Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 15:16

 

Une campagne de désinformation (1) s’intensifie. Elle a pour thème le Darfour et des cibles bien précises. Organisée dans tous les pays occidentaux, bénéficiant du support des médias spécialisés dans la propagande des milieux de l’extrême-droite américaine et israélienne, avec des stars du show business affiliées à cette mouvance. La plus médiatique étant George Clooney.

 

Un documentaire, dont il est la vedette principale, a été traduit en plusieurs langues, et fait l’objet d’une vaste diffusion, avec campagne de publicité, sur les TV privées et publiques européennes.

 

En France, la chaîne de TV publique française (2) n’a pas hésité à diffuser ce documentaire. Et, selon son habitude, sans esprit critique, sans analyse, sans recoupement d’information, sans débat contradictoire.

 

Dans ce concert, en complément de cet acte de propagande, sous couvert d’humanitaire, on retrouve les inévitables spécialistes français du marketing des bonnes causes et du Charity Business, comme disent les anglo-saxons : Kouchner, BHL, suivis de leur cohorte de groupies.

 

Pourtant, aux USA, cette campagne rencontre une forte opposition (3). Cette mobilisation se traduit par des caricatures, des manifestations et des analyses remarquables comme celles de Sara Flounders. Beaucoup ne sont pas dupes de la manipulation de la souffrance de populations civiles par des intérêts et des lobbies qui, en réalité, s’en fichent complètement.

 

 

Protestations aux USA contre la propagande des « néocons » sur le Darfour (*)

 

De quoi s’agit-il ? Quels sont les enjeux ?

 

Le Darfour est une province du Soudan, limitrophe du Tchad, aussi grande que la France. Des troubles ont éclaté en 2003. Le Soudan sortait à peine d’une longue guerre civile entre le nord et le sud, conclue sur un accord de paix, qu’une révolte, avec des soulèvements de différentes tribus, éclatait dans l’Ouest du pays : le Darfour.

 

Ce fut un choc pour le pays. Surtout lorsqu’il découvrit l’implication des occidentaux et, tout particulièrement, d’Israël. Des populations civiles seraient attaquées et des exactions entraîneraient leur fuite, dans des conditions dramatiques, vers des camps où elles survivraient dans un complet dénuement. D’où viennent les approvisionnements en armes de ces tribus et quelle est la finalité de ces actions ?

 

Les seules informations disponibles, dans les principaux médias occidentaux, évoquent un « génocide » décidé par le gouvernement central à l’encontre des populations du Darfour. Un peu simpliste comme explication, et, en France comme ailleurs, certains ont remis en cause, de façon claire, les rouages de cette désinformation (4).

 

Je ne m’attacherai donc qu’au documentaire de Clooney dans ses contrevérités majeures et ses "non-dit", que des professionnels sérieux de l’information, des journalistes intègres, auraient dû mettre en évidence en visionnant ce documentaire.

 

Ce que Clooney ne dit pas :

 

1. Le Soudan, avec sa province du Darfour, est riche, très riche : pétrole, gaz, et surtout uranium de grande qualité. Notamment dans les régions de Nuba Mountains et Hufrat an Nahas. Les principaux gisements d’uranium se trouvant à la frontière des "néocolonies françaises" du Tchad et de la République Centre Africaine.

Des compagnies minières américaines avaient obtenu des permis de recherche et d’exploitation, il y a une trentaine d’années (5). Elles ont eu largement le temps d’en recenser les richesses. De nombreuses multinationales occidentales, y compris françaises, sont en lutte pour s’approprier ces immenses richesses et souhaitent une indépendance de cette région afin de créer un gouvernement aux ordres, laissant l’Occident procéder à leur pillage en toute tranquillité.

 

2. L’implication des lobbies des évangélistes et de l’extrémisme sioniste (6), les plus fervents soutiens de la politique de Bush au Moyen Orient, est totale et parfaitement assumée. Sa conférence devant les parlementaires américains, avec Elie Wiesel, en est une parfaite illustration.

Elie Wiesel est très représentatif de ces "humanitaires", comme Kouchner en France, qui ont soutenu la destruction de l’Irak, de la Palestine ou du Liban sans sourciller. S’inquiétant du sort des civils au Darfour, mais silencieux et la conscience tranquille devant les 655 000 morts (7) recensés en Irak à ce jour, ou devant la progression incessante des souffrances de son peuple (8), au milieu des destructions commises pour "renverser un dictateur et apporter la démocratie". "Humanitaires" imperméables aux souffrances et dévastations commises, depuis un demi-siècle, en Palestine, comme BHL et tous ces activistes du même acabit…

 

3. Les "arabes", le mot est clairement prononcé par l’acteur, massacreraient des populations noires dans l’application d’une politique génocidaire. Sous entendu, aussi, des musulmans extermineraient des chrétiens…

Il s’agit, bien évidemment, d’une contrevérité dénoncée par toute personne un tant soit peu documentée sur la région.

En France, le directeur de recherche du CNRS, Marc Lavergne, spécialiste du Soudan, rappelle que les milices "janjawids", qui seraient les auteurs des exactions à l’encontre des populations, sont composées de noirs aussi noirs que leurs victimes :

«… Tout le monde est noir dans cette histoire. La notion de racisme n’a pas sa place. Les milices tribales janjawids sont des mercenaires qui ne se revendiquent pas du tout "arabes"… En exagérant, on pourrait dire que ce sont des pauvres qui se battent contre des pauvres. (9)».

Qui plus est, tout le monde est musulman et le conflit n’a aucune connotation religieuse.

Notons, au passage, que fidèle à son "éthique", l’acteur n’a jamais cherché à discuter et entendre la version officielle du gouvernement central.

En fait, cette diabolisation des arabes, une fois de plus, dans le contexte du Darfour, répond à deux objectifs racistes :

=> dresser les noirs contre les arabes, notamment les communautés noires occidentales

=> dresser les chrétiens contre les musulmans.

 

4. Il est demandé à la Chine de mettre un terme à ses échanges commerciaux avec le Soudan. Echanges commerciaux qui existent actuellement entre les multinationales et le Soudan, occidentales, y compris françaises, et asiatiques, notamment indiennes.

Le cynisme n’a, par définition, aucune borne. Cette diabolisation de la Chine en est un excellent exemple. La Chine n’a jamais colonisé l’Afrique et n’y entretient aucune base militaire. Contrairement aux USA et aux anciens colonisateurs. Ce serait donc la Chine qui serait responsable du conflit au Darfour.

Grotesque.

Mais les relais de la propagande foncent tête baissée. Depuis des siècles, l’Afrique est pillée, occupée militairement, dans un système néocolonial abject.

La Chine, par des accords commerciaux limités à des échanges d’égal à égal, inaugure avec ce continent un mode de relations qui n’est pas fondé sur la prédation. L’Occident ne peut l’accepter…

 

5. Le documentaire affirme que l’acteur aurait consulté plusieurs organisations humanitaires. Ce qui est faux. La seule qu’on aperçoit (il suffit de lire sur les portières des véhicules) est « The IRC.org ».

Curieuse ONG.

Elle est le résultat de la fusion de deux associations, en 1942, de l’International Relief Association (IRA) constituée en 1933 pour aider les juifs persécutés en Allemagne sous les nazis à fuir le pays, et de l’Emergency Rescue Committee (ERC) fondée en 1940, destinée à secourir les juifs persécutés par le régime de la France occupée par les nazis, le régime dit de Vichy.

Pour le reste, son action s’est concentrée sur les victimes des "répressions soviétiques". Son éclectisme semble très limité, toutefois : difficile de savoir quelles ont été ses actions en faveur des Palestiniens, Irakiens, Afghans, et autres victimes des atrocités commises par l’Occident en Amérique du Sud, en Iran (du temps du Shah) ou en Indonésie du temps de la répression anticommuniste de Soekarno (de 500 000 à un million de morts), par exemple…

 

6. Ces qualifications de "génocide", et cet appel à la mobilisation émotionnelle des opinions publiques occidentales, permettent aux "néocons" d’occulter les horreurs dont ils se sont rendus coupables et qu’ils perpétuent au quotidien. Leurs propres "génocides". Tant en Irak, en Afghanistan, ou en Palestine, pour ne mentionner que les pays les plus durement touchés en ce moment.

Se blanchir, en jouant les héros de la compassion face à la souffrance humaine…

 

D'autres points pourraient être soulevés, mais arrêtons la liste...

 

Clooney ? Vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes !... La calomnie et la diffamation pour de l’information !...  La propagande pour de la charité !...

 

Retirons son masque, ce sourire mécanique aux dents vernissées, que reste-t-il ?...

 

 

 

 

 

 

 


(1) Deux livres sont à lire pour comprendre les mécanismes de la propagande et de la désinformation :
· La Psychologie des foules, de Gustave Le Bon, 9° édition, 1905, publication sur internet.
· Les nouveaux désinformateurs, de Guillaume Weill-Raynal.

(2) Emission Envoyé Spécial « Urgence au Darfour », du 5 avril 2007.

(3) Not So Fast… Save Darfur ?, Joshua Frank, 11 mai 2006, counterpunch.org.
(4) Bruno Guigue, Le Darfour et ses faux amis, Leader Africa, 26 mars 2006, publié aussi sur oumma.com ou africatimes.
(5) Les entreprises minières américaines ont obtenu des concessions dès les années 1976-1979, telles que la Minex Company.Library of Congress, Country Study for Sudan Report.
(6) Les juifs américains dirigent la planification du rassemblement en faveur du Darfour, Jérusalem Post, 27 avril 2006.
(7) Owen Bennett-Jones, Iraqi deaths survey ‘was robust’, BBC World Service, 14 mars 2007.
(8) Misery grows, says Red Cross (Les souffrances de l’Irak ne cessent de croître, déclare la Croix Rouge), BBC, 11 avril 2007.
(9) In Le Darfour et ses faux amis, Op.
Cit.

 

Cartoon et photo anti “néocons” : indymedia.org.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rasta 27/10/2009 04:49


BRAVO!!!
je suis d'accord!!!merci ton site est excellent! 


Annie 17/08/2009 20:37

- Cette mise au point du people-glamour-charitable qu'est Georgio le Clowney est salutaire, j'en peux plus de ces "artistes engagés" qui pondent des oeuvrettes surestimées type Syrania et promeuvent sournoisement un ordre impérialiste et colonialiste, car ils avancent masqués (même si Georgio n'est pas un mauvais acteur dans le fonds, mais je préfèrerais qu'il reste à sa place). Il n'y a rien de comparable entre l'attitude d'un Dashiel Hammet qui se barricada derrière le 5ème Amendement en signe de refus face au Maccarthysme et tous ces people qui se font photographier avec des bébés africains mourants ou avec les GI en Irak ! On reconnait les vrais révoltés dans leur capacité à mettre réellement leur précieuse carrière en danger.- Ce que tu soulignes à propos de la condamnation de la Chine dans le cas du Soudan me rappelle celle faite à propos de la Birmanie et le rapport de l'escroc Bernard Kouchmerde sur Total. Comme pour le Darfour, les hypocrites occidentaux agitent sans cesse le portrait de Ang San Suu Kyi en signe de "solidarité démocratique", et pointent du doigt la Chine qui commerce effectivement avec le Myamar, mais ont oublié leurs innombrables multinationales qui soutiennent la junte au pouvoir ; - Et la nouvelle intox de la semaine, c'est un sénateur démocrate ami d'Obama qui a délivré le "pauvre" John Yettow, l'américain qui est allé à la nage chez Madame Suu Kyi, quelques semaines avant sa remise en liberté prévue ! Ben voyons ! Après Bill Clinton qui a "sauvé" deux journaleuses américano-corréennes des griffes de l'infâme dictateur nord-coréen en 2 temps 3 mouvements, on devrait encore avaler cette énième couleuvre, sans se poser de questions sur cet américain, sur ses motivations, ses soutiens ou son identité réelles, ni sur les magouilles en dessous de table ! Le tapage médiatique sur le calvaire de la Dame de Fer nobélisée est proportionnel au silence si suspect sur cet homme (s'il admirait tant Suu Kyi, il devrait savoir qu'elle devait être remise en liberté en mai 2009, que des élections sont prévues en automne 2009, que sa résidence était impitoyablement surveillée, et comprendre qu'il risquait de la compromettre s'il la rejoignait). Voilà les explications les plus grossières que reprend la presse sans recul (Yettow un mormon qui aurait fait une crise de mysticisme, et a voulu rejoindre à ses risques et périls la Dame qu'il admirait tant !!! oh le pauvre !), il est libéré on ne sait comment par la diplomatie américaine, et on doit croire des conneries pareilles !!!!!!!! Vraiment, la propagande nous publie n'importe quoi, un tel niveau de médiocrité est symptomatique de la profonde crise civilisationnelle aigüe que nous traversons.- A propos de la crise civilisationnelle, j'encourage tous ceux ici présents à lire le site dedefensa.org, qui l'exprime e l'analyse très bien http://dedefensa.org/

Nadine 22/08/2008 11:42

Bonjour Sananes,Je ne connais que très peu Georges ou voir pas du tout. Je ne vous trouve pas juste de dire que cet article n'est pas humain. Car si vous parcourrez ce blog, vous trouverez un être dévoué à la dignité humaine.

sananes 21/08/2008 16:16

JE VOULAIS SIMPLEMENT AJOUTER A VOTRE COMMENTAIRE QUI, est à mon humble avis, primordialc'est que le peuple du DARFOUR meurt tous les jours de faim et de soifsavez vous ce qu'est mourir de soif... c'est comme si vous aviez la gorge très très sèche et que vous ne pouvez pas vous désaltérez; Lorsque le Christ a porté sa croix pour aller se faire crucifier, un homme lui a tendu de l'eau pour mouiller ses lèvres. Vous n'avez jamais parler de cela dans votre article fort bien écrit d'ailleurs, mais si peu humain!

Georges Stanechy 23/07/2008 20:49

@ ClotildeVotre indignation sera crédible à partir du moment où elle condamnera les atrocités commises depuis 60 ans en Palestine avec ses 10000 prisonniers politiques sans jugement, le million de morts de l'Irak saccagé sur le fondement d'un mensonge, ou les massacres de civils au quotidien en Afghanistan.Pour ne parler que du présent...A défaut, ce ne serait que du mauvais théâtre.

clotilde 23/07/2008 14:17

Bonjour, je viens par hasard de lire vos commentaires et réactions qui me laissent sans voix....Comment pouvez vous nier le meurtre de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sous prétexte que la région dont ils sont issus 'regorgent de richesse " ? comment pouvez vous condamner les voix qui s'élèvent contre ces massacres sous prétexte que celles-ci seraient sympatisantes de Busch, d'Israël ou gagneraient tout simplement de l'argent ? comment pouvez vous soutenir et défendre la politique de la Chine ??? Etes vous déjà allé en Chine (ailleurs que dans les hôtels 4 ou 5 étoiles de Pékin bien sûr...) ?Je ne comprends pas comment on peut encore être aussi obtus et refuser de reconnaître que malgré des divergences d'opinions, certaines personnes sont sincères dans leurs engagements et que ce n'est pas parce vous ne mettez pas le même bulletin dans l'urne que vous devez systématiquement condamner tout ce qui se dit et se fait. que proposez vous ? d'ignorer le Darfour et de nier les massacres ? de les laisser mourrir de faim et de soif sous prétexte que le sol sur lequel ils meurent regorge de richesses ?levez vous de votre fauteuil dans votre confortable petit bureau et allez voir sur place sans à priori et en pensant pour une fois aux autres et au bien que vous pourriez leur apporter plutôt que de condamner par principe et sans proposer quoi que soit en échange.georges clooney, BHL etc... ont peut-être tort sur la médiatisation de leur action mais ils ont le mérite de faire quelque chose, eux !

zineb 18/04/2007 18:56

Merci de cette excellente analyse, et de ces informations. La présentation médiatique du Darfour est une imposture de plus à une époque qui en regorge.

Georges Stanechy 20/04/2007 11:18

@ ZinebMerci !Effectivement, contrairement au slogan qu’on nous martèle, nous ne vivons pas à "l’ère de l’information", mais à celle de la "désinformation". Le dirigeant d’une TV privée a dit que ses programmes avaient pour but de rendre les esprits réceptifs aux pubs de Coca… En fait, son cynisme manquait de courage, car le but véritable est de rendre les esprits réceptifs à la "propagande". Le problème c’est que tous les politiciens sont complices de ce système. Ils en profitent et trouvent normal la concentration actuelle des médias entre les mains de quelques groupes…Il est donc plus que nécessaire d’exercer notre esprit critique en permanence, pour éviter ce conditionnement permanent par les grands médias.

chahid 15/04/2007 23:36

En parlant de Mel Gibson et de son dernier film Apocalypto qui se veut un film contre la politique barbare de George Bush, "L'intervention en Irak provoquera notre perte. Envoyer des soldats au casse-pipe sans raison valable équivaut à faire des sacrifices humains" (déclaration de Mel Gibson  lors de la sortie du film aux Etats-Unis) ; avant même la sortie du film nombreux sont les éditoriaux américains qui sont passés à un lynchage systématique de Mel Gibson, présenté comme un fanatique violent, et le film du « plus atroce et violent film de l’histoire », or Apocalypto est un vrai chef-d’œuvre, l’un des meilleurs films des dix dernières années, et les scènes de violence sont très « modérées ». Remarque, le dernier film 300 qui fait l’éloge de la violence, de l’eugénisme et du racisme est présenté comme un « très bon film » ! Hollywood est certainement un des pires charlatans de notre temps !

Georges Stanechy 16/04/2007 17:22

C'est vrai, Mel Gibson est un fabuleux metteur en scène. Un des très rares à faire du "Grand Cinéma" avec un "sens",  un "questionnement". Sur la dignité humaine, la liberté, le destin collectif...  Dans ses films, aucune violence gratuite. Les films qu'il a mis en scène vont rester des classiques du cinéma difficiles à égaler. J'espère qu'il va continuer avec autant de talent et d'énergie, malgré l'hostilité du "milieu".

chahid 15/04/2007 00:27

Cher Georges Stanechy rien à ajouter, ton post est complet et bien documenté. Pendant que le monde est toujours focalisé sur ce qui va arriver à l’Iran, les néocons sont déjà dans la cible et l‘étape d’après Iran.   Comme quelqu’un a pu le citer dans le blog de M. Gresh sur la pensée de Hannah Arendt « L’impérialiste voit chaque conquête comme une station sur le chemin de la prochaine. Cromer a regardé l’Egypte et a vu l’Inde, Rhodes a regardé l’Afrique du Sud et a vu le monde. « J’annexerais les planètes si je pouvais », a-t-il dit. Ainsi en est-il aujourd’hui : l’Afghanistan conduit à l’Irak qui conduit à l’Iran qui conduit à Dieu sait ou. « La célèbre théorie des dominos ».
En ce qui concerne George Clooney, c‘est un très grand malin ! Il a construit toute une réputation internationale sur sa fameuse hostilité à l’administration Bush et à la guerre en Irak pour pouvoir ensuite servir les mêmes intérêts de la même administration !

Georges Stanechy 15/04/2007 12:01

Merci !Pour George Clooney, je pense qu’il a été habilement « retourné », comme disent les services spéciaux. Pas simplement par son père (pathétique, son portrait dans le documentaire…), mais par le "milieu" dans lequel il évolue. Le virement a été très net, à partir du moment où GC s’est lancé dans la production et la mise en scène de films. Car, qui dit production dit financement, et surtout : distribution, et distribution à l’échelon international, avec promotion assurée dans les médias « mainstream »… C’est là où un film se vend et où on peut récupérer son investissement et, généralement, faire un profit.Le cinéma à Hollywood est un système très féodal, avec ses ducs et ses barons. Si vous voulez évoluer, vous devez marquer et prouver votre allégeance. Pas simplement à un groupe de personnes, mais aussi à un « système de pensée » : le politiquement correct actuel aux USA, très lié au « Bushisme » et à l’extrême-droite sioniste. La production-distribution est, actuellement, entièrement vérouillée par ce "milieu".Mel Gibson a été exaspéré par ce système, lorsqu’il a produit La Passion du Christ. On lui en a fait "baver". Son film a été perçu, par le "milieu" comme un crime de « lèse-majesté »… De même, pour la production et les accords de distribution pour la diffusion de son film sur les Mayas. On comprend mieux (sans l’excuser pour autant) son ras-le-bol qui l’a conduit au dérapage verbal que l’on connaît...Compte tenu de ce contexte, j’en admire d'autant plus les comportements courageux d’acteurs comme Sean Penn ou Susan Sarandon, ou des "metteurs en scène- producteurs", comme Clint Eastwood ou Robert Redford, qui ont su préserver leur indépendance.