Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liberté ...

   
 

 

 

 


 
Le Québécois
chante la lutte des Peuples
contre la Prédation
 
 

Horizon...


Du conseil international en gestion stratégique et en développement d'économies émergentes...
Au regard sur la régression du respect de la dignité humaine, des libertés et du partage.
Une espérance solidaire avec ceux qui ne l'acceptent pas.
A contre-courant...

 

 

 

Modération


Tous commentaires et propos contribuant à enrichir échanges et débats, même contradictoires, sont amicalement reçus. Ne sont pas acceptées les pollutions organisées, en particulier :

a)  Hors sujets et trolls

b)  Attentatoires à la Dignité Humaine :

.  Injures

.  Propos racistes

.  Incitations à la haine religieuse

 

Avertissement

Liberté d’expression et abus de procédure

 

Devant la multiplication actuelle des atteintes à la liberté d’expression, sous forme d’intimidations et de menaces à l’égard de blogs et de sites, de la part d’officines spécialisées dans la désinformation et la propagande relatives aux évènements passés, présents et à venir au Moyen-Orient, tout particulièrement, il est rappelé que la Loi du 21 juin 2004 (LCEN),

modifiée par la Loi n°2009-1311 du 28 octobre – art.12, s’appliquant à des « abus » éventuels,

spécifie

dans son alinéa 4 :

« Le fait, pour toute personne, de présenter aux personnes mentionnées au 2

un contenu ou une activité

comme étant illicite

dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion,

alors qu'elle sait cette information inexacte,

est puni

d'une peine d'un an d'emprisonnement

et

de 15 000 Euros d'amende»

 

 

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 16:15

 

« Freud a certes déliré beaucoup – mais notre délire à présent semble être uniquement de fanatismes politiques – c’est encore plus ridicule – Je le sais. J’y ai été pris. »

Louis-Ferdinand Céline (1)

 

 

Qui suis-je ?...

 

Etre ou ne pas Etre ?... Je me prends pour Hamlet…

 

Ecartelé, à la Sartre : L’Etre ou le Néant…

 

Je n’en dors plus…

 

Les politiciens veulent, comme pour tous mes concitoyens, que je définisse mon “identité nationale”. Celle inscrite sur mon passeport ne suffisant pas. Je dois la définir, au plus profond de moi-même. On se doit d’aller vite, nous presse-t-on. Pour la sauver,

 

Elle serait mise en danger. En ce moment, ce serait par une déferlante assassine : burqa, voile intégral… En France, je ne l’ai pas encore aperçue. Mais, nous assurent des “observatoires de l’islamisation”, les minarets sont déjà sur leurs rampes de lancement en Suisse et vont cribler prochainement nos villes et villages.

 

Quand je suis à Londres, je rase les murs. Mes amis British se payent ma tête, rigolards. Ils ne sont pas les seuls, c’est le monde entier qui est plié en deux de rire. (2)

 

Les Londoniens n’imagineraient pas de ne pas rencontrer une ou deux femmes en voile intégral, sur le marché de Camden, quand ils vont chiner en famille le dimanche. Ils considèrent que c’est “exotique”. Cela fait partie de l’animation festive des rues de la capitale, tout comme les nanas aux piercings, les poupées bariolées sorties des mangas, les dreadlocks des rastas jamaïcains, ou les cuissardes pour minijupes…

 

Voile intégral, Burqa ?... Ils en commercialisent même sur Internet pour leurs soirées échangistes ou fétichistes. Il est vrai que ce sont de grands amateurs de fétichisme… C’est très tendance dans l’érotico-sexy. Ils vont jusqu’à en vendre en latex ! Au choix : en blanc, en bleu ou en noir…

 

Ces British, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de perdre leur “identité”. On ne fait pas de l’humour avec ça. Il n’y a pas pire que le latex pour vous faire perdre contact avec la réalité. Mais, ils sont inconscients de la menace…

 

L’identité nationale, et la lutte contre le voile intégral, sont des enjeux vitaux pour nos Nations.

 

Mais, quelle “identité” ?...

 

Laurel-and-Hardy2.jpg

 

Angoisse existentielle

 

Connais-toi, toi-même, conseillait Socrate à ses élèves… Pas facile… Connaître son identité, sans savoir qui on est ?... Ou, se connaître grâce à son identité ?... Celle de mes ancêtres, de mon passé, de mon présent, de mon avenir ?... De ce que je souhaite être ?...

 

Ma nationalité française est-elle liée à ma filiation, à mon lieu de naissance, à ma langue maternelle ?... Mes ancêtres les Gaulois, et les autres qui ont suivi, venant d’Asie centrale…

 

Si je suis Polynésien, ou Kanak, né dans une région de l’hémisphère sud, à 20.000 km de la France ?... Issu d’une Civilisation, d’une culture, de coutumes, de croyances, d’un peuple, d’un pays, rayés de la carte et annexés par la France à la fin du XIX° siècle, suis-je français ?... Mon identité est-elle déterminée par conquête coloniale ?...

 

A moins que mon identité nationale ne se définisse d’après croyances et religions ?...

 

On me somme d’être laïc. Je le suis, je le jure ! En même temps, d’être judéo-chrétien, fondement de la seule civilisation porteuse de “valeurs” me dit-on. Mais, comment l’être si ces “valeurs” sont introuvables ?...

 

A ce jour, le judéo-christianisme n’a pas encore assimilé, intégré, appliqué, les “Valeurs” cardinales et fondamentales de l’enseignement de Jésus, rappelé si fortement par Johannes Eckhart : (3)

« Tu dois aimer tous les hommes comme toi-même, les estimer et les considérer de la même façon ; ce qui arrive à un autre, en bien ou en mal, il faut que tu le considères comme arrivant à toi-même ».

 

Si je suis athée, agnostique, animiste, je-m’en-foutiste, SDF ?... Ne suis-je plus français ?... Suis-je un apatride ?...

 

J’angoisse. Je ne compte plus les moutons pour m’endormir… Ce sont les moutons qui me regardent courir après le sommeil…

 

A moins de définir mon identité par opposition ?... Plus facile.

 

Je suis ce qui n’est pas, ou ne doit pas être. Sautons le pas : ce qui ne correspond pas à mon humeur, à la ligne du parti, au matraquage de la propagande, à la norme sociale. Au risque de ne pouvoir éviter, comme l’Histoire le démontre, la surenchère populiste, raciste, propre à la psychologie des foules (4) manipulée par la désinformation.

 

D’où l’utilité des minorités pour se définir. Par la peur. La peur de “L’Autre”. J’ai peur d’être envahi par la misère du monde. En Europe, par les peuples anciennement colonisés ou d’immigration récente : maghrébins, arabes, africains sub-sahariens, turcs, pakistanais, bengalais...

 

Je vais me dissoudre, ma race va disparaître...

 

Les mariages mixtes représentent un puissant facteur de dissolution. Heureusement l’Etat, via les préfectures, veille pour les diaboliser, les entraver, les décourager. (5)

 

Nous avons beaucoup de chance : quand la France traverse des crises graves, ses politiciens ont le génie de multiplier décrets et lois pour sauver son “identité”. Le sursaut républicain…

 

A la chute de Napoléon III, au lendemain de sa défaite humiliante face aux Prussiens annexant l’Alsace et la Lorraine, s’est constituée à Tours, où s’était réfugiée la caste politique, la 3° République. Une des premières mesures votée, en plein désastre, a été de préciser “l’identité française”. Ce qui reste dans l’histoire comme la Loi Crémieux, qui est en fait un Décret du 24 octobre 1870.

 

Les “départements français d’Algérie”, de l’époque, ont servi de laboratoire. Etaient déclarés “français” tous les européens présents en Algérie, aux côtés des colons français fraichement débarqués : espagnols, italiens, maltais, grecs, etc. Et, tous les indigènes qui n’étaient pas musulmans. Cette mesure s’est élargie aux protectorats du Maroc et de Tunisie. C’était clairement définir le vivre ensemble

 

Aujourd’hui, en pleine crise économique d’un pays richissime, où se développent inégalités sociales, pauvreté, développement exponentiel du chômage, scandale des milliards pompés par les banques, suivi du scandale des groupes pharmaceutiques engraissés avec la grippe à 2 milliards d’euros, nos hommes politiques vont “légiférer sur le voile intégral”.

 

Ils vont droit à l’essentiel : l’identité nationale.

 

Se dressent, comme toujours quand la Nation est en péril, des hommes valeureux, clairvoyants, humanistes, empreints d’un sens de La Dignité Humaine inégalable.  

 

Deux exemples. Tandem emblématique. Invités en permanence dans tous les médias, pour recueillir le moindre de leurs avis. Représentatifs de “l’élite politique” actuelle, je les trouve admirables de convictions et de principes. Adversaires résolus, implacables, du “double langage”, de la “double casquette”.

 

Ils font partie de ces responsables qui souhaitent, réclament, insistent, pour que les conflits du Moyen-Orient, celui de la Palestine tout particulièrement, ne soient surtout pas « importés » dans le débat français. Dans un esprit de neutralité citoyenne, assimilable à celle de la laïcité en matière religieuse.

 

Grâce à leur vigilance, me dis-je, paix, liberté, égalité, fraternité, laïcité, lutte contre la corruption, sont entre de bonnes mains : La République est bien protégée. 

 


Le panache du courage

 

Ainsi le brillant député Eric Raoult, “rapporteur de la mission sur le port du voile intégral”, à l'Assemblée nationale. Son rapport est attendu avec impatience fin janvier 2010, après les 6 mois d'auditions de cette auguste et prestigieuse commission. (6)

 

Car, courageusement, il ferraille dans tous les débats sur les dangers que représente l’Islam pour la laïcité et les institutions républicaines. Bien sûr, “l’Islam radical” servant de feuille de vigne à l’islamophobie… Quelle énergie combative, doublée d’intelligence tactique !... Heureusement que nous l’avons, comme dirait Bernadette…

 

Il s’est bruyamment signalé par son rappel à l’ordre à l’égard des écrivains et artistes, notamment à l’occasion de la remise du prix Goncourt 2009 à Marie N’Diyaye. Leur ordonnant d’observer un “devoir de réserve”. Contempler son nombril : oui. Critiquer son pays et sa nomenklatura : non. Impressionnant de panache, dans l’imposition du respect de la discipline “médiatique”…

 

Tant de fermeté, dans la défense républicaine, aide à comprendre qu’il soit un partisan résolu du rétablissement de la peine de mort (7). Bien sûr, pour “quelques cas précis”.

 

C’est toujours comme cela qu’il faut commencer. Comme pour la torture. Toujours initier, entamer, banaliser, une action répressive hyperviolente, abjecte, sous prétexte de “quelques cas précis”. Puis, inévitablement cela se généralise, dans l’indifférence. C’est ainsi que se forgent les Civilisations fondées sur des “valeurs”… Par la fermeté, dans la grandeur d’âme.

 

Rompu aux manœuvres et arcanes des combinaisons politiciennes, il est impressionnant d’activés multiples. Assurant la présidence de la Fédération UMP de Seine-Saint-Denis depuis sa création. Sans compter les “amicales” dont il a assuré, ou assure encore, la création ou la présidence. Telle celle qui s’occupe de nos colonies actuelles, sous l’aimable appellation d'Amicale des parlementaires amis de l'Outre-mer.

 

Son titre de gloire, les mauvaises langues disent son assurance tous risques, mais les gens sont méchants : président de l'Association des élus amis d'Israël (ADELMAD). (8)

 

Association aux moyens infinis, regroupant environ 800 élus français, spécialisée, entre autres finalités, dans l’organisation de leurs voyages en Israël, avec jumelage de villes ou communes françaises et israéliennes. Y compris dans les territoires occupés illégalement au regard des résolutions de l’ONU. Magnifique vision géopolitique…

 

Son coup d’éclat : le 5 mars 2004. Vice-président de l'Assemblée Nationale Française, il prononce cette phrase historique :

« Je suis d’accord avec Sharon ».

 

Soutenant le gouvernement d'Ariel Sharon dans la construction du “mur de séparation” entre les territoires israéliens, appropriés illégalement, et la poussière de territoires palestiniens restants. Assimilant ce Mur d’apartheid, dans sa déclaration, à une “clôture de piscine”… (9)

 

Ariel Sharon dont on sait qu’il est considéré comme un “criminel de guerre” pour avoir supervisé, entre autres, les massacres des camps Palestiniens de Sabra et Chatila lors de l’occupation de Beyrouth sous son commandement en 1982. Même par ceux qui ont servi sous ses ordres, Gilad Atzmon par exemple.

 

Pour un élu français, au XXI° siècle, il faut du cran, des tripes, pour avoir l’audace de soutenir de tels actes. Sabre au clair, comme un cuirassier chargeant à Waterloo ! Magnifique de ténacité, dans les convictions humanistes…

 

Mais, il n’en a probablement  jamais entendu parler. Normal, les médias n’en parlent pas. Comme des massacres de Gaza, au mois de janvier 2009, avec les crimes de guerre qui les ont accompagnés, ainsi que le révèlent les rapports officiels de l’ONU, habituellement si silencieux en ce domaine.

 

N’est-ce pas, au fond, cette capacité d’arbitrage des élus du peuple dans le choix des informations qui doit primer ?... Les détails importent peu, on se doit d’aller à l’essentiel.

 

Cette superbe manifestation du respect, de la défense, de la promotion, de la « Dignité Humaine et des Droits de l’Homme », de la part d’un député-maire français, d’un vice-président de l’Assemblée Nationale, est tellement rare qu’on ne peut que s’incliner devant une telle stature…

 

 

Le génie de la certitude

 

Un autre poids lourd de la caste politique actuelle, que j’apprécie beaucoup : Jean-François Copé. Alias “JMP” : « J’aime Mon Pays ».

 

JMP, UMP… Car, il est un des hiérarques les plus puissants du parti au pouvoir, dont il est le président du groupe parlementaire, à l’Assemble Nationale.

 

Pas un discours, pas une intervention, sans qu’il ne les commence ou ne les truffe de la phrase incantatoire : « J’aime Mon Pays ». Sous-entendu : “si vous ne partagez pas mes convictions, mon idéologie, ma politique et celle de mes amis, c’est que vous n’aimez pas la France”.

 

J’en suis béat. Impressionnant de force.

 

Pas celle de la pensée. Mais, celle du rabâchage, du slogan, du raccourci, du prêt-à-penser. Qui ne veut rien dire. Tout et son contraire. Dans le genre : « si vous aimez la Nature, achetez un 4X4 climatisé ».

 

C’est là, le ressort du génie : vriller au fond des yeux de l’interlocuteur, avec le calme du culot en acier, le vide conceptuel ; tétanisant, pétrifiant, sur place le gogo qui aurait quelques pulsions contestataires. Peu de politiciens en sont capables.

 

Du grand art.

 

Moi, qui adore me laisser intoxiquer par les « pétards politiciens », vous enfumant avec « la force tranquille », « tous ensemble luttons contre la fracture sociale », et autres fariboles… Quel repos pour les neurones !

 

L’ataraxie de l’esprit critique, du libre arbitre. En état de lévitation mentale. La phrase : « J’aime Mon Pays » est idéale. Car universelle. Elle pourrait s’appliquer à une marque de café, de dentifrice ou de cirage : Quoi d’autre ?... J’aime mes pompes…

 

Mais, le génie de Jean-François Copé ne s’arrête pas là. J’ai relevé une de ses autres sentences de penseur hors pair, sur ses deux sites, le “personnel” et le “politique” qui s’intitule « generation.fr ». (10)

 

C’est vrai, on n’y trouvera rien sur les problèmes et solutions relatifs au chômage, à la progression de la pauvreté, à l’injustice sociale et économique, à la corruption, à la fiscalité confiscatoire en faveur des plus riches, aux détournements des fonds publics au profit des banques et des groupes pharmaceutiques.

 

Rien.

 

Comme son compère, Eric Raoult, il a raison de ne se concentrer que sur le primordial, ce qui détermine le présent et l’avenir de notre collectivité, dans l’urgence : l’identité nationale et le voile intégral.

 

Des mots simples, dans ses propos ou sur ses sites, au service de concepts fulgurants. La marque de l’Homme d’Etat :

« Le  respect de la dignité humaine, principe à valeur  constitutionnelle,  m'apparaît comme  la base essentielle de notre démocratie, comme je l'ai rappelé dans mon discours du 17 décembre dernier.

En tant que législateurs, avec un grand nombre de mes collègues députés, nous considérons qu'il y a des fondements juridiques solides pour justifier une interdiction et que pour cela, une loi est indispensable. »

 

Le « respect de la dignité humaine »… Ah !… Comment ne pas vibrer devant cet appel au cœur et à la raison ?...

 

Jean-François Copé député-maire lui aussi est, en effet, un des plus dynamiques parlementaires dans l’élaboration de la “loi sur le voile intégral”. Animant le groupe parlementaire UMP dans le cadre de la préparation de cette future loi. Pour lui, le danger de la patrie ne tolère aucun retard dans la prise de décision. De la poigne, de l’élan dans cette lutte implacable pour la dignité humaine.

 

C’est d’ailleurs au cours d’une réunion du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, qu’il présidait le 22 décembre dernier, qu’a été prononcée une autre phrase historique :

« Le jour où il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France ».

 

L’auteur en était Pascal Clément, l’ancien ministre de la Justice prédécesseur de Rachida Dati. Une des ses collègues, de confession musulmane était présente dans le groupe : Nora Berra, élue de Lyon membre du gouvernement en tant que Secrétaire d’Etat aux Ainés. Elle n’a pas apprécié et a claqué la porte, estimant que ce niveau d’islamophobie était inadmissible. (11)

 

Pascal Clément aurait dû prêter attention à la qualité des membres présents. Ce qui se dit en aparté, dans les salons, les salles de rédaction, les cafés de commerce, les clubs de golf ou les campings, ne se dit pas dans une enceinte parlementaire. Il doit se recycler…

 

D’un calme souverain, en Leader efficace, en Chef charismatique, Jean-François Copé a su ramener le calme dans ses troupes.

 

Sa connaissance du monde musulman, de sa civilisation, de ses valeurs, lui confère toute la légitimité humaine et intellectuelle pour diriger de tels travaux de réflexion, si importants pour notre collectivité nationale. Dans la sérénité. Compréhension, empathie, équité, étant les paramètres essentiels à la clarté de l’analyse. Sa mère, Monique Ghanassia, est originaire d’Algérie. Quelle meilleure clef pour s’ouvrir à “L’Autre” ?...

 

C’est cette dimension que j’apprécie surtout chez cet homme politique exceptionnel, ce sens de l’Universel. De la civilisation musulmane, sa pratique permanente du Moyen-Orient en magnifie la vision humaniste.

 

 

Les Chevaliers de la Dignité Humaine

 

Oui.

 

En dehors de ses multiples responsabilités, il est membre du Comité Directeur, après en avoir été un temps le Président, de la prestigieuse « Association France-Israël ».

 

Ce centre de réflexion est réputé pour la qualité, l’impartialité, l’éthique de ses analyses sur la France, Israël et le devenir du monde. Un extrait de la présentation :

« … La doctrine essentielle de l’Association réside dans la certitude qu’aujourd’hui, les nations française et israélienne sont menacées par des ennemis identiques : la détestation de l’État-Nation, l’islamo-fascisme et l’extrémisme de droite et de gauche. Le mot d’ordre de France-Israël est donc :

 Quand nous défendons la France nous défendons Israël, et quand nous défendons Israël nous défendons la France !” ». (12)

 

A priori, je ne pense pas qu’Israël, qui est une des premières puissances nucléaires de la planète et un des trois premiers vendeurs d’armements du monde, parmi les plus sophistiqués dans la haute technologie, ait un quelconque besoin d’être “défendu” par la France…

 

Toutefois, je l’admets, nous nous devons d’être solidaires dans la défense de la Civilisation : les jets de cailloux de résistants à la spoliation de leurs terres peuvent être gênant dans les nouvelles colonies, pour la circulation automobile et la quiétude des barbecues. Il faut frapper fort. Faire preuve de vigilance et de fermeté. Comme à Gaza en décembre 2008 et en janvier 2009. Sans hésiter.

 

Des dangers plus réels, aux enjeux encore plus déterminants, se profileraient en France même...

 

Lors d’un “dîner de soutien”, tenu le 19 novembre 2009, le président actuel de l’Association France-Israël, G.W. Goldnadel, courageusement lucide, a identifié les dangers qui ébranlent la France et son “identité”.

 

Avec clarté, il sensibilisait les législateurs de notre pays, au premier rang desquels figurait Jean-François Copé qu’il tutoyait amicalement dans son discours (13) :

 « … Des bandes déterminées, organisées, puissamment financées, profitant de bouleversements démographiques en rien maîtrisés, dont il est de très mauvais goût de seulement s’inquiéter, contribuent puissamment à la détestation d'Israël et de son peuple.

Le boycott de ses produits, de son agriculture, de sa Culture, pourtant rayonnante, commence à devenir naturel.

Des femmes voilées ou en burkha pénètrent violemment dans les supermarchés pour empêcher leur vente dans un étrange silence... » (14)

 

Diable !  My God ! On en a le souffle coupé !…

 

D’habitude, les vigiles des supermarchés vous écrasent une cage thoracique pour moins que ça.

 

Si “des femmes voilées ou en burkha”, adeptes du karaté, neutralisant les vigiles en smoking, mettent en danger “violemment” le libre commerce et la libre concurrence dans ce genre d'établissement, il est assurément urgent de légiférer. Surtout, si elles ont, en plus, la prétention de plonger « dans un étrange silence » ces temples de la joie et de la fête à la gloire du Veau d’Or !...

 

Ce serait la mort de La République

 

Au cœur des recherches et observations de ce centre de recherche éminent, Jean-François Copé, membre de son Comité Directeur, ne manquera pas de faire profiter notre pays de l’exemple d’Israël qui est un “modèle d’intégration”, admiré dans le monde entier.

 

Israël n’est-il pas un véritable laboratoire de l’humanisme, de la solidarité, de la justice, de la paix, du respect du droit international, des Conventions de Genève, des religions et des peuples ?...

 

N’est-il pas, pour l’humanité, un modèle sans pareil de la “laïcité” ?... Encore une fois à l’avant-garde de l’humanisme et des progrès de La Civilisation, début janvier 2010, des parlementaires israéliens souhaitent, dans un rayonnement laïc, faire voter une loi imposant aux députés de :

« … jurer fidélité à un "Etat juif"… ». (15) 

 

W.G. Goldnadel, Le président de l’Association France-Israël, a raison de proclamer à la fin de son discours :

« … Mais nous, nous sommes l’Humanité. » (16)

 

Effectivement, “Les Autres” ne sont que des zombies…

 

Je le reconnais.

 

Ces grands hommes, législateurs clairvoyants, défenseurs de la laïcité et de l’identité nationale, je les crois. C’est ma seule certitude. J’y tiens. Je m’y maintiens.

 

Je n’ai pas encore compris mon “identité”. Je ne sais pas ce qu’elle veut dire ou signifie. Même si je ne la comprends pas, grâce à eux, cette identité, je la sens, je la vis. C’est l’essentiel. Impalpable et solide comme du béton.

 

Ce béton recouvrant les quelques velléités culpabilisantes d’avoir eu l’intention d’émettre, de manière fugitive et inaudible, des réserves sur la caste qui nous dirige dans son infinie sagesse ...

 

Non, la France, légiférant des lois discriminatoires n’est pas raciste. Elle reste le “Phare Universel” de l’Humanisme et de la Dignité Humaine, dans la promotion de la Paix et de la Solidarité.

 

Nous”, comme ils disent, “nous sommes l’Humanité”. Les “Autres”, n’en sont pas.

 

Alors…

 

Ma carte d’identité et mon passeport, les photos bien en évidence, déposés au pied de ma lampe de chevet, sur ma table de nuit…

 

Après les guili-guili de ces champions de la grandeur d’âme et de l’honnêteté, symboles de la puissance et de la sécurité paternelles, veillant sur moi en contrepartie de ma soumission…

 

Je vais m’endormir comblé d’un apaisement infini, dès l’émission de mon petit rot :

« J’aime Mon Pays ».

 

A-reu…  A-reu…

 

 


 

 

1)  Louis-Ferdinand Céline, lettre du 5 août 1947, à Milton Hindus. Citée dans Céline par Yves Buin, Gallimard – Folio, 2009, p. 168.

2)  Antonin Sabot, Identité nationale : la presse mondiale raille « la mauvaise idée de Sarkozy », Le Monde, 23 décembre 2009, http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/23/identite-nationale-la-presse-mondiale-raille-la-mauvaise-idee-de-sarkozy_1284178_3224.html

3) Johannes Eckhart (1260-1328), sermon : « In hoc apparuit caritas Dei in nobis », cité par Jeanne Ancelet-Hustache, Maître Eckhart et la Mystique rhénane, Le Seuil, Paris, 1956.

4)  Gustave Le Bon, Psychologie des foules, première édition 1895, Edition Félix, Alcan, 9° édition 1905, 192 pp., édition électronique : http://envole.net/enote/doc/20080418_Gustave_le_bon_psycho_des_foules_alcan.pdf

5) Les couples mixtes se heurtent aux entraves des préfectures,

Le Monde, 22 décembre 2009, http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/12/22/les-couples-mixtes-se-heurtent-aux-entraves-des-prefectures_1282848_3224.html

6)  Savourez le début de l’intervention d’Eric Raoult sur le double langage lors de l’audition de Tariq Ramadan à l’Assemblée Nationale devant la “Commission sur le port du voile intégral”, jeudi 3 décembre 2009, http://www.tariqramadan.com/spip.php?article10933...

7)  Encore dix-huit députés pour la peine de mort, Libération, 30 janvier 2007, http://www.liberation.fr/politiques/010118202-encore-dix-huit-deputes-pour-la-peine-de-mort

8)  ADELMAD (Association des Elus Amis D’Israël) : http://pesia28.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/11/08/douzieme-visite-annuelle-d-adelmad-en-israel.html, ou encore http://ms-my.facebook.com/note.php?note_id=224715609950

9)  Eric Raoult, revue de presse du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) du 8 mars 2004, Eric Raoult : Je suis d’accord avec Sharon, http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=2548&returnto=articles_display/detail_th_type&thid=5&artyd=5

10)  Consulter les deux sites : http://www.jeanfrancoiscope.fr/site/index.php & http://www.generationfrance.fr/web/index.php

11)  http://www.rue89.com/2009/12/23/le-minaret-de-clement-en-travers-de-la-gorge-de-nora-bera-131090

12)  http://www.france-israel.org/page.ahd?idrub=5

13) Un membre du gouvernement français assistait à cette manifestation aux côtés de Jean-François Copé, Mr. Christian Estrosi, Ministre auprès de la Ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi.

Parmi les officiels israéliens figurait le général Ya’alon considéré par des associations humanitaires comme un criminel de guerre, notamment à la suite du rapport Goldstone de l’ONU, en tant que responsable des massacres de Gaza.

14)  http://www.france-israel.org/articles.ahd?idrub=29

15)  Le Monde, « Les députés arabes israéliens vont-il devoir jurer fidélité à un "Etat juif" ? », 3 janvier 2010, http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/01/03/les-deputes-arabes-israeliens-vont-il-devoir-jurer-fidelite-a-un-etat-juif_1286974_3218.html

16)  Discours du 19 novembre 2009, Association France-Israël, Op. Cit.

 

 

Photos des comiques : Laurel (le maigre) et Hardy (l’enrobé…). Voir le site : http://www.laurel-and-hardy.com/

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Georges Stanechy - dans Islamophobie & Racisme d'Etat
commenter cet article

commentaires

Noor 16/01/2010 11:46


Bonjour à tous et à tous

Maintenant au Yémen...de toute façon là où il y a des trucs à piquer les colons et autres espèces de rapaces s'y trouvent.
C'est une de mes destinations à venir...j'aime l'architecture de l'islam, il paraît que New-york se serait inspirée de l'architecture Yéménite.
C'est un des pays qui me fascine.



L'architecture au Yémen


Super bonne journée à vous tous!!




Noor 15/01/2010 15:13


Bonjour à tous,
Rita j'ai bien aimé ton commentaire ci -dessus.
Là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est dire que Georges est pro-burka t'as vu ça où? Et pourtant j'essaie de relire l'article mais je ne vois rien de tel!  La synataxe de
Georges est pourtant claire nette et précise, alors il est où le malentendu?!
Et puis, cette loi est idiote car sous pretextes de protéger ces mêmes femmes, elle va les rendrent deux fois plus malheureuses dans les clichés des occidentaux.
Tu dois savoir Ritapitton que certaines femmes on fait le propre choix de porter la burka tout comme les autres de se balader à poil dans les rues de Paris. Mais elles ont ne leur interdit pas et
on ne leur fait pas de procès contre atteinte à la pudeur, mais là je pense que tu es d'accord avec moi.
Il y a une femme dans mon quartier qui la porte je lui demanderait de ta part si elle se sent aliénée ou pas?!
à suivre...


Georges Stanechy 15/01/2010 14:56



Bonjour Bertrand

D'accord pour relativiser suivant le contexte de l'époque.

Mais reconnaissons que, quel que soit le contexte, le principe du respect du droit à l'autodétemination des peuples et du respect de leur dignité, n'est pas à géométrie variable. Sinon, c'est
ouvrir la porte à la justification de l'interventionnisme militaire halluciné auquel nous assistons, en particulier en terre d'Islam.

Maintenent au Yémen... Et, demain ?...

Amitiés



Georges Stanechy 15/01/2010 14:47



Bonjour Rita

Je vois que je me suis mal fait comprendre ou, plus certainement, que je me suis mal exprimé... Il est vrai que manier l'ironie ou le sarcasme n'est pas un art facile.

Tu sais très bien quelque part (ou tu n'aurais aucune intuition, ce que je ne crois pas...) que je ne suis pas "pro-burka"... Pas plus que "pro-Copé"...

Je suis tout simplement "contre la persécution religieuse" (ou de toute "croyance personnelle" : athée, agnostique, etc.), visant à diaboliser une communauté. Dans le cas des campagnes de
propagande récurrentes contre l'Islam (dans le monde occidental), pour justifier les occupations militaires, directes ou via des dictatures imposées, au Moyen-Orient notamment. Avec les pillages et
les horreurs qui les accompagnent.

Quand ce n'est pas le foulard, ce sont les minarets, les banlieues, les contructions de mosquées, c'est le voile intégral, etc. etc. Cela n'en finit pas...

Fichons la paix à l'Islam qui est une grande religion, en mesure de régler ses problèmes, nuances ou divergences comme le font les autres croyances ou religions, tout au long de l'histoire.

Quant aux deux cents ou quatre cents jeunes femmes qui portent le voile intégral en France (sur quatre ou cinq millions de musulmans), laissons-les résoudre leurs problèmes de post-adolescence ou
de vécu religieux dans la liberté de leurs choix. Elles trouveront d'elles-mêmes, le juste équilibre entre la pratique de leur foi et les nécessaires ajustements à la vie citadine sous nos
latitudes...

Pourquoi les radicaliser ou les persécuter, sachant qu'elles ne représentent aucun danger ?...

Cette diabolisation, derrière laquelle on retrouve les mêmes lobbies islamophobes, n'a pour objectif, nous le savons tous, que d'entretenir dans une opinion publique "désinformée" le mythe de
l'Islam représentant "un danger pour notre Civilisation", et autres foutaises... Et, bien sûr de dresser une partie de notre communauté "nationale" contre une autre.

Ces ferments de racisme et de guerres civiles distillés à longueur d'année par ces groupes islamophobes sont la négation de "l'universalisme français" dont se revendiquent certains. C'est une
régression intellectuelle qui nous renvoie au XII° siècle, à l'époque des Croisades...

A l'opposé de l'esprit de tolérance qui est le fondement d'une vie en collectivité et d'une Civilisation humaine, pour ne pas dire humaniste...

Ceci étant, je t'invite à méditer la phrase de Johannes Eckhart...

Bien amicalement



Bertrand 15/01/2010 13:51


Oui, Georges, mais c'est un autre contexte politique. A l'époque, le gauchisme était à son apogée et une grande partie de la jeunesse se sentait solidaire des Viet-Namiens pour des raisons
politiques (conflit est/ouest). Aujourd'hui, l'ennemi désigné de l'occident, l'Islam radical, est beaucoup moins consensuel.
Ces 2 périodes historiques ne sont pas comparables.

Amitiés,
/Bertrand


ritapitton 15/01/2010 10:15


Bonjour Georges ,
Mon dernier post est peut -être un peu lourd mais ça sortait de mes tripes .
Je suis viscéralement anti -Burka , anti- aliénation de la femme dans toutes les cultures orientales et occidentales .J'ai fait une sortie par mail  contre France 3 et Mireille Dumas pour leur
envoi  du Crazy Horse proxénète avec ses danseuses dénudées  jusque dans nos foyers  pour la fête du Nouvel An  que la culture occidentale transforme en fête du cul !!??
Je suis aussi viscéralement opposée à la France du Crif , à la France sionisée qui ronge l'identité française gaulliste .
Georges tu es pro burka et en même temps pro Copé dont tu fais l'éloge en première partie , ce même Copé qui s'occupe de la  prochaîne loi anti burka ??????
J'avoue être un peu perdue dans ce contexte .

Bien à toi malgré nos divergences burkaïques .Amitiès . Rita


Georges Stanechy 14/01/2010 10:42



Bonjour Bertrand

Mais, quand on voit les documentaires et films des années soixante, avec les énormes manifestations en Europe contre la guerre du Vietnam, à laquelle la France et les autres pays européens ne
participaient pas, la mobilisation des "intellectuels", des "politiques", vraiment ça avait de la gueule...

On a l'impression d'être passé très près d'une Europe "démocratiquement courageuse", en mesure de se mobiliser contre les violences coloniales, défendant des "valeurs universelles" : celle de la
Paix, de la Solidarité, du respect des peuples dans leur droit à l'Autodétermination, en particulier...

Il est vrai qu'à l'époque, il y avait "le choc des photos", le témoignage des reporters de guerre "indépendants", censure et propagande n'avaient pas atteint la puissance que nous leur connaissons
aujourd'hui...

Amitiés



Georges Stanechy 14/01/2010 10:20



Rita Pitton, Bonjour

Bien reçu ton commentaire. Pourrais-tu "l'alléger", afin qu'il puisse rentrer dans le "cadre forcément limité" de ce modeste blog ?...

Connaissant ton intérêt pour la "spiritualité", quel est ton sentiment sur la phrase de Johannes Eckhart :"Aime ton prochain, etc." ?...

Merci

Amicalement



Bertrand 12/01/2010 15:48


Bonjour Georges,

Bien qu'ayant souvent été en Angleterre (ou peut-etre à cause de ça) je reconnais ne pas avoir de penchant très marqué pour le pays de sa gracieuse. Ce serait dur de le nier.
Quand vous dites que l'anglais supporte très bien la difference, je vous répondrais que, mieux que ça, il L'ENCOURAGE car l'anglo-saxon est differentialiste. c-à-d qu'il à besoin de la difference
pour se sentir à l'aise. Si bien que même quand il n'y en a pas vraiment, il va la créér de toute pièce (comme votre exemple sur les supporters de Newcastle le démontre) pour se rassurer.
Le Français, lui au contraire est universaliste, il nie les différences même quand elles existent, et si elles s'imposent à lui, ils les rejette violemment car elles l'inquiète.
Cet antagonisme culturel entre nos 2 nations est une des raisons pour lesquelles nous nous comprennons si peu depuis toujours.
Tout ceci a été écrit et expliqué par Emmanuel Todd dans ses livres sur l'anthropologie des systèmes familiaux.

Donc, l'anglo-saxon aime les differences car elles lui permettent de bien marquer son identité. Chacun chez soi dans son ghetto. Le français lui, les refuse car il se sent mal dans une société
ghettoïsée.
D'ou le communautarisme anglais et l'assimilationnisme français.
Vous me parlez de mariages entre vos amis et des malaisiennes mais combien connaissez-vous d'anglais mariés avec des pakistanaises ou des Jamaïcaines par exemple ? Il y en en a très peu. Au
contraire de la France ou les taux de mariages mixtes sont jusqu'à 10 fois supérieurs (je dit bien dix fois), et ceci est prouvé par toutes les études démographiques.
C'est pour cela qu'il faut relativiser l'apparente "tolérance" de la société britannique qui cache en fait un profond racisme. C'est la façon dont s'exprime ce racisme qui est differente de celle
dont il s'exprime en France.
J'aime bien Galloway, moi aussi, mais je vous ferais remarquer qu'il est élu d'une circonsription "ghetto" à forte majorité musulmane.
Quand aux manifestations de masse, j'en ai surtout vu contre la guerre d'Irak, moins contre l'afghanistan, mais à ce que je sache la France n'a pas envoyée de troupes en Irak. Cela me parait donc
assez peu étonnant qu'il y ai eu moins de manifestations contre cette guerre dans notre pays, vu que nous n'y avons pas participé.

amitiés,
/Bertrand


Georges Stanechy 12/01/2010 10:40



Chère Aline, Bonjour

La classe poltique nous a habitué de tous temps à la langue de bois et à l'hypocrisie.

Mais on assite, à présent, à un véritable hold-up de politiciens voyous sur des principes tels que La Dignité Humaine ou les Droits de l'Homme et de l'Enfant, alors qu'ils
soutiennent les pires crimes contre l'humanité.

Ils en arrivent, avec l'appui des médias de la désinformation, à phagocyter tous les débats politiques (détournant l'opinion publique des problèmes urgents de redistribution de la richesse
nationale, entre autres...) donnant des leçons, à la collectivité et au monde entier, de générosité et de démocratie.

Cette imposture intellectuelle et morale est tellement banalisée qu'elle donne une idée de l'ampleur et de l'efficacité de l'appareil de propagande dans lequel nous sommes immergés...

Amitiés



Georges Stanechy 12/01/2010 10:24



Bonjour Bertrand

Sus aux Anglais ! Comme s'écriait du Guesclin...

Loin de moi la volonté d'idéaliser la société britannique aux multiples injustices et tensions sociales.

Toute la filmographie du cinéaste Ken Loach, et il n'est pas le seul, en témoigne. Et, vous connaissez mon admiration d'Harold Pinter pour la virulente critique de la nomenklatura britannique,
aussi corrompue, faisandée, belliciste et islamophobe que la nôtre. A plusieurs reprises, j'ai même posté sur mon blog des caricatures de Steve Bell, Martin Rowson ou Kuhn.

Mais, il est un fait qu'à Londres, (Birmigham, Liverpool et Glasgow, aussi...) tout particulièrement, une vie cosmopolite se développe (j'ai des amis anglais mariés avec de splendides
Malaisiennes...) où chacun est accepté avec ses particularités. Vous vous êtes certainement rendu dans des agences bancaires ou postales, où on est souvent servi par des femmes portant le foulard
sans que cela provoque des crises d'urticaire aux britanniques.

Une dimension  que j'aime beaucoup chez eux, c'est leur forte mobilisation contre les guerres d'Irak et d'Afghanistan avec des manifestations impressionnantes par leur nombre, des députés très
actifs pour secouer la classe politique (comme le célèbre Galloway, qui vient d'êtres expulsé du Caire alors qu'il participait à un convoi de secours pour Gaza), des militaires en rupture avec leur
institution (certains ont été emprisonnés) témoignant courageusement contre les atrocités commises par les troupes britanniques en Irak et en Afghnaistan.

Toute une mobilisation,  plus rare ou dispersée en France.

Ceci dit, j'en conviens, le développement du chômage accroît les tensions entre communautés. Je citerai Newcastle où des bagarres entre la communauté "catholique" irlandaise et les britanniques
"protestants" sont fréquentes (après boire et les jours de matgch...) alors qu'ils soutiennent la même équipe de foot de leur ville...

Il faut ne pas se tromper de Pub le samedi soir... Une des premières question qu'on vous pose sera sur votre religion. ce qui donne des anecdotes croustillantes :
Un homme rentre dans un Pub, après quelques bières ses voisins lui posent la question traditionelle :
- "Tu es catholique ou protestant ?...".
- L'homme répond : "je suis juif".
- "D'accord, rétorquent sérieusement ses intelocuteurs. Mais tu es un juif catholique ou un juif protestant ?..."

Amitiés



Aline 12/01/2010 08:07




Cher Georges, bonjour,


Quel texte ! On oscille entre la colère et le rire devant tant de stupide démagogie, de lâcheté, et de racisme. Mais
voyez comme ces lâches admirent un pays brutal et violent . La violence attire et la brutalité séduit  les faibles, ces Lucien Lacombe prêts à s’aplatir  devant un Etat étranger et à
piétiner une partie de nos concitoyens. La voilà, la véritable trahison de l’identité nationale !


Nous avons là une belle brochette de Laval et de collaborateurs qui jouent les matamores au sujet de  broutilles
mais s’abaissent  humblement devant un Etat étranger et obtempèrent au doigt et à l’œil à ses injonctions. Et c’est cela  la vraie  trahison de l’identité nationale.


Voyez comme ce pays mène également l’Egypte, la Jordanie et tutti quanti par le bout du nez. Voyez comme l’ONU lui-même
est complice. Ne voit-on pas cet « Etat au-dessus des Etats » accuser les sauvages Gazaouis d’avoir détruit eux-mêmes les écoles de l’ONU durant la campagne
« défensive » que  cette pauvre victime professionnelle a été contrainte de mener contre des ennemis féroces ? Mais par pure grandeur d’âme, cet Etat exemplaire 
accepte d’offrir 10 millions à l’ONU, lequel, bouleversé par tant de générosité, accepte d’effacer l’ardoise sans plus se soucier du sort des victimes. Car les Palestiniens n’existent pas, comme
chacun sait, donc  pas besoin de les indemniser.


Une autre preuve que les Palestiniens n’existent pas, c’est que notre chef de l’Etat mobilise le Quai d’Orsay  pour
faire sortir de prison deux mules trafiquantes de drogue, il compromet nos relations avec le Mexique pour la  complice d’un gangster et cajole ses parents parfaitement au courant, mais
refuse de lever le petit doigt pour Salah Hamouri , le jeune Français qui croupit dans les geôles d’Israël depuis 5 ans. Il a même refusé de recevoir sa mère , alors que sa sollicitude pour la
famille Shalit , « française  de passeport »,  est sans bornes. Il oublie que ce prisonnier de guerre devrait être déchu de la nationalité française dont il a hérité
d’une grand-mère,  en vertu de l’article 23-8 du Code civil : « Perd la nationalité française le Français qui, occupe un emploi dans une armée ou un service public étranger…
».
Amitiés



Bertrand 11/01/2010 22:20


Plus sérieusement, j'approuve votre excellent texte, evidemment.
Mais le seul point qui ne va vraiment pas c'est que vous prenez en exemple, rien moins que la GRANDE-BRETAGNE (!?)
On croit rêver.
La patrie du communautarisme le plus absolu.
Ah c'est sur que les burkas, ils trouvent ça "exotique" et amusant les rosbifs, du moment qu'ils n'ont pas à se mélanger avec dans les mêmes quartiers, bien entendu.
Et les émeutes raciales dans les banlieues anglaises, vous n'en avez jamais entendu parler ?
Savez-vous comment sont traités les jamaïcains dans le paradis communautariste anglo-saxon ?
Savez-vous quel est le taux de mariages mixtes britannique et quel est le taux français ?

Heureusement que je ne me suis pas arreté à ça et que j'ai continué à lire la suite de votre article qui vaut la peine d'etre lu.

Mais prendre pour exemple les britiches, faut quand même pas abuser...

Amicalement,

/Bertrand Du Gai Déclin


Bertrand 11/01/2010 19:42


Vous avez raison, quel génie ce Jean-François Copé!

Moi aussi j'aime mon pays mais j'aime surtout Jean-François Copé. Ce monument politique, ce phare de la pensée!

Bravo pour cette ode à notre futur Guide Suprême, le fabuleux, l'immense, le grandiose Jean-François Copé!

http://gaideclin.blogspot.com/