Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 08:55




Bonne Fête de Noël à tous les Chrétiens


et leurs familles

 

Célébrant la Naissance de Jésus …

 

 

 

 

 

Mon affection et  ma solidarité avec les Palestiniens Chrétiens qui, aux côtés de leurs frères Palestiniens Musulmans, vont devoir le vivre sous la botte de la soldatesque coloniale.



Avec une pensée particulière pour tous ceux enfermés dans le camp de concentration de Gaza et le blocus de la faim.

 

 

 

  Video : http://www.guardian.co.uk/news/video/2008/jan/21/gaza.fuel

 




 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noor 30/12/2008 12:32

Suite..."J'AI ENCORE UN PEU DE TERRE DE PALESTINE DANS MES POCHES"! Le carnage que l’armée des barbares est entrain de perpétrer contre les populations civiles palestiniennes de Gaza a déjà causé ce lundi près de 400 morts et plus de 1500 blessés. Le plus grand bain de sang commis par Israël depuis 1967 n’a jusqu’à présent provoqué aucune réaction de la part de nos responsables politiques; étrange silence que celui de  Mr Sarkozy qui disait pourtant lors du dîner du CRIF 2008: "Il n’y a pas de solution militaire au conflit avec les Palestiniens et c’est l’ami d’Israël qui le dit."
    Nous savions mais aujourd'hui nous savons encore mieux comment "La France entend accompagner pleinement Israël dans son chemin vers une paix juste et durable dans la région" (sic) en laissant faire le génocide sûrement!!!...
    Nous n'assisterons pas en silence à l'agonie du peuple palestinien; notre conscience d'hommes libres nous l'interdit!
    C'est pourquoi nous vous demandons de venir très nombreux dénoncer l'horreur.
 
Le mercredi 31 décembre 2008
à la place de la République
à 15h
 
 
    Faites passer l’information par téléphone, par SMS, par mail et par tous les moyens
    Venez en famille
 

djerari rachid 30/12/2008 08:35

Réchauffement
Ce pourrait être du Souch de fin d’année. Un dessin de presse montrant le lauréat du prix Nobel d’économie. Une lauréate en l’occurrence. Elle ressemble à madame tout le monde, plutôt large des hanches, et tient un cochon rose dans ses bras. Un cochon fendu. C’est une tirelire. Le speaker annonce que « le prix Nobel 2009 revient à Mme Tarteparte, qui a gardé ses économies ». Mme Tarteparte est au garde-à-vous. Sans doute la fierté des petites gens. Je sais, ça commence, me direz-vous, pas vraiment folichon pour des vœux. Alors j’efface le dessin. C’est pour ça que vous ne le voyez pas. Je viens de l’effacer. Pour 2009, qui approche, je nous souhaite de trouver des traces de vie extraterrestres. Après tout, il n’y a aucune raison que la Terre soit le centre du monde. La Terre n’est qu’une petite planète tournant autour d’un petit soleil. Et comme le savent les gens de bonne foi, il existe des milliards de milliards de soleil possiblement au centre d’une ronde de planètes où la vie est tout aussi possible que chez nous. C’est même pour ça que la Nasa s’apprête à lancer le télescope Kepler, en avril prochain. C’est un télescope spatial qui peut surveiller 100 000 étoiles simultanément, tout en épiant le moindre signal susceptible, dans les « zones habitables », de révéler la présence d’un équivalent Terre en orbite. Si je nous souhaite de trouver des traces de vie ailleurs que chez nous, c’est parce que d’autres hommes, d’autres femmes que nous, peut-être, sait-on jamais, ont les réponses et le cœur et la sagesse que nous n’avons pas. Nous commençons à nous préoccuper du réchauffement climatique. Peut-être ces créatures encore inconnues ont-elles commencé par le commencement et déjà réglé la question du réchauffement de la chair au moment où le dard du soleil vient brûler la langue asséchée de l’enfant décharné ; la question du réchauffement de la chair au moment de l’impact de la balle ou de l’éclat d’obus. Je pense à ces marmailles, à ces femmes, à ces hommes des pays pauvres. Je pense à ces marmailles, à ces femmes, à ces hommes du Proche-Orient après les raids israéliens à Gaza. Par parenthèse, drôle d’arithmétique, inqualifiable, que celle de l’Etat hébreu qui exige, à chaque « réchauffement » de la tension, le meurtre de dix Palestiniens pour venger la mort d’un Israélien.Joyeux Noel et bonne année à tous .

Léla 26/12/2008 19:06

Le patriarche latin de Jérusalem appelle à la fin de "l’occupation et de l’injustice"
Dans son message de Noël, le patriarche latin de Jérusalem, Fouad Twal, a appelé mardi à la fin de "l’occupation et de l’injustice" en Terre Sainte, et exprimé son inquiétude pour l’avenir de Jérusalem "étranglée par les colonies".
"Avec Bethléem qui a attendu pendant des siècles celui qui "briserait le joug qui pesait sur le peuple" (...) nous attendons toujours la manifestation de la grâce du Sauveur qui mettra un terme à l’occupation et à l’injustice", a déclaré Monseigneur Twal dans son message de Noël.
Il a également exprimé son inquiétude pour les chrétiens vivant sur "la terre natale du Christ" et qui "découragés par le manque de paix et la détérioration de la situation politique, émigrent".
Le patriarche latin s’est dit également inquiet du futur de la Ville Sainte de Jérusalem.
"Nous n’oublions pas tout ce qui divise la Ville Sainte : la cupidité, l’injustice et la violence, sans parler de la construction des colonies qui l’étranglent", a-t-il déclaré.
Il s’est élevé par ailleurs contre la barrière de séparation controversée érigée en Cisjordanie par Israël et les centaines de barrages qui limitent la liberté de circulation des Palestiniens dans ce territoire occupé.
"C’est avec douleur et profonde tristesse que nous constatons combien de civils sont bloqués, combien de murs et de barrières sont dressés, créant violence et humiliation, générant rancune et haine", a-t-il souligné, lisant son message de Noël à la presse, à Jérusalem.
Mgr Twal a également évoqué la situation dans la bande de Gaza soumise à un blocus dévastateur par Israël. "Avec tous les patriarches catholiques du Moyen-Orient, nous nous tournons vers nos fidèles et tous les citoyens de Terre Sainte qui vivent dans des conditions dégradées, et nous pensons spécialement au siège injuste imposé à Gaza et qui affecte des centaines de milliers d’innocents", a-t-il affirmé.
"Nous appelons également les Palestiniens à rétablir l’unité entre eux, au sein d’un cadre juridico-étatique légal et reconnu, afin d’épargner aux citoyens la poursuite de ce siège si éprouvant", a-t-il poursuivi.
Source : agences de presse

Georges Stanechy 25/12/2008 09:28

Bonjour LélaMerci de vos bons souhaits et du contexte historique très intéressant que vous rappellez sur la Hanaka.Amitiés

Léla 24/12/2008 23:36

Joyeux Noël et joyeuse Hanouka

Par Léla

Joyeux Noël à tous mes amis chrétiens et à leur famille. Mon affection et ma solidarité avec ceux qui souffrent de la faim, de la pauvreté et ceux en Palestine occupée qui vivent avec leurs frères et sœurs musulmans dans des camps et subissent le siège permanent mené par une armée brutale et criminelle.
Joyeuse Hanouka à tous mes amis juifs pour qui les valeurs universelles du judaïsme, de la justice et de l’amour de la vie doivent être appliquées à tous les peuples, y compris leurs frères et soeurs en  Palestine assiégée.
Hanouka est la fête de la lumière célébrée en décembre pendant huit jours. Cette fête joyeuse commémore la victoire des Maccabées sur Antiochus. C’est la célébration de la victoire d’une guérilla faiblement armée contre une puissante force militaire ; c’est aussi la célébration du triomphe de la justice sur la tyrannie.
En 333 av. J.-C., Alexandre le Grand acheva la conquête de l’ancien orient et l’hellénisation se répandit dans toute la région. La plupart des juifs de cette époque vivaient dans les trois pays - Juda, l’Égypte et Babylone - certains furent séduits par la culture grecque et l’adoptèrent au prix de l’abandon des traditions et valeurs juives ; d’autres restèrent fidèles à leur religion et à leur tradition et refusèrent la culture grecque.
En 323 av. J.-C., Alexandre mourut jeune et sans héritier. Son empire fut divisé entre ses généraux (les diadoques). Dans l’ancien orient, deux diadoques vont fonder des dynasties durables : les lagides (ou Ptolémées) en Egypte et les Séleucides en Syrie.
La Palestine , autrefois province de l’empire perse fut convoitée aussi bien par les lagides que par les Séleucides et plusieurs générations de rois vont se battre pour la dominer. Elle devient d’abord une province de l’empire lagide puis en 198 av. J.-C., le roi Antiochus III de Syrie écrasa les lagides et la Palestine passa alors durablement dans le camp séleucides.
Les lagides se montrèrent respectueux envers les traditions juives et accordèrent un statut d’autonomie culturelle et religieuse au pays. Par contre, les séleucides imposèrent la culture grecque par la force. Cette politique qui fut relativement tolérante prend une autre tournure sous le règne d’Antiochus IV Épiphane (175-164 av. J.-C.) qui a voulu supprimer la religion juive et la remplacer par l’hellénisme. Le livre des Maccabées nous rapporte qu’Antiochus attaqua Jérusalem, pilla la ville, détruisit les maisons, fit de nombreuses victimes et éleva un MUR autour de la ville. Les livres de la Torah sont saisis et brûlés. La circoncision devint passible de peine de mort, ainsi que la pratique du shabbat et on remplaça, dans le Temple, l’autel de Yahvé par un autel consacré à Zeus.
Certains Israélites se conformèrent à l’édit royal, abandonnèrent leur religion et adoptèrent la langue et les coutumes grecques mais d’autres refusèrent l’hellénisation. Parmi ces derniers, un vieux prêtre nommé Mattathias ; il quitta Jérusalem avec ses cinq fils pour s’établir à Modïn où a eu lieu le début d’une révolte sanglante.
Les officiers du roi chargés d’imposer "l’apostasie" vinrent au village de Modin pour exiger le sacrifice au nom de Zeus. Lorsqu’un juif s’avança pour exécuter l’ordre des officiers, Mattathias se jeta sur lui et l’égorgea puis tua l’homme du roi. Il fuit avec ses fils dans les montagnes et entama une guérilla contre l’armée d’Antiochus. Il fut rejoint par tous ceux qui subissaient les injustices et les mauvais traitements des hommes du roi.
Après la mort de Mattathias, son fils Judas le Maccabée prit le commandement des révoltés. Ses troupes formées de paysans étaient sommaire ment armés(avec de simples bâtons) alors que l’armée d’Antiochus était puissante et fortement dotée.
Malgré le rapport de force très inégal, Judas parvint à vaincre la grande armée et La Hannoukka est la célèbration de cette victoire [1].
A l’instar des maccabées, le peuple palestinien, sur la même terre, est à son tour écrasé et humilié par une armée cruelle et puissante.  Et A l'instar des maccabées le peuple palestinien  résiste avec courage et continuera à résister jusqu’à la victoire.
Car malgré le siège permanent mené par une armée brutale et criminelle, les palestiniens essayent d’organiser une vie normale dans une situation totalement anormale : ils reconstruisent leurs maisons détruites, envoient leurs enfants à l’école, célèbrent leurs Noël et leur Aïd, ouvrent leurs magasins...
Malgré les dizaines de milliers de soldats fortement armés, les milliers de chars, les hélicoptères de combats et les avions F16 , la résistance héroïque des palestiniens à  Gaza, à Jénine, Balata, Naplouse et partout ailleurs avec des moyens rudimentaires provoque l’admiration.
Cette formidable lutte pour la vie est la plus belle des résistances. Les palestiniens sont enracinés dans leur région et sont fortement attachés à leur terre et aucune force ne pourra les y arracher.
A ce peuple admirable je souhaite un joyeux Noël et une bonne année 2009 et à leurs frères et sœurs juifs qui s’opposent à la politique criminelle menée par Israël je  souhaite une joyeuse Hanouka.
________
 [1] Evénements rapportés dans le premier et le deuxième livre des Maccabées (la bible)
 

Georges Stanechy 24/12/2008 22:58

Cher Chahid, BonsoirMerci pour ce splendide sapin de Noël !Mon affection pour toi et tes proches.Amitiés

Chahid 24/12/2008 21:01

Bonsoir cher Georges
 
Joyeux Noël à toi, à ta mère, à tes proches et aux fidèles chrétiens partout dans le monde.
 
Chrétiens et musulmans, main dans la main, célèbrent ensemble la Naissance de Jésus. Jésus de l’amour, de la paix et de la réconciliation.
 
Un petit sapin de Noël « virtuel » pour l’occasion !
 
Amitiés  

Georges Stanechy 24/12/2008 18:48

Bonsoir Nadine/NoorMerci de vous associer à nos pensées solidaires avec les Palestiniens.Amitiés

Georges Stanechy 24/12/2008 18:46

Chère Aline, BonsoirMerci de vos voeux. Je vous souhaite de bonnes fêtes  ainsi qu'à vos proches.Silence et indifférence sur le sort tragique enduré par le peuple Palestinien et ses enfants, musulmans et chrétiens, ce bloc de glace qu'aucun réchauffement humanitaire issu de la conscience de "La Communauté Internationale" ne parvient à faire frémir... Je sais que vous êtes en première ligne dans cette chaîne de solidarité pour dire "non" à ces crimes contre l'humanité. Nos pensées et affections, en cette soirée tournée vers les enfants et les "Saints Innocents", vont à ceux de notre entourage et aux enfants de Palestine affamés.Amitiés

Noor 24/12/2008 16:26

Salam Aleykoum Georges,Je sors de ma tannière pour vous dire que Noêl se fera sans moi. Parce que c'est avec émotions (juste un peu) que je dis de nouveau:Ach-hadou an la ilala illa Allah wa ach- hadou anna Mohamadou RassouloullahVIVE LA PALESTINE!

Aline-Mariali 24/12/2008 15:59






Cher Georges,
Je vous remercie pour vos vœux de bonne fête de Noël et je vous présente les miens, très chaleureux pour vous, tous ceux que vous aimez et pour tous les amis du site.
 
En ces temps de ripailles, je m’associe à votre élan en faveur des pauvres habitants de Gaza, et notamment des enfants, qu’un occupant cruel et sadique  réduit à une misère sans nom et à la famine dans l’indifférence et le silence quasi universels.  Mais patience, l'immoralité et les rapines n'ont jamais pu fonder durablement un Etat.
 
Que ces fêtes d’innocence et de lumière nous permettent de laver au moins pendant quelques heures notre esprit et notre cœur des turpitudes de banquiers voleurs et des manipulations sordides de nos politiciens.
Amitiés

Léla 24/12/2008 12:54


Bonne fête à tous les résistants et des objecteurs de conscience
L’année 2008 fut un dessin animé où le tragique s’est mêlé au comique et au ridicule, chaque jour fut un épisode nouveau. Il faut dire que nous ne nous sommes pas ennuyés cette année et pas besoin de lire Titeuf ou d’aller au ciné. Et puis voilà maintenant c’est la fin du film, une fin super méga géniale, inattendue, sensationnelle, grandiose, une fin où l’on voit tous les méchants s’écrouler les uns après les autres : les spéculateurs immoraux, les banquiers véreux, les criminels aliénés et la cerise sur le gâteau le simple d’esprit humilié, ridiculisé par un lancer d’une paire de godasses : du jamais vu ! Quel beau spectacle, quel bonheur !
Cette fin ne semble pas plaire aux kidnappeurs d’esprits qui veulent remplir le cerveau humain disponible de peur pour mieux l’asservir. Alors on nous apprend que notre vie est menacée par un groupe de terroristes issu de l’ultra gauche ou par un mystérieux groupe révolutionnaire afgan...Tout cela pour nous faire oublier les banquiers qui ont ruiné nos vies et l’avenir de nos enfants et les marchands d’armes qui ont mis le monde à feu et à sang et ont transformé nos vies en cauchemars.
Heureusement les spectateurs, que nous sommes, avons réussi comme Nada, le héros du film de John Carpenter à retrouver notre liberté de penser et d’agir et que désormais nous refusons toute obéissance aveugle et toute docilité.
L’année 2008 était la leur, l’année 2009 sera celle des résistants et des objecteurs de conscience inchallah !

Léla 24/12/2008 11:12

Invasion à Los Angeles de John Carpenter :
« la propagande est aux démocraties ce que la matraque est aux dictatures » Noam Chomsky
John Carpenter est un cinéaste américain indépendant et rebelle ; il est aussi un des grands analystes contemporains de la société américaine. Son style est unique et ses idées sont anticonformistes. En 1988, il réalisa le brûlot politique Invasion Los Angeles.
« Mon film est une révolte contre la gauche, la droite, la censure et le politiquement correct, mais dissimulé sous l’apparence d’un divertissement fantastique »
Le héros du film s’appelle John Nada, un marginal, un rien comme son nom l’indique ; un anonyme parmi tant d’autres. Après une grande errance, il atterrit à Los Angeles où il trouve un emploi précaire dans un chantier et un coin pour dormir dans un bidonville. Malgré sa situation difficile, Nada est un homme optimiste, obéissant et docile. Il croit en son pays, ses valeurs et sa morale.
Un jour, par hasard John Nada découvre un étonnant trafic de lunettes. Une fois posées sur le nez, ces lunettes permettent de détecter d’épouvantables extraterrestres cachés sous une apparence humaine. Progressivement Nada découvre que ces envahisseurs veulent prendre le contrôle de la planète ; ils ont gravi les marches de la société et ont réussi à occuper les plus hautes places dans les institutions et les entreprises. Grâce à ces lunettes, John Nada voit le vrai monde et réussi à retrouver sa liberté de penser et d’agir.
Ce que John Carpenter nous raconte dans ce film est l’histoire d’une société soumise à des ordres subliminaux et régie secrètement par des groupes cupides qui manipulent les masses et utilisent le pouvoir des médias pour asservir la population.