Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 14:39

 


Le procès où est cité l'hebdomadaire Charlie Hebdo, pour avoir repris les caricatures antimusulmanes « made in Denmark », est l'occasion d'une nouvelle campagne raciste entretenue par les médias et les candidats à l'élection présidentielle. Pour eux, c'est un procès inadmissible, inutile ou scandaleux. 

Amusant, comme réactions. Rappelons que les représentants éminents de cette caste, starlettes, animateurs de l'audiovisuel, politiciens, princes et princesses de pacotille sont les premiers, à tour de rôle, à faire des procès quasiment toutes les semaines à l'hebdomadaire Voici, ou à d'autres, pour "défendre leur honneur, leur vie privée ou leur droit à l'image".


Autrement dit, la "protection  de la liberté d'expression" ne s'applique pas à eux, lorsqu'ils sont photographiés ou s'estiment diffamés ou caricaturés. Par contre, dans leur mentalité, la communauté musulmane a vocation à se taire. Toujours, les "valeurs" à géométrie variable...

Je trouve ce procès, pour ma part, très jouissif. D'abord, il n'y pas de raison que l'incitation à la haine religieuse, qui est un délit, ne soit pas sanctionnée. Ensuite, ce coup de pied, dans la termitière raciste, a permis de s'amuser à la vue du défilé des représentants de la caste politique, drapés dans la toge des "défenseurs de la liberté d'expression".


Hilarant.


En fait, sous des sigles différents, ces bateleurs d'estrade vendent les mêmes savonnettes. Leurs "valeurs", sous couvert de belles idées, sont les mêmes...

Ce déchaînement raciste et islamophobe n'est pas nouveau. Il s'agit d'une même propagande reprise, à intervalles réguliers, sous différentes formes. De plus, cette pathologie sociale touche l'ensemble des pays occidentaux.


L'Europe, tout particulièrement. Cela s'est même intensifié ces dernières années dans certains pays, notamment la Hollande, le Danemark et la Grande Bretagne. Ce sont les pays européens les plus envahis, actuellement, avec la France, par les métastases de ce cancer politique.

En Grande Bretagne, je constate les mêmes "plans médias" qu'en France, en Hollande ou au Danemark : campagnes médiatiques récurrentes sur l'inadaptation des musulmans aux "valeurs" de la société britannique et à la modernité, sort "dramatique" des femmes musulmanes entravées dans leur volonté de s'intégrer par les maris ou les frères, etc.


Bref, on retrouve tous les clichés islamophobes. J'ai même regardé une émission TV britannique sur ce thème où ont été appelés en tant que "témoins" des racistes danois, hollandais, allemands.


Et, étrange apparition, dans cette même émission une journaliste française se présentant comme "féministe" (1), bien connue pour ses positions islamophobes prétextant la défense de la femme, récitant son texte, en anglais, sur les dangers que vit la société française sous la poussée de la vague islamiste recouvrant la France...

Il est, d'ailleurs, intéressant de noter la simultanéité de ces campagnes, sur des thèmes similaires, dans tous les pays européens. Tout spécialement, dans ceux qui ont des troupes en Irak, présence qui rencontre l'hostilité d'une majorité de leur opinion publique : Grande Bretagne, Hollande (2) et Danemark.


Sur le même modèle que les campagnes ou plans média des lancements des produits Microsoft ou autres... Visiblement, il y a coordination, de gros, de très gros moyens.

Dans ce mouvement, la caste politique française, assurée de trouver de puissants soutiens financiers et médiatiques, sur le plan international en particulier, se montre profondément raciste et antimusulmane On le sait, elle le déclare et l'assume en toute impunité. On sait, aussi, que cela va s'intensifier, pour trois raisons principales et convergentes :

i) Il faut gouverner par la peur, quand il y a crise économique, tout spécialement. Telle est l'approche de la classe politique : susciter la "peur de l'autre" pour détourner l'attention sur les problèmes de fond, l'injustice sociale et économique, et surtout le vide de leur programme de gouvernement.
Tactique vieille comme le monde, toujours payante dans l'esprit des démagogues.

ii) Il faut diaboliser le monde musulman, pour justifier les politiques de destruction, spoliation et prédation au Moyen Orient qui garantissent la fortune des sponsors. Le niveau de violence est tel, que les opinions publiques européennes doivent être anesthésiées en permanence : les « sauvages» qu'on essaie de "civiliser" ne méritent que ce qui leur arrive.
Message subliminal et inusable stratagème des démagogues, là encore, sur lesquels toute les entreprises coloniales ont été construites.

iii) Il faut conditionner, dans l'immédiat, l'opinion occidentale pour la préparer au bombardement de l'Iran, et le lui faire accepter, sur le modèle du bombardement du Liban, en juillet 2006, mais à plus grande échelle.

Dire que la société occidentale est malade et ses politiciens démagogues, n'est pas suffisant. Au-delà du simple constat, l'attitude à avoir est celle de la contre-attaque. Au-delà, aussi, de la simple défense de la communauté musulmane.


Ce combat est un combat citoyen. Car, une société qui n'assume pas son rapport à "l'altérité", ou de vie en commun avec "l'autre" que soi-même, est une société malade. Comment contre-attaquer ?  Plusieurs pistes sont à explorer :

1) Faire respecter la loi : il existe des lois qui interdisent et condamnent l'incitation à la haine religieuse et raciale. En France et en Europe. Elles ne sont pas faites à l'usage exclusif d'une religion ou d'une communauté.


La communauté musulmane doit les utiliser à fond. Sur ce point, je ne partage pas l'attitude peureuse de certains, affirmant qu'un procès à l'encontre des diffamateurs serait stupide. Non. Au contraire, il ne faut pas courber la tête sous les intimidations des médias et de la propagande raciste.


Il n'y a aucune raison de céder au terrorisme de la haine religieuse entretenu par les politiques et leurs médias. Il faut mettre en lumière l'incapacité de l'Etat à assumer ses responsabilités face à l'incitation à la haine religieuse.


Je crois, absolument, aux effets positifs de l'application du droit et à l'exercice de la justice. Les lois sont avec la communauté musulmane, et non pas contre. La loi Gayssot n'est la propriété d'aucune religion. La République, dans sa neutralité laïque, protège toutes les religions.

2) Mettre en place une coordination internationale, et tout particulièrement européenne, pour faire face à ces campagnes islamophobes qui sont lancées à l'échelon européen, parfaitement planifiées et coordonnées. L'union faisant la force ! Or, à ce jour, il n'y a aucune coordination entre les communautés musulmanes anglophones et francophones, par exemple.

La communauté musulmane doit avoir une association sur le modèle de la célèbre organisation, spécialisée dans la traque à l'antisémitisme : « Anti Defamation League » (3).


En état de vigilance permanente, elle ne laisse rien passer, directement ou indirectement par des associations relais et autres lobbies. Son directeur, Abraham Foxman est reçu par tous les chefs d'Etat. Il vient même (le 16 octobre 2006) d'être reçu à l'Elysée et décoré de la Légion d'Honneur par Jacques Chirac.


Elle ne s'occupe pas des problèmes de culte, ou de théologie, mais uniquement de la traque à l'encontre de ceux qui suscitent et cultivent la haine religieuse antijuive. Cela lui permet de réunir des fonds, en tant qu'association de lutte en faveur de la tolérance (4), et non pas en tant qu'organisation confessionnelle...


Suivant cet exemple, les musulmans doivent avoir une organisation non "cultuelle" (5). Avec des spécialistes en communication, en marketing, en stratégie juridique, en statistiques et traitement de l'information. Son rayonnement doit être européen dans sa conception et son action.

3) Organiser des campagnes de sensibilisation, dans les pays musulmans, sur le racisme subi par les communautés musulmanes en Europe : du Maroc jusqu'en Indonésie.


Il n'y a pas de raison que ceux qui tiennent des discours islamophobes en Europe soient reçus dans les pays musulmans avec les plus grands égards, et, en plus, avec des contrats d'achat de matériels ou de services en poche. Un exemple : personne ne sait au Qatar, ou dans les Emirats Arabes Unis (6), que Dassault ou Lagardère sont des groupes qui financent des médias islamophobes, parmi les plus virulents en France. Ils ramassent là-bas des contrats mirobolants (7).


Autre exemple : quand je vois les honneurs reçus par un Sarkozy, un DSK ou un Hollande au Maroc, ou dans d'autres pays musulmans. Les hypocrites doivent un jour voir des portes fermées devant leur nez, par solidarité. Et, les mêmes contrats, les pays musulmans peuvent en signer, à qualité équivalente (et moins cher), avec la Chine, l'Inde, le Brésil, ou la Corée...


C'est aussi au portefeuille qu'il faut toucher les islamophobes et leurs sponsors...

4) Manifester, se montrer, ne pas avoir peur, au contraire.


A quand une immense manifestation qui réunirait les musulmans et ceux qui en ont assez de la manipulation des pulsions racistes, à Paris, avec des délégations venant de la France entière par autocars ?  Certaines communautés (juives, gays, etc.) en ont fait à répétition, pourquoi pas les musulmans ? 


Dans le silence et la dignité, avec pour slogans : non, à la haine religieuse ; oui, au respect de la dignité humaine dans son identité, dans ses croyances...

D'autres voies, sont à explorer. Mais, l'essentiel est de réagir vite, de manière organisée, méthodique et déterminée. La dignité humaine et les droits de l'homme ne sont pas à géométrie variable. Ils ne sont pas un instrument de manipulation au seul bénéfice des racistes.

Non. La communauté musulmane n'a pas pour vocation d'être le crachoir permanent des voyous...





(1)   En France, cette militante est salariée d'un hebdomadaire et tous les accès aux médias lui sont ouverts, bien évidemment, en permanence...
(2)   L'opinion publique a été secouée par un scandale au sujet des tortures et humiliations exercées par des officiers hollandais sur des irakiens. Rapidement étouffé. L'état-major du contingent hollandais a dû être entièrement renouvelé. A remarquer que le tortionnaire le plus violent, sadique et implacable était : une femme, avec rang d'officier supérieur... Une femme "libérée", peut-être ?...
(3)   Budget annuel moyen : 50 millions $, avec 29 bureaux aux USA  et 3 en dehors des USA. Remarquablement efficace : son action n'est pas limitée aux USA, mais internationale. Et, tous azimuts. Un exemple, parmi des dizaines : elle est arrivée à remettre en cause  des téléfilms, prévus pour le Ramadan en Egypte, estimant qu'ils étaient à connotation antisémite... Ou, encore, la publication de livres scolaires.
(4)   Exemple : une des plus grandes banques internationales d'affaires et de gestion de fortunes, Morgan Stanley, cite le financement de l'Anti Defamation League dans ses oeuvres caritatives (2005 Charitable Annual Report). Alors qu'elle affirme, dans sa charte, ne financer aucune association confessionnelle. Cette organisation est présentée, en effet, dans la  catégorie des associations pour la "lutte contre l'intolérance"...
(5)   Ainsi, le CFCM est en charge des problèmes d'organisation du "culte". Pas autre chose. De plus, en dehors de ses problèmes de légitimité à résoudre (mode d'élection, de désignation, d'indépendance), cet organisme n'a ni les moyens, ni les compétences pour gérer ces actions qui demandent des expertises de haut niveau dans le domaine de la communication, du marketing et du lobbying.
(6)   A part la pratique de leur langue, l'arabe, tous les nationaux sont anglophones. Ils ne lisent donc pas la presse francophone, encore moins Charlie Hebdo...
(7)   Armes, aéronautique et audiovisuel, notamment.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Islamophobie & Racisme d'Etat
commenter cet article

commentaires

Georges Stanechy 28/03/2011 17:27



 


Bonsoir Noor


 


Frédéric Lenoir se pose en termes de marketing sur le créneau des "spécialistes ou experts en religion". Néanmoins, il m'apparaît superficiel en la matière, tant sur le plan des connaissances, de
la culture et de la méthodologie d'analyse. Souffrant, comme la plupart de ses confrères d'une tare fondamentale : son "eurocentrisme".


 


Je me limite à deux points :


i) Pour lui, la civilisation commence avec Socrate et Jésus (il a écrit un livre sur ce thème). Libre à lui de revendiquer son "judéochristianisme", mais c'est faire abstraction des siècles de
pensée et de spiritualité précédant leur naissance. Provenant d'Asie, transitant par la Mésopotamie, la Perse future et l'Egypte pharaonique. C'est faire abstraction, tout autant, de tout ce qui
leur a été postérieur...


 


ii)  Les femmes musulmanes, dans notre société, diplômées, modernes, et tutti quanti, existent, mais personne ne veut les "voir", ni les "écouter". Encore moins, les prendre en
considération. Tous les médias leur sont fermés. Même si elles prennent une carte chez les clowns de NPNS...


Ce que veut le sytème, ce sont des "ex-mulmanes", ayant renoncé à leur religion. Le déclarant ouvertement, si ce n'est dans leurs propos, du moins dans leur comportement (j'ai un enfant sans être
mariée, etc.). Si elles se revendiquent "athées", encore mieux "converties au christianisme" : là Bravo ! Tout leur sera ouvert. Et, si elles se disent filles de "harkis", elles auront accès aux
plus hautes fonctions.


 


Frédéric Lenoir le sait, mais ne le dit pas, jouant au Tartufe. Le dirait-il qu'il se ferait "virer"des plateaux TV et radios, dont il est un des habitués. Et, ce n'est pas bon pour le
Business...


 


Amicalement


 


 



Noor 21/03/2011 14:32



Salam Georges et bonjour aux ami(es)


Un dimanche matin, j'écoutais une émission sur l'A2 une émission 8H30 et oui la curiosité n'a pas d'heure chez moi.Pour faire court l'un des invités n'étant autre que Frédérique Lenoir a dit une
parole qui m'a réjouit d'autant plus que cela venait d'un mâle. "La femme musulmane devait davantage" se faire entendre par notre société et s'exprimer en tant que femme moderne, diplômée et
respecteuse des lois de la République tout en ne gardant ses convictions religieuses et sa pratique. D'accord 200% d'accord avec ce monsieur mais comment ? Et là je lis dans le fameux blog de


 


Des jeunes
filles ont été menacées de quitter le lycée pour cause de tenues trop correctes, trop pudiques, trop respectueuses d'Elles-même et de leur entourage. Je vous laisse lire l'article en
provenance d'un quotidien italien. A la suite de cela l'idée d'une création d'un Comité de Respect et de Droits de la femme musulmane en France est nécessaire et urgent, pour ne
pas aggraver la situation et surtout surtout le moral des femmes musulmanes. Mais par quel bout commencer ?


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



Georges Stanechy 23/12/2010 23:13



 


 


@ Delarue


 


Vous avez raison de faire référence au « contexte »…


 


Reprenons votre métaphore :


« … Si je dis je pisse sur le Coran comme sur la Bible ou la Thora ou même comme je pisse sur le Capital de Karl Marx je ne
fais que blasphémer du sacré… ».


 


Il est quand même curieux de constater que ceux qui « pissent sur le Coran » à longueur d’année et de campagnes de
propagande, sont ceux qui à longueur d’année, aussi, bombardent, "dronent", massacrent, torturent, assassinent, enlèvent, occupent, pillent, spolient, les habitants des pays où ce livre est
« sacré ». A tout le moins, y représente le « fondement » de leur principale religion.


 


Et, non pas le contraire.


 


Ce ne sont pas les musulmans qui viennent « pisser sur la Bible et la Thora », en envahissant et saccageant
populations et pays judéo-chrétiens.


 


D’autant plus que Bible et Evangiles sont, dans le Coran, vénérés comme les prophéties aussi "sacrées" que celles du Coran. Les
références à Abraham (Ibrahim), Moïse (Moussa) ou Jésus (Aïssa), par exemple, y sont constantes, puisque le monothéisme musulman ne se présente qu’en filiation des religions révélées dites du
Livre…


 


Si le Coran est un « objet survalorisé et même fétichisé », c’est bien chez ceux qui l’utilisent à des fins de
paravent justifiant les comportements prédateurs ou coloniaux. Sous couvert, bien sûr, de « laïcité », « démocratie » et autres étendards ou bannières,  pour se donner
« Bonne Conscience » en se livrant à une persécution religieuse.


 


Dans le monde animal, un prédateur agit et se limite à la lutte pour sa survie. Dans le monde humain, la cruauté de la prédation est
indissociable du "fanatisme de la Bonne Conscience".


 


A la fin du XIX° siècle ne colonisait-on pas les îles du Pacifique, Nouvelle-Calédonie comprise, dans les pires abjections et massacres, au nom de la lutte, « fantasmée et fétichisée »,
contre le cannibalisme ?...


 


« Choc des Civilisations » ?...


 


Un cliché, « survalorisé et même fétichisé » du ramassis de gangsters, et leurs seconds couteaux, prétendant
régenter la planète, en jouant les « Saintes-Nitouches »…


 





 


 



Christian DELARUE 23/12/2010 11:54



L'islamophobie est raciste losqu'elle stigmatise les musulmans eux-même.


Si je dis je pisse sur le Coran comme sur la Bible ou la Thora ou même comme je pisse sur le Capital de Karl Marx je ne fais que blasphémer du sacré à travers un objet survalorisé et même
fétichisé. Ce n'est aucunement du racisme.


La même chose peut être dite contre le Coran mais pas contre la Bible dans le cadre du Choc des civilisation et prendre une tournure clairment raciste. Il faut voir le contexte évidemment.


CD



samir 07/12/2010 01:46



 


je remercie tout les intervenants de ce blog et je voudrais répondre
à Alexandre pour ses propos démagogue et qui montre une haine abominable contre les musulmans,  qui se prend
comme le défenseur de la liberté mais en réalité c’est ce type de propos est le summum du fascisme intellectuel,


 Brûler le Coran, ce n'est pas brûlé le papier qui comporte ces écritures mais symbolise une chose
plus grave encore, en réalité c'est vouloir dénigrer et rabaisser les musulmans en dénigrant les valeurs aux quelles ces musulmans croient.  Il
ne faut pas s'étonner qu’après ces propos scandaleux, des centaines de musulmans soient agressés de part le monde à cause de ces propagandes pourries  OUI  c'est très
grave 


Un jeune homme qui colle des affiches "Non aux Quick halal !", est un acte antirépublicain et contre les
valeurs de liberté et de choix du mode de vie des musulmans, nous n’imposant à personne de croire à nos valeurs et nos valeurs ne se posent pas aux valeurs de la république. 


OUI


C’est plus grave que les cris appelant au meurtre des colons SIONISTES  dans les manifs pro-palestiniennes et contre les impérialistes sionistes qui ont
massacré les enfants de GAZA avec la complaisance des états occidentaux (défenseurs des droits de
l'homme) 


Se réunir  sur la place de la Bourse contre la charia, comme si la charia est appliquée en France est la plus grande diffamation qu’elle soit.


Une femme qui reçoit des menaces de mort de la part d'extrémistes !? . vous parlez de quelle femme ? des femmes  qui se sont
fait agressées en France parce qu'elles portent le voile ?!!!! des civiles qui sont mort sous les bombes des états dites civilisés USA, Etat sioniste et d'autres
....


C'est  VRAI  nous
n'avons pas les mêmes valeurs


 



Georges Stanechy 25/09/2010 14:34



 


Bonsoir Noor


 


Oui. L'hypocrisie dans sa splendeur mortifère...


 


Le plus préoccupant est de constater cette "mise à mort" dans l'Etat de Virginie, qui, jusqu'à présent, n'avait pas la réputation "sauvage" des Etats du Texas, de l'Alabam ou de l'Arkansas...


 


Comme si la gangrène de l'obscurantisme était en train de ronger progressivement, inexorablement, l'ensemble des Etats de la fédération des USA...


 


Dramatique, non seulement pour la personne victime de cette sauvagerie collective (on se remet à brûler des sorcières...), mais aussi pour l'évolution, dans la régression, de ce pays.


 


Amicalement.



El Noor 23/09/2010 10:13



Bonjour Georges,


Teresa Lewis va être executée ce jour  en Virginie. Cette femme de 41 ans est accusée de meurtre.


Elle n'a pas été graciée, parce qu'elle n'a pas eu la chance d'être l'amie de Carla et d'Hilary !!



Noor 13/09/2010 09:34



Bonjour Georges,


Il me semble qu'en Arabie Saoudite,  la pratique des têtes coupées est pratiquée?


Alors pourquoi ne pas sanctionner ce pays? Tout le monde parle de la Charia mais qui connais son contenue?


Alexandre ne dites pas n'importe quoi il n'y a aucuns cris au meurtre des juifs! si oui ce sont les quelques extrêmistes du BETAR qui s'en charge.



Georges Stanechy 12/09/2010 10:16



 


@ Alexandre


 


Effectivement, nous ne partageons pas les mêmes valeurs.


 


Vos quelques clichés islamophobes ne sont que les résidus du fond de cuve du fanatisme.


 


A commencer par les prétendus "slogans anti-juifs des manifestations propalestiniennes" qui, tout le monde le sait, sont fomentés par les officines de l'extrémismes sioniste, complaisamment
filmés par les médias de la propagande. C'est le BA.BA de l'action psychologique, pour discréditer un mouvement ou une revendication.


 


Il faut être complètement lobotomisé pour ne pas le comprendre ou ne pas l'admettre...


 


Gardez vos déjections intellectuelles et allez les déposer sur le parvis de Guysen TV...


 


 


 


 


 


 



Alexandre 11/09/2010 18:32



Brûler un Coran, c'est plus grave que de vouloir enfermer deux travailleurs algériens ayant bu un verre d'eau en Algérie.


Un jeune homme qui colle des affiches "Non aux Quick hallal !", c'est plus grave que les cris appelant au meurtre des juifs dans les manifs pro-palestiniennes.


Se réunir pacifiquement sur la place de la Bourse contre la charia, c'est plus grave qu'une femme qui reçoit des menaces de mort de la part d'extrêmistes.


Nous n'avons pas les mêmes valeurs.



aline 16/01/2010 11:17


@Samir
Merci mille fois, Samir, pour votre message d'amitié. Avec Georges et tous les amis du blog, nous continuons le combat.  Nous sommes  tous des Gazaouis et plus que jamais nous disons «
No pasaran »  à ceux qui veulent nous imposer leurs mensonges.
Amitiés,
Aline


Georges Stanechy 16/01/2010 10:42



Merci Noor...

Super les bougies !...

Amitiés



Noor 15/01/2010 15:29



 C'est pour les autres années à venir inshaAllah!



Georges Stanechy 15/01/2010 15:06



Bonjour Noor

Trois ans, déjà !...

Time flies, comme disent nos amis...

Il faut que je trouve trois bougies...

Amitiés



Georges Stanechy 15/01/2010 15:04



Bonjour Samir

Merci pour la paella !...

Bien de belles choses pour toi et tes proches en cette nouvelle année. Je joins mes amitiés aux tiennes pour Aline et Chahid.

Amicalement





Noor 15/01/2010 10:29


Bonjour à tous et à toutes,

Ca fait trois ans déjà!! Samir l'islam les arabes le voile la burka ne sont que des prétextes tu le sais bien d'ailleurs! des pretextes tellement énormes que personnes ne les voient ou ne prennent
de recul pour analyser ces gros mensonges
Mais pendant que le monde discute à rien d'important, enfin oui et non mais l'islam est au dessus de tout cela! et pendant ce temps,
qui va résorber le chômage, la crise du tout et du rien! qui va loger nourrir ces millions de gens affamés persécuter, humilier!! Quel Homme aura le courage de dire stop...

Ps je pensais dire juste que je suis d'accord avec ce que Georges écris et tellement d'accord que parfois je ne sais quoi écrire!
Voilà, j'y arrivée!




Samir 14/01/2010 14:46


Bonjour Georges!

Bonne appétit! Je te souhaite une paella aussi savoureuse que tes propos!

Phiconvers...l'ordre du jour "mediatique" est la burqa en plus bien sur du terrorisme musulman en tache de fond...l'excision sera sans doute un prochain argument islamophobe une fois les "troupes
alliées civilisatrices" en Afrique!...ceci dit je constate avec regret que ton ignorance sur l'Islam reste intacte depuis des années de débats sur le sujet! Ou bien...et c'est encore plus
diabolique, ton argumentation acharnée se fiche délibérément de la vérité...tant que c'est sur l'Islam qu'il faut taper!

Georges ... longue vie a ton blogue!

Je salue Chahid et Aline au passage!

Samir 


phiconvers 27/05/2007 22:21

Un exemple typique de ta partialité et du partage de l'horreur :dimanche 27 mai 2007, 22h04 Un deuxième Israélien tué en deux semaines à Sdérot JERUSALEM (Reuters) - Un Israélien a été tué dimanche par une roquette tombée sur la ville israélienne de Sdérot, et le Premier ministre Ehud Olmert a promis de poursuivre les opérations militaires destinées à faire cesser ces tirs venant de la bande de Gaza. La branche armée du Hamas a revendiqué ce tir dans lequel une autre personne a été blessée. Elle affirme avoir promu l'unité qui a tiré la roquette, laquelle en explosant dans une rue a provoqué un accident qui a tué un automobiliste de 36 ans.En près de deux semaines de violences, deux personnes ont péri à Sdérot du fait de tels tirs, réduisant les espoirs d'une reprise rapide du processus de paix. Au total, plus de 220 ont été tirées contre le territoire israélien à partir de la bande de Gaza depuis le 15 mai, indique l'armée israélienne.L'aviation israélienne a bombardé un peu plus tard dans la journée une position tenue par les miliciens du Hamas sur le rivage de la bande de Gaza. Le Hamas a répliqué par une nouvelle salve de roquettes sur Sdérot, dont un habitant a été blessé, selon les secours israéliens.Samedi, une frappe aérienne israélienne avait tué cinq activistes du Hamas dans la bande de Gaza."AUCUNE IMMUNITÉ"Ehud Olmert, qui présidait dimanche matin le conseil des ministres, a réaffirmé qu'"aucune personne impliquée dans le terrorisme n'a la moindre immunité, c'est clair et net".Ses déclarations laissent penser que des dirigeants politiques du Hamas - qui, selon Israël, donneraient le feu vert aux tirs de roquettes - pourraient aussi être pris pour cible par l'armée israélienne."Nous ne sommes liés à aucun calendrier. Nous déciderons où, comment et dans quelle mesure nous agirons. Nous agissons sans limites ou directives de qui que ce soit", a-t-il ajouté.Devant ses ministres, Ehud Olmert a déclaré que les Israéliens devraient se préparer à un long conflit et qu'il n'accepterait pas nécessairement une trêve en cas d'accord de cessez-le-feu entre le Hamas et le Fatah."Il faut nous préparer à une longue confrontation, indépendamment des accords internes aux Palestiniens. Il s'agit d'un long conflit et nous ne promettons pas de coordonner à l'avenir nos actions avec celles du Hamas, qu'il ouvre le feu ou non", a déclaré le Premier ministre, cité par un responsable.Le Hamas a réagi en rejetant les tentatives menées par le président palestinien Mahmoud Abbas pour rétablir la trêve avec Israël. "Nous ne nous rendrons pas, nous ne hisserons pas le drapeau blanc", a prévenu Aïmane Taha, porte-parole du Mouvement de la résistance islamique."NOUS DEBUSQUERONS CHAQUE LANCE-ROQUETTE"Le chef du gouvernement israélien n'a pas explicitement brandi la menace d'une offensive terrestre dans la bande de Gaza, territoire où les activistes palestiniens évoluent dans des zones résidentielles très peuplées. Plusieurs membres de son gouvernement prônent une telle intervention."Nous débusquerons chaque lance-roquette, chaque équipe de lance-roquette. Nous irons chercher ceux qui tirent des roquettes, ceux qui les confectionnent, ceux qui les introduisent en contrebande dans la bande de Gaza", a précisé Miri Eisin, porte-parole d'Ehud Olmert.L'armée israélienne a déclaré que le Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh, un chef du Hamas, n'était pas la cible des tirs effectués samedi par des appareils israéliens contre un corps de garde installé devant la résidence du chef du gouvernement à Gaza.Selon la branche armée du mouvement islamiste, les Brigades Ezzedine al Kassam, la roquette qui a fait un mort à Sdérot est une réponse à "ceux qui qualifient ces attaques d'inutiles", une référence au président Abbas, du Fatah. "Ces roquettes déstabilisent l'ennemi et instaurent un équilibre dans l'horreur", disent-elles dans un communiqué.

Georges Stanechy 28/05/2007 12:02

@  Phiconvers Quelques considérations, non polémiques, sur les points évoqués : 1) « … Douter de ma bonne foi… ». Alors, qu’on m’accorde le bénéfice du doute. Je me veux « un homme de bonne volonté », au sens évangélique. Un homme qui cherche…2) Je ne me veux pas « partial » à partir du moment où je condamne toutes les violences, humiliations et horreurs infligées quotidiennement à des civils sans défense quels que soient leurs nationalités ou leurs croyances. Ma compassion va vers eux, sans distinction ou exclusive. Mais, forcément, je suis « partiel » à partir du moment où je communique sur des faits, des documents ou des photos qui sont systématiquement censurés. Et, quand je dis « censure », je ne m’attaque à aucune personne physique, mais à la presse « mainstream ». Elle a tous les moyens pour informer, mais se limite à désinformer.  3) Je sais que l’Eglise s’efforce d’éclairer et de lutter contre des croyances, véhiculées par ses propres fidèles et contraires à l’enseignement de Jésus. Tâche combien difficile, sur plusieurs continents, y compris en Europe. Ma réflexion se voulait un éclairage montrant le danger d’assimiler le comportement de certains fidèles, se réclamant d’une religion, avec les doctrines religieuses elles mêmes, avec ses prêtres, pasteurs ou autres. 4) L’Islam, contrairement à l’Eglise, n’a ni hiérarchie, ni pouvoir centralisé. La communauté musulmane est le type même d’organisation très décentralisée. Il n’y pas d’encyclique, au sens « prescription ». Un Imam n’est que le « primus inter pares ». Il y a aussi de « faux imams » manipulés par des services spéciaux (occidentaux et autres)… Mais, ceci est une autre histoire. Tout n’est pas aussi simple que ce que la « réduction » islamophobe représente…Qu’on le veuille ou non, il s’agit d’une des plus grandes religions que l’humanité ait connue et connaît. Source d’une magnifique civilisation. Qui a, certes, décliné comme toute civilisation, mais qui va renaître. Elle mérite notre respect. Je me range derrière les éminents penseurs, et chrétiens, que j’admire et que je cite souvent, et qui ont témoigné de leur respect et même de leur affection pour l’Islam : Denise Masson, Louis Massignon, Henri Corbin, etc. La liste est longue. Si nous voulons un monde paix, nous devons nous respecter mutuellement. La diabolisation systématique qui est faite de l’Islam ne mènera à rien. Elle peut conditionner l’opinion occidentale pour justifier certaines manœuvres. C’est une évidence. Mais, c’est de l’aveuglement à long terme. Il faut, en effet, dans un petit exercice de géopolitique, avoir présent à l’esprit deux points fondamentaux : => L’Islam représente une extraordinaire puissance morale. Elle permet à des millions de gens de tenir dans des conditions épouvantables de souffrances et d’injustices. Sa force tient, en grande partie, à son organisation décentralisée. Et, les souffrances dont l’Occident accable les pays musulmans ne font que renforcer cette religion. Tout simplement parce que nous imposons des « élites » corrompues à des peuples qui n’en veulent pas. Alors, la seule force morale qui reste c’est la religion. La puissance de l’Eglise en Pologne, tout au long de son histoire, en est un excellent exemple. => C’est une religion de paix. Quand je lis les « tartines » (pour rester affectueux…) de blogs islamophobes, tels que 5YL, sur « l’impérialisme islamique » (!!!) : je suis plié en deux de rire. Car, qu’on me cite les bases militaires de pays musulmans en Occident, les bombardements, les destructions, les centres de tortures, les prisons, les occupations quotidiennes, etc. Qu’on me cite le nombre de morts, de blessés, d’invalides, de destructions de maisons, d’usines, d’infrastructures, de villages, de villes entières, infligés, depuis près d’un siècle (oui : depuis 1920…), en Occident par des pays musulmans… Sans compter les pillages de ressources. C’est l’Occident, au mépris de l’enseignement religieux chrétien, qui occupe des pays musulmans, et non le contraire. La seule différence, qui est très bien perçue en dehors de l’Occident, c’est que les pays musulmans mènent des luttes pour leur libération nationale. Et, c’est la deuxième force de l’Islam, une force indestructible, car morale : la légitimité. Je m'arrête là... Je vais aller manger ma paella !...A bientôt. 

phiconvers 27/05/2007 21:55

Georges Stanechy, (et cette donnée intéressera également chahid), l'Afrique, le Proche-Orient et le Moyen-Orient représentent 8 % de nos échanges extérieurs, ce qui permet de relativiser le profit supposé que la France tire de sa politique arabo-africaine...Sur l'excision, voulez-vous que je vous pporte des preuves de la tolérance, voire des encouragements de l'islam ? J'ai toujours pensé qu'une autorité musulmane centrale et unique permettrait de lever les ambigüités.Quant à l'Amérique latine, je peux vous dire que la hiérarchie catholique lutte contre les pratiques de sorcellerie, sans faiblesse.

Georges Stanechy 30/05/2007 15:19

@  PhiconversDu commerce extérieur et des lois de la relativité…Question pour un Champion : Combien de milliards d’Euros font le cumul de 8% (en adoptant cette moyenne) du commerce extérieur de chaque pays occidental, exportant vers la zone économique en question ?Sachant que ce chiffre est à pondérer par les éléments qualitatifs suivants :1) Les exportations n’intègrent pas les dividendes, royalties, produits financiers et autres bénéfices encaissés, liées aux participations (via les « privatisations » truquées…) dans des filiales qui pompent le maximum de cash à longueur d’années (agro-alimentaire, mines, industries, transports, télécoms, électricité, eau, etc.).2) Les marges dans cette zone sont supérieures de 30 à +n%, à celles appliquées entre pays occidentaux, bien souvent pour de la qualité inférieure.3) La facturation, contrairement à ce qui s’effectue en général entre pays occidentaux, se fait librement à partir de sociétés « écran » situées dans des paradis fiscaux. Après calcul et redressement qualitatif, le montant obtenu expliquera pourquoi les entreprises occidentales se bousculent aux portillons de la dite zone, pour y faire du Business…

phiconvers 25/05/2007 21:02

Mais bien sûr, vous êtes libre de vous exprimer et, ce faisant, de vous exposer à des contradicteurs !L'excision est en effet une (détestable) pratique qui dépasse le cadre de l'Islam, ce qui ne dédouane en aucun cas les imams et les mamans musulmanes qui le préconisent !Je comprends bien que le Coran demande de ne pas chercher la corruption mais, sans même la chercher, elle saute aux yeux, notamment en "terre d'islam"

Georges Stanechy 27/05/2007 16:16

@  PhiconversSans vouloir me prétendre un exégète du Coran, le mot « corruption » doit être entendu, dans ce verset, au sens premier. C’est-à-dire : aller à l’encontre des valeurs, notamment de droiture, de paix et de compassion. Sinon, je vous l’accorde : la corruption, dans son sens « financier », qui est au cœur de nos problèmes contemporains saute aux yeux. Y compris dans les pays d’Islam. Mes longues immersions en terre musulmane, qui plus est dans le monde du Business, m’en ont plus que convaincu. Tous ces régimes corrompus, protégés par les pays occidentaux qui en sont les premiers bénéficiaires (cela se sait moins), des ventes d’armes aux privatisations « bidon », sont honnis des peuples et concourent pour beaucoup dans la radicalisation des oppositions. Surtout, quand on étouffe leur liberté d’expression et leur choix électoraux.Pour ce qui est de l’excision. Bien sûr que cela est à condamner. A commencer au niveau des mères. A ma connaissance, je ne connais pas d’imams (j’ai séjourné professionnellement au Mali, où cela existe dans certaines régions) couvrant de tels comportements. Ce serait un peu comme si un prêtre catholique couvrait des opérations d’avortement… Devrait-on affirmer que l’Eglise, et les Evangiles, préconisent l’avortement parce que des chrétiens le pratiquent ?Vous êtes un spécialiste de l’Amérique du sud et vous savez très bien que le catholicisme, par exemple, cohabite avec des pratiques ancestrales ancrées dans l’histoire ou l’inconscient collectif. Pratiques qui n’on rien à voir avec l’enseignement de Jésus. En Côte d’Ivoire, au Togo ou au Congo (ex Zaïre), j’ai constaté que des chrétiens, assidus aux offices, n’hésitaient pas à aller consulter le « sorcier » ou le « chaman » pour y voir l’avenir, retrouver une affection perdue, etc. Sans aller si loin, en France, les devins roulent sur l’or. Et de nombreux chrétiens représentent l’essentiel de leur chiffre d’affaires. Faut-il pour autant certifier que l’Eglise encourage le chamanisme ou l’art divinatoire ? 

phiconvers 23/05/2007 21:04

C'est vrai, il n'y a aucune raison de se méfier de l'islam. Les mutilations sexuelles des petites filles et l'interdiction faite aux musulmans de changer de religion dans la plupart des pays à majorité musulmane sont des données culturelles respectables. Les différentes organisations prônant la guerre sainte contre l'"Occident impie" et valorisant le suicide et le terrorisme sont des écrans de fumée, qui cachent une religion de paix, pas prosélyte pour un sou.Qui pensez-vous convaincre ???

Georges Stanechy 23/05/2007 22:17

@ Phiconvers … « Qui pensez-vous convaincre ??? »Franchement : Personne !!!  Encore moins les islamophobes ! N’ayant pas la magnifique vocation de Don Quichotte…  Par contre, en tant qu’homme libre, j’entends exercer ma liberté d’expression et pouvoir échanger librement mes idées, partager mes expériences. C’est tout. Ceci étant, personne n’est obligé de me lire. Et, cela me convient tout à fait. Vous êtes islamophobe : libre à vous. Je respecte vos convictions. Je regrette, toutefois, de vous voir véhiculer des arguments antimusulmans, d’un niveau aussi primaire que celui ce "l’excision". Dont on sait, pour peu qu’on soit soucieux de vérité, que ce sont des pratiques tribales ancestrales (Afrique sub-saharienne) qui n’existent pas dans l’Islam. Ce n’est pas de votre niveau…Vous devriez lire le Coran, ne serait-ce que pour parfaire votre culture générale ou par souci d’information vérifiée à la source. Je vous aime bien. Je vais vous faire un cadeau. Une méditation à partir de deux versets de la même sourate (S28, v77 & 83) :« Recherche, parmi les dons de Dieu, la demeure dernière.N’oublie pas ton lot en cette vieet sois bon comme Dieu est bon pour toi.Ne cherche pas la corruption sur la terre,Dieu n’aime pas les semeurs de désordre.… La demeure dernière nous la donnonsà ceux qui ne veulent sur terreni l’orgueil, ni le désordre… »  Bien à vous.