Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 20:06

 


Davos !  C’est la réunion annuelle des « décideurs  de la planète » ne cessent de nous répéter les journalistes économiques et autres vecteurs de la propagande néolibérale. Avec ce mélange d’effroi et d’admiration qu’ont les adeptes de la servilité.  


Propagande ? Je dirais plutôt « vulgate »… Car, on croirait assister à un Concile de cardinaux, comme lors des Conciles de Latran du temps de la puissance de l’Eglise. On y décidait de tout : de dispositions théologiques, comme de l’interdiction de l’usage de l’arbalète. Oui, c’était l’arme de destruction massive de l’époque. Ses flèches avaient l’incorrection de traverser les armures… En fait, le monde d’alors continuait son évolution malgré les prétentions fumeuses de ces bureaucrates coupés de la réalité humaine.


Aujourd’hui, le plus amusant est de voir l’énervement de ces journalistes qui accusent d’avance de toutes les tares ceux qui ne prendraient pas au sérieux cet aquarium à requins. Le Concile n’a même pas commencé qu’on se fait traiter de « schizophrènes » !  Quant à la France qui n’y envoie pas son Président de la République et ses candidats à l’élection présidentielle, elle serait complètement « out » :  « Si le monde est schizophrénique, la France l'est au carré », écrit Eric Le Boucher dans Le Monde
(1). Rien que cela. On n’y va pas avec le dos de la cuillère !


Le concile va se tenir ! La messe va être dite ! Et, on n’y assisterait pas ? La rage…  Ce n’est plus la grenouille qui se transforme en bœuf, mais le journaliste  en bedeau ou sacristain. Pour ne pas dire en grenouille de bénitier. Tant de componction, d’obséquiosité… Que ces journalistes se laissent impressionner par ce pouvoir apparent et temporaire, on veut bien. Qu’ils s’identifient à cette richesse ostentatoire, passons. Il y a des « groupies » dans tous les milieux. Mais, c’est affligeant de bêtise et de prétention…


Sans aucune analyse, ni esprit critique, ces gens-là nous servent le « copier-coller » des dossiers de presse de cette organisation de propagande. Ils considèrent qu’une idéologie tient lieu de prospective et de destin pour nos sociétés développées ou en développement. La croissance exponentielle du chômage, de la misère et des sans-logis dans nos riches sociétés ne les inquiète pas plus que la spoliation des richesses de zones entières occupées militairement par d’autres pays et dont les populations sont massacrées au quotidien.

"Ces gens-là ne pensent pas, Monsieur"…, pour reprendre la chanson de Jacques Brel, ils déclament des slogans…


Pour ne pas se laisser étouffer par cette propagande et mourir idiot, ou d’inculture économique, avec eux, on peut se rafraîchir en lisant deux ouvrages fondamentaux :

i)                    Globalization and its discontents , de Joseph Stiglitz (2), Penguin Books - 2002.

ii)                  The Great Transformation The Political and Economic Origins of Our Time, de Karl Polanyi, préfacé par Joseph Stiglitz, Beacon Press - réédition 2001.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(1)    Le Boucher, Eric, Mondialisation schizophrénique, Le Monde, 24 janvier 2007.
(2)    Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’Economie 2001, a été responsable des études économiques à La Banque Mondiale, qu’il a quittée en janvier 2000. Il enseigne la Finance et les Sciences Economiques à Columbia University. Il dirige aussi le département de recherches sur la pauvreté à l’Université de Manchester (UK).

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Economie et Ploutocratie
commenter cet article

commentaires