Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 08:09


Irresponsable et impardonnable …

 

Des massacres et atrocités commis à Gaza, les médias ne montrent que des images lointaines ou furtives. Un jeu vidéo aseptisé, pour être vu par les moins de dix ans.

 

Un avion larguant une bombe, un hélicoptère ses tirs de missiles, ou un char l’éclair du départ de l’obus...

 

Une colonne de fumée, à l’horizon …       

 

Dans la bousculade, un brancard avec une forme non identifiable, dirigée vers un centre de soins, ou du moins ce qu’il en reste …

 

Pas de mort. Pas de blessé.

 

L’anonymat de l’atrocité.

 

Mise en scène du “crime parfait”. Ni vu, ni connu…

 

Censure, gérée par les médias.

 

Jamais, les Médias Publics et les “Pompes à Pub” privatisées ne nous montrent la réalité des massacres de ce “nettoyage ethnique”, où femmes et enfants sont les cibles prioritaires. Réglage du compteur démographique oblige… (1)

 

Oui. Ne pas altérer les mensonges de la propagande culpabilisant les victimes, et non les bourreaux. Dissimulant ces crimes contre l’humanité commis avec la complicité de “La Communauté Internationale”.

 

Alors, n’oublions pas !... (2)

 

Car, nous ne pourrons pas dire, à nos consciences et à nos enfants, que nous ne savions rien du Massacre des Innocents…

























(1)   Maintenant que les photos, les vidéos, de ces crimes ont été diffusées dans le monde entier, on pourrait s'amuser, si le contexte n'était pas horrible, devant les contorsions hypocrites des médias occidentaux, notamment français.

Invoquant le fait, pour excuser leur censure et leur complicité, que leurs "reporters ne pouvaient pas entrer dans la Bande de Gaza"... Ou encore, qu'il était "difficile de contrôler les sources des photos"...

Alors que des journalistes non palestiniens notamment algériens, dont un vient d'être assassiné par la soldatesque, sont présents sur place depuis plusieurs mois. L'embargo de la famine imposé à Gaza dure, en effet, depuis 18 mois !...

Hypocrisie, cynisme, malhonnêteté sans bornes, de ces soi-disant spécialistes de l'information...

(2)   Consulter le blog de vanchopilanak pour y lire un texte et des témoignages formidables. Ainsi que des extraits de la Charte du Likoud, expliquant la planification et l'application de ces crimes contre l'Humanité.

 




Crédit photos :  AA News Services - Electronic Intifada - The Guardian  








Partager cet article

commentaires

rachid 08/01/2009

CynismeTu tueras proprement, mon fils. Tes coudes, mon fils. Tu t’excuseras et tu aideras ta victime à tomber si c’est une femme. Pas tes coudes sur la table, je te dis. Surtout si elle est enceinte, le petit n’a rien fait. Tes doigts. Tu bombarderas la rue, pas les marchés mon fils, c’est pas bien. Mets pas tes doigts dans ton nez. Proprement mon fils. Pas dans le dos, de face. Tu attendras qu’il ait dix-huit ans, avant tu retiendras ton geste sur la détente du fusil. Tu tueras cent personnes d’un coup, pas mille, c’est trop d’un coup. Tu utiliseras des armes conventionnelles, mon fils, des bombes réglementaires, pas des saloperies. Proprement mon fils. Aux heures d’ouverture. Pas avant huit heures le matin. Pas après vingt heures le soir. Si une balle suffit, n’en tire pas une deuxième en criant qui c’est les plus forts. Tes doigts. On ne suce pas le sang. Ta serviette. Proprement mon fils. Tu bombarderas les maisons mais tu ne jetteras pas l’avion contre l’immeuble. Correct mon fils. Tu ne crieras pas comme au football on vous met le feu, et encore moins enc… Tu seras poli. Tu respecteras les règles et les conventions. Dis bonjour, dis pardon. Quand le sang aura trop sali la rue ou la moquette, tu lèveras le pouce en disant pouce et tu autoriseras les techniciens de surface à sortir des abris pour venir nettoyer et changer la soupe des chiens. Plus tard, tu céderas ta place dans le bus aux veuves. Hier, l’armée israélienne a annoncé une « suspension de trois heures quotidienne » de son offensive à Gaza. La décision a été prise par le cabinet du Premier ministre Ehud Olmert, après une initiative égyptienne, afin de permettre l’ouverture d’un couloir humanitaire. Après ? Après les trois heures ? Eh bien après, en principe, ça reprend de plus belle. Tiens, prends ça sur la gueule ! Quelle connerie la guerre. On savait. Quel cynisme aussi.

lapige 09/01/2009

Une ville assiégée par une armée puissante et organisée. A l'intérieur de la ville, quelques centaines de résistants armés de pétoires et des centaines de milliers de civils.
Un massacre s'ensuit, à coups de bombardements aériens, d'artillerie et de chars.
GAZA en 2009 ?
Non. Varsovie en 1944.
64 ans après, les rôles ont bien changé, mais ceux qui massacrent aujourd'hui se proclament toujours victimes des tueries d'hier qu'ils reproduisent pourtant en ce moment même, et depuis des années.
Souvenez-vous de Varsovie, mais aussi de Beyrouth, Sabra et Chatila, Qana et Gaza.
Souvenez-vous et ... cherchez l'erreur.

video surveillance 06/02/2009

Excellent article, je partage votre position

Georges Stanechy 27/08/2010



 


 


Amis Lecteurs


 


Je vous invite à lire la puissante analyse d’Aline de Diéguez sur les racines du conflit au Moyen-Orient, et ses répercussions sur le
fondement ou les « valeurs » d’une civilisation dite « judéo-chrétienne », intitulée :


 


Aux sources du Chaos Mondial Actuel


 


2° partie : Aux sources du sionisme


 


Bonne lecture !


 





 




Georges Stanechy 20/11/2012


 


Aux Amis Lecteurs,


 


Pour ceux qui veulent s’informer et réfléchir sur les crimes contre l'Humanité à Gaza, dont la France se rend
complice, lire la dernière analyse d’Aline de Diéguez publiée dans le cadre de ses émouvantes et indispensables :


 


Chroniques de la Palestine occupée 


 


22 - Pourquoi l'Amérique soutient l'Etat sioniste envers et contre tout  


1 - Israël, encore et toujours et jusqu'à la nausée
2 - Comment en est-on arrivé là?
3 - Le rôle du pion sioniste et le destin des Palestiniens dans la
"Realpolitik" des grands blocs aujourd'hui


 


Bonne lecture !