Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 10:46

 

 

Tu devais rejoindre Zanzibar…

 

Après avoir croisé au large de la Somalie et longé les côtes du Kenya, avant d’aborder les eaux de Tanzanie.

 

Tu y étais attendu. Avec admiration et affection. Toi et les tiens.

 

 

 

 

Mais, “Elle” a trouvé le moyen de te tuer avant d’y parvenir.

 

Elle ?...

 

Oui. La “Connerie Humaine”.

 

Sur ton voilier, le Tanit, devant ta femme et ton enfant.

 

Sous forme d’une bande de connards se mitraillant.

 

Les uns jouant aux pirates et les autres aux cow-boys. Ou aux Terminator. Comme dans un jeu vidéo…

 

Quand on connaît l’extrême exiguïté des lieux de vie d’un voilier de 12 mètres, avec 10 personnes à bord, cinq passagers et cinq “pirates”…

 

Donner l’ordre de prendre d’assaut pareils locaux, il faut que les bureaucrates concernés aient les neurones enrobés d’une couche abyssale d’imbécillité.

 

De “vive force”, disent-ils. Il est vrai que s’il s’était agi de membres de leurs familles, ils auraient pris le temps. Ils auraient même trouvé du temps au temps…

 

Devant l’étendue de leur irresponsabilité, ils prétendent se couvrir, via leurs relais médiatiques, en salissant ta mémoire. Se donnant l’air martial, “banane” au vent, bravache, cravache et cravate…

 

Pauvres mecs…

 

Tu portais un nom magnifique : “Lemaçon”.

 

C’est avec des gens de ta trempe que l’Humanité avance, se construit. Tu croyais en la Paix entre les hommes et souhaitais un monde de compréhension, de dignité et de fraternité.

 

Tu vois, la Connerie Humaine ne supporte pas des gens comme toi. Elle ne parle que le langage des armes. Ta seule vue, ta seule existence, déclenchent son prurit irrépressible : tirer dans le tas.

 

Les Hommes de la Mer saluent le Grand Marin que tu étais. Les Hommes de Bonne Volonté te pleurent.

 

A Zanzibar, pour la Paix de ton Ame, on a déposé des fleurs sur l’écume de l’Océan…

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : The Guardian – 10 avril 2009

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Georges Stanechy 18/04/2009 20:07

@   JS Merci de votre commentaire. J'ai répondu, en grande partie, à votre argumentation, qui est celle de la position "officielle" et que je ne partage absolument pas, dans le post suivant (Piraterie :  "Fatalité" et Responsabilité Collective...). Je n'y reviens donc pas, pour ne pas tourner en rond. Toutefois, je me permets d'insister sur un point. Vous faisant crédit du sens des responsabilités, qui est celui de tout faire pour ne jamais mettre en danger une vie, sauf cas conflictuel extrême, je reste persuadé que vous-même n'auriez jamais donné l'ordre à l'armée de se ruer à l'abordage d'une petit voilier familial, sachant : i)  qu'il ne s'agissait pas d'un acte de terrorisme, mais d'un simple acte de banditisme ou de brigandage ii)  qu'il s'agissait, comme dans de multiples cas similaires, d'avoir l'habileté et la patience de négocier une rançon iii) que la rançon et les bandits, comme dans de multiples cas similaires, pourraient être "récupérés" ou "retrouvés" ultérieurement iv) qu'en conséquence, il ne se présentait aucune urgence, ni nécessité, d'employer la force et de mettre en danger la vie de qui que ce soit, à ce stade de l'opération. Bien à vous

js 17/04/2009 15:07

Que l'on interprete pas mal mes propos. Je prensete toutes mes condoleances a la famille et aux enfants. Je suis attriste et de tout coeur avec eux bien entendu !Mais je pense que c'est une erreur de rejeter la faute sur l'intervention.

js 17/04/2009 15:05

La connerie c'etait peut etre d'aller naviguer dans ces eaux avec un enfant en bas age ! D'autant plus qu'ils avaient ete prevenu par un navire de la marine francais quelques jours plus tot.Des hommes ont risques leur vie pour essayer de le sauver... je trouve tres malvenu de les critiquer maintenant !

Le Modérateur 17/04/2009 12:27

@ Jean-LouisVotre texte n'apparaît pas. Suite, probablement, à un "copié-collé" défecteux à partir de Word.

Jean Louis 17/04/2009 10:29

Georges Stanechy 14/04/2009 19:20



@  "Ami d'un rescapé" Je vous remercie de votre message.
 
Occasion de revenir sur un extrait de votre texte pour me livrer à une mise au point, dès lors qu'on déforme mes propos : "...que Georges en fasse un limite pledoyer à la haine, ça m'a choqué, et ça m'a choqué aussi qu'il crache sur l'occident dans tous les sens..." Visiblement vous n'êtes pas un habitué de ce blog. Il se veut, non pas une "apologie de la haine", mais une sensibilisation au respect de la dignité humaine, au respect des peuples dans leur droit à s'autodéterminer, et à la solidarité entre les êtres humains... Quelles que soient leurs civilisations, leurs couleurs, leurs croyances. Si vous lisez mes articles dans la rubrique "Artistes et écrivains", vous le percevrez immédiatement. Quant à "cracher sur l'Occident dans tous les sens", vous me prêtez une "activité" qui n'est pas la mienne. Par la même occasion, vous commettez une confusion courante entre : i)  exercer son esprit critique et sa liberté d'expression ii) haïr ce qu'on critique. Comme beaucoup, je n'accepte pas que la "civilisation occidentale", dont je suis originaire, se comporte, via ses différents gouvernements, aux antipodes des principes et valeurs qu'elle affiche. Exemple : cet hiver des français meurent de froid, sans abri, dans la capitale, alors que des banquiers voyous s'en mettent plein les poches. Si vous le supportez : tant mieux. Moi, pas. Critiquer, militer contre cela (sans parler de la politique étrangère, politique économique, etc.), ne veut pas dire qu'on déteste une civilisation per se, mais sa “manipulation”, “déformation”, “représentation”, encore une fois, par les castes politiques au pouvoir.
 
Car, en tant que citoyen, il reste deux attitudes : i) se complaire dans l'autosatisfaction et le silence, en gobant toutes les désinformations et propagandes véhiculées par les médias officiels, situation rêvée par les politiciens... ii) exercer, en tant que citoyen, son esprit critique et sa liberté d’expression, pour que le fonctionnement de nos institutions, et notre comportement à l'égard des autres peuples, soient fondés sur la Justice et le Respect des valeurs proclamées, à l'origine, par notre République. Mes critiques, que vous assimilez à des crachats, ne sont en fait que le souhait de voir une “civilisation” s'améliorer au lieu de pratiquer arrogance, racisme, violence et injustice, dans l'autosatisfaction permanente. Preuve, s'il en est, que vouloir contribuer à relever le niveau de “l'Occident”, au lieu de le voir se vautrer dans l'hypocrisie et la décadence, est le gage d'un respect à son égard. Cordialement

Georges Stanechy 14/04/2009 19:12

Bonjour Tony Lemaçon Merci à vous et à tous ceux qui ont exprimé, via ce blog, de la sympathie pour Florent, son fils et sa femme. Amicalement

Georges Stanechy 14/04/2009 19:08






@ De Totruoc
 
Et que penser d’un type qui rote de satisfaction devant la mort d’un homme tué, sous les yeux de sa femme et de son fils de 3 ans, à la suite d’une “décision politique” ?...
 

Georges Stanechy 14/04/2009 19:05


Bonjour Nadine/Noor, Bonjour Truth
 
Merci de vos commentaires et de vos informations qui ont permis aux lecteurs d’avoir un éclairage complémentaire. J’en reprends certains points dans le post suivant.
 
Mille excuses, ainsi qu’aux autres lecteurs, de n’avoir pas répondu à temps du fait de déplacements imposant des contraintes techniques de connexion et d’écriture pas faciles à résoudre.
 
Amitiés

lemaçon 14/04/2009 13:47

Toutes mes condoléances à la famille. tout particulièrement à la maman et à leur enfant. En espérant que cela n'arrive plus et que les gouvernements réagissent enfin. (L'espoir fait vivre). courage à vous.Tony Lemaçon.

ami d'un rescapé 14/04/2009 11:07

Bon, je réponds, je m'excuse déjà, je me suis ennervé "dans le vide": j'attache peu d'importance à ce que je peux penser à un moment donné. Visiblement, vous êtes vraiment des amis de Florent et je respecte votre douleur et je la comprend clairement.Autant l'hommage me touche, autant que Georges en fasse un limite pledoyer à la haine, ça m'a choqué, et ça m'a choqué aussi qu'il crache sur l'occident dans tous les sens. Je ne connaissais pas Florent, mais j'ai moi même traversé une periode ou je me suis posé beaucoup de questions sur l'occident, je voulais pas en faire partie, retenant uniquement ce qu'il y avait de mauvais et de contradictoires. Voilà comment moi, d'après mon histoire, je peux comprendre Florent et son combat. Et si vous vous voulez savoir pourquoi ça m'a ennervé, c'est que Florent est venu vous rejoindre et que j'ai estimé (sur la base de mon expérience encore, mais seulement la dessus, et sans réfléchir plus que ça) que Georges avait peut-être sa part de responsabilité sur le fait qu'il mène ce combat.Mais après peut-être que pour Florent, il n'y a pas de combat, il y avait un risque à prendre, il l'a prit.Et quand à moi, ce sont les valeurs de l'amitié et de l'amour qui m'attirent le plus (oui, j'ai des progrès à faire ...), et qu'il vienne spécialement vous voir au terme d'un long voyage, je trouve ça extrement louable, c'est vous accorder du crédit, de l'affection et de l'admiration, une admiration que je peux comprendre mais que je ne peux pas m'empecher de nuancer par le fait que vous pronez en quelque sorte la haine, et en particulier celle de l'occident, et que j'ai des raisons de penser que c'est pas une attitude sage, et en particulier dans ce moment ou le père de Florent à calmer les esprits vis à vis des militaires (grandeur d'ame !) ...Portez vous bien, et puisse votre deuil vous apportez de la lumière.

Le Modérateur 13/04/2009 09:57

@ Nadine/NoorAu contraire, tous les commentaires et compléments d'infos sont les bienvenus.Il est en route pour l'archipel des Mascareignes et devrait donner signe de vie depuis l'île Rodrigues.Cordialement

Nadine Noor 13/04/2009 09:47

Salam GeorgesJ'espère ne pas avoir commis une indélicatesse en envoyant ce complément d'infos. Il est vrai que je n'ai pas compris certains des commentaires, pour eviter les maladresses je vais opter pour le silence en attendant son retour.

Le Modérateur 13/04/2009 08:09

@ TruthGeorges est actuellement en déplacement et ne peut répondre aux différents messages (y compris dans sa messagerie). Il pourra le faire prochainement."Ami d'un rescapé" est effectivement peu compréhensible. A la limite du troll... Il n'est pas de Georges.En attendant, la "modération" est asssurée par un proche.Merci de votre compréhension et cordialement.

truth 13/04/2009 00:32

A "Ami d'un rescapé"Je ne comprends rien! Une carte postale Zanzibar ...puis plus de nouvelles de Gorges depuis une semaine ... aucun commentaire signé dde son nom aux messages que nous lui envoyons ... c'est particulièrement inhabituel ... Et puis cette nouvelle sur Lemaçon  est-elle  de Georges ? D'un qui le remplace sur le site ? Et Lemaçon est -ce un ami de Stanechy ou d'un remplaçant ? Faut-il adresser un message d'amitié quand on ne sait pas qui est le destinataire ? Difficile déjà de savoir que dire en pareille circonstance quand c'est un ami encore plus quand on est perplexe sur l'identité ."Ami d'un rescapé" c'est tres vague .... Stanechy nous a habitué à signer de son nom . Alors nous pouvons comprendre votre peine mais ne savons comment vous parler faute de vous connaitre , ou reconnaitre ou savoir qui nous interpelle et nous informe .Et nous saurons peut -etre mieux parler  quand Georges s'annoncera et nous dira ce que Lemaçon était pour LUI. Ou quand vous -meme nous en direz plus sur vous . Amitiés.

Romain 12/04/2009 21:10

C'est triste, c'est une quasi tragédie.Mais la connerie humaine ne se situe pas non seulement du coté des pirates ni des bureaucrates, le capitaine aussi n'a pas été malin.Désolé de paraitre insensible; les pirates pillent comme à leurs habitudes, les forces d'intervention sauvent les otages. Combien de morts peut-on déclarer coté otages lorsque des agents du GIGN ou du GIPN (Ou toute autre organisation) aient intervenus? Pas beaucoup.Je tenais juste à souligner l'incohérence de cette personne face à une zone aussi dangereuse et connue de ce coté du monde.L'océan est vaste comme l'a dit notre ministre, pourquoi aller dans le plus dangereux?Sincères condoléances aux familles et proches, mais... Soulignons ce point.

un ami d'un des rescapes 12/04/2009 16:23

Et c'est tout ce que vous trouvez à dire ? Vous avez un ami qui vient de mourir en allant à votre rencontre, vous, le grand rebelle, le possible maitre à penser, et c'est tout ce que vous trouvez à dire ?Je sais franchement pas quel est votre role dans l'histoire, je suis un peu sur les nerfs parce que j'ai un pote qui vient de vivre un traumatisme cataclysmique en ayant apporté son soutien, son courage, et son amitié à un voyageur ... Et moi, je pense que c'est franchement pas une bonne idée qu'il vienne se dire que l'occident c'est de la merde, nous on est là, et on l'aime ! Et on voudrait pas qu'il passe le reste de sa vie à se morfondre parce qu'il est pas comme M.Untel qui vit en afrique (et dont personne n'a rien à fouttre de l'avis d'ailleurs, à part les concernés ...).

truth 12/04/2009 16:12

(juste une erreur : j'ai envoyé ce message à "Pause Zen" alors qu'il se  rapporte à" Florent Lemaçon ":Moi ce qui me questionne c'est une remarque lue en passant : jamais le piratage n'a été au important et n'a disposé d'autant de moyens que depuis que les marines des pays occidentaux patrouillent en force dans la Mer Rouge .L'autre chose qui intrigue ce sont les moyens dont disposent les "pirates" qui sont les moyens d'u état et pas de banaux pirates :"des pirates, qui disposent de moyens modernes de positionnement "radars, système d’identification automatique [SIA], GPS [Global Positioning System], etc."http://www.monde-diplomatique.fr/2008/11/LEYMARIE/16470Le quotidien Al-Iqtissadiya s'est posé lundi dans son éditorial la question suivante " Comment des pirates peuvent-ils disposer de moyens aériens de défense, de missiles guidés par satellites, d'ordinateurs et d'équipements sophistiqués de navigation ?"http://m.planetenonviolence.org/index.php?action=article&numero=1744&PHPSESSID=8a12e633e3f22b122a262a42f61fea1a#1Une fois encore la question se pose dans quoi et dans quelle nouvelle guerre cherche-t-ON  à nous entrainer ? Et qui ?D'ici à ce qu'ils nous melent l'Iran ...

mylk 12/04/2009 09:58

La connerie humaine c'est aussi et avant tout d'aller naviguer pile là où il faudrait pas aller avec un gosse et sa femme... "Les pirates ne doivent pas anéantir notre rêve...", il aurait fallu leur expliquer aux pirates qu'ils étaient des gentils marins au grand coeur et qu'il fallait les laisser tranquilles.

De Totruoc 12/04/2009 00:31

Et que penser d'un type qui exploite le malheur des gens à des fins politiques ? Attention quand même, vos contemporains ne sont pas tous aussi bêtes que vous semblez le croire...

UN chouka 11/04/2009 19:56

Ben, oui, ça devient un classique hélas .

Nadine/Noor 11/04/2009 13:30

Salam Georges Un complément d'informations que je viens de lire Bon courage à toi dans le journal
Bretagne
samedi 11 avril 2009

Tanit : le père du skipper tué témoigne





Florent Lemaçon est mort hier dans l'assaut pour libérer les navigateurs vannetais otages de pirates somaliens. Jusqu'au bout, son père a cru à une heureuse issue.
« Des contacts ont été établis avec les pirates. L'assaut pourrait être donné rapidement s'ils ne débouchent sur rien. Mais je suis confiant car mon fils Florent est solide et doit maîtriser la situation. Et j'imagine très bien mon petit-fils Colin jouant avec les pirates. » Hier en milieu d'après-midi, Francis Lemaçon, le père du skipper de Tanit, se voulait optimiste. Trois heures plus tard, il était effondré et se refusait à tout commentaire après avoir appris la mort de son fils. Florent venait d'être tué dans l'assaut mené par les militaires français pour tenter de libérer les cinq navigateurs vannetais détenus depuis samedi dernier par des pirates somaliens.«Il a compris queles militaires vont intervenir»Depuis le début de la semaine, le voilier avait été survolé à plusieurs reprises par un avion militaire français qui avait pu remarquer qu'il continuait d'avancer à faible allure. Le nombre de cinq pirates avait pu aussi être déterminé et aucun signe ne laissait entrevoir de réelles tensions. « Le pont est bien rangé, Florent est à la barre et les pirates se réfugient désormais à l'intérieur du carré quand ils entendent l'avion, racontait le père du skipper. En naviguant entre 2 et 4 noeuds, ils n'atteindront pas la cote avant cinq jours. Certes il n'y a pas de vent et le bateau est lourd, mais je soupçonne mon fils de ralentir volontairement l'allure car il a compris que les militaires vont intervenir. » En liaison quasi-permanente avec le ministère des Affaires étrangères, Francis Lemaçon ne voulait pas en dire davantage mais à travers ses propos on ressentait qu'il se préparait à un dénouement qu'il ne voulait envisager que positif.Un baroudeur de la merCe père était d'autant plus attaché à son fils qu'ils avaient partagé d'intenses moments très particuliers. « Je suis membre d'une association humanitaire intervenant au Niger. Florent y a passé de longs moments, il y a fait un intéressant reportage photo. C'est un baroudeur qui connaît l'Afrique. Dès l'âge de 13 ans, il a été passionné par la mer. C'est un enfant de Bernard Moitessier dont il a lu tous les livres. Et ce qui est aujourd'hui formidable, c'est qu'il navigue sur un voilier dont les plans sont ceux de Joshua, le bateau de Moitessier. » Ce que, par pudeur, n'ose pas raconter Francis Lemaçon, c'est cette difficile traversée de l'Atlantique à la voile au cours de laquelle il a encore plus resserré les liens avec son fils.Depuis bientôt une semaine, ce père était très touché par les messages de sympathie qu'il recevait mais aussi par les critiques lancées via Internet sur le caractère insensé de ce voyage. Et de répéter sans cesse : « Florent et Chloé ne sont pas des inconscients. Ils ont préparé ce voyage de longue date et en ont mesuré les risques. Laissons les mener le rêve de leur vie. »
Patrick CERTAIN.