Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 00:31


Rassuré !...


Sincèrement, je l'étais.


A la voir toute fraîche, pimpante, bondissante d'une passerelle d'avion militaire à un jet ministériel, d'un 4 x 4 officiel à une limousine gouvernementale. Répondre aux interviews, en treillis, en tee-shirt, en tailleur, cheveux tirés, cheveux lâchés, boucles d'oreilles. J'oubliais : le chouchou fleuri blanc, contraste parfait sur de splendides cheveux noirs !...


Ma photo préférée : toute mignonne, avec sa natte, sous son joli chapeau de brousse. Il lui allait à ravir. Elle qu'on disait, il y a peu, mourante et perdant ses cheveux...


Ingrid Betancourt : libérée ! Alléluia !


Otage pendant six ans c'était, en effet, inadmissible.


Ce n'est pas parce qu'elle était membre de l'aristocratie colombienne et de la grande bourgeoisie internationale, avec sa double nationalité, qu'elle méritait pareil traitement. Encore moins en raison de son statut d'élue au parlement de son pays, la Colombie, candidate à l'élection présidentielle, lors de son enlèvement, sous des couleurs "écolos".  



Moment de satisfaction passé, soudain, ce fut l'orage tropical, le déferlement, l'inondation. Impossible de l'endiguer, de s'abriter, de se réfugier. D'un média à l'autre, radio, TV, presse : de véritables torrents. Programme interrompus, émissions fleuves, cahiers spéciaux : l'hystérie médiatique dans ses débordements. Même habitué aux crises récurrentes de prurit de cette confrérie, on est à chaque fois surpris : jusqu'où vont-ils aller se demande-t-on ?...


Même ma grand-mère, entourée de ses images pieuses et de ses romans à l'eau de rose, n'en pouvait plus. Elle qui n'avait pas touché une raquette de tennis depuis plus d'un demi siècle, elle en était réduite à regarder Vénus Williams terrassant ses rivales à Wimbledon !... Il lui était devenu impossible d'ingurgiter cette « choucroute ». C'est ainsi qu'elle appelle cette « info » déversée à la louche. A la louche ? Non. Par camions-bennes ! En veux-tu, en voilà ...


Tel un vol de sauterelles, en France, tous les politiques, même les plus fossilisés, mammouths, dinosaures, brontosaures, se bousculant au premier micro pour chanter la béatification de l'héroïne du jour. Même le pape a pondu son homélie. La canonisation d'une femme en sainte icône, de son vivant, est en marche. On n'arrête pas le progrès.


Bon, la classe politique française tient à montrer, sans doute, que la France, sous sa conduite éclairée, est une merveilleuse terre d'accueil pour les immigrés... A partir du moment où ils ont leurs papiers en règle... Ingrid Betancourt est française, par naturalisation, du fait de son premier mariage avec un français. Donc, rien à dire : elle a droit au tapis rouge...


J'attendais quelques bribes d'analyse sur ce qui se passait en Colombie. On sait qu'une guerre civile s'éternise depuis plusieurs décennies. Tous ces clichés sur ces affreux marxistes, trafiquants de drogue, enleveurs d'honnêtes citoyens, paraissent un peu légers. Nous resservir à nouveau le plat de la "civilisation" contre la "barbarie", légèrement indigeste à la longue.


Malgré le silence des médias, on connaît un peu la musique...


Schéma classique en Amérique latine, la Colombie (1) est le pays de la corruption extrême où la caste descendante des colons dite "blanche" (20% de la population) maintient, pour conserver ses immenses privilèges, le reste du pays dans la misère, l'analphabétisme et le racisme. Cette situation provoque la révolte (2), avec tous ses excès, des exploités dont les 60% de métis qui composent la majorité de la population. Les paysans sans terre représentent ainsi l'armature des opposants.


Dans ses grandes envolées lyriques sur l'amour de l'humanité, aucun mot, aucun regard, aucune pensée, aucune allusion, d'Ingrid Betancourt, pour ces damnés de la terre...


Bizarre.


Comme le faisait remarquer un latino-américain, philosophe, le « cirque » Ingrid Betancourt n'est que la célébration des retrouvailles d'une des leurs au sein de la nomenklatura. Cette caste "blanche", mondialisée, imbue de sa croyance dans la race supérieure, modèle de civilisation, autant que de ses privilèges, aveugle à l'injustice du monde qu'elle impose et à sa remise en cause qu'elle provoque... Hors de sa race, point de salut.


Il n'y a qu'à comparer l'attitude très récente des médias occidentaux...


Les mêmes ont passé sous silence, au mois de mai, la sortie du centre de torture de  Guantanamo de Sami Al Hajj, le cameraman d'Al Jazeera, après six ans et demi. Enlevé par les services secrets américains au Pakistan. Sans avoir été jugé, ni inculpé. Rien n'a pu lui être reproché. Simplement, il se trouvait au Pakistan pour faire son travail. De torture en torture, de retour dans son pays le Soudan, il éprouvait les plus grandes peines à marcher et à parler. Sa libération n'a pas été fêtée en Occident.


Au mois d'avril, c'était Bilal Hussein qui sortait de deux ans de détention. Après avoir été enlevé par l'armée américaine en Irak et gardé dans une prison privée, sans jugement, ni inculpation. Il faisait son travail de photographe pour l'agence internationale AP. Là encore grand silence des médias occidentaux.


Tout comme le peuple de Palestine détenu en otage, avec une quarantaine de résolutions de l'ONU non appliquées à ce jour.


Dans le camp de concentration de Gaza, plus d'un million et demi de Palestiniens survivent dans des conditions innommables. Là, les gardiens ne se limitent pas à vous empêcher de prendre une douche, ils dynamitent les puits, rasent au bulldozer toute culture, tout élevage. Et, n'hésitent pas à tuer. Même les enfants. Plus de 200 enfants ont été tué à Gaza, depuis le début de l'année.


Les Palestiniens sont otages d'une situation qui dure depuis 60 ans.


Entre 6 ans et 60 ans... Peut être est-ce l'application, par les médias, d'une date de péremption dans les horreurs, à l'exemple des fromages ou des steaks hachés ?... Au-delà d'une certaine durée, cela n'intéresse pas les médias.


Et puis, il faut de la tragédie "people", pas de la tragédie sanguinolente.


"Indécence", certains disent.


Mot trop aimable, trop charitable, pour qualifier cet histrionisme, ce délire collectif.


Oui ...


Le « cirque » Ingrid Betancourt : ras le bol !




 

 


(1) Deux fois la France en superficie, avec 45 millions d'habitants.

(2) Lemoine, Maurice, Un Chef des FARC Parle, Le Monde Diplomatique, août 2007, http://www.monde-diplomatique.fr/2007/08/LEMOINE/14999

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Amérique Latine
commenter cet article

commentaires

Georges Stanechy 11/07/2008 21:09

Bonsoir Nadine, Bonsoir CécileBonnes vacances et à bientôt !Amitiés

cecile delalandre 11/07/2008 13:50

Bonjour GeorgesTrès bel article. Encore merci. Même si je me suis un peu éloignée de tout ça, ces derniers temps, je veille toujours. J'ai mis un lien de votre post sur LTL... je pars pour quelques temps en vacances, en errance...@ bientôtCécile

Georges Stanechy 09/07/2008 09:27

Chère EvaComment se passent tes vacances ?... Il faut profiter de ces moments de détente et de plaisir pour soi et ses proches. Les "néocons" et autres "ziocons" peuvent attendre ! C'est comme une nuée de moustiques : chassez-les, ils reviennent au galop. C'est en restant zen et non obsessionnel qu'on arrivera à les éradiquer. Sinon, on va finir en Don Quichotte face aux moulins à vent... Raison de plus pour s'oxygéner dans les moments de détente et de bonheur.Félicitations pour ton "1" an de blog militant. Ton travail est impressionnant. Nous nous faisons connaître les uns les autres. C'est "l'effet réseau". Il faut s'en réjouir, dans la solidarité et l'amitié.J'éprouve le plus grand mal à maintenir mon blog du fait de cette denrée rare qu'est le temps. C'est pourquoi, en ce moment, j'interviens rarement, tout en lisant le maximum de blogs et autres documents. je visite régulièrement le tien et je ne manquerai pas d'y intervenir, comme je l'ai déjà fait.Pour cet an "1", je t'envoie par la pensée un balthazar (j'espère que tu aimes le chocolat...) avec une boule de sorbet cassis, agrémenté d'un coulis de fraise. le tout surmonté d'une bougie, que je souffle avec toi, en souhaitant une excellente deuxième année à ton blog !Bien amicalement

eva journaliste-resistante a l'intolerable 08/07/2008 13:24

Cher Georges,Elles sont contentes, de te connaître par mon intermédiaire, les Rita, Charlotte, Nadine, etc, elles ont découvert une perle ! Te lire, c'est t'adopter. Je passe régulièrement tes articles sur l'Aviseur International, où j'ai mes entrées.Comme tes analyses comptent pour moi, oh combien je n'ai arrêté de te le dire, je serais très heureuse si pour mes 1 an (de blog), et de combats, notamment contre les néo-cons qui m'ont en horreur, et le font savoir, heureuse donc si tu pouvais apporter ta griffe.... ta réflexion, ta personnalité... Un mot, bien envoyé, sur ces néo-cons qui empoisonnent nos vies à travers les Bush and Co !  Chiche ? Une phrase de toi a tant de prix pour moi, comme celles de Chahid, si pertinentes et subtiles !je t'embrasse Eva

Georges Stanechy 07/07/2008 19:50

Bonsoir RémiEntièrement d'accord avec toi !Bien à toi

rémi 07/07/2008 15:40

Georges, tu m'enlèves les mots du clavier si j'ose dire. A un petit bémol près cependant. Le cirque Ingrid Betancourt a commencé voila déjà bien longtemps, et même bien avant sa libération, jusqu'à l'écoeurement. L'overdose était déjà atteinte depuis longtemps au moment de sa libération. L'obscénité de la couverture médiatique de ce fait divers semble ne pas avoir de limite.Combien de pauvres doivent mourir de faim, de guerre ou des 2 pour obtenir la même couverture médiatique qu'une ploutocrate parvenue qui vient d'être libérée.

Georges Stanechy 06/07/2008 19:29

Cher Chahid Oui... La "Comédie Humaine"... Face à celà, on ne peut que déplorer la disparition de la formidable
personnalité qu'était Abdelwhab Elmessiri. Trop méconnu en France et
en Occident. Je partage ta tristesse, celle du monde arabe et musulman qui travaille
en profondeur, dans des conditions d'oppression terribles, pour la
renaissance de cet espace d'une extraordinaire richesse humaine. La force morale, le courage, l'intelligence qu'Abdelwahab Elmessiri a investi dans la rénovation de l'Egypte, au travers de la Kifiya notamment, sont une contribution inestimable pour le pays et la région.Elle va porter ses fruits. J'en suis convaincu.Avec mes amitiés

Georges Stanechy 06/07/2008 19:02

Chères Eva, Rita, Charlotte, Nadine et IsabelleMerci de vos commentaires !...Et, mille excuses de ne pas y avoir répondu plus tôt du fait de mes déplacements.Avec mes amitiés

isabelle 05/07/2008 13:00

que le politiquement incorrect est bon à lire !
pas grand chose à rajouter si ce n'est une liste de noms de personnes actuellement détenues, torturées, enlevées, condamnées au mépris des droits de l'homme.

Nadine 05/07/2008 10:56

Presque moins fatiguée que moi quelle femme!!!

charlotte 05/07/2008 09:57

Bonjour Georges, Chahid et Eva, moi aussi ras-le-bol du cirque médiatique, libre Ingrid, tant mieux pour elle et sa famille, tu as si bien écrit ce qui est mon sentiment que je vais mettre ton post sur mon blog avec renvoi vers le tien bien entendu.Bises amicales à tous.

ritapitton 05/07/2008 09:41

Bonjour Georges ,Oui je suis d'accord avec Eva : c'est du grand Stanechy !Et comment fait -on pour envoyer ton texte aux internautes ?On clique sur "recommander ce blog " ? Envoyer la note c'est où ?Amitiès . Rita

Chahid 05/07/2008 02:04

Bonsoir Georges
A comparer le cas de Betancourt qui est française par naturalisation et le cas de Salah Hamouri qui est français par les liens du sang (sans oublier Zacarias Al Moussaoui et les autres) et que tout ce beau monde semble oublier, on ne peut que déplorer la bassesse de ces « êtres » et de leur « cirque ».
Et quand Ségolène Royal prend ses distances avec cette « kermesse » des loups, c’est l’anathème. Jack Lang si mesquin parle de « rare mesquinerie et d'un manque d'élégance morale » et la Rama Yade qui a méprisé la détresse de la maman de Salah Hamouri, considère que Ségolène Royal donne « l'impression d'une enfant qui veut gâcher la fête »…
Pour une « fête » c’est une « fête » !
Amitiés
P.S très bonne idée de mettre ce premier commentaire/test pour nous tracer le chemin vers les commentaires, avec ce malheureux bug…

eva journaliste-resistante a l'intolerable 05/07/2008 01:19

Du Grand Stanechy ! Je vais l'envoyer partout, et pour commencer, notamment sur mon blog désinfo.Bravo. EvaVa voir les miens sur http://r-sistons.over-blog.comJ'ai même réussi à être la première, seulement quelques heures après l'annonce de la libération, à dire ce qu'il y avait derrière (CIA, MOSSAD, "tuer" l'espérance bolivarienne...)

Georges Stanechy 05/07/2008 01:08

TestDu fait d'un "bug" d'overblog, ayant supprimé la rubrique "ajouter un commentaire" sur la page principale, il convient de taper sur un des commentaires affichés pour retrouver l'accès à l'écriture des commentaires.Un peu compliqué, mais on fait avec...