétorique de
"l’hypocrisie intellectuelle".
 Quelques rappels :
 i) On revendique la séparation du religieux et
du politique chez nous, mais on soutient la théocratie féodale d’un Dalaï Lama.
On sait très bien que la liberté religieuse est totale au Tibet et que, par
exemple, le gouvernement a financé (alors que les priorités sont multiples) la
restauration de 1400 monastères. Mais la censure de nos médias, bloque l’information.
 ii) On soutient le "négationnisme
colonial" pour mieux se blanchir, et faire croire qu’on occupe
militairement des pays pour leur bien : répandre la civilisation et les “droits
de l’homme”.
 iii) On revendique l’application des
"droits de l’homme", mais on soutient les pays qui légalisent et
pratiquent la torture (USA-Israël), et les crimes contre l’humanité commis au
quotidien, encore une fois, devant notre fenêtre : notamment en Palestine
et en Irak.
 iv) On viole en permanence le principe de la
libre "autodétermination" des peuples. En occupant des pays qui ne le
souhaitent pas et en refusant d’accorder l’indépendance à nos colonies, en
Polynésie "française" et en Kanaky (Nouvelle Calédonie), en
particulier. Visiblement vous ne connaissez pas l’histoire de la terrible
colonisation française, en Kanaky. Comme beaucoup de français de métropole d’ailleurs,
où règne la censure sur ce plan.
 v) On se réclame des "droits de
l’homme" mais on véhicule, dans le cynisme le plus total, les clichés
racistes les plus éculés. Seule la race supérieure occidentale est en mesure
d’assurer  “système d'éducation, de services sociaux, d'infrastructure de l'Etat, etc...”,
pour reprendre vos termes, à l’égard de peuples qui en seraient incapables
(DOM-TOM). Le peuple Kanak riche de son tourisme et de son nickel, n’a
absolument pas besoin du racisme et des spoliations de la métropole pour
administrer son devenir. De même, pour la Polynésie française.
 vi) On se gargarise de
la logorrhée des “droits de l’homme”, mais on soutient depuis des décennies les
pires dictatures, corrompues et complices de nos pillages, dans nos anciennes
colonies, notamment en Afrique. La figure de style consistant à dire, “je ne
connais pas le dossier donc je ne m’en mêle pas”, est l’archétype de la
malhonnêteté intellectuelle.
 Encore, une fois, je m’en suis longuement expliqué avec votre “confrère”
PHILCO-PHICONVERS-FRUITSCONFITS, qui soutient cette propagande raciste :
le monde de demain doit se gérer, non pas en donnant des leçons aux uns et aux
autres, mais la main dans la main, dans le respect mutuel.
Il n’y a aucune
race, ni civilisation supérieures à l’autre. Lorsque ce cancer raciste, qui
ronge nos cervelles en Occident, disparaîtra, notre planète se portera mieux.
 
Non.
 
Je n’éprouve aucune indulgence pour l’abjection raciste, ni
pour le fanatisme fondé sur le culte de l’ignorance.
 
 

Flo 28/04/2008 14:29

Georges,
Vous n'avez pas tord lorsque vous critiquez la position des puissances occidentales lors des colonisations: il est vrai que l'Europe s'est servi partout où elle a pu: c’est le propre des pays puissant que d'assoir leur supériorité en se procurant se dont il manque chez les autres depuis le début de l'Histoire.
 
Mais cette Histoire fait partie du passé et la France a reconnu ses erreurs dans de nombreux cas (comme de nombreux autres pays Européens). Elle cherche aujourd'hui à faire en sorte que d'autres pays ne refasse pas les mêmes.
 
En revanche, ce que je regrette dans votre texte peut s'exprimer en deux points assez succinct : le premier concerne une comparaison de notre Histoire d'il y a plus d'un siècle avec l'Histoire actuelle de la Chine. Je pense que se trouve là l'hypocrisie principale de votre texte : dire que l'Europe n'a pas changé: n'a pas évolué dans sa façon de voir la colonisation et le traitement des autres peuples. Je suis contre votre vision: tout noir / tout blanc. Non  l'histoire de L'Europe (et de la France) n'est pas toute blanche mais aujourd'hui, elle fait quand même des efforts pour faire respecter les droits de l'Homme dans de nombreux pays. D'autant plus qu’à vous lire on pourrait penser que la Chine est toute blanche concernant les droits de l'Homme et que vous évitez d’aborder ces sujets. Or même si je ne suis pas un spécialiste, je pense que la comparaison entre les conditions d'incarcérations en France et en Chine mérite le détour: nos prisonniers sont peut être enfermé mais ils sont bien traités et on un procès équitable (enfin on espère…) et puis ce sont loin d'être des anges.
 
Pour ce qui concerne la Chine: il ne me semble pas fou de dire que de nombreux prisonniers sont enfermés suite à des soupçons ou des façons de penser et non pas des crimes et que leur conditions d'incarcération laisse vraiment à désirer!! (et je ne parle pas de la peine de mort qui est encore pratiquée…)
 
Ensuite, vous parlez de la non-réaction de la France face à diverses situations dans le monde: (guerre en Irak, Guerre en Afghanistan, camps de détentions américains, torture aux états-unis, dictature en Afrique, Israël-Palestine...)
 
Là il y a lieu à de nombreux commentaires: d'abord l'Irak: faut il vous  rappeler que la France s'est opposée à cette guerre et la conteste encore actuellement: malheureusement on sait le peu de moyen de pression qu'elle a contre les USA. Ensuite en Afghanistan: je ne suis pas certain mais je crois que les seuls soldats français engagés sont des casques bleus qui sont en mission pour un maintien de la paix et de la stabilité politique du pays: ce qui est pour moi vraiment différent d'une "armée offensive". La France et les français n'ont aucune envie de conquérir l'Afghanistan et je ne vois pas quels intérêts économiques nous pousseraient à occuper ce pays. De plus les Talibans sont loin d'être des modèles en termes de respect des droits de l'Homme ( et de la Femme et de l'Enfant surtout): arrêtez de diaboliser les politiques et de voir tous les régimes rebelles comme des citoyens honnêtes révant d'indépendance, d'égalité et de fraternité au sein de leur pays: ce n'est pas vraiment ce qui se passe....
 
Pour les camps de détention Américains: pour le peu d'infos que je possède: je suis contre ces camps et je critique vivement le gouvernement Américains qui a mis en place ces centres de détentions où les conditions ressemble à celle trouvées dans des pays sous l'emprise de dictatures: violences physique, psy et surtout de nombreux prisonniers ne sont pas jugés coupable avant d'être enfermés. Ces camps sont pour moi une aberration qui devrait cesser. Attention je ne dis pas de libérer les prisonniers mais je demande qu'ils aient un procès équitable et qu'ils soient traités avec décence: ca fait parti des bases des principes de nos droits de l'homme.
  
Enfin pour les dictatures en Afrique, je ne suis pas assez informé pour me prononcer.
Pareil pour la situation Israël Palestine qui me semble l'une des plus compliquée de l'histoire actuelles avec énormément de paramètres à prendre en compte. Là encore j'aimerai en savoir d'avantages pour pouvoir en parler mais ce n'est pas le cas. Donc j'évite.
 
Pour ce qui concerne l'indépendance de nos pseudos "colonies". J'aimerai là encore que vous arrêtiez de voir tout en Unicolore. Je suis loin de vous croire lorsque vous annoncez que la majorité des habitants de nos Dom-TOm veulent être indépendant. Tout d'abord car aucuns de ses départements ou territoires n'a la capacité économique de s'en sortir sans l'Etat Français. Le respect de la démocratie passe par  le respect de la volonté de la majorité or je ne pense pas me tromper en disant qu'il y a moins de 50% des corses, guadeloupéens, etc..; qui veulent être indépendant. Je suis vraiment contre votre façon de voir le problème car vous oubliez que si la France donne son indépendance au Dom Tom: ils vont repartir de Zéro: pas de système d'éducation, de services sociaux, d'infrastructure de l'état etc....
 
De plus certains ont été questionné  sur leur indépendance et l'ont refusé (Polynésie Française). Là encore je pense que la bonne situation passe par un respect de la culture locale mais non pas par une indépendance. Et c'est ce qui serait, je pense le plus profitable pour le Tibet et je crois que c'est aussi ce que réclame le Dalaï Lama. Je n'en suis pas certain mais je ne crois pas qu'il cherche à obtenir l'indépendance du Tibet. Il souhaite un respect de sa culture religieuse et d'éducation que sont en train de bafouer les Chinois. Alors encore une fois je suis pour la modération: bien connaitre le sujet avant de s'exprimer. Mais je crois que le Tibet a besoin de la Chine et que celle-ci se doit de respecter les tibétains et de les aider justement parce que  le Tibet fait partie de la chine depuis le 13 eme siecle. Elle doit leur laisser la parole et une possibilité de garder leur culture. Pour moi la bonne chose à faire serait un référendum pour connaitre la position de la totalité du peuple Tibétains. Et par la suite de respecter la volonté de ce référendum.
  
Voilà pour ma façon de penser de manière succincte. Je n'ai lu votre texte qu'une fois et j'ai écrit ma réponse sans la repenser ni la travailler donc je ne suis pas fermé aux critiques :-) et je demande de l'indulgence face au sujet pour lequel je manque parfois cruellement d'informations.

Georges Stanechy 27/04/2008 07:16

 
Bonsoir Zong
 Merci de votre amical message !
 Transmettez toutes mes amitiés à la communauté chinoise de
Californie.
 Amicalement 
 
 

Georges Stanechy 26/04/2008 20:36

 
Bonsoir Yun, Zhai
Merci de votre témoignage amical !
Toutes mes amitiés à vous et à votre Peuple.