Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 22:06



Notre président de la République a effectué une visite d’Etat, en Tunisie. C’était fin avril. Je n’en ai pas retenu grand-chose. Exercice habituel des échanges de bonnes intentions. Signatures officielles de projets, conventions et contrats, préparés depuis des mois…

 
Préalablement, notre fanfare médiatique nous a servi, à coups de grosse caisse et de trombones, sa volée de canards sauvages : “droits de l’homme”, “union méditerranéenne”, “gloire au génie de notre président ”…

 
Gloire, bien sûr, à l’ineffable “civilisation occidentale”, répandant ses bienfaits sur des contrées attardées, peuplées de bons sauvages… Car, même si nos hôtes ne sont plus porteurs d’os de tibia en guise de barrette, ce n’est pas la cravate ou la paire d’adidas qui en font des êtres supérieurs à l’occidental !...

 
Alors, à coups redoublés, stimulée par les “communicants élyséens”, autres cruches vides, la grosse caisse s’est activée… Jusque dans le discours présidentiel.

 
Devant une assemblée de 500 hommes d’affaires, tunisiens et français, notre président de la république a, donc, lu son discours (1). Du moins, celui qu’on lui a préparé.

 


Souhaitant concurrencer l’Asie, il a dressé l’éloge de “l’intégration” et de la “complémentarité” des pays de ce continent. Alors qu’autour de la Méditerranée, ce serait plutôt “l’exclusion et l’opposition” qui domineraient les relations entre voisins.

 
Jusque là, son “porte-plume” tient la route. Mais, le dérapage surgit. Ah ! Le verglas ne pardonne pas !... Le verglas de la morgue, de l’arrogance, du racisme… En plein dedans !...

 
Ecoutons le :

 

« … Vous avez une main-d’œuvre qui ne demande qu’à être formée

Nous avons beaucoup d’intelligence et beaucoup de formation

Ensemble, avec “votremain-d’œuvre, avec “nosécoles, “nosuniversités, avec ce que nous échangerons, nous pouvons créer un modèle qui triomphera dans le monde entier… » (2)

 
Le style pompier, ampoulé, de son "porte-plume" est difficilement supportable. Il provoque même l’hilarité des pays étrangers où il vient s’étaler, en forme de bouse imbécile. Ainsi, lors du dernier voyage officiel en Grande-Bretagne. Ridiculisant notre pays

 
Mais, le racisme, l’ignorance, la bêtise, qu’il concentre sont renversants … C’est compulsif. Pas moyen d’y échapper. Identique au venin du cobra cracheur : à chaque fois qu’il peut, il s’étale.

 
Nous avions eu, déjà, dans le fameux discours de Dakar (3), censé s’adresser à la jeunesse africaine (4), des propos bourrés de clichés racistes. Stéréotypes d’un autre siècle. A tel point qu’on se demandait où se trouvait la modernité, par rapport à l’archaïsme supposé être la tare de l’Afrique… (5)

 
En Tunisie, les mêmes clichés ont été resservis. Sous un habillage différent. Avec un niveau d’ignorance identique. Crasse… Le goudron de l’obscurantisme…

 
Visiblement, les représentations diplomatiques françaises (6), sources en informations des “cruches communicantes élyséennes", ignorent que le Maghreb est couvert d’excellentes universités, écoles de gestion ou écoles d’ingénieurs.

 
Visiblement, ces mêmes représentations méconnaissent que les pays maghrébins regorgent de talents, extrêmement bien formés dans toutes les disciplines, parlant plusieurs langues. La plupart ayant élargi les formations reçues dans leurs pays, par des diplômes complémentaires sur d’autres continents.

 
Visiblement, ils ignorent que beaucoup, ne trouvant pas d’emplois dans leurs pays, occupent des fonctions importantes en Occident ou ailleurs, dans tous les secteurs. Y compris les plus pointus : médecine, aéronautique, finance, recherche, etc.

 
J’en connais qui ont des entreprises dans les pays occidentaux les plus compétitifs, ou encore qui conseillent, à Londres, la réorganisation financière des plus grandes banques d’investissement mondiales. Ou, d’autres encore qui procèdent au “rating” (évaluation) des plus importantes sociétés cotées sur les bourses mondiales. Beaucoup sont “superformés”, et à la pointe des connaissances. Parmi eux, de nombreuses femmes. Contrairement aux clichés, véhiculés par les veaux racistes.

 
Le Maghreb est probablement, une des régions du monde qui a le plus fort taux de cadres formés, multilingues. Par leur ouverture intellectuelle, du fait de leurs vécus dans des milieux culturels différents, de leurs maîtrises linguistiques, de leurs niveaux de spécialisation, et, surtout, de motivation, je les trouve, dans beaucoup de disciplines, supérieurs à leurs homologues européens.

 
S’ils ne trouvent pas de travail dans leur pays, ce n’est dû qu’à l’incapacité des castes locales au pouvoir incapables de se défaire d’un modèle néocolonial, acceptant l’asservissement. Aucun contrat d’achat à l’étranger, par exemple, ne donne lieu, à des constructions locales intégrées dans un Maghreb fédéré par une union économique. Lorsqu’on achète des dizaines d’Airbus, on le fait à l’échelon d’un “Maghreb Uni”, permettant un montage local. Ainsi que l’imposent l’Inde, le Brésil ou la Chine.

 
En fait, ce que souhaitent les puissances occidentales, c’est un bassin de main-d’œuvre bon marché permettant de casser les revendications sociales dans leurs propres pays, et un bassin de consommateurs captifs assurant un écoulement, à prix exorbitants, des produits et services exportés (7). En aucun cas, ne sont encouragées les intégrations industrielles et économiques dans un partenariat égalitaire.

 
Ce modèle néocolonial tel qu’il est entretenu par les pays occidentaux, avec la complicité d’une élite locale corrompue, disparaîtra un jour. Se révèlera, dans ce basculement, l’extraordinaire réservoir de connaissances et de compétences, actuellement dispersées dans une diaspora, dont l'éloignement arrange les dictatures locales…

 
Alors, quand j’entends de la bouche de notre président un tel niveau de stupidité, d’obscurantisme, de prétentions idiotes, m’efforçant de rester poli, je me pose la question : comment son “porte-plume” peut-il être aussi “nul” ?...

 
On dit de notre président qu’il est “intelligent”, habile tacticien et homme d’appareil politique retors et implacable. Pour arriver à prendre la tête d’un parti politique et se faire élire à la présidence d’un pays, on lui doit le crédit de ces “qualités”. Par contre, sorti des schémas scolaires, son inculture et son analphabétisme en géopolitique, en histoire, en géographie, le rendent totalement ignare en politique étrangère. Il en est réduit, en conséquence, à lire les discours qu’on lui prépare.

 
Cela n’est pas un mal. Tout s’apprend. Il suffit de se former. A bonne école. Et, non pas en s’entourant de “nuls”… Où serait donc “l’intelligence”, si un président de la république française est incapable de sélectionner, sa “main-d’œuvre”, son “porte-plume” ?...

 
Apparatchik”, spécialisé dans les combines de partis politiques et d’élections, un homme politique, devenu président, se doit de se révéler un “leader”.

 
Le “leader”, à l’exemple d’un capitaine de voilier de course, est celui qui s’entoure de compétences. Supérieures aux siennes. A lui, de garder le cap et de fédérer les talents.

 
A défaut : “nul” on est, “nul” on reste.

 
Et, le chavirage est au détour de la vague…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1)  Jarry, Emmanuel, Sarkozy veut unir main-d’œuvre du Sud et “intelligence” du Nord, Reuters, mardi 29 avril, 17h18.
(2)  Les notations en “gras” sont de moi…
(3)  Smith, Etienne, L’Afrique de Monsieur Sarkozy, 7 août 2007, in Mouvements, http://www.mouvements.info/spip.php?article143
(4)  Discours prononcé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le 26 juillet 2007.
(5)  Mbembe, Achille, Le Président français, l’âme africaine et le continent immobile, 8 août 2007, in Mouvements, http://www.mouvements.info/spip.php?article144
(6)  Le Ministère des Affaires Etrangères et les représentations diplomatiques (que d’incompétence prétentieuse y rencontre-t-on…), de notre pays : voilà un dinosaure qui a un besoin urgent de réformes en profondeur !... Extraordinaire gisement d’économies substantielles à transférer (en milliards d’euros), en faveur des systèmes de santé, d’éducation et de retraites. Mais, on n’en parle jamais (tous partis politiques confondus), tellement les “fromages” à se répartir y sont délectables …
(7)  Quand je pense qu’à chaque pot de yaourt acheté et produit localement, le consommateur Maghrébin paye des royalties à des groupes occidentaux (donc, une sortie en devises) !... Comme si le Maghreb n’était pas en mesure de fabriquer un yaourt, sous sa propre marque… De même, pour ces multiples boissons bourrées de sucre et de gaz carbonique… La liste n’en finirait pas. Un véritable racket accepté par les “élites” locales, contre grasses rémunérations et autres avantages.

 

Idéogramme chinois : traduction de “Sarko”, Say Ghou. Métaphore et surnom empreints d’humour, aussi, qu’on pourrait traduire, pour en conserver la saveur, par “Pitbull”…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Islamophobie & Racisme d'Etat
commenter cet article

commentaires

Georges Stanechy 17/05/2008 13:14

 
Rebonjour Auguste
 Merci de ces précisions. J’en profite pour passer le relais
aux linguistes de métier !...
 Bien à vous
                 

auguste 17/05/2008 11:38

Bonjour,malheureusement cette expression n'existe pas en chinois, le caractère 赛 a le sens de "concourir" et se retrouve dans tout ce qui concerne les épreuves sportives. Il n'y a pas de sens dérivé synonyme à agressif ou belliqueux. "Chien méchant" se dit en chinois 恶狗.Cordialement

Georges Stanechy 17/05/2008 10:07

@ AugusteComme dans beaucoup de langues, un même mot recouvre plusieurs sens.Celui-ci se traduit suivant les nuances qu'on veut lui donner par "chien belliqueux", ou encore "chien agressif". Ou, tout simplement, on pourrait le traduire, comme sur les écriteaux de nos maisons de campagne par : "chien méchant".

auguste 17/05/2008 00:56

赛狗 est la traduction chinoise de " course de lévriers ".

Georges Stanechy 17/05/2008 00:27

Bonsoir Vanch'Je partage ce constat. L'inconscient collectif est totalement imbibé, "structuré" dans ce sens. D'autant plus que ce conditionnement, ou cet endoctrinement, sont entretenus par des intérêts "coloniaux", passés et présents, majeurs. Le poids des siècles, dès les croisades ... Surtout, dans la "classe politique". La métaphore du "porte-plume" se veut une illustration du cynisme de ce mode de pensée, qui n'hésite pas à s'afficher dans une vulgarité et une arrogance parfaitement assumées.La citation d'Albert Einstein est riche de sens. Elle laisse supposer qu'une révolution copernicienne est nécessaire sur ce plan. La route est longue...Amicalement

vanch' 16/05/2008 22:52

Bonsoir Georges.Perso, je ne pense pas que le choix de "porte-plume" ni de ministre d'aff. étrang. de Sarko soit une question d'intelligence. Mais plutôt une question globale d'éducation, de rabachage depuis des siècles sur une supposée supériorité finalement bien "digérée". Rares sont de nos jours encore les qq esprits eclairés qui nous gouvernent, ils se comptent sur les doigts malheureusement..."Le mode de pensée qui a généré un problème ne peut être celui qui va le résoudre". a dit un jour Albert Einstein

Georges Stanechy 16/05/2008 22:06

Cher ChahidMerci de cette mise au point "technique" !...Avec mes amitiés

Chahid 16/05/2008 21:48

Bonsoir Georges
J’espère que tu es rassuré maintenant au sujet des « problèmes techniques » sur mon blog !
Amitiés

moustapha62 15/05/2008 11:42

http://tunisie-harakati.mylivepage.com La démocratie en Tunisie ne porte que le nom, la réalité est tout autre. Je dispose de l'adresse du site ci-dessus de madame Sameh Harakati, site qui va permettre au septique de se faire une opinion en lisant la mésaventure de cette femme, le pire est que l'affaire est toujours d'actualité.

Georges Stanechy 14/05/2008 00:29

Bonsoir ChahidMerci de ce témoignage, sur les violences exercées contre la dignité humaine en Tunisie. A terme, elles provoquent toujours l'effet contraire recherché. Ces violences rappellent, dans un autre genre, celles exercées par les dictatures en Amérique latine. Le soutien des puissances occidentales, et de la France en particulier, à de pareilles politiques confirment, une fois de plus, combien l'idéologie des "Droits de l'Homme" et autres grands principes "Démocratiques" qu'elles prétendent promouvoir, ne sont qu'une immense hypocrisie...Amitiés

Chahid 13/05/2008 23:47

Bonsoir Georges
Ben Ali le dictateur tunisien qui se teint les cheveux pour avoir l’air de quelqu’un qui a bu un élixir de jeunesse, a compris le message, il vient d’ailleurs d’interdire le port du voile dans tous les établissements et administrations en Tunisie.
Des amis tunisiens m’ont raconté comment ses sbires ont fait monter dans des fourgonnettes de police des femmes voilées, les ont giflées, insultées et menacées… Ces femmes ont dû après signer un bout de papier où elles s’engagent de ne plus jamais porter le voile sous peine de représailles !!!!!
Sans entrer dans le débat sur le fond de la question du voile chez les musulmans, je trouve que c’est une atteinte grave à la dignité des femmes et de leur liberté de se vêtir comme elles veulent.
Ils prétendent que la femme est sous la « tutelle » de l’homme, je te cite un exemple où la femme est en réalité sous la tutelle et l’intimidation des barbouzes. La situation des hommes n’est pas si différente, j’ai vu de mes propres yeux des barbouzes menotter un homme de 80 ans, tout en lui rasant sa barbe toute blanche, il avait les larmes aux yeux, la barbe étant pour lui un signe de respect et de « piété ». Je me demande à quoi pensent ses enfants et petits-enfants !    
Amitiés