Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 20:38

 


Dans le tour d’horizon sur la désinformation et la propagande auquel je me livre, dans ce blog, existe une expression anglaise qui n’a pas son équivalent en français, le : « bashing ».

 

Dans son sens premier en français, c’est la "raclée". Mais, dans les techniques de propagande et de désinformation, il s’applique à une activité bien précise : dénigrer, harceler, diffamer, à tout propos et de façon systématique.

 

 
L’industrie occidentale du “bashing

 
Cette technique, parfaitement rodée, est de plus en plus utilisée. Son organisation et son niveau de technicité ont été fortement améliorés au cours des dernières années. Notamment, pour la coordination entre pays, et entre médias, occidentaux. Remarquez la totale intégration des médias en matière “d’information”, réagissant au quart de tour, au doigt et à l’oeil.

 
Souvenons-nous des campagnes de l’hystérie islamophobe, lors de la “loi sur le voile”, en France, ou encore contre la communauté musulmane de Malaisie, dans tous les pays occidentaux. Dans un autre registre, simultanément dans tous les pays occidentaux encore, les campagnes anti-Poutine, anti-Chavez, etc.

 

A présent c’est la Chine qui est au premier plan. Nous vivons donc le : « China bashing ». Qui va s’accentuer jusqu’aux Jeux Olympiques…

 
En général, le bashing varie les angles d’attaque. Pour éviter la saturation de l’opinion publique. Depuis ces dernières semaines, comme on a pu s’en rendre compte, on assiste à une campagne de grande intensité sur le Tibet, sur fond de “droits de l'homme” et de “liberté de la presse”.

 

Mais, il y avait eu, antérieurement, un galop d’essai. Souvenons-nous, à la rentrée de l’été dernier, une campagne qui avait atteint son pic au mois d’octobre 2007. Dans tous les pays occidentaux en même temps, là encore.

 
Elle avait pour thème l’empoisonnement, auquel se livreraient les “sournois” Chinois, avec de la peinture toxique sur des jouets, et autres pièces dangereuses pour nos bambins. Avec en première ligne l’entreprise américaine MATTEL, afin de crédibiliser les assertions. Elle avait dû, par la suite, présenter ses excuses à la Chine (1). Incapable de justifier, devant les commissions d’enquête chinoises, ce qu’elle avançait dans les médias occidentaux…

 

Car, il s'agissait, en fait, d’une campagne « bidon ».

 
Un regard sur quelques uns de ces “angles d’attaque”…

 

 

Yantai-01-2011.jpg

 

Le “bashing” spéculateur

 
Avec MATTEL, nous étions dans le commerce international. Un autre angle d’attaque passe par des “experts” économistes ou boursiers. Certains, en début d’année n’ont pas hésité à “prévoir” l’effondrement de la Chine : avant les JO !... Plus précisément, au “deuxième trimestre” de l’année. Celui-ci étant déjà bien entamé, nous sommes donc à la veille d’un séisme majeur, à les écouter.

 
Regardez la vidéo d’une “prévision” d’un de ces "experts" sur ce qui attend la Chine en 2008. Un des exemples d’intox, parmi les plus caricaturaux que je connaisse (2). Le summum dans le genre. Elle a été mise en ligne le 8 janvier 2008, sur Dailymotion (3).


 

 

 

 
La Chine est au bord d’un krach financier !... Une “bulle” va éclater La veille des Jeux Olympiques !... Sous-entendu : inutile d’aller aux JO, de réserver votre billet d’avion ou votre hôtel… Cela va être un tsunami !...  Doctement, "l'expert" prévoit, avec précision, que cela se passera au 2° trimestre 2008.

 

Le plus intéressant est la palette du vocabulaire utilisé :

“… la Chine n’est même pas un géant aux pieds d’argile, ce n’est que de l’argile … tout y est pourri… crise de surinvestissement… surcapacité de production… écroulement des bourses… etc.”  

 

Bref : l’apocalypse annoncée !...

 
Un mot, avant d’en venir au fond, sur ces “spécialistes des marchés”, c'est-à-dire des marchés boursiers, opérations en capital ou capitalisation boursière. C'est ainsi que se présentent ces “experts”.

 

A la TV, vous le remarquerez, ils sont souvent interviewés avec en arrière-plan, une salle des marchés, bourrée d’ordinateurs. Pour impressionner. Manière de se donner un label de fiabilité. Comme s’il s’agissait de la salle de contrôle de la NASA. Mais, autant pour la NASA on peut parler de recherche constante de la fiabilité, ce qui n’exclut pas les défaillances tragiques, autant, ici, nous sommes au royaume du vent.

 
Les ordinateurs ne présentent aucune garantie de fiabilité en vertu du principe, bien connu des anglo-saxons quand ils parlent de l’informatique : “garbage in, garbage out”. Garbage c’est la poubelle, les ordures, en anglais. Si vous mettez des ordures dans votre système d’informations, autrement dit si vous y introduisez "n’importe quoi", c’est "n’importe quoi" qui en sortira.

 

On l’a vu avec le scandale de la Société Générale. Ou encore, avec la “bulle des subprimes” ravageant actuellement les géants bancaires américains, tels que Citigroup (4), britanniques ou suisses, qui enregistrent des pertes colossales.

 
En général, ces pseudo-experts travaillent dans la spéculation. Ils ont intérêt à agir sur la peur inhérente à la prise de risque. La pratique de “l’alarmisme” est un de leurs instruments de travail favoris. Provoquer des va-et-vient de ventes et d’achats, est leur but. Souvent on fait acheter en sous-main, ce qu'on fait vendre à perte. Nous sommes au royaume de l’économie-casino, de la spéculation.

 

La spéculation financière a pour fondement l’esbroufe, le vent, la panique, le basculement, les allers-retours. C’est probablement, avec la publicité et l’audiovisuel, le secteur d’activité où la concentration au m2 de bonimenteurs est la plus élevée. Brassant des courants d’air, avec culot.

 
Dans le cas de la Chine, la propagande antichinoise est un tapis de velours pour ces spéculateurs. Seul problème : nous voilà en plein deuxième trimestre et la Chine se porte comme un charme !... La Bourse de Shanghai, aussi. Elle possède la moitié des réserves d’or des USA. Le pays se dote d’infrastructures magnifiques et performantes, dont nous n’avons pas idée en Occident. Dans tous les domaines : industrie, transport, éducation, énergie, santé, culture… À un rythme régulier.

 
Je ne vais pas vous accabler de chiffres, de statistiques, ou de témoignages. Vous pouvez trouver tout cela dans des revues ou des sites spécialisés, pour ceux qui souhaitent approfondir (5) leurs informations (6). Je me limiterai à deux indicateurs :

 
i) La Foire de Canton, en cours. Elle se tient, en ce moment, du 15 au 30 avril. A mi-parcours : 130.000 hommes d’affaires étrangers s’y sont précipités, pour signer des contrats à l’exportation à hauteur de 25,5 milliards de dollars…  Dont 16 milliards, c’est pour moi l’indicateur essentiel, non pas pour acheter des pantoufles, des chemises ou des vermicelles, mais des produits mécaniques et électroniques.

 
ii) La Chine, investit méthodiquement dans l’avenir, en se dotant de remarquables infrastructures scientifiques :


Les laboratoires chinois font partie de ceux qui publient le plus au monde dans le domaine des nanotechnologies… plus de 300 entreprises industrielles, 50 universités et une vingtaine d’instituts dépendants de l’Académie des Sciences ont des unités de recherche et de développement des nanotechnologies d’après le magazine “Science” … 

Dans le nucléaire civil, les Chinois construisent désormais eux-mêmes les réacteurs  de deuxième génération, comme dans le cas du doublement des centrales de Daya Bay et de Lingao dans le sud du pays.” (7)

 
Tout est pourri… tout est d’argile…” : oui.

 
Chez les bonimenteurs de la spéculation boursière…

 

  Shanghai-01-2011.jpg


 

 Le “bashing” prolétarien

 
Certes, tout n’est pas facile. Tout n’avance pas au même rythme. La Chine connaît des surchauffes, un taux d’inflation de 8% dans les zones urbaines. Des tensions apparaissent, aussi, dans l’immobilier dans ces mêmes zones. La rapidité de la croissance urbaine provoque le phénomène que nous avons bien connu, en Europe : l’exode rural. Plein de problèmes liés à une croissance extrêmement rapide, dont le traitement ne se fait pas en un jour, avec une baguette magique.

 
Chez nous, non plus, cela ne s’est pas fait en un jour.

 

Qu’on se souvienne de la condition ouvrière depuis l’apparition de l’industrialisation de notre économie, jusqu’à nos jours. De la révolte des canuts, massacrés à Lyon, en passant par la Commune et le Front Populaire.

 

Qu’on relise les romans de Dos Passos sur la condition ouvrière aux USA, avant la dernière guerre. Ou, ceux de Dickens sur la condition ouvrière en Grande-Bretagne. En comparaison, les progrès réalisés, en Chine, en une cinquantaine d’années, sont exceptionnels dans le monde et dans l’Histoire.

 
Quant on voit nos politiciens, aux belles promesses et aux baratins inépuisables, qu’ils se disent de “gauche”, de “droite” ou du “centre”, incapables de gérer la France : emploi, logement, pouvoir d’achat, santé, éducation… Le quatrième pays le plus riche du monde. Même pas 65 millions d’habitants. L’équivalent d'une sous-préfecture d’une province chinoise, en superficie et en population…

 

Je vois mal cette bande de rigolos gérer un pays de 1,3 milliards d’habitants… A peine s’ils savent gérer leur “ego”… Quand ils ne bombent pas du torse, ils passent leur temps à se chamailler.

 
Mais, reconnaissons-leur ces qualités de courage et d’envergure intellectuelle : savoir baratiner leur propre peuple, et donner des “leçons” aux autres. On pourrait en dire autant de divers pays européens. Italie, Allemagne, Grande-Bretagne, par exemple. “Gauche” ou “droite” au pouvoir, tous se révèlent nuls.  A tel point, que les citoyens de ces pays ne savent plus pour qui voter…

 
Malgré cela, les “leçons” pleuvent sur la Chine. Une qui m’amuse beaucoup, c’est le “bashing prolétarien”. Très en vogue chez les “bobos”.

 

Subitement, des “experts” et autres spécialistes sont pris d’une compassion pour la classe ouvrière chinoise. Affreusement maltraitée par les méchants capitalistes chinois, à les écouter. Déguisés en Mère Teresa, c’est avec exaltation qu’ils se penchent sur l’atroce condition de cette classe ouvrière.

 

A leurs yeux, dans le monde entier, il n’y aurait qu’une condition dramatique, dans l’exploitation humaine : celle du prolétariat chinois. Exploitant le filon, ils tartinent à longueur de pages et de documentaires…

 
Oubliant qu’il y a peu de décennies, la famine sévissait dans des provinces chinoises après la guerre. Oubliant le sort des paysans, des ouvriers, en Amérique latine ou en Afrique. Continents gérés par l’Occident depuis cinq siècles.

 

Oubliant le sort de populations entières écrasées sous les bombes occidentales, comme en Palestine, en Irak, où elles n’ont même pas le droit d’avoir une usine, même pas un atelier avec une machine outil. On leur dit : “Interdiction ! Cela pourrait servir à fabriquer des bombes pour alimenter le terrorisme…”

 
Vous verrez ces mêmes Mère Teresa endimanchées, totalement muettes sur la condition du paysan et de l’ouvrier en Inde, par exemple. Pays où le taux de suicides chez les pauvres, bien souvent obligés de vendre un de leurs organes pour se désendetter auprès des grands propriétaires terriens, est le plus élevé du monde. Pays, qui a la plus importante population au monde vivant sous le seuil de pauvreté absolu. Des centaines de millions. Pays où, d’après la Banque Mondiale, 45 % des enfants de moins de 5 ans, ce qui représente des dizaines de millions d’enfants, souffrent de malnutrition. (8)

 
Certes, des restructurations d’anciennes entreprises étatiques, en Chine, ont provoqué des reconversions sociales gérées de façon trop expéditive, que les autorités essaient de résoudre avec célérité. Elles n’ont aucun intérêt à laisser la situation se dégrader. Bien sûr, qu’il reste beaucoup à faire. Déjà, quand on visite des usines et des chantiers en Chine, on est frappé par l’hygiène, la propreté, les mesures de sécurité prises pour assurer de bonnes conditions de travail. Il est évident qu’il reste beaucoup à faire pour hisser l’ensemble du secteur industriel à ce niveau. Mais de là, à se défouler sur la Chine comme sur un bouc émissaire, il faut être d’une totale malhonnêteté intellectuelle.

 
En fait, le “bashing prolétarien” : c’est l’art de se donner une bonne conscience “sociale”, en s’essuyant les pieds sur la Chine.

 

 

Le “bashing”  militariste

 
Le budget militaire chinois explose ! ”  (9).

 
“Le Japon a appelé la Chine à répondre aux inquiétudes de la communauté internationale à propos de la hausse vertigineuse de son budget militaire, en soulignant qu'aucun pays ne menaçait de l'envahir ” (10).

 
Qui n’a pas lu ou entendu sur une radio, ou une TV, de telles annonces cataclysmiques ?...

Et, de nous matraquer médiatiquement avec des taux d’augmentation exponentiels des dépenses d’armement de la Chine. Augmentation régulière de 14, 7 % par an. Augmentation de 17, 8 % en 2007. Le troisième du monde derrière la Russie !

 
Ciel !...  Les Chinois sont à nos portes, armés jusqu’aux oreilles !... De quoi faire trembler les chaumières et avoir un stock de cauchemars pour le restant de l’année.

 
Décortiquons l’arnaque :

 
i) Les “experts” se taisent sur les “montants”, ne parlant qu’en “pourcentages”. Vous ne trouvez, et ne trouverez jamais, dans nos médias ou dans les discours de nos politiciens, une comparaison en “budgets” par pays.

 
ii) Jamais, j’insiste, jamais, ces “experts” ne font ressortir le budget militaire cumulé des 25 pays de l’UE.

 
iii) Les taux d’augmentation dans la région, Asie, sont comparables. Ils ne sont, bien sûr, jamais évoqués ou mis en parallèle. Notamment ceux de l’Inde, identiques à ceux de la Chine.

 
iv) Le budget de la défense chinois est de 45 milliards de dollars pour l’année 2008. Identique à celui du Japon. Ou encore, à celui de la France (11). Ou encore, à celui de la Grande-Bretagne. Environ une quarantaine de milliards d’euros chacun. Si on applique le taux de conversion actuel du dollar/euro (1,60 US $ = 1 €), le budget chinois de la défense se révèle inférieur à celui de la France, ou de la Grande-Bretagne (12).

Autrement dit, un pays comme la France avec une population 20 fois inférieure à la Chine, finance un budget militaire qui lui est supérieur. Alors que ses “caisses” seraient “vides”…

 
v) Le budget de la défense des USA (non compris les dépenses militaires en Irak et en Afghanistan) est de 1.000 milliards de dollars, soit plus de 22 fois celui de la Chine. Pour une population qui représente le quart de celle de la Chine.

 
vi) Le budget cumulé de l’Europe (25 pays), exprimé en dollars, est de 600 milliards. Soit 13 fois supérieur à celui de la Chine, pour une population trois fois inférieure.

 
vii) Les budgets cumulés de la défense des pays occidentaux, USA, UE et satellites (Australie, Canada, Israël, Japon et Nouvelle-Zélande) est de 1.700 milliards de dollars. Soit, 37 fois celui de la Chine, pour une population qui représente globalement 70 % de la population chinoise.

 

 
Ces tours de passe-passe et autres jongleries des “experts”, entre budgets, présentation de statistiques, ont pour finalité de diaboliser la Chine, et entretenir la peur à son sujet. Tout en justifiant, auprès des parlementaires et des opinons publiques manipulés, des augmentations des budgets militaires au détriment de la santé, de l'éducation, et des retraites.

 

Mais, l’art de la désinformation, n’est-il pas de savoir jouer avec les statistiques et les budgets ?… Occultant les comparaisons… Déformant les perspectives…

 
Course aux armement ?... Menace pour la paix dans le monde ?... Budgets d’armements pharaoniques ?... Où, tout cela se trouve-t-il ?...

 
Corsetés dans leur cynisme et leur culot, nos traîneurs de sabre, en Occident, prennent soin de ne jamais balayer devant leur porte…

 

 

 

 

Vécus de français en Chine

 
Pour s’aérer un peu de ces relents de la désinformation, je vous livre les témoignages de deux français, parmi des centaines. Leurs vécus de la Chine :

 
Paul Andreu est l’architecte français qui a réalisé cette oeuvre d’art, magnifique prouesse technique, qu’est le nouvel Opéra de Pékin, ou encore appelé  le Grand Théâtre National de Chine. Neuf ans de travail. Trois salles consacrées à l’opéra, la musique, ainsi qu’au théâtre et à la danse. Il a édité un livre racontant l’édification de cette demi-sphère de forme ovoïde, en verre, se reflétant dans un bassin. Depuis les premières esquisses, jusqu'à la splendide vision finale.

 
Il a été frappé de l’acharnement des médias occidentaux contre la Chine, y compris contre cette oeuvre. Il y a consacré un chapitre : La Désinformation, évoquant « … la presse occidentale toujours friande de critiques sur la Chine… » (13).

 
C’est avec émotion et reconnaissance qu’il parle de tous les responsables chinois, du monde de l’administration ou des entreprises, cadres et ouvriers, qui ont su relever tous les défis techniques. Avec un niveau de conscience professionnelle rarissime. Car, il avait placé la barre très haut, en plein accord avec ses clients. Beaucoup sont devenus, au fil des ans, des amis.

 
Aux racistes anti-Chinois, rongés par la peur du “péril jaune”, je leur donne à méditer une citation d’un des meilleurs spécialistes français de la Chine, José Frèches. Il y séjourne régulièrement, dans plusieurs provinces, au contact des artistes chinois contemporains :

« Force est de constater que nous avons de la Chine une vision manichéenne, faite de poncifs plus ou moins éculés, de peurs inconsidérées… Une fois pour toutes, les Chinois sont bien plus proches de nous que ce que nous croyons.

Chaque fois que je me rends en Chine, je ne peux m’empêcher de constater à quel point les gens ont un côté “méridional”, au sens méditerranéen du terme. Expansifs et bruyants, ils sont finalement très sentimentaux… presque “fleur bleue”, fort éloignés en tous cas de l’image qu’on leur colle d’êtres dont l’impassibilité masquerait la fourberie et le calcul ! » (14).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1)   Mattel : Les Excuses d’un Bluff…, article du 7 octobre 2007, http://stanechy.over-blog.com/article-12825479.html
(2)   Cette vidéo m’a été indiquée par Charlotte, à la suite d’une publication chez Eva. La vidéo est aussi sur le blog de Cécile. Je vous invite à visiter les blogs de ces dynamiques et talentueuses bloggeuses.
(3)   Lien de la vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/x3zjk9_2008-lannee-du-krach-chinois_business%22%3E2008
(4)   Les pertes de Citigroup dans la spéculation des subprimes, au premier trimestre 2008, sont équivalentes aux pertes de la Société Générale pour l’exercice 2007 : plus de 5 milliards de dollars.
(5)   Pour toutes informations sur la Chine, en français : culturelles, historiques, géographiques, économiques ou autres, je vous recommande le site, remarquablement bien documenté et illustré (se balader au-dessus de la Grande Muraille par photo satellite sur 6.400 km : un vertigineux régal…) :
Chine – Informations http://www.chine-informations.com/
(6)   Voir aussi les rubriques “économie” du site d’informations, en anglais : Asia Times : http://www.atimes.com/
(7)   Cambreleng, Boris, Faut-il avoir peur de la Chine ?, Editions Milan, 2006, pp. 33-34.
(8)   International Herald Tribune, 28 février 2006
(9)   RTL-Info, Belgique, 4 mars 2008.
(10)   Budget militaire Chinois : le Japon demande des précisions - 5/3/208 – AFP – in Aujourd’hui le Japon
(11)  Bienvenue au Sénat - Travaux parlementaires - http://www.senat.fr/rap/r05-400/r05-40011.html
(12)  Cf.: Global Security org : http://www.globalsecurity.org/index.html
(13)  Andreu, Paul, L’Opéra de Pékin – Le Roman d’un Chantier, Editions du Chêne, 2007, p. 125.
(14)  Frèches, José, Quand les Chinois cesseront de rire le monde pleurera, XO, 2007, pp. 21-22.

 

 

Photos :
>   Yantai
>   Shanghai
>   Salle de contrôle du Barrage des Trois Gorges

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Chine
commenter cet article

commentaires

Georges Stanechy 11/05/2008 00:09

Bonsoir JingMerci beaucoup pour le lien.Amitiés

jing 10/05/2008 19:45

Bonsoir,Je me permets de vous donner un lien sur youtube, une chanson faite par nombreux artists chinois dont la parole est sous titré en français.Elle montre que les chinois veulent accueillir le peuple du monde avec l'amitié.http://www.youtube.com/watch?v=rJ9GEAQIvPgBien à vous,Jing

Georges Stanechy 01/05/2008 23:45

Bonsoir JingJe suis confiant dans la capacité du Peuple Chinois de faire face aux manoeuvres qui consistent à l'affaiblir. Deux points importants pour cela :i) Préserver son unité et son "identité" ii) Ne pas abandonner la politique d'ouverture prudente qui a été celle du gouvernement, qui a préservé la Chine de la crise asiatique de 1997 (comme la Malaisie) : maîtrise de la circulation des capitaux, maîtrise des prises de participation des groupes internationaux dans les services publics, maîtrise des achats par les groupes étrangers des terres agricoles et des réserves foncières à but spéculatif, etc.Il est nécessaire de s'ouvrir à l'environnement international, sans pour autant se laisser détruire par lui. La Chine a l'expérience, le talent et le courage nécessaires pour gérer un tel équilibre.Amitiés

Georges Stanechy 01/05/2008 23:17

Bonsoir BetaMerci de votre témoignage. Il est important que nos concitoyens mesurent le niveau de désinformation dans lequel les médias, et les milieux politiciens véreux, plongent l'opinion publique. Il est tout aussi important que le peuple Chinois sache que beaucoup de français rejettent ce cynisme et ce déshonneur.Amicalement

jing 01/05/2008 23:12

Je suis vraiment impressionnée par votre connaissances riches et larges, que soit sur la Chine ou sur le reste du monde; également la lucidité que vous avez..Vos articles sont tellement agréables à lire..Je pense que la Chine est en train de traverser une période très difficile.Vous avez mentionné les problèmes avec la démagogie médiatique. Mais la guerre est aussi menée financierement par les gros groupes bancaires. Je pense que c'est une énorme menace... J'ai entendu parlé que le prix immobilier à Shanghai a été manipulé par HSBC etc..de même pour la bourse ce dernier temps. Vous avez surment marqué que parfois certains économists parlent tous en même temps "il y a des bulles dans quel quel marché.." Ce fut la situation de la crise asiatique en 97...C'est curieux que tous les économists réagissent de façon coordonnée pour qch qui ne date pas d'un jour..J'espère que le gouvernement chinois peut réussir à gerer ces problèmes internationaux. Aujourdhui, le plus grand énnemie du developpement d'un pays ne réside pas à l'intérieur du pays (tous les peuples ne sont pas dupes.si les chinois sont si opprimés on a déjà révolté), mais c'est plutôt l'environnement international qui lui permet de developper.Meerci encore, pour tous vos articles

Beta 01/05/2008 22:13

Bonjour,J'ai lu vos textes consacrés à la Chine avec le plus grand intérêt. J'ai une relation professionnelle et personnelle avec ce pays depuis près de trente ans. J'y ai étudié, j'y ai habité, je m'y suis marié. J'y réside encore souvent. Vous comprendrez sans doute que j'y ai beaucoup d'attaches personnelles, tant parmi les Han, que parmi les minorités (un peu bizarre d'écrire cela comme ça, car ce sont tous des Chinois. Mais bon, pour certains lecteurs c'est peut-être un peu plus lisible). Par ailleurs je ne suis attaché à aucun parti, aucune association, aucun group de lobbying. Finalement je suis Européen. J'ai la prétention de me former mes opinions par mon expérience et mon étude personnelles et ... de me taire sur les sujets dont je ne connais rien.Or de la Chine je puis parler. Vos articles à ce sujet, tout comme au sujet de la politique des médias occidentaux vis à vis de ce pays, sont absolument remarquables de vérité et d'exactitude. Si j'écrivais aussi bien que vous, c'est exactement ce que j'aurais écrit. Je tiens à vous envoyer mes hommages et mes félicitations.

charlotte357 28/04/2008 22:30

bonsoir Georges, quel régal de lire tes articles, clairs, concis acessibles à la profane que je suis. J'avoue avoir eté perturbée par l'analyse de "la Chine aux pieds d'argile" et y avoir un peu cru, je fais ici mon méa culpa. Dur-dur la géopolitique pour la citoyenne lambda que je suis. Avant de porter un quelconque jugement dans ce domaine, permets-moi de venir te demander quel est ton avis.J'aime aussi le cpmplément d'infos postés ici par Chahid, qui me donnent envie de consulter son blog. La toile 'd'araignée) qu'est le web est fantastique pour ceux qui comme nous faisions partie de la "majorité silencieuse", nous ne sommes donc pas seuls à nous battre contre la désinformation ! Quelle bouffée d'air frais par rapport à la pollution médiatique environnante. Merci donc à vous tous qui postez des commentaires sur les différents blogs, même si je ne commente pas chaque fois, je les consulte tous. Un gros poutou fraterweb (pourvou qué ça doure)

Chahid 28/04/2008 21:46

Voilà je viens de supprimer les cinq commentaires en question, j’espère que cette fois-ci ça marche !
Il m’arrive de citer un numéro de commentaire en répondant à PHICLO… il faut donc chaque fois soustraire cinq numéros pour le commentaire en question.
Bien à toi

Georges Stanechy 28/04/2008 20:27

Bonsoir ChahidToujours pas moyen de dépasser le 109 !...Je pense que tu dois le supprimer pour débloquer l'affichage des autres : une trentaine donc ! Cela m'était arrivé, aussi, à cause d'un bug causé par une image (overblog est faible en ce domaine...).Tu peux, au prélable, procéder à un copier-coller du texte 109, en veillant à ne pas reprendre le bug. Et, en faire un commentaire à part, signalant à ton correspondant le pourquoi de l'opération. Car, il va automatiquement se retrouver après le 138 (déduction faite du 109). Mais, cela te permettra de débloquer le flux des commentaires.Amitiés

Chahid 28/04/2008 19:59

Bonsoir Georges
J’ai ajouté une réponse automatique pour séparer les deux commentaires n°109 et 110 qui ont causé ce bug, est ce que tu n’arrives pas toujours à atteindre les autres ? Je devrais les supprimer je crois.
Amitiés

Georges Stanechy 27/04/2008 22:09

Chahid (suite pbs techniques...)Je n'arrive pas à atteindre le commentaire 133. A chaque fois, tes commentaires sont bloqués au 109.Il faudra, peut-être, que tu supprimes le 109 qui comporte un bug. Au bas du commentaire, on lit : debug-cpu 10, etc. Probablement une photo, ou une image, qui n'arrive pas à s'inscrire. Cela m'était arrivé aussi. La liste de tes messsages, dans ton administration, ne correspond donc pas à ce qui est affiché sur ton blog accessible aux lecteurs.Amitiés

Georges Stanechy 27/04/2008 21:24

Rebonsoir  ChahidEntièrement d'accord avec toi. Overblog semble ne plus maîtriser le support technique de son succès. Ils travaillent trop l'esthétique et insuffisamment l'interface avec l'écriture des articles, notamment avec le traitement de textes (Word en particulier). C'est une catastrophe : paragraphes, polices de caractères (je travaille habituellement en verdana 9 qui n'existe pas chez eux, il faut passer au 8 ou au 10, etc.). Rien ne correspond au draft qu'on rédige. Une mise en page devient une "souffrance"... Et, "l'ajout des commentaires" est, comme tu le fais remarquer, difficilement accessible, au surfer débutant. Enfin, espérons qu'ils se resaisissent. La forme ne doit pas supplanter le fond...Quand à PHILCO, je pense qu'il a le talent des "agitateurs" professionnels. Je le vois bien dans l'équipe de Bob Ménard...Amitiés

Chahid 27/04/2008 20:33

Le site qui nous héberge (over-blog.com) est victime de son succès, il se bloque tout le temps… et avec les dernières modifications et modules ajoutés par les administrateurs du  site (je me demande pourquoi d’ailleurs, l’ancienne version était plus simple), publier un article prend un temps incroyable, aligner correctement les paragraphes, ajouter des photos etc. relève de l’exploit. Une seule mauvaise manœuvre et tout est perdu et à refaire…
Des lecteurs qui ont suivi le lien http://stanechy.over-blog.com/article-18658527-6.html#comment26859940 pensaient que c’était la page d’accueil du blog et n’ont pas pu voir tes derniers articles…
Ce qui me préoccupe le plus aujourd’hui, c’est comment faciliter l’accès aux blogs à des utilisateurs « profanes » ?
Bloguer étant aujourd’hui encore un concept « élitiste ». Bien des lecteurs me confient ne rien comprendre aux modules des blogs, ni comment ajouter un commentaire…alors que dans cette « chaîne » d’information, c’est le maillon le plus faible qui devrait nous intéresser, les autres savent comment se débrouiller.      
Quant à PHILCO, dans son commentaire n°133 il évoque le Maroc pensant ainsi m’entraîner sur un terrain aussi glissant, je ne réponds pas et il me sort la question des Ouighours musulmans !!! Le Manuel de la CIA appris par cœur !
Amitiés

eva journaliste-resistante a l'intolerable 27/04/2008 19:30

Georges, je n'y comprends rien en techniquemais quand je veux revenir à ma page d'accueil, je clique sur R-sistons, et voilà .... ???? Eva

Georges Stanechy 27/04/2008 19:17

Bonsoir ChahidJ'éprouve effectivement quelques problèmes techniques avec mon blog. Hier, il était bloqué plusieurs heures, avec impossibilité de passer des commentaires. Je vais voir ce que je peux faire, mais c'est difficile n'ayant pas accès aux outils du "provider".Je vois, toujours sur un plan technique, que notre ami PHILCO enrage que je ne publie pas ses commentaires. En fait, j'en ai bloqué deux, qui sont un copier-coller de ses questions fondées sur des procès d'intention idéologiques : soutien à des régimes, etc... N'ayant rien à voir avec le sujet traité.Questions, de plus, qui ont reçu de ta part (avec une infinie patience, comme le remarquait Aline) et de la mienne, au moins une dizaine de réponses. Et, comme le disait Aline, "l'esprit de contradiction", consistant à tourner indéfiniment en rond (il doit être un amateur de valses ...), n'est pas de la discussion. Considérant que c'est du "hors sujet" et du "troll", je les passe à la trappe. Cela le convaincra que je suis un affreux stalinien. Il en dormira apaisé...Le jour où il se décidera à rester dans le sujet, il sera le bienvenu.Amitiés

Georges Stanechy 27/04/2008 18:39

Bonsoir EvaJe pense que des amis Chinois se feront un plaisir de rassurer Arthénice. En tout cas, qu'elle ne s'angoisse pas. Tout va bien se passer, et je suis persuadé que sa fille va revenir enchantée de son séjour.La foire économique de Canton, bourrée d'étrangers venus du monde entier (elle dure jusqu'au 30 avril), est un énorme succès. Toutes les galeries marchandes, musées, restaurants, hötels, de Pékin à Shanghai sont pleins à craquer. Tout va bien en Chine.Il faut, simplement, qu'elle prenne soin de ne pas se faire entraîner dans des provocations antichinoises à la Bob Ménard. C'est tout. A partir du moment, où elle se montre respectueuse du pays et de son peuple, elle sera en totale sécurité. Plus qu'un samedi soir, en France !...Le reste n'est que de l'intox du racisme "péril jaune".Amitiés à Arthénice et à toi.

Chahid 27/04/2008 18:28

Bonsoir Georges
Je te transmets une « requête » technique de la part de quelques lecteurs (un peu profanes), qui aimeraient bien trouver un lien pour revenir à la page d’accueil de ton blog.
Normalement le module « Retour à la page d'accueil » s’affiche automatiquement avec le module de la Présentation etc.
Bien à toi

eva journaliste-resistante a l'intolerable 27/04/2008 16:34

Bonjour GeorgesAlors que j'étais en pleine préparation de ma "colonisation de la France par les USA", pour http://r-sistons.over-blog.com, il m'arrive l'appel angoissé d'Arthenice pour la Chine, que je relaie aussitôt, et que je te prie de relayer stp auprès de tes nouveaux  amis chinois, mercij'ai mis une partie de ton article sur mon post fait en urgence pour Arthenicetrès occupée, à bientôt Eva

Georges Stanechy 25/04/2008 22:47

 
Bonsoir Chère Aline
 C’est vrai que la propagande remplace totalement l’information.
A cela s’ajoute une dimension éthique préoccupante : le cynisme de nos politiciens,
tous partis confondus, qui cautionnent cela.
 Sortie de la vigilance, ou du militantisme d’internet, dans les
actes politiques l’opinion des citoyens n’a plus de prise. On l’a vu pour le
détournement de la décision populaire sur le référendum de la constitution
européenne. La caste au pouvoir se fiche complètement de l’avis des citoyens.
 Ce simulacre démocratique, dans notre modèle politique et sociétal, est
révélateur d’une déchirure entre les “intérêts” de l’oligarchie et la “volonté"
populaire. Nous sommes dans une dictature “soft”, quant à l’habillage.
 Nous aurons l’occasion d’y revenir…
 Amitiés
 

Georges Stanechy 25/04/2008 22:29

Bonsoir TémoinMerci de ton soutien, dans la lutte contre la propagande et la désinformation !Bien à toi

Georges Stanechy 25/04/2008 22:22

 
Bonsoir Cécile
 Merci !
 Vous avez raison. Nous sommes en plein Machiavel. Revu et
corrigé par les techniques modernes de la communication et de la désinformation.
 Raison de plus, à nous citoyens, de nous montrer vigilants
afin de ne pas nous laisser manipuler.
 Amitiés
 
 

Georges Stanechy 25/04/2008 22:14

 
Bonsoir Chahid
 La Chine est, effectivement, distancée en termes de “puissance
de feu”, par les pays occidentaux. De très loin. Il est vrai qu’elle part
pratiquement de zéro. Disons depuis la fin de sa guerre civile. Soit 1949.
 Elle se retrouve pratiquement, avec un “gap” apparent en forces
armées, au même niveau qu’en 1839. Ce qui avait permis aux puissances de l’époque
de soumettre la Chine à ses diktats et à ses pillages. Sauf qu’aujourd’hui, en
termes géopolitiques, les paramètres de rapports de force ne sont pas
identiques :
=> La Chine est un Etat fort et remarquablement bien
organisé, compte tenu de la superficie et de la masse de population.
=> Un Etat prospère, devenant même le premier créancier
de l’Empire, et de plusieurs de ses vassaux, qui poursuit son développement de
manière soutenue.
=> L’imbrication et l’interaction de son économie avec
l’Occident font qu’une violente déstabilisation serait dommageable pour ses
agresseurs. Le fameux jeu : “Je te tiens, tu me tiens par la barbichette”…
=> la Chine maîtrise toutes les technologies modernes de
la guerre, même si l’ensemble de son armée n’en est pas encore équipé. Capable
d’abattre des satellites, ainsi qu’elle en a fait la démonstration. Dotée d’un armement
balistique et d’un armement nucléaire d’excellent niveau. Dans les forces
conventionnelles ou classiques, elle est en mesure d’aligner des éléments de
niveau international. Par exemple : les forces navales chinoises ont une
flotte de sous-marins performante. Comme, les Chinois ont de l’humour, à chaque
manœuvre de l’US Navy avec ses vassaux asiatiques (Japon, Corée du sud, Taiwan)
près de ses côtes, ils s’amusent à faire émerger leurs sous-marins au milieu de
leurs navires, près de leurs porte-avions, ou dans les baies du Japon. Rappelant
ainsi, qu’ils sont en mesure de porter de sérieux coups, eux aussi…
 En fonction de cela, le gouvernement Chinois a fait le bon
choix de ne pas se précipiter dans une course aux armements, qui a été fatale à
l'ex-URSS, provoquant sa chute et son éclatement. Laissant le temps au temps.
Dans la deuxième partie du siècle, ils auront les mêmes moyens militaires que
leurs rivaux. Sagement, ils se sont fixés pour budget, en matière de défense, un
objectif de 1,7 à 2 % du PNB. Ce qui est plus que raisonnable. Privilégiant le
développement économique (donc de leur infrastructure) et scientifique. Car à
terme, ce qui assurera la puissance d’un Etat, c’est la prospérité de ses
citoyens et leur maîtrise des savoirs.
 Ils savent aussi que les puissances occidentales ne vont pas
les affronter militairement, même avec leur super arsenal, malgré leur
tentations (quel moyen efficace pour effacer ses dettes !...). Ils savent
qu'ils vont pratiquer la stratégie du “parasitisme” : “se nourrir de la
bête, l’affaiblir, mais ne pas la tuer”.
 D’où les tentatives répétées, les manœuvres de
déstabilisation qui vont se succéder pour provoquer des troubles dans ses
provinces, entre ethnies différentes, entre religions différentes, etc. Sur le
plan extérieur, l’empêcher d’accéder aux ressources énergétiques (d’où les
grandes manœuvres au Darfour où se trouvent parmi les plus grandes réserves
d’uranium de la planète). On assiste, ainsi, à quelques tentatives de
déstabilisation auprès des musulmans ouighours (la CIA se croyant en
Afghanistan contre les Russes), par exemple. Alors que les musulmans ouighours
sont une communauté prospère totalement chinoise...
 Il existe même des études, par les futurologues
néoconservateurs (ceux là mêmes qui ont “conçu” le Nouveau Moyen
Orient !...), rêvant d’une sécession des riches provinces du sud qui se
regrouperaient avec Hong Kong, autour de Taiwan. On ne peut empêcher le délire
des fous furieux…
 J’aime bien chez les dirigeants Chinois leur philosophie
politique actuelle : ils savent que leur plus grande force, c’est le
“Temps”. Je la résumerai par la conclusion d’une fable de La Fontaine : “Patience et longueur de temps, font plus que
force, ni que rage…”
 Amitiés
 
 

Aline-Mariali 25/04/2008 20:43

cher Georges, bonsoir,
Vous avez mille fois raison : après avoir vilipendé le Vénézuela , Cuba - un grand classique depuis des années - la Russie, l’Iran, c’est aujourd’hui le tour de la Chine de subir les assauts de la moraline bien-pensante des pseudo droit-de-l’hommistes à l’indignation sélective. Oubliés les torturés irakiens, oubliés les centaines de milliers de morts que le messianisme pétrolier des Américains a provoqués en Irak et en Afghanistan , à la trappe les souffrances monstrueuses infligées par Israël au pauvre peuple palestinien depuis plus d’un demi siècle et haro sur la "dictature chinoise" et son "effrayant militarisme". Après les moines birmans, voilà que l’opinion mondiale s’enthousiasme brusquement pour les moines tibétains ! Vive l’exotisme religieux ! Soutenons les hommes en robe safran, le moulin à prières d’une main et la kalachnikov ou la bombe incendiaire de l’autre .
Seuls des esprits puérils et benêts peuvent croire que ces événements sont spontanés. De puissants maîtres d’œuvre sont au travail depuis des mois et ces émeutes ont été minutieusement programmées . Ménard, leur homme de main, est d’ailleurs déjà au Japon, afin d'essayer d’y répéter les troubles qu’il a fomentés en Europe .
J'ai été particulièrement amusée par la vidéo du dénommé Fiorentino. Il se pourrait bien qu'il y ait l'explosion d'une bulle cet été, mais pas celle  de la Chine. Après les jeux, la Chine aura les mains libres pour  s'en prendre au dollar  et cela pourra faire très mal. Nous vivons un de ces temps malheureux où la propagande a remplacé l’information. Les vraies nouvelles sont supprimées. En lieu et place d’une information honnête les médias distillent une sorte de sirop publicitaire destiné à anesthésier l’intelligence et à formater les réactions. Comme le disait Hitler , qui en connaissait un rayon sur le sujet : "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront."
Mais par la grâce d’internet la vérité réussit à s’infiltrer dans les interstices de la propagande . Merci à vous d’être une vigie .
Amitiés,

Témoin 25/04/2008 15:17

Les chefs spirituels occidentaux des media de destruction massive n'ont qu'un seul mot d'ordre pour leurs lieutenants qui commandent télévisions,journaux et magazines:" Mentez!!Mentez !!Surtout mentir, jusqu'à ce que vous ayez l'impression que vous dites la vérité".Pas étonant que le 'pavloving' règne de façon épidémique.Lutter contre la désinformation est un des bons moyens pour stoper cette épidémie.Bonne continuation!!

Cécile 25/04/2008 10:42

Bonjour Georges,Merci encore Georges pour cette analyse très complète j'apprends beaucoup à vous lireje ne connaissais pas le "bashing"tout cela est si "machiavélique" si pervers... si loin de nous aussi, du peuple... c'est si énorme!Merci encoreet bravo aussi à Chahid pour ses com "éclairants" et si pertinents* j'ai posé un lien avec votre post sous le vidéo ds mon blogamicalementCécile

Chahid 25/04/2008 00:56


Bonsoir Georges
Contrairement à ce que veulent nous faire croire certains « experts » et « médias » concernant le budget militaire chinois, la Chine se trouve bien aujourd’hui dans une situation inquiétante par rapport à sa sécurité nationale vis-à-vis des puissances qui l‘entourent ou l’encerclent tout simplement.
Les mêmes experts oublient souvent de rappeler que depuis la fameuse parade militaire américaine contre l’Iraq en 1991, les américains se sont empressés de resserrer l’étau autour de cette puissance montante.
- livraisons d’armes à  Taïwan en violation flagrante de leurs engagements.
- la révision à la hausse du traité de sécurité nippo-américain
- l’occupation de l’Afghanistan
- l’occupation de l’Irak
- la déstabilisation du Soudan
- nouvelles bases américaines en Asie central
- bases au Philippines
- coopération militaire avec l’Inde
- projet de défense antimissile
Etc.
En remarquant le très faible budget militaire chinois par rapport aux autres puissances (chose que tu nous rappelles comme d’habitude d’une façon très complète et claire) qui ne donnent vraiment aucun signe de bonne foi ou de sagesse, on se demande si la Chine devrait en fait augmenter son budget ?!
Et dire que les responsables chinois ont réduit leurs effectifs de plus d’un million de soldats, au moment même où les américains enrôlent dans l’armée anciens taulards et criminels.
Amitiés