Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 00:05

 

 

 

En cette « Journée de La Femme », je voudrais rendre hommage à deux femmes d’exception.

 

La première est ou était, car les informations disponibles ne permettent pas de savoir si elle est encore en vie, saoudienne : Manal Al-Sharif.

 

Agée de 32 ans informaticienne de profession, spécialisée dans la sécurité informatique. Elle s’est rendue célèbre grâce à sa récente campagne de protestation, relayée sur Internet, pour réclamer le droit des femmes saoudiennes à conduire. Son mouvement, auquel s’étaient ralliées plusieurs saoudiennes, s’intitulait humoristiquement :

« Teach me how to drive so I can protect myself », ‘Apprends-moi à conduire afin que je puisse me protéger’…

En mai 2011, pour avoir mis en ligne une vidéo d’elle-même au volant d’une voiture, elle fut arrêtée, détenue pendant une dizaine de jours, puis libérée sous la pression de la communauté d’Internet.

 

Rappelons que la dictature moyenâgeuse d’Arabie saoudite est le seul endroit au monde où il est interdit à des femmes de conduire un véhicule…

 

Le 26 février 2012, de nombreux médias internationaux se sont fait l’écho de sa mort dans un « mystérieux accident » de voiture, alors qu’elle occupait la place du passager avant, dans la province de Hael au nord du pays. Par la suite, les autorités saoudiennes ont démenti l’information. Mais, Manal Al-Sharif reste « invisible ».

 

Nous sommes  nombreux à nous inquiéter de son sort. D’autant plus que plusieurs provinces de l’Arabie saoudite sont actuellement en révolte, dans un climat de féroce répression et le silence absolu des médias. Notamment, le long du Golfe Persique dont la province de Qatif.

 

Citoyenne d’une pétromonarchie protégée de l’Occident, aucune mobilisation médiatique ni politique, n'est possible en faveur de Manal Al-Sharif. Il est vrai que le clan des Saoud qui opprime l’Arabie, régime corrompu et despotique, méprisé de tous les peuples musulmans pour offrir en tant que « Gardiens des Lieux Saints » une caricature de l’Islam, finance les "mouvements de démocratisation" chez ses voisins de la région, notamment en Libye et en Syrie…

 

Il a donc droit à la considération et au soutien de notre république, "laïque"... De ses "médias d'investigation", et de ses Belles Ames…

 

Nous sommes réduits à attendre de « voir » à nouveau Manal Al-Sharif, pour croire qu’elle est effectivement saine et sauve…

 

manal al-sharif


La seconde est : Etta James, qui vient de mourir le 20 janvier 2012. La veille de ses 74 ans, en Californie, des suites d’une leucémie.

 

Métissée, de père inconnu, sa mère était une jeune noire de 14 ans à sa naissance. Elle connut l’enfance chaotique des familles d’accueil, souvent faite de manque de soins, de coups, de misère. Chanteuse exceptionnelle de blues et de rock, de soul et de jazz, elle a tracé sa route dans un pays dominé par le racisme où le fait d’être « noire », même à moitié, vous fermait les portes des TV, radios, et salles de concert « blanches ».

 

La consécration vint tard, elle vécut donc le destin d’une pionnière exploitée, pillée, copiée, subissant toutes les difficultés imaginables qu’une femme de talent peut rencontrer dans un monde de brutes. Des moments de désespoir, alternant avec des fulgurances de bonheur. Ouvrant la voie à de nombreux talents, parmi les plus grands, qui lui en sont reconnaissants, entre autres : chanteuses américaines, Diana Ross, Christina Aguilera, ou britanniques, Amy Winehouse, Adele.

 

Je dédie à Manal Al-Sharif une chanson interprétée par Etta James : Rock’n Roll Music.

 

C’était en 1986, lors d’un concert mythique organisé par Keith Richards, le talentueux guitariste et “source musicale” des Rolling Stones, accompagné d’une pléiade de grands musiciens, pour les 60 ans de Chuck Berry.

 

Keith Richards célébrait ainsi une “Légende” du rythm and blues, dont le répertoire, la créativité, la performance sur scène, furent à l’origine de ceux des grands groupes au succès mondial : Rolling Stones, Beatles, Dire Straits et tant d’autres. D’inoubliables interprètes, aussi, comme Tina Turner, Elvis Presley, Jerry Lee Lewis. Ou encore, des guitaristes virtuoses tels qu’Eric Clapton ou Jimi Hendrix.

 

Evidemment, étant noir il n’eut pas la même notoriété, ou la même couverture médiatique, qu’un Elvis Presley… Mais, il est considéré, à présent, comme “le plus grand” sur la planète "Rock'n Roll".

 

L’invitation faite à Etta James pour ce concert relança sa carrière, tombée injustement en panne. La générosité sur scène de Chuck Berry, soutenu par Keith Richards en arrière plan avec ses amis, sa complicité, son humour avec sa fameuse « duck walk », marche du canard, rendent l’interprétation d’Etta magnifique…

 

Dans cet hymne à la joie, Etta James lance un défi aux humiliations, souffrances et tyrannies en tous genres !…

 

 

 

 

Manal, Etta

 

Je vous admire et vous aime.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Published by Georges Stanechy - dans La Dignité Humaine
commenter cet article

commentaires

Noor 11/03/2012 19:41


Bonsoir à tous et à toutes, 


Merci pour le cadeau Georges et j'ai pris note, mais sache que je le fais à contre coeur ! Je dois prochainement faire la Omra à Médine inshaallah et je ne manquerai pas de prendre quelques
photos. En attendant, bonne continuation à plus Monsieur!


 

Georges Stanechy 10/03/2012 20:13


 


 


Chère Aline, Bonsoir


 


Merci de rappeler le martyre enduré par cette héroïque résistante, non violente, Palestinienne : HANA’SHALABI.


 


Rappelons que la persécution qu’elle subit de la part des forces coloniales d’occupation remonte à 2009. Un acharnement incessant sur un des
symboles de la résistance du Peuple Palestien.


 


Un de ses frères a même été assassiné par la soldatesque, avec un de ses amis. Son père et sa mère participent à sa grève de la faim, pour
laquelle elle est tourmentée en permanence par ses tortionnaires.


 


Hana est originaire de Burquin. A côté de la ville de Jenin, célèbre dans toute la région pour sa formidable résistance aux
destructions sauvages infligées par l’armée coloniale qui l’avait rasée en grande partie en 2003.


 


Plusieurs organisations humanitaires essaient d’intervenir pour Hana et ses compatriotes, mais nos médias n’en publient jamais textes et
reportages pour maintenir l’opinion publique de nos pays dans l’ignorance de ces crimes quotidiens. On peut consulter leurs sites, notamment : http://www.addameer.org/index.php


 


En particulier, lire et faire circuler deux de ses rapports, pour briser le silence de notre appareil de désinformation sur les horreurs de
cette colonisation :


i)  Administrative Detention in the Occupied Palestinian Territory: A Legal Analysis
Report, (juillet 2010)


ii)  “In Need of Protection”: Palestinian Female Prisoners in Israeli
Detention, (novembre 2008


 


Quoi qu’il en soit, ceux qui organisent et soutiennent ces crimes ne peuvent rien contre la force morale de ces résistances héroïques. Chaque
coup qu’ils donnent, chaque humiliation qu’ils infligent, sont l’expression de leur panique face à leur finitude.


 


Amitiés


 



Aline 09/03/2012 06:58


 


Cher Georges, bonjour,


Il est important de lutter contre les vexations quotidiennes  et les femmes que vous citez font, dans leurs sociétés respectives, des efforts surhumains pour que soit respectée la dignité et
la liberté, dans la vie de tous les jours, de la moitié, et un peu plus, je crois, de la population.



Il y a aujourd’hui une jeune femme héroïque de 28 ans, HANA’SHALABI, j’écris volontairement son nom en lettres majuscules, tellement j’aimerais dresser un piédestal à cette héroïne
exceptionnelle. Face à la brutalité inouïe d’une oppression coloniale sans nom, vulgaire, grossière et sadique qui essaie de briser les corps et les cœurs par l’injustice,  l’humiliation et
la salissure, elle a dit NON. Vous pouvez emprisonner et maltraiter mon corps, mais vous ne me domestiquerez pas et vous n’aurez pas mon cœur et ma véritable  liberté. Et si je meurs, ma
mort sera la preuve de ma liberté.



C’est pourquoi les mots sont trop faibles pour exprimer toute mon empathie avec des êtres de cette qualité.



Tant qu’il existe des HANA’SHALABI, la Palestine ne sera pas écrasée par le rouleau compresseur de l’injustice du monde et du sadisme des sionistes.


Amitiés

Georges Stanechy 08/03/2012 23:26


 


Bonsoir Noor


 


Merci de ton commentaire. Mais, pitié !... N'en rajoute pas, sinon mon narcissisme va s'envoler comme un ballon, et je ne vais pas pouvoir le rattraper !...


 


Comme tu es gentille, je te dédie un autre des grands succès de Chuck Berry : Nadine !


 


http://www.youtube.com/watch?v=Cm8ktxzaumg&feature=related


 


Bonne dégustation !


 


Amitiés


 


 

Noor 08/03/2012 19:16


Permet moi Georges de te dire que tu es un superbe Mec , et je n'ose te dire que moi aussi je "......"


Merci encore et toujours de nous informer


 


 

Georges Stanechy 08/03/2012 17:03


 


Bonjour, Tsassé Phinées


 


Merci de votre message et de votre texte. Je ne peux malheureusement pas le publier sur mon blog comme vous le souhaitez, du fait qu’il s’agit
seulement d’un "blog personnel", et non d’un "site d’informations" regroupant des textes de tous horizons aux fins de publications.


 


Je vous suggère, pour aller dans le sens que vous formulez (diffusion d’idées, d’opinions, ou même de textes littéraires) d’ouvrir votre
propre blog.


 


Etant camerounais, je pense que vous avez de pertinentes informations à présenter à des lecteurs curieux et intéressés à la marche du monde.
Surtout de l’Afrique, continent sur lequel, en France, existent peu d’informations : économiques, politiques, sociologiques, culturelles. A part le concentré, soigneusement filtré, de nos
organes de propagande coloniale lors d'élections locales.


 


L’histoire de votre pays aussi riche que tragique (par exemple : peu de français savent qu’un de nos anciens ministres de la Défense,
Pierre Messmer, est impliqué dans des massacres massifs d'indépendantistes camerounais, en tant qu’officier…), la communauté camerounaise en France joue un rôle économique et culturel important.
Tous les ingrédients sont là, conjugués avec votre talent, pour donner un coup de projecteur sur les évolutions en cours dans votre pays et la région, en liaison avec ce qui est vécu sur le reste
de la planète.


 


Lancez vous, rejoignez la communauté des blogueurs ! Nous ramerons à vos côtés !


 


Amicalement