Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 00:10



Aisance, sourire, sobriété chaleureuse, maîtrise du texte et de ses séquences…

 

Formidable démonstration d’éloquence d’Obama au Caire.

 

Incontestablement, Obama est un orateur qui surclasse tous les politiciens de la nomenklatura occidentale. Mieux que les prêcheurs évangélistes professionnels, ces stars du verbe qui récoltent des millions de dollars sur les chaînes câblées américaines. Au talent gâché par leur propension à l’hystérie.

 

Impressionnant.

 

Par le ton séducteur sur l’Islam et les musulmans, il ringardise ses supplétifs européens. A commencer par Sarkozy qui, imprégné par l’islamophobie viscérale de ses “conseillers” analphabètes en géopolitique, se trouve à présent distancé.

 

Un train de retard. Coincé dans son wagon, avec sa Cour de ducs, marquis et bouffons, au racisme ancestral forgé lors de la colonisation du Maghreb et d’ailleurs. Accroché encore au tortillard de Bush, perdu dans les cactus du Texas.

 

Si j’ai bien compris en lisant son discours, dans sa version en anglais et dans sa traduction officielle en français, les islamophobes européens vont devoir réviser leurs argumentaires et leurs plans médias.

 

Le vecteur principal de leur propagande reposait sur le “Choc des Civilisations”. L’opposition entre “l’Axe du Bien”, l’Occident, et “l’Axe du Mal”, l’Islam. Rhétorique raciste remontant au Moyen Age des croisades, recyclée par les Bernard Lewis, Huttington, officines et lobbies style American Enterprise Institute.

 

Distribuée, relayée, amplifiée par les “philosophes-fanatiques”, “experts-charlatans” de tous poils, médias en tous genres. Agrémentée de “caricatures intouchables”, considérées comme la quintessence de la liberté d’expression, du courage intellectuel et de la grandeur d’âme.

 

Terminé.

 

Il va falloir mettre un bémol. Changer de registre, même. L’Islam mérite respect et considération. C’est déjà une éclaircie, après huit ans de “Bushisme”. Cet étouffement intellectuel fondé sur le mensonge, l’intolérance et la bêtise.

 

 

 

Mais, sans vouloir jouer le rabat-joie dans l’euphorie médiatique, qu’en est-il au-delà de la forme, de la prouesse “show-biz” ?...

 

Un nouveau départ”.  Tel est le titre du discours…

 

 

Soutien sans faille aux dictatures

 

Prononcer ce discours, en Egypte, à l’université du Caire. Devant plus de trois mille personnes de la nomenklatura locale. Un pays accablé par une dictature parmi les plus féroces et les plus corrompues existant actuellement sur notre planète. Protégée par les occidentaux, pour défendre servilement ses intérêts diplomatiques et économiques dans la région. Comme lors des massacres de Gaza. C’est à l’égard du peuple égyptien, du peuple arabe et des démocrates dans le monde, une provocation.

 

Assister au soutien de l’Arabie Saoudite, cette monarchie aux 4000 “princes”, et entendre :

“… Nous nous réjouissons des initiatives telles que le dialogue interreligieux du roi Abdallah d'Arabie Saoudite.”

 

Comme si l’Arabie Saoudite était en mesure d’exercer un magistère religieux sur l'ensemble de la communauté musulmane. Monarchie adossée à une secte fondée au 18° siècle, dont l'obscurantisme sert de vitrine aux islamophobes : le wahhabisme. Osant revendiquer la représentation de plus d’un milliard et demi de personnes, qui ressentent ce régime et ses prétentions religieuses comme une honte.

 

Pays où les femmes musulmanes, comme chacun sait, n’ont pas le droit de conduire une voiture. Alors qu’il suffit de se promener dans les rues, du Maroc à la Malaisie en passant par la Turquie et l’Indonésie, pour en voir quotidiennement conduire leurs véhicules, vaquant à leurs occupations familiales ou professionnelles. Certaines conduisant des bus, des trains, et pilotant des avions en tant que commandant de bord. Mais, grâce au sectarisme saoudien, l’islamophobe occidental diabolisera l’intégralité d’une communauté religieuse.

 

A part, évidemment, ceux qui acceptent d’en être les serviteurs, pas un musulman qui n’exècre la caste saoudienne au pouvoir. Qui, au lieu d’investir les milliards du pétrole dans la région, les gaspille en Occident, dans des achats faramineux d’armement ou des placements fabuleux dans ses banques vermoulues. Finançant les manœuvres de déstabilisation des pays, qui lui sont dictées. Du Liban au Pakistan, sans oublier l’Afghanistan.

 

Nouveau départ” ?... Quel sang-froid !…

 

 

Soutien sans faille du colonialisme

 

Palestine. Les massacres de Gaza, les blocus de la famine, les immenses destructions, les milliers de résistants torturés, emprisonnés sans procès, les dizaines de résolutions de l’ONU non encore appliquées à ce jour, les exactions sionistes permanentes à l’encontre d’un peuple et de son identité, depuis 60 ans, qui perdurent sous nos yeux : pas un mot.

 

Rien…

 

Surfer sur ces crimes contre l’humanité, ces multiples violations du droit international, des Conventions de Genève, sourire aux lèvres …

 

Par contre, renversant la situation, criminalisant la victime, donnant des leçons d’humanité et de résignation aux Palestiniens :

“… Les Palestiniens doivent renoncer à la violence. La résistance sous forme de violence et de massacre n'aboutira pas.

“… Et quand des innocents en Bosnie et au Darfour sont massacrés, c'est notre conscience collective qui est souillée.

“… Parce que nous rejetons ce que rejettent les gens de toutes confessions : le meurtre d'hommes, de femmes et d'enfants innocents.”

 

Des nerfs d’acier !...


Les USA, avec l’OTAN, ont construit et construisent de multiples bases dans les pays musulmans pour les asservir. Par dizaines, de toutes tailles. Pas un jour ne passe sans qu’il y ait des travaux de création, d’extension, de renforcement.

 

Notamment, en cours de réalisation, une base militaire colossale par ses infrastructures dans la province afghane d’Helmand, mitoyenne de la frontière iranienne. Frontière du pays Baloutche iranien, où se déroulent d’incessantes opérations de déstabilisation par des infiltrations, incursions, raids, attentats, assassinats, à partir du Pakistan et bientôt d’Afghanistan.

 

Curieux, de lire pareils propos :

“… Eh bien, ne vous y trompez pas : nous ne voulons pas laisser nos soldats en Afghanistan. Nous ne cherchons pas - nous ne cherchons pas à y établir des bases militaires.

“… Nous ne cherchons nullement à établir des bases en Irak ni à revendiquer son territoire ou ses ressources…”

 

Assurer fièrement que l’aide destinée aux peuples écrasés sous les bombes va bien à leurs destinataires, quand les chiffres des détournements et gaspillages pharaoniques sont de notoriété publique :

“… C'est pour cette raison encore que nous fournissons plus de 2,8 milliards de dollars aux Afghans afin de les aider à développer leur économie et à prodiguer les services dont la population a besoin…”

 

Aucun mot de regret pour les massacres, destructions, tortures, atrocités, commis en Irak avec plus d’un million et demi de morts, au prétexte de renverser un dictateur, après avoir utilisé tout un arsenal de mensonges sur des armes de destruction massive, laissant un pays en ruine, éclaté, en mille morceaux. Au contraire, la satisfaction sereine du devoir accompli :

“… Tout en étant convaincu que le peuple irakien a gagné au bout du compte à être libéré de la tyrannie de Saddam Hussein…”

 

Evidemment, on a eu droit aux menaces voilées contre l’Iran, qui se doterait d’armes nucléaires, passant sous silence les 200 ogives nucléaires et leurs missiles longue portée fabriquées et entreposées en Israël, qui n’a jamais signé le Traité de Non Prolifération Nucléaire :

“… Mais il est clair pour tous ceux préoccupés par les armes nucléaires que nous sommes arrivés à un tournant décisif. Ce n'est pas simplement dans l'intérêt des États-Unis, c'est pour empêcher une course aux armes nucléaires susceptible d'entraîner cette région sur une voie extrêmement dangereuse.”

 

Bien sûr, nous l’avons compris, il convient de coloniser définitivement les pays musulmans, alternant carotte et bâton, s’assurer de ses arrières, contrôler toutes les sources d’énergie, avant de réaliser le grand rêve paranoïaque, ultime délire mégalomaniaque de la nomenklatura occidentale : le démembrement du grand ennemi, la Chine…

 

Nous entrons ainsi dans la phase “carotte”. Du moins, verbale…

 

Le flacon change. Le contenu reste. Simple opération de “packaging”…

 

Impressionnant, Obama. Vraiment.

 

Ces belles paroles, me font penser à celles de la chanson de Sœur Sourire dont un  film avec Cécile de France dans le rôle, sorti en Avril 2009, évoque la trajectoire au célèbre succès :

“Dominique… Nique… Nique…”

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Caricature de Steve Bell. The Guardian, 5 juin 2009.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Georges Stanechy 09/06/2009 23:14


Cher Chahid Bonsoir
 
Frank J. Gaffney est ce que j’appelle le fond de cuve du fanatisme US/sioniste, longtemps proche collaborateur de Richard Perle et admirateur de Dick Cheney… C’est dire !... Fanatique autant qu’inculte, il appartient à cette catégorie d’irresponsables, de psychopathes devrait-on dire, qui ne savent promouvoir que la haine et la guerre.
 
Il avait déjà écrit, pendant la campagne électorale, un article mettant en cause la nationalité américaine d’Obama. En février et avril 2009, il assurait que le dessein d’Obama était d’appliquer le programme des Frères Musulmans et la Shariah aux USA…
 
Alors, autant dire que les torchons de ce monsieur sont à manipuler avec des pincettes et à ne considérer que pour ce qu’ils sont…
 
L’intérêt que j’y trouve est dans la confirmation de la ligne de fracture dans la mouvance sioniste entre ceux qui sont pour une démarche “soft” (je respecte les musulmans à partir du moment où ils exécutent ce que j’exige), et pour une démarche “hard” (je cogne, je cogne et je justifie après, qu’ils exécutent ce que j’exige ou pas) représentée par un Gaffney.
 
La ligne “soft” semble viable pour une partie des sionistes du fait que parmi leurs principaux soutiens au Moyen-Orient figurent des gouvernements musulmans tels que ceux d’Arabie saoudite, d’Egypte et de Jordanie. L’intérêt est que la démarche “soft” est plus présentable auprès des opinions publiques tant musulmanes qu’occidentales.
 
Mais, comme tu dis, Israël va remettre les compteurs à zéro…
 
Amitiés

Georges Stanechy 09/06/2009 22:42


Chère Aline Bonsoir
 
Merci de ce complément d’information et d’analyse.
 
Le fait de donner un coup de projecteur sur les “conseillers” qui écrivent, qui dictent en fait, les discours d’Obama sur la Palestine et le Moyen-Orient, est particulièrement important. Nous sommes effectivement en pleine “fiction”.
 
Cette équipe est un dosage parfait entre les meilleurs spécialistes de la désinformation et de la propagande, les idéologues de l’asservissement des nations aux pieds de l’Occident, et, inévitablement, les tenants du fanatisme sioniste.
 
Daniel Shapiro, par exemple, est un des plus éminents lobbyiste sionistes aux USA, réputé pour son efficacité dans la levée de fonds et le lancement d’actions ciblées. C’est lui qui assure l’interface entre Obama et la nébuleuse de leurs organisations.
 
Il s’agit d’un concentré de cette “pensée” mégalomane qui défend, travaille, complote, organise, l’édification de “l’Empire”, structurant l'orientation, l’action de la diplomatie des USA et, en conséquence, de ses supplétifs de la sphère « occidentale » (y compris, au sens large : Australie, Nlle Zélande, Japon, etc.).
 
Amitiés
 

Chahid 09/06/2009 17:20

Bonjour cher Georges
 
Rien d’étonnant, les démocrates sont connus pour leurs discours et rhétoriques qui s’adressent et ciblent avant tout des marchés potentiels pour leur économie en crise, armes, culture « vendable » etc., alors que les républicains, ramassis de fanatiques, n’ont que leur médiocre messianisme à prêcher au pays comme à l’étranger…  Ce qui fait des démocrates comme Clinton ou Obama les « bêtes » politiques rusées et stratèges, que nous connaissons et découvrons aujourd’hui encore !
 
Pour être honnête, je dirais que le président américain ne s’adressait qu’aux invités présents sur le « plateau » ( puisque c’est d’un Show  ou d’une mise en scène qu’il s’agit). Le régime égyptien a pris le soin de lui décorer la scène avec son habituel ramassis d’hypocrites, d’arrivistes, de lèche-bottes, de lézards et de caméléons !
 
Obama a visité une mosquée vide et s’est adressé à des têtes et cœurs vides. Prétendre s’adresser ainsi au monde arabe et musulman est grotesque et simpliste. Le citoyen arabe ou musulman a les oreilles ailleurs, vraiment ailleurs !
 
Mais soyons confiants, il y a cette aberration qu’on appelle « Israël » qui finira bien par ramener tout le monde sur terre !
 
Je viens de lire ce torchon de Frank J. Gaffney Jr « America's first Muslim president? » http://www.washingtontimes.com/news/2009/jun/09/americas-first-muslim-president , beaucoup de points nauséabonds à retenir, mais le plus « grave » étant le fait de reprocher à Obama comme un « chrétien » de reconnaître l’Islam comme religion révélée et Muhammad comme son prophète… « Then the president made a statement no believing Christian -- certainly not one versed, as he professes to be, in the ways of Islam -- would ever make.( …) Mr. Obama said he looked forward to the day « . . . when Jerusalem is a secure and lasting home for Jews and Christians and Muslims, and a place for all of the children of Abraham to mingle peacefully together as in the story of Isra, when Moses, Jesus and Muhammad (peace be upon them) joined in prayer. » (…) Now, the term "peace be upon them" is invoked by Muslims as a way of blessing deceased holy men. According to Islam, that is what all three were - dead prophets. Of course, for Christians, Jesus is the living and immortal Son of God. »
 
Je pense écrire un post sur cet article nauséabond prochainement, j’ai commencé et j’espère le terminer … j’aimerais bien lire l’opinion des lecteurs « chrétiens » sur cette question et merci d’avance. A en croire l’auteur tout « chrétien » est supposé ne pas reconnaître l’Islam comme religion révélée et Muhammad comme son prophète.
 
Amitiés

Aline-Mariali 09/06/2009 14:25

Pardon pour la coquille et au génial Dino BUZZATI.

Aline-Mariali 09/06/2009 12:54

her Georges,J’ai essayé de reconstituer mon commentaire méchamment avalé par le site…j'essaie donc le cheminement que vous indiquez.Naturellement, nous n’avons pas oublié Machiavel et nous savons que les relations entre les Etats sont toujours le reflet des rapports de force. Pour apprécier le discours du Caire de M. Obama à son juste poids, il faut savoir qu’il a été longuement mis au point en compagnie de 4 membres ou sympathisants de l’AIPAC ( American Israel Public Affairs Committee_) – M. McFaul, Mara Rudman, Daniel Shapiro, Denis McDonough – et qu’il a été rédigé in fine par M. Benjamin Rhodes , un "diplômé en récit fictif" de l'Université de New-York.Ce discours traduit donc, non une prise de conscience de l’immoralité de la politique bushienne ou israélienne, ou la position personnelle de M. Obama, mais le nouveau rapport de forces qui existe aujourd’hui entre les Etats-Unis et le monde musulman après la débâcle financière de l’été dernier et la nouvelle débâcle – encore plus sévère qui se prépare – après les échecs militaires en Irak et en Afghanistan, et après les échecs de la politique du protégé des Etats-Unis au Liban et à Gaza . Comment rétropédaler sans trop perdre la face tout en ne lâchant rien de concret, s’est demandé la nouvelle administration américaine?D’où les grandes tirades sur la religion, la civilisation arabe, la proclamation de grands principes, et en formulant même quelques discrets mea culpa pour les péchés passés.La nouvelle Administration américaine a donc longuement concocté un nouveau « récit fictif » à l’intention du monde entier et du monde musulman en particulier. Sa rédaction finale a été confiée à un professionnel de la rédaction de « récits fictifs » et M. Obama, en excellent orateur-acteur, a superbement tenu son rôle sur la scène de l’Université islamique du Caire.Mais le seul énoncé des co-rédacteurs de ce discours suffit à en montrer les limites et la signification. Cela explique pourquoi M. Obama n’a ni condamné les crimes commis par son protégé à Gaza – lequel a été autorisé de commettre ses forfaits jusqu’à l’intronisation du nouveau locataire de la Maison Blanche - ni, encore moins, envisagé de s’y rendre. Mais le Vatican lui-même avait jugé que les rapports de force de l’Eglise et de la Synagogue sont aujourd’hui tels que le pape lui non plus n’a pas jugé utile ou possible d’apporter une parole directe de réconfort aux victimes de la barbarie israélienne. On peut rêver d’un nouveau Messie capable de marcher sur l’eau et de renverser les murailles… A moins que, par inadvertance, M. Obama finisse par desceller une seule pierre . Alors, comme le symbolise la magnifique nouvelle de Dino Bizzati (L’écroulement de la Baliverna), c’est toute la forteresse-Baliverna sioniste qui s’écroulera… Amitiés.

Georges Stanechy 09/06/2009 12:38

Bonjour RitaRestons solidaires et vigilants, car les coups de bâtons vont effectivement se mettre à pleuvoir. Déjà, en Afghanistan et au Pakistan, les bombardements par les avions et les drones, sont deux fois plus violents et meurtriers à l'encontre de la population civile que sous l'ère, tant détestée, de Bush...Amitiés

Georges Stanechy 09/06/2009 12:21

Chère Aline Mariali, BonjourC'est effectivement une contrainte pénible sur overblog. Depuis quelques temps, ils ont supprimé les possibilités du "copier-coller" à partir de Word, afin d'éviter les éventuelles "importations" de virus. Ce qui a l'inconvénient de dissuader ceux qui souhaiteraient intervenir...Je me suis fait piéger de la sorte, à deux ou trois reprises, en intervenant sur le Blog de Chahid, qui est aussi sur overblog. A présent, je contourne l'obstacle en écrivant le texte sur le "brouillon" de l'administrateur du blog. C'est à partir de là que je procède au "copier-coller". Si vous rencontrez un problème, vous pouvez procéder au "copier-coller" sur le mail du blog.J'en conviens, nous ne sommes qu'à la préhistoire du Web !...Amitiés

Aline-Mariali 09/06/2009 06:05

Bonjour Georges, Est-ce que cela signifie qu'il est impossible de faire une copier-coller et qu'il faut rédiger directement dans le site? C'est nouveau et un peu ennuyeux. D'autant plus que la fenêtre indique que le message a été envoyé correctement Je vais essayer de reconstituer mon commentaire que je n'avais pas conservé. Amitiés

ritapitton 08/06/2009 22:28

Bonsoir Georges ,Tu as raison : Obama offre aux musulmans la carotte verbale mais les coups de baton suivront .Le flacon change mais  pas le contenu .Amitiés  . Rita

Georges Stanechy 08/06/2009 20:00

Chère Aline BonsoirVotre texte n'apparaît pas !Amitiés

Aline-Mariali 08/06/2009 19:53