Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:44



Les Droits de la Femme instaurés par l'Occident



Scène de racisme ordinaire en Palestine ...

 

 


 

Une Palestinienne insultée, frappée, humiliée par des colons européens.


 Foulard arraché, au risque de lui briser la nuque...







Palestine   -   Décembre   2008

 

 

 

 

 

 


Source : AA News Services

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Georges Stanechy 25/12/2008 23:11

Bonsoir Rita (B?)Je connaissais son discours du Nobel. Gravement malade à l'époque, il l'avait fait parvenir sous forme d'un DVD ne pouvant se déplacer pour le prononcer en Suède. Il avait été diffusé sur grand écran, lors de la remise des prix.Discours impressionnant d'un intellectuel, artiste, écrivain, courageusement engagé dans la défense de La Dignité Humaine. Un exemple pour nous tous. J'aurais l'occasion d'y revenir. Ce qui m'avais frappé en 2005, alors que je résidais à Londres, c'était le silence des médias britanniques sur sa nomination au Nobel et, encore plus, l'omerta de ces mêmes médias (à part The Guardian) entourant son discours. Il est vrai, très critique sur le rôle de la GB dans l'invasion en Irak, sur les mensonges du gouvernement britannique et de Blair. Qu'il considérait, avec Bush, comme un authentique criminel de guerre...Malgré l'immense tristesse de cette disparition, je te souhaite un Joyeux Noël.

Rita 25/12/2008 21:13

Coucou,

Voici le discours d'Harold Pinter, à l'occasion de la remise du prix Nobel de Littéraure (2005). Tu connais peut-être déjà ? Bisous

http://nobelprize.org/nobel_prizes/literature/laureates/2005/pinter-lecture-f.html

Georges Stanechy 08/12/2008 08:06

Bonjour RitaMerci de votre témoignage et de votre solidarité.Bien à vous

ritapitton 07/12/2008 23:52

Bonsoir à tous ,Pot de terre contre pot de fer . Mais le témoignage doit continuer .Merci donc à tous ceux qui témoignent sur Internet de la souffrance palestinienne face à la cruauté israélienne .Et PRIONS  pour que le rapport de forces bascule éventuellement en faveur des Palestiniens . C'est pas demain la veille mais la plus grande banqueroute c'est le découragement .Alors gardons espoir et continuons à dénonçer .Cordialement . Rita

Chahid 07/12/2008 00:31

Bonsoir Eva
 
Comme chante Aznavour « le temps le temps et rien d’autre …» !!!
En effet, nous sommes tous submergés par la vie quotidienne. Trop même !
 
Je ne me suis jamais abonné pour me désabonner Eva, même si je continue de recevoir ta newsletter, j’ai reçu trois aujourd’hui sur mon désormais seul et unique e-mail iblogforpalestine@yahoo.fr ! Je me demande comment d’ailleurs ?!
 
J’ajoute tous les blogs amis dans la liste des favoris, comme ça je les consulte pratiquement tous les jours… pas besoin de m’abonner !

Georges Stanechy 06/12/2008 14:54

Bonjour Chère AlineMerci de ces précisions. La phrase de Bégin, "... des bêtes marchant sur deux pattes...", rappelle celles des conquistadors sanguinaires du 15° siècle à l'égard des amérindiens... "Le noyau dur qui cimente la mentalité des israéliens" ne pourra être combattu, à mon avis, que par les antisionistes juifs eux-mêmes. dans la ligne des Chomsky, Atzmon, Yedaya, Arthur Miller (avant son décès), Harold Pinter, Illan Pappe, etc. Souvent traduits devant les tribunaux pour antisémitisme (Edgar Morin), obligés de s'exiler d'Israël même (Atzmon, Pappe, etc.), ou traîtés comme des traîtres. Alors, les "goys" n'auront aucune légitimité sur ce plan ...Par contre, il nous appartient de contrecarrer les manoeuvres de nos politiciens dans nos propres pays, pour empêcher le développement d'une idéologie coloniale pire que l'apartheid sud-africain, comme vous le rappelez si justement. Je ne vois pas pourquoi, en tant que citoyen, je dois admettre que les dirigeants politiques de mon pays se voient dicter (spectacle affligeant lors des campagnes électorales...) la politique extérieure nationale, et sa contribution à la gestion de la paix dans le monde, par les adeptes fanatiques d'une sauvagerie coloniale contraire, au-delà des conventions internationales, aux valeurs humaines élémentaires.Peu de gens savent, du fait de la censure dans nos médias, l'intensité de la violence coloniale en Palestine. Le martyre de la Palestine est non seulement banalisé, mais quasi totalement occulté. La propagande, s'insinuant jusque dans les livres scolaires, s'ajoutant à la désinformation médiatique, est à combattre par la multiplication des témoignages. L'information doit donc circuler. Maillage, réseau, capillarité sont d'excellents diffuseurs d'informations, d'efficaces contre-pouvoirs face aux rouleaux compresseurs de la propagande la plus totalitaire.Il convient de rester optimiste sur ce plan. Le terrorisme intellectuel qui s'impose dans les pays occidentaux, sur fond de Shoah, n'a aucune prise en dehors de son aire d'influence quotidienne : pays arabes, bien sûr, mais aussi Amérique latine ou pays d'Asie. De gros moyens sont investis, mais ils ont un impact faible : ONG spécialisées, financement de fonds de bibliothèque (Chahid l'a signalé à l'Université de Fès...), films, documentaires, infiltrations dans les milieux berbères ou dits "minoritaires" dans certains pays, etc. Cette manoeuvre patine sur l'absence de sentiment de culpabilité par rapport à une problématique liée à une époque et à un continent. D'où l'entreprise paranoïaque de faire de la Soah le péché originel de l'humanité, pour culpabiliser même les esquimaux. Entreprise difficile... Et, vouée à l'échec. Tout le monde "sait" que le sionisme n'est pas le judaïsme et que Palestiniens et Arabes n'ont rien à voir et à "payer" pour la Shoah. La propagande la plus forcenée, on l'a bien vu dans les pays les plus autocratiques, ne peut rien face à l'information lorsqu'elle circule. Comme l'eau, elle s'infiltre partout. Ne reste que la force, la violence et la terreur physique. Qui ne durent que ce que l'Hisoire veut bien permettre. Tôt ou tard, la tyrannie bascule dans le vide...Amitiés

Aline-Mariali 06/12/2008 13:21

Cher Georges, cher Chahid, bonjour,
 
La photo est parlante, je l’ai moi aussi utilisée. Elle est un condensé de la situation de la Palestine : la victime palestinienne  impuissante face à une petite brute en herbe et une grande niaise adolescente suintant la méchanceté , avec  en arrière-plan des adultes impassibles et qu’on devine approbateurs. Cette photo est utilement complétée par la photo C signalée par Chahid qui présente le colon malingre, à l’air vaguement dégénéré, mais armé et surtout avec le bras entouré des cordelettes de cuir symbolisant sa liaison avec son Dieu.
 
Ces deux personnes  ont certainement été des nourrissons, puis de jeunes enfants  normaux. Leur bestialité précoce est le fruit de leur éducation  [Voir les exemples en cliquant sur photos du texte de Chahid . On se souvient des fillettes israéliennes heureuses d’envoyer des missiles destinés à  tuer des enfants libanais]. Or,  l’éducation a tout à voir avec la manière dont est comprise la religion du lieu , source de la morale sociale.
 
 Les Pères de l’Eglise chrétienne se sont  échinés pendant  des siècles à dénicher une interprétation allégorique, symbolique ou spirituelle cachées  sous des formulations violentes et racistes  et même des appels au meurtre et au génocide des tribus rivales , dans les textes qui précèdent les Evangiles et qui ne sont un « Ancien Testament » que pour les chrétiens. Ces textes ne sont pas du tout « Anciens » pour des Israélites qui se soucient de ces interprétations spiritualisantes comme de leur premier kippa . C’est au premier degré qu’ils sont reçus. Il suffit de lire ne serait-ce que quelques extraits du Talmud pour voir que le racisme le plus violent et le plus cruel y est la règle à l’égard de tout non-juif. La société israélienne fonctionne majoritairement sur ce code-là  . Elle considère que les « droits de l’homme» sont une invention  des non-juifs qui ne les concerne pas , sauf quand il est possible de la  retourner à son avantage.
 
C’est pourquoi l’apartheid israélien est pire que celui d’Afrique du Sud qui n’était – si je puis dire – que colonialiste, donc politique. Dans l’apartheid israélien s’ajoute à la violence colonialiste le mépris et la dévalorisation de l’humanité de l’autre. Ainsi,  un dirigeant israélien a pu  dire dans un discours officiel : " Les Palestiniens sont comme des bêtes marchant sur deux pattes ". Menahim Begin (premier ministre), discours à la Knesset, cité par Amnon Kapeliouk, Begin et les bêtes. New Statesman, 25 juin 1982).
A partir de là , le bourreau peut auto-justifier les brimades les plus abjectes qu’il inflige à ses victimes.
Tant qu’on n’osera pas  remonter  au noyau dur qui cimente  la mentalité des Israéliens, j’ai bien peur que peu de choses puissent s’améliorer dans un avenir proche,  d’autant plus que s’y ajoute une nouvelle couche de bonne conscience sous la forme de la nouvelle religion de la Shoah destinée à  transformer Israël en victime  éternelle.  L’inhibition de l’Occident, qui n’est pas guéri d’une culpabilisation sans cesse réactivée, explique sa honte secrète et sa passivité face à des Israéliens tranquillement assurés de leur impunité.
 
 Les Palestiniens ne peuvent donc compter que sur eux-mêmes et la collusion  de Mahmoud Abbas avec l’occupant est, dans l’immédiat, leur véritable drame.
Amitiés

Georges Stanechy 06/12/2008 12:05

Bonjour RachidMagnifique hymne à la Liberté et la Dignité Humaine !Merci de ce cadeau musical, me faisant découvrir un auteur-interprète émouvant et talentueux.Amicalement

rachid 06/12/2008 11:27

Bonjour,
Ce n'est pas encore Noel mais nous avons déposer un cadeau sur notre blog.Que pour toi. Et encore Merci !

Georges Stanechy 06/12/2008 11:13

Cher Chahid, BonjourCe qui se passe en Palestine, plus précisément ces dernières semaines à Gaza et à Hébron est inadmissible. Jusqu'aux convois et bateaux humanitaires, destinés à secourir les Palestiniens de Gaza complètement affamés par un blocus, qui se trouvent bloqués par la soldatesque occidentale.On le sait, mais médias et politiciens se taisent, les mêmes qui s'agitaient sans cesse devant micros et TV à propos des infirmières Bulgares internées en Libye. Ou, toutes ces organisations humanitaires prêtes à se mobiliser pour le papillon à trompette de la forêt amazonienne en "danger d'extinction"...Ils savent que ce sont des crimes de toutes natures accablant les civils, et en priorité : femmes et enfants. Constituant d'authentiques "crimes contre l'humanité" au quotidien, suivant la définition même des Conventions de Genève.Ces femmes Palestiniennes battues, insultées, humiliées, affamées, tuées par les colons et leurs armées, ne sont jamais défendues, en Occident, par ces cohortes de féministes et leurs associations grassement subventionnées par des lobbies et des gouvernements complices.Sans parler de celles internées, torturées, violées dans les prisons pour "faits de résistance". Dans des scènes similaires à celles d'Abu Ghaïb, version "femmes". Circulent les témoignages occultés, censurés, dans les médias, de ces femmes emprisonnées pour "faits de résistance", en Palestine, prises en photos dans des tortures sexuelles, avec menaces de les divulguer à leurs familles si elles ne collaborent pas avec les polices secrètes d'occupation. Séances organisées, entre autres, par un tortionnaire en chef se faisant appeler "Kojak"...La photo publiée dans ce post, et celles que tu nous communiques, répondent en écho à l'hypocrisie abjecte de "l'intelligenstsia", française et occidentale, que je dénonçais dans le précédent, à propos du dernier Prix Goncourt. Notamment, celle exprimée dans les déclarations des membres du Jury, reprises à l'identique comme des perroquets par une critique littéraire aussi imbécile qu'ignare, sur "la défense de la femme", "la condition de la femme", "le corps de la femme", en terre d'Islam. Eternelles tartes à la crème des Belles Âmes...Les pays européens, dont la France encore plus qu'auparavant, sont incapables de faire entendre raison aux "ziocons". Malgré les actions courageuses des membres éminents de la communauté juive luttant contre cet extrémisme criminel d'idéologie coloniale d'un autre âge. Membres dont nous nous sentons frères, en hommes et femmes de paix.Les souffrances du peuple Palestinien vont encore durer. Une "communauté internationale" digne de ce nom, en attendant la résolution politique du conflit, devrait empêcher cet acharnement barbare en mettant en place une force d'interposition entre sionistes et Palestiniens. Afin de protéger ces derniers, assurer le respect de la dignité humaine et des vies humaines. Avec des troupes neutres, venant de pays n'ayant jamais eu d'intérêts dans la région : Brésil, etc.Laisser une population de plusieurs millions de personnes à l'arbitraire inévitablement sadique d'un occupant est ignoble. Les qualificatifs polis sont difficles à trouver.Mais, l'abjection de nos dirigeants, aussi bien occidentaux que ceux de la région concernée, semble sans limite. Ils ne pourront pas dire, eux et leurs descendants, face aux jugements de l'Histoire, qu'ils "ne savaient pas"...Que faire ?... Les moyens d'action sont dérisoires. En attendant un inéluctable basculement du rapport de forces : témoigner, témoigner, témoigner...Amitiés

Chahid 06/12/2008 00:17


Bonsoir cher Georges
 
La barbarie et le fanatisme religieux des colons sionistes sont des sujets intouchables. Les médias occidentaux savent comment voiler la réalité de cet extrémisme au quotidien derrière le paysage d’une ville « cosmopolite et laïque », Tel-Aviv, qui accueille même chaque année une Gay Parade !!!
 
Les colons et les barbus sionistes enragés restent derrière le rideau, soutenus et financés par des organisations et des milliardaires américains et européens sans que personne n’ose parler de financement du terrorisme…
 
Ce que font les colons sionistes en ce moment à Hébron et dans toute la Cisjordanie est du pur terrorisme. Ils sont tous armés (voir photo A B et C) (chose que les américains apprécient beaucoup, ils sont à leur image), et n’hésitent pas à apprendre le métier aux enfants (voir photo).
 
On voit bien aussi sur ces deux photos (A et B) comment les soldats sionistes respectent les droits de la femme. Ils n’hésitent pas à tirer sur des femmes palestiniennes lors d’une manifestation. Deux d’entre elles sont mortes, on les voit par terre. On dirait une compétition de tir sur des « poules ».  Révoltant …
 
Amitiés